Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

course internationale à la brouette - Page 2

  • Tant qu'il y aura des brouettes

    Cazal 2006 JPG.jpgUn starter officiel a déjà été retenu pour donner le départ des trois courses.

    Sauf décision de dernière minute de la WWU (World Wheelbarrow Union), la XIV° édition de la course internationale à la brouette aura bien lieu le dimanche 25 juillet prochain sur le circuit entièrement réformé du Cazal. Les grandes fêtes en l'honneur de Ste-Marie Madeleine offriront l'occasion aux as de la discipline de prendre une revanche et d'inscrire leur nom au riche palmarès d'une course qualificative pour les Masters du Canavayrou. Les principales difficultés ont été maintenues, à savoir la descente de Rose, la ligne droite des Mangaroufières et surtout la montée du col de Jo. Le compte à rebours est en marche et si les techniciens en terminent avec les ultimes réglages de leurs prototypes, certaines écuries en course sont encore à la recherche de sponsors. Une chose est certaine, les petits bolides et leurs concepteurs auront les yeux rivés sur le trophée créé en 2000 par Titou, Jean-Marie et Manu, un petit bijou d'une valeur inestimable actuellement exposé sous haute vigilance rue St-Antoine chez l'ami Jean-Paul Subreville. 

    Qui brandira le trophée 2010 ? Réponse le dimanche 25 juillet au soir, sur le circuit surchauffé du Cazal, départ prévu à 17h 30. Une première course sera réservée aux enfants, avant que Mesdames les championnes ne soient invitées à s'installer sur la ligne de départ, juste avant la course Messieurs. Les paris sont ouverts puisque certaines indiscrétions feraient état du forfait de dernière minute du duo Johan-Yohan, derniers vainqueurs en date tout le monde s'en souvient, au volant de leur moissonneuse-batteuse. Qu'importe, seuls les absents auront tort, le public est attendu nombreux sur les gradins, tous les grands noms de la brouette seront là et l'accès au circuit sera gratuit.

    Brouette 98.JPGLes meilleurs pilotes ont confirmé leur participation (photos archives juillet 1998).            

  • Treize ans et des brouettes pour les Masters du Cazal

    La treizième édition de la course internationale à la brouette se déroulera comme prévu aujourd'hui sur les hauteurs du Cazal où les écuries en course ont dressé leur stand, à l'abri du regard des curieux. L'incertitude planait avant-hier encore, après le rappel volontaire et à titre préventif de tous les prototypes, un retour sur les chaînes de montage exigé par le WTC, fabricant exclusif de brouettes. En cause, un tout petit vice de forme incompatible avec le cahier des charges, et que les commissaires de course connus pour leur extrême intransigeance n'auraient jamais laissé passer. Il faut en effet savoir que le règlement impose des brouettes constituées de deux brancards, d'une roue au minimum, et d'une roue au maximum, et que la brouette doit être poussée roue vers l'avant.

    Le problème étant résolu, les concurrents vont enfin pouvoir se consacrer à la course, rien qu'à la course. Autres points essentiels du règlement, les brouettes thermiques ou chinoises sont bien évidemment interdites, les équipages seront composés d'un pousseur et d'un poussé, il n'y aura pas de zone de changement. Les prétendants au titre 2009 garderont à l'esprit que l'on est au Cazal et que la course est réalisée dans le seul but de passer un bon moment ensemble. Le fair-play sera de mise, avec la sécurité des participants et des spectateurs.

    Un premier départ sera donné pour les juniors aux alentours de 17h 30, avant que les féminines ne soient invitées à investir une piste sur laquelle le « Trophée J.C Sicre » détenu par Christine Sanchez et Sophie Molini sera remis en jeu. Alors et alors seulement, les « boys » et leurs petits bolides rangés en épi se mettront à leur tour sous les ordres du starter. Présents sur la ligne, Julien Franot et Simon Laffont seront bel et bien là, déterminés à défendre leur titre et un fabuleux trophée créé en juillet 2000 par Titou Cnocquart, Manu Izart et Jean-Marie Lafitte (photo).Trio Wheel 2000.JPG