Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé

  • La santé et le social, premiers employeurs de la commune et du Kercorb

    A l’heure où beaucoup de citoyens s’interrogent à juste titre sur la désertification médicale, notamment en milieu rural, Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, juge opportun de faire le point sur la couverture sanitaire en pays chalabrais, et la prise en charge des personnes âgées à domicile.

    Il met tout d’abord en avant l’implantation sur le territoire, d’un Ehpad et d’une clinique de soins de suite et de réadaptation. L’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil comprend 84 lits et 75 salariés, avec un médecin coordonnateur et un médecin libéral qui intervient ponctuellement. Cet établissement gère un service de soins infirmiers de 50 places, et 9 agents se déplacent au quotidien au domicile des patients sur le territoire du Kercorb, utilisant une flotte de quatre véhicules. Avec un service de portage de repas à domicile assuré (une vingtaine sur le territoire), l’établissement gère aussi un pôle d’activités et de soins adaptés. Lequel permet d’accueillir dans la journée des résidents ayant des troubles modérés, dans le but de leur proposer des activités sociales et thérapeutiques (14 places). En complémentarité à cette prise en charge sanitaire, le service d’aides ménagères (SAD à domicile géré par la Communauté de Communes des Pyrénées audoises, sous la direction de Sylvie Palos), intervient auprès de 143 personnes âgées et emploie 26 agents équipés de portable. Le parc automobile est de neuf voitures.

    Bâtie au pied de la colline de la Sigalière, la clinique de soins de suite et de réadaptation Christina, comprend 68 lits et emploie 70 personnels, un médecin plein temps et deux médecins mi-temps. Comme le souligne Jean-Jacques Aulombard, « ces deux structures représentent les premiers employeurs du Kercorb, avec 157 emplois permanents et 26 agents du SAD. Les retombées économiques pour notre territoire sont importantes, toutes ces familles inscrivent par ailleurs leurs enfants à l’école primaire puis au collège, et ces mêmes jeunes s’inscrivent dans des clubs sportifs. Le secteur de la Santé et du social  fait vivre notre territoire ».

    Avec deux médecins libéraux exerçant à temps plein, Marie-Hélène Biard Richon cours Colbert et Catherine Cornic rue du Presbytère, mais avec un projet de construction de maison de santé abandonné par la Communauté de communes des Pyrénées audoises, la municipalité a repris le dossier, recrutant dans un premier temps le docteur Emilian Dragomir. Le premier magistrat indique que « celui-ci intervient  ponctuellement, et nous espérons qu’il s’installera définitivement à Chalabre. Il convenait ensuite d’anticiper son installation, et la Commune, après négociation avec la Direction générale des finances publiques, vient d’acquérir l’ancienne trésorerie pour 39 000 euros. Dès à présent, des travaux sont réalisés pour créer un nouveau cabinet médical situé sur le cours Colbert ».

    En complément de ces services de médecine générale, le village peut compter sur des cabinets spécialisés, avec Cyrille Beauvois (kiné cours Dr Joseph-Raynaud), Nolwen Baudonnel (kiné et ostéopathie cours Sully), les cabinets d’infirmières libérales de Marie-Claire Boussioux et Bénédicte Kerner (place Espérance-Folchet), Ambre Limouzy et Carole Barthès, (cours Dr Joseph-Raynaud), le cabinet d’orthophoniste de Marie Ertel (cours Dr Joseph-Raynaud), et le service d’aides à domicile géré par la CCPA.

    Enfin la pharmacie de La Terre Privilégiée sur le cours Colbert, porte le projet de transférer ses activités sur le cours d’Aguesseau (courant 2022), en vue d’une modernisation de ses locaux et des services proposés à la population. Ancien directeur de l’Ehpad, Jean-Jacques Aulombard reconnaît que « cette structure nouvelle devrait permettre de mieux répondre aux nouvelles missions du pharmacien. Sur le plan de la  dynamique, ce sera une nouvelle organisation axée autour de la collaboration avec nos partenaires médicaux et des professionnels de santé déjà présents sur le secteur ». Il soulignait pour conclure que « La municipalité consciente de l’enjeu de la santé sur le Kercorb, met tout en œuvre pour préserver et améliorer l’offre de soins sur notre territoire. Il nous semblait important d’informer  la population sur cet enjeu majeur pour le Kercorb ».

  • La députée Mireille Robert apporte tout son soutien au jeune coureur Hakaroa Vallée

    hakaroa vallée,mireille robert

    Hakaroa Vallée a reçu les encouragements de Mireille Robert

    Vendredi 9 juillet, et avant une arrivée prévue à 16 h 45 à Quillan, la députée Mireille Robert a tenu à rencontrer le jeune coureur Hakaroa Vallée, en petit comité, lors d’une pause observée sur la commune de Saint-Benoît. Atteint d'un diabète de type I sévère, il s'est lancé le challenge de parcourir en tandem, les 21 étapes du Tour de France prévues du 25 juin au 18 juillet. 

    Très sensible et active sur le sujet, la députée de la 3e circonscription, au cours d'un échange très intéressant, lui a apporté tout son soutien. Pour rappel, ils sont près de 25 000 jeunes à souffrir de cette maladie auto-immune.

    Avant de laisser repartir le courageux équipage vers les premiers lacets du col du Bac, Mireille Robert déclarait : « La démarche d'Haka démontre bien qu'un jeune diabétique est un adolescent comme tout le monde avec des envies, des hobbies et des espoirs. Je ne peux que saluer son action. Il faut continuer à aider ces jeunes diabétiques au quotidien, pour qu'ils s’épanouissent et que leur choix professionnel s’élargisse ».

    hakaroa vallée,mireille robert

    Le tandem a fait un break devant l'ancien prieuré de Saint-Benoît

  • Stages de peinture

    « La méthode de peinture Hauschka permet de se relier aux forces subtiles des couleurs, de créer des ambiances entre ombre et lumière, de révéler nos images intérieures ». Camille Duclos propose d’animer trois stages de peinture, sur trois thèmes différents et sur les communes des Tougnets et de Camon (Ariège).

    camille duclos

    « La force des arbres », le week-end du 29 et 30 mai de 10 h à 17 h aux Tougnets : « On plonge nos racines dans la couleur. On fait pousser des arbres. On rencontre les forces archétypales qui inspirent, au quotidien, notre verticalité… ».

    « De la graine à la fleur », le week-end du 26 et 27 juin de 10 h à 17 h aux Tougnets : «  On plante une graine. Au fil des peintures, on découvre un germe, une feuille, un bouton, une fleur épanouie… ».

    « La vie des couleurs », session à la demande pour quatre personnes maximum, séance individuelle à Camon (Ariège) : « On expérimente chaque couleur. On rencontre des caractères, des émotions, des parties de nous même ».

    Ces stages sont accessibles à tous, le matériel est fourni (50 € le week-end, 20 € la séance). Inscriptions et renseignements 06 43 34 46 07.

  • Le Qi Gong s’invite sur les Hauts de Bon-Accueil

    2021 Avril Eric Augoyard Qi Gong Ehpad.JPGLes pensionnaires ont goûté les bienfaits de l’art énergétique chinois.

    Un air arrivé tout droit de Chine, est venu souffler sur l’Ehpad de Chalabre depuis le jeudi 8 avril. Les personnes âgées de la résidence chalabroise ont eu l’occasion de découvrir ou redécouvrir la gym douce chinoise, autrement appelée Qi Gong, grâce à Eric Augoyard. Pendant une heure, celui-ci leur a montré comment déverrouiller les articulations, travailler les muscles en douceur et respirer calmement. Une agréable découverte pour les résidents présents qui ont tous souhaité revenir tenter l’expérience le jeudi 22 avril.

    L’Ehpad de Chalabre remercie Eric Augoyard pour cette proposition d’intervention et cette collaboration pour les mois à venir, ainsi que le CFPPA pour l’aide au financement de cette animation. 

  • Puivert : Au cabinet médical

    Avec la permanence assurée par le docteur Pascal Lemarque chaque vendredi (voir communiqué 3 avril), les patients sont informés qu’à compter du mardi 13 avril, Monsieur Cyrille Beauvois, kinésithérapeute, sera présent le mardi après-midi au cabinet médical. Les réservations peuvent se faire au 04 68 69 23 36.

    sans-titre.png