Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société

  • Du Blau au Chalabreil

    Concert solidaire.

    Mercredi 24 octobre à 18 h salle de la place Charles-Amouroux, la chorale Eissalabra propose un concert de soutien aux victimes des inondations (entrée au chapeau). Le produit de cette soirée solidaire sera entièrement reversé au fond d’aide aux sinistrés de l’Aude.

    Le coin des philosophes.

    La prochaine séance du café philo de la Terre Privilégiée aura lieu le vendredi 26 octobre. Les discussions évolueront sur le thème de la tolérance. « La tolérance est une vertu qui rend la paix possible» (Kofi Annan). Rendez-vous à l’hôtel de France, à partir de 17 h 30 (Participation 3 euros).

  • « Tous migrants ! » : quand le dessin décrypte l'actualité

    Expo Tous migrants Collège.jpgLes collégiens ont été sensibilisés au sort des migrants.

    Durant la semaine du 8 au 12 octobre, toutes les classes du collège Antoine-Pons ont eu la chance de découvrir la dernière exposition de Cartooning for Peace, intitulée « Tous migrants ! ».

    Accompagnés par Karine Fridman, leur professeure documentaliste, les élèves ont été sensibilisés au sort des migrants par le biais de dessins de presse réalisés par de grands dessinateurs tels que Plantu, Tignous et bien d'autres.

    Loin du misérabilisme et du sensationnel, cette expo leur a permis de décrypter l'actualité en retraçant le parcours complexe des migrants. Au fil des dix panneaux thématiques, les élèves ont pris conscience des raisons multiples qui poussent au départ, du parcours du combattant que les migrants ont à affronter, des démarches administratives à effectuer, mais aussi des difficultés d'intégration auxquelles ils sont confrontés.

    Ces dessins ont permis de déconstruire quelques stéréotypes et préjugés. Et cela n'a pas laissé les jeunes insensibles. Ils ont été particulièrement touchés par certains dessins, notamment celui de Bénédicte qui représente des enfants en train de jouer sur une plage à construire un mur de château très haut, alors que l'on voit au loin la main d'un enfant qui se noie. Ils ont fait le lien entre la caricature et la noyade d'Aylan, l'enfant kurde retrouvé mort sur une plage de Turquie.

    Pour les élèves qui souhaiteraient en savoir plus sur ce sujet, la documentaliste a effectué une sélection de ressources adaptées sur le portail documentaire du CDI : http://0110870l.esidoc.fr/rubrique/view/id/17?feature=website

  • Solidarité et aide aux sinistrés

    Par la voix de Jean-Jacques Aulombard, la mairie de Chalabre communique : « Suite aux graves inondations survenues ces jours derniers dans l’Aude, la municipalité organise une collecte pour secourir les sinistrés de cette catastrophe. Les personnes qui le souhaitent peuvent déposer en mairie, un chèque à l’ordre d’Aude solidarité. Tous les chèques seront remis à cette association, dont le siège social est dans les locaux du Département de l’Aude ».

    Par ailleurs, un appel aux dons à l’adresse des Chalabrois et des résidants des communes voisines a été lancé. Vêtements tout âge, linge de maison (serviette, draps), peuvent être déposés en mairie, cours Sully, avant un acheminement en camion vers Carcassonne, prévu lundi 22 octobre.

    Face à l’urgence de la situation, les services de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil assurent depuis lundi 15 octobre, l’accueil de dix résidents de Saint-Hilaire où l’Ehpad a été gravement inondé. Comme le précise Sylvie Soinnard, directrice de l’établissement chalabrois : « En sur capacité actuellement, nous parvenons à faire face à cette situation d’urgence grâce à la mobilisation sans faille de l’équipe en sa totalité. Les résidents arrivés choqués et tremblant de froid pour la plupart vont bien actuellement ».

  • Démocratie et individualisme au programme de l’Upek

    Le prochain rendez-vous proposé par l’Upek (Université populaire en Kercorb), aura lieu le vendredi 19 octobre à 20 h 30 à la Maison du Lac à Montbel (Ariège). Cette neuvième conférence, animée par le professeur de philosophie Emmanuel Jardin, aura pour thème, « Alexis de Tocqueville et le problème démocratique ».

    upek,emmanuel jardinAnalyste rigoureux et clairvoyant de la démocratie, qu'il partit découvrir en Amérique, Alexis de Tocqueville (1805-1859) fut le premier à comprendre quelle était la nature des sociétés démocratiques. Il ne la considérait pas comme une forme de société dont il aurait fallu être l'ami ou l'ennemi, mais comme un fait social total. Parmi de multiples citations, celle-ci résonne encore avec une singulière actualité : «Les nations de nos jours ne sauraient faire que dans leur sein les conditions ne soient pas égales ; mais il dépend d'elles que l'égalité les conduise à la servitude ou à la liberté, aux lumières ou à la barbarie, à la prospérité ou aux misères».

    upek,emmanuel jardinEmmanuel Jardin, professeur de philosophie (photo), exerce au lycée Pyrène de Pamiers et est enseignant-formateur à l'ESPE de Toulouse Midi- Pyrénées. Lors de sa conférence, il se propose de présenter l'originalité de l'approche « tocquevilienne » de la démocratie, pour mettre en évidence à quel point elle demeure d'une grande actualité. À l’issue de la conférence un moment de convivialité sera proposé (entrée gratuite pour les adhérents, participation libre pour les non adhérents).

  • Cyril Gérard et Justine Jossin ont uni leurs destinées

    Cyril et Justine 22 septembre 2018.JPGLe bonheur sans partage pour Cyril et Justine.

    Les cours Sully, Colbert et d’Aguesseau connaissaient l’animation des grands jours samedi 22 septembre, le grand jour pour Cyril Gérard et Justine Jossin, qui unissaient leurs destinées sous le soleil du Kercorb. A leurs côtés, une belle et joyeuse assemblée de parents et d’amis, venus partager une journée particulière avec un jeune couple bien connu et très estimé. Cyril œuvre en cuisines à la clinique Christina, Justine officie au sein de l’étude notariale de Maître Duchan. Témoin privilégiée de l’événement, une jolie petite Giulia imaginait parfaitement que l’instant allait être solennel.cyril gérard,justine jossin

    Accueillis dans la salle du conseil par Bruno Carbonnel, maire adjoint et officier de l’état-civil, Cyril et Justine ont prononcé le oui traditionnel, avant de rejoindre l’église Saint-Pierre où l’abbé Gilles Sémenou a scellé leur union. Après la bénédiction nuptiale et l’échange des anneaux, une superbe interprétation à la trompette de l’Hymne à l’amour s’est élevé vers la nef. Les jeunes mariés précédés de leur petite Giulia pouvaient rejoindre leurs invités et poursuivre la fête sur les hauts de Puivert, où l’ami Richard et son équipe avaient tout mis en œuvre afin de parachever cette belle et mémorable journée. Sincères compliments aux deux familles réunies, et meilleurs voeux de bonheur et de réussite à Cyril et Justine.