Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cérémonies

  • Le curé Boyer et la chapelle de la Sainte-Trinité

    Le texte mis en ligne, daté du 27 mai 1691, rend compte de la bénédiction de la chapelle de la Sainte-Trinité, en l’église de Notre-Dame de Consolation. La messe avait été célébrée par le prêtre Jean-Pierre Boyer, curé de Chalabre, décédé en 1694, et dont la pierre tombale se trouve dans l’église de Saint Félix de Tournegat, paroisse de Rieucros (Ariège).

    1694 Prêtre Jean-Pierre Boyer.JPG

    Photo Jean-Louis Gomez

    Témoignage écrit de l’événement célébré voilà 330 ans, l’acte intercalé dans un registre de l’état-civil, est retranscrit à la lettre, majuscule et virgule près.

    «  L’an mil six cent nonante un et le vingt et septième may dimanche après l’Ascension, nous Pierre Boyer prestre docteur en Ste Théologie et Curé de Chalabre par la permission du Reverendissime père en Dieu messire Pierre de la Broïre Eveque de Mirepoix avons fait la Bénédiction de la nouvelle chapelle. Edifiée du costé de l’Evangile dans l’Eglise de nostre dame de Consolation et l’avons dédiée à l’honneur de la tres Ste Trinité et après les cérémonies prescrites Dans le rituel y avons célébré la Ste messe assistés de M.e Dominique faure ancien prevost de la Tourrette et de M.e Mathieu denec prestre et vicaire presens M.e Estienne de Jossis docteur es droits Juge de Chalabre, le Sr Jean Roussinier, le Sr Arnaud lafitte Consuls et le Sr Joseph fontanilles marguillier mage signez en foy de quoy ».

  • Les Badalucs rendent hommage à leur ami Francis Gracia

    2021 Hommage à Francis Gracia 14 février 001.jpgLe bureau des Badalucs, de l'USCKBP et une délégation du CO Rieucros ont dévoilé la plaque du souvenir.

    Le dimanche 14 février était placé sous le signe du souvenir et de l’amitié, à l’heure où le stade Lolo-Mazon servait de cadre à une cérémonie en hommage à Francis Gracia, décédé subitement à l’âge de 40 ans, le dimanche 15 mars 2020 à Rieucros (Ariège).

    En présence de Colette Gracia sa maman, une plaque destinée à perpétuer la mémoire de l’ancien joueur de l’US Kercorb XV a été dévoilée par ses amis et partenaires fédérés sous la bannière des Badalucs. Initié un peu moins d’un an après que Francis n’ait quitté les siens dans une intimité qui ne lui ressemblait pas, privé de la présence de ses proches et amis, ce rendez-vous confidentiel, contexte oblige, a toutefois permis de raviver le souvenir.

    Sous l’image du « Cit », comme ses nombreuses amitiés le surnommaient, le président Frédéric Boussioux, accompagné de Carine Rossi et Jacques Mamet, trésorière et secrétaire, Didier Rossi, président en exercice de l’USKBP XV, et une délégation du CO Rieucros XV emmenée par son président Thomas Mazzocco, accompagné de Fabrice Lagarde et Siegfried Ravaleux, ont renouvelé leur affection et leur soutien à sa famille. Les pensées de chacun se sont portées vers le personnage passionné, fortement impliqué dans la vie associative et sportive chalabroise. Supporter du quinze en bleu et blanc dès son plus jeune âge, impatient de rejoindre ses aînés sur la pelouse, Francis était devenu un élément à part entière de l’US Kercorb XV des années 2000. Sa situation familiale l’avait emmené vers Rieucros en Ariège, où il cultivait là aussi sa passion pour le rugby, avec ses nouveaux amis du CO Rieucrosain. Jusqu’au printemps 2019, quant il avait choisi de mettre un terme à sa carrière sportive.

    2021 Hommage à Francis Gracia 14 février 002.jpg

    Une plaque va perpétuer le souvenir du « Cit »

    2021 Hommage à Francis Gracia 14 février 003.jpg

  • Cédric et Marie ont dit « Oui »

    2020 Mariage Cédric et Marie.JPGLes jeunes mariés ont uni leurs destinées.

    Le cours Sully retrouvait tout récemment une animation dont il est privé depuis plusieurs semaines, à la faveur d’une cérémonie de mariage certes réduite à son expression la plus simple, mais clairement parée de son caractère festif. Car ce jour était jour de fête pour Marie Brembilla et Cédric Porta, qui avaient choisi d’unir leurs destinées sous le ciel du Kercorb.

    Après avoir salué les futurs époux et leurs proches, Jean-Jacques Aulombard premier magistrat de la commune, recueillait les consentements de Cédric Porta, dirigeant d’une société spécialisée en solutions d'impression, et de Marie Brembilla, infographiste, tous deux domiciliés à Villeneuve-Tolosane (Haute-Garonne). Instant solennel partagé avec leurs deux jeunes enfants, Léna et Matéo, inspirés par le sérieux qui sied en de telles circonstances.

    Toutes nos félicitations aux jeunes mariés, et à leurs parents, Philippe et Jacqueline Porta, résidant à Balma (Haute-Garonne), Michel et Henriette Brembilla, domiciliés au Cazal par Chalabre. Nos vœux de bonheur et de réussite les plus sincères, accompagnent les jeunes époux et leurs enfants.

  • Lettre de Poilu

    pierre castres

    Le texte mis en ligne avait paru dans le Tome XII, édité en septembre 2015 par l’association Il était une fois Chalabre, à l’occasion du Centenaire de la guerre 1914-1918. Il s’agit de la dernière lettre que Pierre Castres adresse à sa famille, depuis Monastir, en Serbie. Le bulletin de décès le déclarera « Mort pour la France » à la date du 20 mars 1917.

    pierre castres

    pierre castres« Lundi 19 mars 1917 (après la soupe du soir).

    Ma chère Claire

              chers tous.

    Je croyais recevoir de tes nouvelles ce soir. Je n’ai pas eu ce plaisir. Jean a été plus favorisé. Il a eu une carte de Jeanne du 2 mars. Il est venu m’en faire part et me demander si de mon côté j’avais eu de vos nouvelles. Nous avons causé un bon moment ensemble, puis le lampion (ordonnance) est venu le chercher pour aller à la soupe. Il m’a prié de vous donner le bonjour de sa part. Il va très bien et attend avec impatience le jour de la paix. On nous a lu ce matin au rapport que les troupes françaises avaient fait une avancée assez appréciable sur le front français. Il nous tarde à tous d’avoir de plus amples détails sur les opérations en cours. De notre côté il arrive tout le temps des prisonniers Bulgares pris par les français du côté de Monastir. Parmi les Bulgares il y a quelques Boches et même des Turcs. Ils sont crottés et paraissent fatigués, il y a paraît-t-il 2 mois qu’ils sont en première ligne. Nous avons vu leur pain qui est presque aussi noir que celui des boches. Ils paraissent en avoir assez de la guerre et se plaignent des Allemands qui leur ont pris tout ce qu’ils avaient dans leur pays pour ravitailler les soldats allemands et à eux ils leur font serrer la ceinture. Tous les officiers sont généralement des Boches, ainsi que les artilleurs. Le canon tape dur et je crois que nous réussissons à faire du bon travail. Je ne crois pas que nous attendions longtemps à aller entendre la musique d’un peu plus près. J’espère que cela se passera en famille. Il paraît qu’ils se rendent assez facilement.

    Espérons que ce sera le dernier coup et que la paix nous arrivera bientôt.

    Je vais bien et n’ai pas du tout le cafard.

    Bonne santé et bon espoir.

    Le bonjour à la famille François ainsi qu’à tous les amis. Il nous tarde de savoir si les copains Faure et Fournès se sont bien sortis de l’échauffourée.

    Bons baisers à toute la famille.

    Je vous embrasse à tous de tout mon cœur.

                         Ton petit Pierre ».

    pierre castres

  • Armistice de 1918

    11 novembre à chalabre

    Le départ des Poilus en gare de Chalabre

    Photo Collection Marie Debosque († Août 2020)

    La cérémonie commémorant le 102e anniversaire de la signature de l’armistice à Rethondes, sera célébrée mercredi 11 novembre à partir de 11 h. Afin de respecter les mesures mises en place en raison de la situation sanitaire, la préfecture de l’Aude a informé les élus qu’il s’agira d’appliquer les mêmes mesures que celles prescrites pour le 8 mai dernier.

    Ainsi Jean-Jacques Aulombard et son conseil municipal informent que ce rendez-vous du souvenir sera célébré en comité restreint, avec limitation du nombre d’anciens combattants et de porte-drapeaux, pas d’enfants, pas de fanfare, pas de vin d’honneur. Le port du masque sera obligatoire et les distances entre les participants devront être respectées. Si des mesures complémentaires devaient être prises, elles seront communiquées au plus tôt.

    11 novembre à chalabre

    « Le dimanche 26 novembre 1922 eut lieu en l'église Saint-Pierre, l'inauguration solennelle du monument destiné à perpétuer le souvenir des soldats de Chalabre morts pour la France. Placé dans la chapelle faisant face à la principale porte d'entrée, ce monument est l'oeuvre de Monsieur Paul Silvestre, originaire de Puivert, grand prix de Rome.

    Il s'agit d'un bloc de granit surmonté d'une croix, trois colonnes portent en lettres d'or soixante-treize noms, au-dessus desquels est couché un soldat. Sur le côté, une statue de la victoire tient de la main droite une couronne, elle pose la gauche sur la poitrine du héros » (Sources Bulletin paroissial de Chalabre, Janvier 1923).

  • Pour Mickaël et Mélodie, c’est oui

    mickaël guirao,mélodie crouzillesMickaël Guirao et Mélodie Crouzilles ont uni leurs destinées.

    L’heureuse nouvelle arrive depuis le pays du Minervois, où Mickaël Guirao et Mélodie Crouzilles ont uni leurs destinées, samedi 3 octobre, à la mairie de Pépieux puis en l'église Saint-Etienne. Les jeunes mariés ont prononcé le oui traditionnel en présence de leurs enfants Loric, Elise et Léna, entourés d’une assemblée hélas restreinte, contexte sanitaire oblige.

    Agent technique à la mairie de Beaufort (Hérault), Mickaël a fait les beaux jours de l’US Kercorb XV, tandis que Mélodie occupe la fonction d’aide-soignante au centre hospitalier carcassonnais. Sincères félicitations et meilleurs vœux de bonheur et prospérité aux jeunes époux et à leur petite famille. Compliments également aux parents, Michel et Nadine Guirao, Chalabrois domiciliés à Bon-Accueil, Thierry Crouzilles et Véronique Berard, résidant à Pépieux.

  • Pour Martin et Julie, c’est oui

    martin et julie smith

    Vendredi 7 août à 14 heures, dans la fraîcheur d’une maison commune épargnée par les rayons ardents du soleil, Martin Smith et Julie Prochowski, domiciliés cours Docteur Joseph-Raynaud, ont uni leurs destinées. Les deux jeunes mariés installés en Kercorb depuis 2016, ont signé les registres de l’état-civil, mis à leur disposition par Jean-Jacques Aulombard, maire de la commune. Une cérémonie intime célébrée en l’absence des familles retenues Outre-Manche, qui a permis à Martin et à Julie d’échanger leurs consentements.

    Bien connus et appréciés en Kercorb, nos deux Chalabrois unis à présent par les liens du mariage, cultivent entre autre et en commun un sentiment de solidarité très fort. Martin est l’ancien chef de corps des sapeurs-pompiers de Birmingham (UK), tandis que Julie a mis au printemps dernier, sa machine à coudre au service de la réalisation de masques sanitaires en tissu. Elle a également été à l’initiative, en 2019, de la confection de plusieurs écrans solaires à partir de créations au crochet, pour le festival annuel des Sérénades.

    Le couple a ensuite descendu le grand escalier, avant de prendre part à la cérémonie des Sérénades au balcon. Sincères compliments et meilleurs voeux de bonheur et de réussite à Martin et Julie Smith.

    martin et julie smith