Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chalabre

  • Une nouvelle présidente pour  l’association « Vanille et Chocolat »

    vanille et chocolat,les petites bullesL’assemblée générale de la structure multi-accueil « Vanille et Chocolat » se tenait dernièrement place Charles-Amouroux, sous la présidence de Virginie Lefebvre, aux côtés de Maude Tilliez, secrétaire, et Florent Doussaud, trésorier. Initialement prévu en septembre, ce rendez-vous avait été ajourné, en accord avec le commissaire aux comptes, par une équipe ayant émis le souhait de prendre du recul au terme d’une troisième année en responsabilité.

    Comme précisé par Virginie Lefebvre, « Il va de soi que nous ne voulons pas voir disparaître cette association, pour laquelle nous nous sommes battus et dans laquelle nous nous sommes beaucoup investis. Nous nous sommes donc donné un peu de temps supplémentaire afin de chercher de nouveaux administrateurs ou nouvelles administratrices, qui sont prêt(e)s à prendre le relais et que nous continuerons de seconder autant que nécessaire ».

    Une intervention qui a également permis à Virginie Lefebvre de saluer la collaboration des professionnelles, « qui sont les actrices de cette association par leur travail quotidien auprès de nos enfants », ainsi que « l’investissement des parents qui ont fait ce choix d’une crèche associative ». Elle concluait par une invitation « à rejoindre le conseil d’administration de l’association,  pour y prendre des responsabilités et la faire perdurer comme elle le mérite ».

    Il revenait à Catherine Gramont, nouvelle directrice de la structure de Chalabre, de présenter le rapport d’activité pour Vanille et Chocolat. L’occasion de  souligner « la fonction sociale primordiale de la structure, lieu de vie adapté aux besoins de chaque enfant et à la vie de groupe. Plus qu’un mode de garde, elle contribue au développement des enfants, l’objectif de la structure et des professionnelles étant de permettre à chacun de devenir autonome, de s’épanouir à son propre rythme et de se sociabiliser ».

    Pour sa part, Morgane Mariotti, directrice de la structure « Les Petites Bulles » à Sainte-Colombe-sur-l’Hers saluait l’esprit d’une équipe « toujours bienveillante et attentive aux enfants, et également des professionnelles solidaires entre elles ». Elle mettait également en avant « tous ces échanges de compétences ayant entraîné une dynamique d’équipe positive et une complicité au service des enfants ».

    Après l’adoption à l’unanimité des rapports et le quitus donné au trésorier, l’assemblée procédait à l’élection des membres du conseil d’administration, la présidence du nouveau bureau étant confiée à Annie Cassagnaud, assistée de Virginie Lefebvre, vice-présidente et Florent Doussaud, trésorier.

    Après cette passation de témoin, Annie Cassagnaud, jeune retraitée habitant Sainte-Colombe-sur-l’Hers, a renouvelé le souhait de s'investir pour sa région, « dans l’accueil des enfants, et pour que les crèches et les écoles perdurent en évitant la désertification de nos villages. Je souhaite préserver avec tous nos partenaires la relation déjà établie par Virginie Lefebvre, un dialogue de confiance, en toute transparence et clarté ».

    En conclusion, l’association a réitéré son appel vers de nouveaux administrateurs, notamment pour assurer trésorerie et secrétariat.

  • Puivert : Un atelier cuisine très suivi à la MJC

    mjc puivertLe mercredi 24 novembre, la MJC de Puivert proposait un atelier cuisine animé par Emi, de l'association éco-citoyennetés. Ce fut un après-midi très sympathique, au coin du feu et au café associatif  Chez Marius, où huit enfants avaient répondu présent. Au menu, soupe de saison, potimarron et carottes, avec un gâteau betteraves et chocolat, original, léger et délicieux. Les enfants étaient enchantés, et plusieurs d'entre eux ont confié leur rêve de devenir un jour cuisinier (ère). Félicitations pour cette initiative qui aux dires des jeunes participants, « a fait chaud au cœur ».

    mjc puivert

  • Avec l’ensemble vocal du Kercorb

    eissalabra

    Les choristes du Chalabrais communiquent :

    « Après un silence forcé de 18 mois, la chorale Esalabra a repris ses activités le 30 septembre 2021. Vingt-quatre chanteurs munis de leur passe sanitaire ont eu le soulagement et le plaisir de se retrouver et de pouvoir chanter sous la direction de leur remarquable chef de cœur Monsieur Jean Brunet.

    La chorale répond toujours favorablement à ceux qui souhaitent son concours. Le meilleur accueil sera réservé à ceux qui veulent chanter. Il suffit de se manifester auprès de Garcia Edouard 04 68 69 31 33 ou de Le Roy Maryse 04 68 69 25 52 ». 

  • Le Kercorb a l’oreille musicale

    emile fitaire,opvc,augustin sibra,rené berland,sonore,majestic,noveltyAu cours du mandat confié en 1931 à l'équipe municipale et à son premier magistrat Emile Fitaire, les Chalabrois désireux d'apprendre le solfège furent invités à se faire connaître auprès des services de la commune. Ce projet allait être favorablement accueilli d'autant que la méthode proposée était entièrement gratuite. Très vite une trentaine d'enfants vont régulièrement se retrouver au rez-de-chaussée de la mairie (actuel secrétariat) où Auguste Arnou (photo) s'évertue à leur transmettre sa passion pour la musique. Facile pour certains, hermétique pour d'autres, le dur apprentissage du solfège va en décourager plus d'un, si bien que les rangs s'éclaircissent devant la baguette improvisée mais néanmoins experte de M. Arnou. Quelques élèves réussiront à se familiariser avec les blanches, les noires et autres doubles croches, pour accéder à la récompense suprême, jouer d'un instrument de musique. Nos jeunes musiciens mettront alors leurs dons au service de la fête pour animer les bals, jusqu'à la guerre et l'interdiction de toute manifestation festive.   

    emile fitaire,opvc,augustin sibra,rené berland,sonore,majestic,noveltyBravant cet interdit, Augustin Sibra (photo) et ses amis solistes se retrouvent un soir à Philippou (près de la gare de Rivel) où ils ont été invités à animer un «bal clandestin ». Les accords finissent par attirer l'attention et une descente des gendarmes de Chalabre met fin aux réjouissances, les danseurs ont juste le temps de s'éclipser mais les musiciens et leurs instruments sont piégés par la maréchaussée. C'est la catastrophe, d'autant que certains d'entre eux risquent alors un départ vers l'Allemagne dans le cadre du service du travail obligatoire (STO).

    emile fitaire,opvc,augustin sibra,rené berland,sonore,majestic,noveltyParmi les musiciens se trouve Louis Amat, neveu de Marie-Jeanne Pons (photo), épouse d'Antoine Pons, laquelle intervient auprès de la brigade en soulevant un détail de taille : Philippou se trouve sur le territoire de l'Ariège, les gendarmes chalabrois sont donc intervenus sur un périmètre dont ils n'avaient pas la responsabilité. Plus grave, ils ont agit sans autorisation, celle que le commandant de brigade de Laroque-d'Olmes dont dépend le secteur, était le seul habilité à délivrer. En deux temps trois mouvements l'affaire est réglée, l'anecdote est rangée au fond du sac à partitions et nos musiciens signeront leur premier contrat d'après-guerre à Mérial puis Pomy, Rennes-le-Château, Coustaussa, et bien d'autres encore.

    Le Sonore ou le Majestic  seront le nom des formations animées par Augustin Sibra et ses partenaires, dans le même temps qu'un autre groupe chalabrois, cher à René Berland, Joseph Garcia, Gaston Costes, Hubert Barthoulot et Henri Quimeso, le fameux Novelty. Aujourd'hui les virtuoses de l'O.P.V.C ont pris le relais au pupitre, formés pour certains par Augustin et ses disciples. Et ce qu'ils ont surtout retenu, c'est que la gratuité du solfège fut en son temps, une belle initiative municipale.

    emile fitaire,opvc,augustin sibra,rené berland,sonore,majestic,novelty

    Autour d'Augustin Sibra, les solistes du futur orchestre « Le Sonore »

    Debout de gauche à droite : Louis Jean, Josette Grivel, Augustin Sibra, Pierre Taillefer, Félix Calvène, René Salinas. Au premier plan : Henri Désarnaud, Armand Gabanou, Fernand Pont.

  • C’était hier : Ronde du Kercorb : Le FCC gagne mais ne séduit pas

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 29 novembre 1996.

    fc chalabre football,limoux-pieusse fcLa rentrée de Christophe Berkane a redonné un second souffle au FCC (Photos archives, novembre 1996).

    Cette rencontre de championnat de promotion honneur opposant le Limoux-Pieusse Football Club au FC Chalabre, initialement prévue au stade lolo-Mazon, s’est finalement déroulée à Pieusse où les protégés de José Planas l’ont emporté sur le score étriqué de 0 à 1 (mi-temps 0-0). Avant de pénétrer sur le terrain, les deux formations observeront une minute de silence en hommage à la regrettée Andrée Tournois, décédée le 18 novembre.

    La formation blanquetière emmenée par Denis Linarès va d’entrée de jeu affirmer ses prétentions en assiégeant le camp des Chalabrois, lesquels vont réussir à contenir leurs adversaires au cours d’une première mi-temps finalement équilibrée. Le LPFC se verra refuser un but en toute fin de première période, pour un hors-jeu signalé par le juge de touche local Jean Morcillo, ce dernier faisant ainsi montre d’une louable honnêteté. Score nul au repos donc, et José Planas choisit d’incorporer dès la reprise Christophe Berkane et Sébastien Duporge, jokers de luxe dont les capacités offensives vont apporter un second souffle et redynamiser le team fanion du Kercorb. Les attaques se succèdent et en s’infiltrant dans la défense adverse, Sébastien Duporge obtient un coup-franc. D’un maître coup de pied, Nicolas Discala propulse le cuir au fond des filets limouxins, 0 à 1 pour le FCC, à la 53e minute de jeu. Malgré de nouvelles occasions de but, le score en restera là, les deux équipes finissant à dix après un accrochage sans conséquence majeure.

    fc chalabre football,limoux-pieusse fc

    Un nouveau sans-faute pour Fabrice Jean

    Cette nouvelle victoire permet au FCC de rester invaincu et de conserver la tête du championnat, mais elle ne saurait masquer la prestation en demi-teinte offerte par les joueurs de Jojo Planas. Dimanche prochain, le FCC se rendra à Lézignan pour le compte des éliminatoires de la coupe Georges-Favre. L’incorporation d’éléments de la réserve qui a réussi un bon match nul à Montréal ne semble faire aucun doute, compte tenu du nombre important de blessés et suspendus.  

    fc chalabre football,limoux-pieusse fc

    Le FCC I Octobre 1996

    De gauche à droite, debout : José Planas, Georges Dos Santos, Antoine Salas, Sébastien Ruiz, Fabrice Canal, Christophe Berkane, Sébastien Duporge, Fabrice Jean, Janik Jouret. Accroupis : Eric Puerto, Frédéric Massat, Nicolas Discala, Stéphane Alcoser, Amar Helimi, Isidro Martinez.