Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chalabre

  • #CultureNeverDies * : quand la culture vole au secours de la précarité étudiante

    Photo HBD Production & Lucas WOLFF blog.jpgGaëtan et Lucas dans l'enceinte du château de Lagarde.

    * La culture ne meurt jamais

    Ils sont Toulousains (un peu de Chalabre, un peu de Ste Colombe-sur-l'Hers), amis d’enfance et passionnés de musique et de vidéo, et ils ont lancé le projet #CultureNeverDies, lauréat de la mission Ambition Jeunesse du département de la Haute-Garonne. Créé par Lucas Palacios (Lucas Wolff) et Gaëtan Hébraud (HBD Production), #CultureNeverDies est un projet social et solidaire qui vise à lutter contre la précarité étudiante. Pour cela ils réalisent des vidéos mix (DJ set) dans des lieux exceptionnels et uniques, afin de récolter un maximum de fonds pour le Secours Populaire de Toulouse, en faveur des étudiants les plus précaires.

    Voici donc le défi que se sont lancés nos deux jeunes Toulousains, DJ et vidéaste de profession, et contraints au chômage technique depuis plus d’un an, à cause de la crise sanitaire du COVID-19. Dans l’incapacité de partager leurs passions en public, l’idée leur est donc venue de réaliser des « vidéos mix » dans des lieux uniques et insolites, tout en privilégiant l’aspect social de leur action. C’est ainsi qu’une collaboration avec le Secours Populaire de Toulouse est née. L’objectif étant de récolter un maximum de fonds, à l’aide d’une cagnotte en ligne, dont le lien sera affiché lors de chacune des vidéos publiées sur YouTube.

    Chacun des lieux de tournage n’est nullement choisi au hasard (châteaux, ponts, endroits insolites), l’objectif étant également, comme le précise Lucas « de mettre en avant notre patrimoine local et régional, dont nous sommes fiers ». Lauréats de la bourse Initi’active jeunesses mise en place par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, ce projet a de multiples desseins, comme le rappelle Gaëtan : « Le principal objectif est de nous rendre utile en récoltant des fonds en faveur des étudiants précaires, tout en mettant en valeur notre patrimoine et notre territoire, notamment grâce à des images filmées en drone ».

    A ce jour, Lucas Palacios et Gaëtan Hébraud comptabilisent plus de 11 448 visionnages, 597 partages sur les réseaux sociaux et 340 € récoltés, après l’annonce du projet voilà un peu moins d’une semaine. Nos deux amis rappellent que pour tout visuel ou questions, il ne faut pas hésiter à leur écrire.

    Pour en savoir plus : https://youtu.be/rdE1XYRFPUA

    La dernière vidéo publiée : https://bit.ly/31Q2vva

    Si vous souhaitez soutenir ce projet et faire une bonne action, rendez-vous sur : https://bit.ly/3d6IiXa

    Contact presse, Lucas Palacios mail : contact.lucaswolff@gmail.com ou 06 12 47 24 15, adresse : 7 Place commerciale de Jolimont, Appt 11.2 – Hall C, 31500 Toulouse.

    Gaëtan Hébraud :  hbd-production.com

  • C’était hier : L’US Kercorb en demi-finale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 12 avril 2006.

    us kercorb xvLa touche s'est révélée déterminante pour les Bleus (photos archives 5 mars 2006, USK-Brignemont, Compte-rendu José Sanchez).

    Les rugbymen chalabrois ont décroché dimanche 9 avril, leur billet pour les demi-finales du championnat de 3e série Midi-Pyrénées en venant à bout des Tarnais de Cagnac-les-Mines sur la marque de 24 à 17 (mi-temps 7-5). Il aura fallu pour cela que les « bleu et blanc » du Kercorb poussent le leader de la Poule A dans ses derniers retranchements, pour une victoire acquise à l’issue d’un duel très serré.

    Invitée sur le pré neutre de Quint-Fonsegrives, l’US Kercorb ne tarde pas à lancer ses lignes arrières à l’assaut du puissant rideau tarnais, lequel cède dès la 9e minute. Dernier défenseur intercalé, Jean-François Toustou dépose le cuir sous les poteaux, transformation réussie par Olivier Saint-Martin (7-0). Mais les partenaires du capitaine Olivier Carbonneau vont alors subir les coups de boutoir d’un pack impressionnant qu’ils vont contenir dans la souffrance. Cagnac parviendra à franchir la ligne, avant que son buteur ne vendange quatre occasions, la pause intervient sur la marque de 7 à 5 pour l’USK.

    Dès la reprise, la troisième ligne tarnaise va par deux fois perforer les lignes chalabroises, en moins d’un quart d’heure Cagnac-les-Mines fait le break (7-17). La tendance va toutefois s’inverser et sous l’effet de la chaleur, les lourds et lents gabarits cagnacois vont s’essouffler tandis que Chalabre redevient conquérant. Cinq ballons captés en touche sur lancer tarnais vont être exploités par l’USK qui refait enfin surface en inscrivant deux essais par Thierry Cnocquart (65e) et Pascal Ilhat (70e). Le jeune joker Eric Sanchez entré à l’heure de jeu transforme avant de signer une dernière pénalité à la 79e minute, score final 24 à 17.

    Très bonne gestion du match par une équipe soudée, dynamique et qui même dans les temps faibles n’a perdu ni son âme ni son sens du jeu. Bien guidé, calme et vaillant, le quinze chalabrois revient de loin et enlève un match qui le propulse en demi-finale, pour une opposition face à Saint-Sulpice-sur-Tarn, vainqueur de Brignemont (14-10). Un match dont sera privé Sébastien Danjou, victime d’une fracture du pouce de la main droite, pour laquelle il sera opéré dans la semaine.

    us kercorb xv

    Johan Rivals derrière un pack conquérant

    us kercorb xv

    Un dernier rush à l'actif de Benjamin Jammet

    avec le soutien de Sébastien Danjou et Pascal Ilhat

    us kercorb xv

     Jérémy Roncalli le 19 février 2006 face à Montastruc-la-Conseillère

    Eric Sanchez, Olivier Carbonneau, Jef Toustou et Sébastien Danjou veillent au grain

  • C’était hier : Football : Les vétérans assurent le spectacle sous la pluie

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 12 avril 2001.

    fc chalabre footballLes Chalabrois ont laissé passer l’orage (Photo archives Avril 2001). De gauche à droite, debout : Roger Rosich, Alexandre Pereira, Fabrice Canal, François Sanchez, Santiago Martinez, Aurélien Moralès, Patrice Rodriguez. Accroupis : Fabrice Rosich, Antoine Salas, Nicolas Discala, Jean-Marie Aversenq, José Planas, Gaël Planas.

    Les spectateurs se pressaient nombreux, vendredi soir, au stade Lolo-Mazon où se déroulait un classique du football. Ainsi l’équipe des employés communaux accueillait la formation du Cougaing pour une revanche attendue. Les bleus d’un côté, les rouges de l’autre, le match démarrait à cent à l’heure. Et ce qui devait arriver arriva, Gaël Planas inscrivait le premier but, à la conclusion d’un déboulé sur l’aile gauche. Les partenaires de Jean-Marie Aversenq vont enchaîner les combinaisons jusqu’au terme des 90 minutes réglementaires, inscrivant dans l’intervalle deux autres buts contre deux à leurs adversaires, score final 3 à 2. Et le référé bénévole Patrice Rodriguez sifflait la fin de la partie, sur un succès des communaux. A la décharge des vétérans du Cougaing (renforcés par Franck Sauvage), il convient de préciser que les locaux aux couleurs de la commune avaient sensiblement réduit la moyenne d’âge, en incorporant dans leurs rangs, Fabrice Rosich, Gaël Planas et Aurélien Moralès, joueurs titulaires du FCC Minimes.

    fc chalabre football

    La tension est palpable pour les deux formations à l'heure du coup d'envoi...

    ... et l'arbitre bénévole va être supervisé par Hubert Rodriguez

  • Georges Lagrange nous a quittés

    georges lagrange

    L’église Saint-Pierre rassemblait mardi 6 avril, de nombreux parents et amis venus rendre un dernier hommage à Georges Lagrange, domicilié au quartier des Genêts, et décédé le samedi 3 avril à l’âge de 90 ans. Originaire du Pays de Sault et d’Espezel où il était né le 14 décembre 1930, son souvenir reste lié au Moulin du Roc, proche de la rivière Rebenty, un moulin à eau qu’il avait continué à faire tourner au décès de François son père. Après son service militaire, accompli à Rivesaltes, il avait repris les rênes du moulin et aidé sa mère Albertine dans l’exploitation de l’affaire familiale. Présent durant toutes ses jeunes années au cœur d’une vallée exigeante et rude, Georges apprendra les fondements de l’existence et fera siens les principes qui l’auront guidés tout au long de sa vie. A travers ce beau métier de meunier, aussi exigeant qu’harassant, il sera amené à côtoyer nombre d’habitants des villages et hameaux du Pays de Sault, du Grand et du Petit plateau, qu’il arpentait avec son cheval puis son camion pour livrer la farine. Avec ce sens aigu du relationnel et de l'affectif qui lui a permis d'être apprécié et aimé par ceux qui le côtoyaient. Encore à ce jour, le Moulin du Roc reste dans les mémoires des aînés comme un lieu de vie familial, de partage et de convivialité, y compris durant la difficile période de la guerre.

    « D’al mouli del Roc » aux Rives d’Espezel et au plateau de Sault, il n’y a qu’un pas, que Georges franchira pour faire la connaissance de Rose Darban, une jeune fille native de Belcaire, avec laquelle il partagera l’existence. D’abord à Léran dans l’Ariège, puis à Chalabre où la famille grandit et s’installe, rue Côte du château. L’artisan rompu aux travaux sur les engrenages en bois et les pierres meulières actionnées par l’eau du Rébenty, découvre alors le travail en usine dans les établissements de chaussures Canat.

    D’un atelier à l’autre, il accèdera aux responsabilités pour devenir contremaître à la finition, jusqu’aux heures sombres traversées par l’entreprise, puis l’heure de la retraite. Dans l’intervalle, il participe à l’expansion du quartier des Genêts, dont il était la mémoire vivante. Ainsi les souvenirs vers le Grand Gravier et les allées et venues de remorques chargées de galets figuraient en bonne place dans les évocations d’hier. Présent sur le terrain, Georges Lagrange est tout aussi actif lors des réunions auxquelles il participe, en tant que trésorier du syndic et conseiller syndical du lotissement des Genêts.

    Il est un père de famille aimant et attentif à l’avenir de ses cinq enfants, aux côtés de Rose qui sera subitement enlevée à l’affection de ses proches le 4 octobre 2005. Il assumera ce deuil cruel avec la discrétion qui le caractérise, entouré de ses enfants, de ses amis et voisins, envers lesquels il continue à assurer sa gentillesse et son empathie. Jardinier hors pair, qui savait ce que terre nourricière voulait dire, il était à ses heures, un fervent supporter du quinze local.

    Au terme de la bénédiction célébrée par les membres de la Communauté du Kercorb, Georges Lagrange a été inhumé au cimetière de Chalabre où il repose désormais aux côtés de Rose.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à ses enfants, Serge, Didier, Josiane, Thierry et Patrick, à ses petits-enfants, ses arrière petits-enfants, ainsi qu'à toutes les personnes affectées par ce deuil.

  • C’était hier : Les anciens de la 1ère Armée française en assemblée

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 11 avril 2001.

    rhin et danubeLes « Rhin et Danube » et leur vice-président René Subreville restent fidèles au souvenir du Maréchal de Lattre de Tassigny (photos archives, Avril 1999).

    Comme ils le font depuis le 26 mars 1946, les anciens de la section Rhin et Danube se sont retrouvés à l’occasion de leur assemblée générale, dans les salons de la mairie, Cours Sully. Après son allocution de bienvenue, le président Georges Pendariès proposait d’observer une minute de recueillement à la mémoire des camarades disparus, de M. Jean Boussioux leur vice-président, décédé à Sonnac-sur-l’Hers en décembre dernier.

    Juste avant de céder la parole à MM. Roger Combes et Jacques Roques, secrétaire et trésorier de la section, le président Georges Pendariès concluait son intervention en saluant la franche amitié qui anime les anciens de la 1ère Armée, fidèles à la mémoire de leurs frères d’armes et de leur chef, le Maréchal de Lattre de Tassigny. Le rapport d’activités et le bilan financier étaient adoptés à l’unanimité avant que le bureau démissionnaire ne soit réélu, chacun saluant la candidature de Mme Colette Boussioux à la vice-présidence.

    Le bureau pour 2001     Président d’honneur Marius Olive, président Georges Pendariès, vice-présidents Colette Boussioux, Edmond Eychard, René Subreville, secrétaire Roger Combes, adjointe Ginette Maugard, trésorier Jacques Roques, adjoint Henri Sabatier. Commissaires aux comptes Georges Calcet, René Subreville, porte-drapeau, Pierre Sancho, Sylvain Saurel.

    Les anciens de la 1ère Armée française ont à présent rendez-vous le 26 avril à Quillan où se tiendra le congrès départemental, puis le 8 mai à Chalabre pour commémorer la victoire des Alliés.

    rhin et danube

    Avril 1999, les Anciens de la 1ère Armée française

    Inauguration de la stèle à la mémoire du Maréchal de Lattre de Tassigny

  • C’était hier : Les sapeurs-pompiers à la fête

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 11 avril 1996.

    centre de secours jean cabanierAlain Cayrol, Christian Clarac et Patrice Rodriguez, les anciens à l’honneur (Photo archives, Avril 1996).

    Sirène muette, « bip » silencieusement rangés dans les poches, le centre de secours Jean-Cabanier était tout de même en ébullition en ce dimanche pascal, date choisie par les soldats du feu pour se retrouver en famille et oublier un peu les contraintes qui occupent bien souvent leur ordinaire. Un très agréable moment qui a donné aux sapeurs chalabrois l’opportunité d’honorer leur adjudant-chef Alain Cayrol et son adjoint le sergent-chef Patrice Rodriguez, lesquels ont reçu des mains de deux anciens, la médaille d’argent du mérite départemental pour la reconnaissance de 15 années au service d’autrui. Des félicitations également pour Jean-Marie Lafitte, formé chez les « Cadets » grâce aux judicieux conseils du néo retraité Christian Clarac, et qui vient d’obtenir avec succès l’examen pour l’obtention du grade d’adjudant.

    Accompagnés de leurs épouses et de leurs enfants, les sapeurs-pompiers ont ensuite rejoint l’hôtel de France où les attendait Guitou, qui s’est une nouvelle fois révélé impérial derrière les fourneaux. En nous réjouissant de l’excellente ambiance qui règne au sein de nos sapeurs bénévoles, nous adresserons nos félicitations les plus vives aux nouveaux promus.

    centre de secours jean cabanier

    Au mois de mars précédent, Christian Clarac avait fait valoir ses droits à la retraite 

  • C’était hier : Du Blau au Chalabreil

    Les échos mis en ligne avaient été publiés dans l’Indépendant, édition du jeudi 11 avril 1996.

    Les Résistants se souviennent.

    L’association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques en Afrique du Nord (Ardiep 1940-1944), organise le samedi 13 avril à Rivel, une cérémonie souvenir avec inauguration d’une plaque commémorative sur le site de l’ancien camp où avaient été internés à partir de 1940, les opposants au régime de Vichy et à l’occupation de la France par les nazis, avant leur déportation en Afrique du Nord. La cérémonie débutera à 11 heures au Moulin de l’Evêque.

    stèle de rivel,poussins fcc,cyclo-vtt club du chalabrais

    Les Poussins du FCC à Marseille.

    Grande effervescence du côté des vestiaires de l’école de foot chalabroise qui prépare dans la fièvre, un déplacement vers la cité phocéenne à l’occasion de la demi-finale de la coupe de France de football qui opposera le samedi 13 avril prochain, l’Olympique de Marseille à l’AJ Auxerre. Le départ est prévu samedi matin.

    stèle de rivel,poussins fcc,cyclo-vtt club du chalabrais

    Augustin Fontaneau et José Planas avec les Poussins du Cougaing et du FCC à La Digne d'Aval

    Les Cyclos vont visiter le Lauragais.

    Deuxième sortie mensuelle pour les cyclos du président Jean Quério, qui entameront dimanche 14 avril, une randonnée vers le pays du Lauragais. Départ devant le siège café de la Paix pour un agréable périple de 130 km qui les emmènera par les collines du Razès vers le monastère de Prouilhe, direction Villeneuve-la-Comptal avant une halte prévue sur les bords du lac de la Ganguise, où se fera la jonction avec les randonneurs du circuit n° 2. Le retour s’effectuera par l’Ariège, les cyclos désirant participer à cette balade sont priés de s’inscrire avant le jeudi 11 avril. Il est également rappelé que les inscriptions pour les Flèches de Lagrasse seront closes ce dimanche 14 avril.

    stèle de rivel,poussins fcc,cyclo-vtt club du chalabrais

    Le Cyclo Club du Chalabrais en 1996

    De gauche à droite, debout : Claude Chauveton, Eric Fayet, Didier Allias, Aline Guilhemat, Robert Béret, Robert Duchan, Jean Quério, Jean Marquier, André Cokinos, Hervé Franot, Jean Navarro. Accroupis : Robert Guilhemat, Denis Mamet, César Martinez, Gilbert Huillet, Guido Calvène, Henri Cazas, Roger Théron, Christian Moralès.