Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Animations

  • Puivert : Fête de la Musique sous les halles

    puivert

    Une grande et belle soirée musicale est annoncée le samedi 22 juin. Dès 17 h, la scène sera ouverte pour accueillir les musiciens amateurs qui ont envie de se produire sur scène (inscriptions au 06 61 65 68 76 ou mjcpuivert@gmail.com).

    A 18 h la Batucada de Puivert offrira de joyeux moments, rythmiques et dansants pour démarrer les festivités. A 19 h le premier groupe de la soirée : Siva Guska. Musiciens locaux, ils sont cinq sur scène avec une musique world et trad, dans une ambiance paisible et inspirée.
    A 20 h, Oréa invitera à danser au son de son accordéon et ses chants (musique traditionnelle et festive). A 21 h 30, Les Pop'Yet, 3 filles et 1 gars, qui ne sont plus à présenter en Haute-Vallée de l'Aude, offriront 1 h 30 de musique de leur composition. Musique créative, récréative et profondément originale, « Un régal pour les oreilles et les pieds ».
    La soirée se terminera avec Mapsilva, DJ colombienne proposant ses mix de musique, influencés par ses origines, le voyage est garanti. Côté restauration, deux foodtrucks du village seront présents, et la MJC proposera une buvette avec des frites et de la bière.

  • Un conteur sur les Hauts de Bon-Accueil

    jean-jacques delpoux,ehpad hauts de bon-accueil

    Jean-Jacques Delpoux a réveillé la nostalgie de temps révolus

    « Et cric, et crac, le conte es acabat !». Ainsi se terminait un nouvel intermède récréatif, proposé lundi 10 juin dans le grand salon de l'Ehpad des Hauts-de Bon-Accueil. Le conteur Jean-Jacques Delpoux finissait de décrire avec force détails les tribulations de trois baricots de Chardonnay, sous les applaudissements nourris d'un public satisfait du sort réservé à l'Auguste, économe, avare, voire même « rascagne ».

    jean-jacques delpoux,ehpad hauts de bon-accueil

    A l'invitation de Valérie Taurines, aide médico-psychologique de l'établissement, l'ancien écolier de la communale à Escueillens avait franchi une ou deux vallées, pour évoquer une ou deux figures d'antan.

    jean-jacques delpoux,ehpad hauts de bon-accueil

    L'occasion de retrouver une « païse » au détour du couloir, juste avant d'emmener son monde à la rencontre du « Marco mal », de la Janine et de son homme. Viendra ensuite le parcours singulier de ce haricot tiré d'un fond de tiroir, au final grand facilitateur de convivialité. Il était l'heure pour Jean-Jacques Delpoux de révéler la cause vraie d'une discorde qui n'en finit pas de durer entre les voisins de Bellegarde et Escueillens, en l'occurrence une minuscule taupe. Difficile de taire ici le triste sort qui aura été le sien, qui pourrait valoir aujourd'hui à leurs auteurs, les foudres de l'association 30 Millions d'amis.

    jean-jacques delpoux,ehpad hauts de bon-accueil

    Les résidents ont ensuite partagé le goûter avec leur invité, qui aura fait l'objet au cours de sa prestation, d'un compliment venu du dernier rang, sous la forme d'un discret : « Il a de la tchatche çui-là ! ».

    jean-jacques delpoux,ehpad hauts de bon-accueil

  • C'était hier : Court-métrage à la MJC : Silence on tourne !

    L'article mis en ligne avait paru dans l'Indépendant, édition du samedi 15 juin 2019.

    mjc puivert

    Une partie des jeunes artistes puivertains, en pause aux côtés des professionnels

    Photo archives, Mai 2019

    Le projet avait été lancé en avril dernier, les jeunes et la MJC de Puivert travaillent à la réalisation d’un court métrage professionnel. Sur des thématiques choisies, allant de l'insolite à la lutte contre les stéréotypes et les discriminations, la connaissance de l’autre, le bien vivre-ensemble, les écrans et les réseaux sociaux, des adolescents de 12 à 20 ans ainsi que des enfants et des adultes, bénéficient des conseils d’intervenants professionnels.

    L'écriture des textes et du scénario est à présent terminée, et le tournage a commencé lors de la fête du Printemps, célébrée le 1er mai dernier aux abords du lac. Les jeunes artistes vont à présent travailler plus en profondeur leur jeu d'acteur, et continuer le tournage jusqu’à la fin du mois de mai, le montage étant prévu début juin.

    Avec une date à cocher sur l’agenda, car le lundi 1er juillet, l'aboutissement de ce travail, accompagné d'autres courts-métrages professionnels, sera présenté au cinéma Le Casino de Lavelanet (21 h). Il sera également proposé au festival insolite de Rennes-le-Château et sur d’autres festivals d’été. Il faut souligner que l'école primaire de Nébias est impliquée dans le projet, les enfants apprennent le stop motion, afin de contribuer à l’élaboration des génériques de début et de fin.