Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art

  • Une œuvre de Camille Amat offerte à la Ville de Chalabre

    camille amatAndrée Faucheux, émue et heureuse d’accomplir le souhait de sa sœur Camille.

    Samedi 1er décembre, le grand escalier de pierre de la maison commune s’est enrichi d’une toile célébrant le ballon ovale, œuvre de Camille Amat. En présence des élus, des représentants du rugby en pays chalabrais et d’une assemblée attentive, Andrée Amat Faucheux a évoqué la mémoire de sa soeur Camille, et le vœu qui était le sien, d’offrir cette création à la commune qui l’avait vu naître, berceau également de sportifs émérites.

    camille amat

    Décédée à Balma le 20 avril 2010, Camille Amat était revenue au début des années 1990 dans la maison familiale du quartier de Terre-Blanche, qu’elle avait quittée en 1947. Passionnée par les croquis de mode, la carrière de modéliste à laquelle elle se destinait l’avait emmenée vers Toulouse et l’école de dessin. Esquisses et croquis avaient été remarqués par son professeur qui lui proposera de préparer le concours d’entrée à l’école des Arts appliqués de la ville de Paris. Elle rejoindra la capitale et l’académie de peinture que dirige alors André Lhote, théoricien du cubisme. Camille Amat séjournera quatre années au contact du peintre et critique d’art qui écrira en 1955 : « Camille Amat n’a qu’un défaut : elle sait voir, elle voit, spontanément, candidement, en toutes choses la vérité picturale. C'est-à-dire qu’au lieu de suivre de l’œil le contour des objets, elle perçoit les réactions du décor sur ces objets, ou les réactions de ces objets les uns sur les autres ».

    camille amat

    En cette première journée de décembre, Andrée Amat Faucheux a rappelé la passion que Camille vouait à la peinture, passion qui l’avait amenée à s’installer un temps à Collioure, où elle avait acquis la parfaite maîtrise des couleurs et de la lumière. Pour magnifier une action illustrant quatre rugbymen en quête perpétuelle de ballon. Au nom des Chalabrois, Jean-Jacques Aulombard saluait le talent de la regrettée Camille Amat, avant d’adresser de chaleureux remerciements à Andrée Faucheux et à sa famille.

    camille amat

  • Théâtre pour ados avec Elsa

    Atelier Ado Elsa.jpgLa scène, un espace de jeu comme un autre (Photo archives, Juin 2017 théâtre Georges-Méliès, La vie, un peu d'eau).

    La proposition s’adresse aux ados (12-18 ans) intéressés par l’expérience de la scène, un atelier théâtre est organisé dans la salle de danse du gymnase municipal depuis le 27 octobre dernier. Les séances seront ensuite assurées chaque deuxième samedi du mois, de 10 h à 13 h (25 € la séance).  

    Vaincre l’appréhension de s’exprimer en public, maîtriser les bases du jeu d’acteur, perfectionner son élocution, s’exprimer face à un groupe, assumer le regard des autres pour une meilleure confiance et estime de soi, développer son sens de la dérision et de l’humour, le théâtre est une bien bonne idée. N’hésitez pas à venir essayer. Renseignements auprès d’Elsa au 06 59 37 56 72.

  • Les Poilus de Joseph Delteil

    les poilus,joseph delteil,christophe roncalli

    les poilus,joseph delteil,christophe roncalli

    Photos archives, 3 août 2018 au théâtre Georges-Méliès de Chalabre

    les poilus,joseph delteil,christophe roncalli

  • Ateliers théâtre pour enfants

    diabasis,elsaElsa accueille les artistes en herbe.

    A l’invitation de l’association Diabasis, la scène du théâtre Georges Méliès est prête à retrouver ses jeunes acteurs, avec la reprise des ateliers théâtre enfants, en compagnie d’Elsa. Les horaires de rentrée ont été établis comme suit. A partir de 7 ans, mardi de 17 h 30 à 18 h 45 ou mercredi de 16 h à 17 h 15 (tarif : 210 € par an et 5 € d’adhésion). De 4 à 6 ans, le mercredi de 14 h 30 à 15 h 30 (tarif : 190 € par an et 5 € d’adhésion).

    Jeux, écoute, créativité, humour et poésie, création d’un spectacle, renseignements et inscriptions auprès d’Elsa, au 06 59 37 56 72.

  • Cupidon, une guest star au cœur de la capitale du Kercorb

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Beaucoup de talents et autant de bonheur, offerts par Vinx et ses amis.

    L’irrésistible vague sentimentale qui a submergé la cité chalabroise en cette semaine de l’Assomption, provoquée par Vinx et Jennifer De’Jon Parette, a permis de renouer avec la tradition musicale autrefois portée par les troubadours. Et si le souvenir de la Dame Blanche ou la date du 16 juin 1279 pouvaient ressurgir dans les esprits, le déferlement aura cette fois été de toute autre nature, riche en rencontres et prestations vocales et musicales.

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Sérénade a cappella     De balcons en balcons, a cappella, Heston Francis, Cleve Jones (ci-dessus, photo Yves Saddier), Sharon Rae North, Deanne Matley, Thaïs Charley, Maritri Garett, Emily Musolino, Gianmatteo Gavelli et Michela Fattori, ont magistralement ouvert cette première édition du Festival de la chanson d'amour, Chalabre en Sérénade. Les rues de la cité se sont ensuite transformées en autant de lieux d’échanges, la pléiade d’artistes réunie en Kercorb ayant participé auparavant à trois jours d’une master class de créativité (Soul Kitchen), aux côtés de Vinx, directeur artistique.

    Tout pour la musique et les musiciens     « J’ai voyagé et me suis produit dans de nombreux festivals tout au long de ma carrière, toujours dans l’objectif de donner un spectacle qui change la vie. La première fois est toujours la plus difficile, mais elle vous donne une chance dans un pays étranger où personne ne vous connaît. J’ai toujours été enclin à découvrir des stars naissantes et de grands artistes à toutes les étapes de leurs carrières. Chalabre en sérénade sera une découverte. J’ai voulu organiser un événement qui donnera aux artistes un chemin pour être entendu par des promoteurs, des responsables de clubs et de nouveaux fans, car nous savons tous que c’est la voie pour construire une carrière ».

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Maritri Garett et Taylor Moore (théâtre Georges-Méliès vendredi 17 août 2018)

    Jazz, rock, soul, blues, chanson française, pop, world music, les moments d’exception auront été multiples, avec deux soirées au théâtre Georges-Méliès, deux jam sessions sur les cours, et un remarquable et émouvant final samedi soir sous la halle. Trois heures d’un bonheur absolu, réglées par Vinx et son complice Freddy Zerbib, sous une halle que personne ne pouvait se résoudre à abandonner. Il fallait bien se quitter, et ce fut sur une chanson d’amour écrite pour Chalabre, interprétée par les voix de Vinx et de ses prestigieux invités, point d’orgue d’une semaine exceptionnelle, qui aura consacré le retour de Vinx, trop longtemps absent de la scène pour raisons de santé. « Vinx is back ! », la nuit pouvait retomber sur la bastide.

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Jennifer De’Jon Parette

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Le Duo Keryda, Damien Papin et Sarah Evans

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Vinx et son ami et complice Freddy Zerbib

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Deanne Matley accompagnée par Bradford Myrick

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Sharon Rae North

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Le duo Mya Vita, Michel Bernabé et Myriam Boudjour Richard

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Maritri Garett

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Nee Nee Monroe

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Taylor Moore

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Lee Payne

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Lil' Tim, « hip hop dancer » londonien

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Roger Ben Wando

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Doria Roberts

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Bradford Myrick, Michela Fattori et GianMatteo Gavelli

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Maritri Garett et Cleveland Jones

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Cleveland Jones et Lucy Lawrence Kilpatrick (clavier)

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Amanda Marita Whitney (Kansas City) présente une toile...

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    ... terminée pendant le concert

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Heston Francis

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Vinx fait sa déclaration à la ville de Chalabre, traduite par Freddy Zerbib, accompagnée par Bradford Myrick

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Cathy May

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Bradford Myrick, Emily Musolino, Deanne Matley, Cathy May, Maritri Garett, Vinx

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Bradford Myrick, Richard Waters, Deanne Matley, Cathy May

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    vinx de’jon parrette,jennifer de’jon parrette

    Un album-photo Chalabre en Sérénade 2018 a été mis en ligne

  • « Mis en scène », dernier jour pour rencontrer les artistes

    daniel duhamel-arappel,lou perduLe vernissage a réuni de nombreux créateurs et amateurs art.

    daniel duhamel-arappel,lou perduDepuis le vendredi 13 août et dans le cadre des Fulgurances de l’été (IVe festival des arts), Daniel Duhamel-Arappel et Lou Perdu, proposent l’exposition « Mis en scène ». Ils partagent leur vie entre Paris et Sainte-Colombe-sur-l’Hers, et l’hôtel de ville de Chalabre accueille leurs œuvres, gouaches, aquarelles, installations, photographies.

    Ce dimanche 19 août coïncide avec le dernier jour d’exposition, ouverture de 11 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h, l’occasion de rencontrer les artistes et leurs créations sous les lambris de la salle du conseil municipal.

    daniel duhamel-arappel,lou perdu

    daniel duhamel-arappel,lou perdu

  • Pour mieux connaître Pierre Dantoine

    laurent malard,il était une fois chalabreLaurent Malard se passionne pour l’œuvre du caricaturiste né à Carcassonne.  

    Dans le cadre du 100e anniversaire de la fin de la Guerre 1914-1918, l’association Il était une fois Chalabre, en partenariat avec la bibliothèque municipale, a souhaité mettre en lumière, l’œuvre du dessinateur carcassonnais Pierre Dantoine (1884-1955), dont les racines familiales sont ancrées à Chalabre.

    laurent malard,il était une fois chalabre

    Les ânes des tranchées

    «  Ce n’est pas moi qui t’ai envoyé ici, c’est le ministre de la guerre, tu n’as qu’à suivre… ne fais pas l’âne… » (traduit de l’occitan)

    Grâce au concours de Laurent Malard, lui même dessinateur caricaturiste portraitiste professionnel, dépositaire de l’œuvre de Pierre Dantoine, qu’il collecte, restaure et conserve, une conférence était proposée au théâtre Georges-Méliès, le samedi 28 juillet dernier.

    En présence de Patricia Bernard et Nicole Reverdy, dont les noms s’inscrivent dans la généalogie de la famille Dantoine, Laurent Malard a esquissé un portrait de l’artiste audois, et présenté l’œuvre volontairement humoristique sinon burlesque sur la vie dans les tranchées, création tout à fait originale. Une projection de dessins réalisés dans les années 1930 sur le thème de la vie des soldats durant la Guerre 1914-1918, a illustré les propos du conférencier.

    laurent malard,il était une fois chalabre

    Ces dessins ont fait l’objet d’une exposition en mairie et bibliothèque, et l’association Il était une fois Chalabre vient d’éditer une brochure reprenant la biographie et l’ancrage particulier de Pierre Dantoine à Chalabre, ainsi que l’ensemble de ses dessins. Le recueil est disponible chez José à la maison de la presse, ou auprès d’un membre de l’association (5 €).

    Par ailleurs, Laurent Malard sera sous la halle ce samedi 4 août à partir de 10 h, dans le cadre du Salon du Livre. L’occasion pour les personnes souhaitant « se faire tirer le portrait », de venir à la rencontre d’un caricaturiste qui d’ordinaire, croque les minois du côté de la Cité de Carcassonne.

    laurent malard,il était une fois chalabre