Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Patrimoine

  • Puivert : Journées du Patrimoine au Musée du Quercorb

    musée du quercorbTout l’art des artisans et des troubadours, comment travaillaient le menuisier, le forgeron, la couturière,…? Comment vivait-on ici au début du XXe siècle ? Comment se chauffait-on ? A quoi ressemblaient les instruments de musique au Moyen-Age ? Quels sons produisaient-ils ? Pour le savoir, il faut le voir, il faut l’entendre. C’est ce que propose le musée du Quercorb à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine le samedi 18 et dimanche 19 septembre.

    Objets, personnages, vidéo, musiques, sons et odeurs vous transportent de salles en jardin, du moyen âge au XXe siècle, au cœur d’un musée unique en son genre, installé dans l'une des plus anciennes maisons du village. La visite est libre et gratuite samedi et dimanche de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h, le pass sanitaire sera demandé.

    musée du quercorb

  • C’était hier : Une nouvelle vie pour le château de Mauléon

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 12 septembre 2001.

    château de mauléonLe château attend ses nouveaux locataires (Photo archives, novembre 1996).

    Sous ce titre et en date du 1er avril 2001 paraissait dans la rubrique de Chalabre, un article annonçant l’acquisition de la demeure des Mauléon par un célèbre studio américain de cinéma. Nos fidèles lecteurs avaient rapidement décelé le canular, pourtant l’information n’était pas totalement fausse. En effet, un bail de location a été signé par Anne de Vilette, héritière de la maison Mauléon-Narbonne, avec une société basée à Montauban, laquelle envisage de créer en Kercorb un complexe médiéval.

    Le vendredi 14 septembre prochain à 20 h 30 au théâtre municipal, Gille Romero, nouveau locataire du château, viendra exposer son projet d’animation artistique et historique, en association avec la population de Chalabre. Les Chalabroises et les Chalabrois sont invités à assister nombreux à cette réunion publique.   

  • Journées européennes du Patrimoine

    ensemble pour le calvaire,martine roucheDans l’Aude et en Ariège, quelques bas-reliefs et demi-reliefs de Paul Manaut et Yvonne Gisclard-Cau.

    Samedi 18 septembre à 15 heures, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2021 (18 et 19 septembre), Martine Rouche, guide conférencier (photo), propose de faire découvrir le parcours singulier d’un homme et d’une femme, dans le cadre de leur art commun : la sculpture. Paul Manaut (Lavelanet 1882-Chalabre 1959) et Yvonne Gisclard-Cau (Carcassonne 1902-1990) se sont heureusement rencontrés dans les années quarante.

    ensemble pour le calvaire,martine roucheLeurs talents reconnus leur ont permis d’honorer nombre de commandes en Ariège et dans l’Aude, notamment pour des bas-reliefs et demi-reliefs dans les domaines public et privé, qui mettent à l’honneur le Languedoc, son histoire, ses aspirations et ses mythologies. Le sujet de la conférence illustre le thème associé cette année aux Journées européennes du patrimoine : « Le patrimoine pour tous ! ».

    La conférence se tiendra en la Chapelle du Calvaire de Chalabre, sous l’égide de l’association Ensemble pour le Calvaire. Les recommandations sanitaires en vigueur seront appliquées.

  • Un Tome XV, des souvenirs, et un anniversaire

    il était une fois chalabre« Il était une fois Chalabre » a présenté sa dernière publication.

    Dans sa quête permanente du temps passé, l’équipe du président Michel Brembilla n’aura pas vu le temps passer, si bien que la remise officielle de son dernier ouvrage en date, s’accordait avec une date anniversaire et vingt-cinq années d’existence. Un beau quart de siècle pour l'association « Il était une fois Chalabre », qui ne fait pas son âge, et qui était très heureuse de rencontrer samedi ses adhérents, afin de leur proposer le fruit des dernières recherches.

    il était une fois chalabre

    En ce dernier jour de juillet, les retrouvailles dans les salons de la maison commune auront permis aux fidèles lecteurs de découvrir un Tome XV au fil duquel ils vont aller à la rencontre de Madame de Chalabre, vivre le Coup d’état de Napoléon III sous le ciel chalabrois, puis entrer dans les dernières vignes du Kercorb. Egalement évoqués, la métairie de Falgas, le portrait d’Abel Anouliès garde-champêtre, les origines du puit sur le Cours de la Treille, des articles du journal politique et littéraire autour de 1800. Des thèmes à la conclusion desquels ils trouveront inséré le traditionnel et très prisé album de photos d’hier.

    Un exemplaire de cette nouvelle réalisation, tirée dans les ateliers de l'imprimerie Cano et Franck à Limoux était remis à Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, symbolique épilogue de deux années passées en immersion dans le Chalabre d’hier. Au terme de cette journée, un peu plus de 100 exemplaires ont trouvé leur place dans l’intimité des chaumières. Un chiffre hélas toujours plus en deçà, qui n’altère aucunement la motivation d'un collectif qui s'est déjà remis à l'ouvrage.

    Pour l’heure, les expéditions vers les adhérents « expatriés » se poursuivent, mais le Tome XV est également disponible au secrétariat de la mairie, chez Mireille Sanchez, maison de la presse rue du Capitaine Danjou, ou auprès d’un membre du bureau.

    il était une fois chalabre

    Le trait d'union est établi entre les rivières du Neponset et du Blau

    il était une fois chalabre

    L'abbé Bruno Garrouste figure bien sur le listing de « Il était une fois Chalabre »

    il était une fois chalabre