Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Patrimoine

  • Prosper Estieu, par Eric Fabre

    eric fabre,ieo ariègeeric fabre,ieo ariègeDans le cadre des vendredis de l’Espace occitan, Eric Fabre, maître de conférences des universités, membre de l’institut d’études occitanes de l’Ariège, animera une conférence sur Prosper Estieu. « Il y a 80 ans, Prosper Estieu mourait à Pamiers. Mais qui était Prosper Estieu ? ». Félibre natif de Fendeille, à côté de Castelnaudary, Prosper Estieu est mort en décembre 1939.

    Eric Fabre présentera son parcours en replaçant cet homme et son œuvre dans leur temps. Quel est son héritage littéraire, mais aussi et surtout, quelle est sa contribution majeure, avec Antonin Perbosc, à la création d'une norme graphique pour l'occitan.

    Cette conférence aura lieu à Pamiers, le vendredi 8 novembre à 20 h 30, salle Aglaé Moyne (plan d'accès: https://www.sortir.eu/salles/salle-aglae-moyne)

  • Demandez le catalogue fruitier Atout Fruit

    Comme en 2018, l’association Atout Fruit propose à la vente des fruitiers racines nues pour replanter des variétés anciennes dans les jardins et vergers de la région. Il est possible de réserver dès à présent vos arbres fruitiers à partir du catalogue d’Atout Fruit.
    Tous les arbres sont produits selon les principes de l’agriculture biologique et reçoivent un minimum d’irrigation, ce qui leur confère un beau développement racinaire. Il s’agit de scions d’un an à racines nues. Les commandes pourront être retirées dès le 6 novembre à la gare de Chalabre dans les locaux de l’association, tous les mercredis ainsi que sur les stands d’automne-hiver. Atout Fruit s’efforce de proposer un choix cohérent avec la démarche de sauvegarde des variétés anciennes et locales qui est la sienne. Elle se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos choix. N’hésitez pas à appeler ou à rendre une visite directement à Chalabre. La vente de ces arbres contribue au financement du conservatoire fruitier ouvert de la Voie Verte.

    Pour accéder au catalogue en ligne depuis le site Internet d’Atout Fruit : http://www.atoutfruit.fr/fichiers/Atout%20Fruit_Catalogue%20fruitiers2019-2020.pdf

  • La jument Caoline fidèle au Clos Roubichoux

    clos roubichoux,caoline,pierre benet« Le raisin a terminé sa besogne, c’est aujourd’hui jour de vendange ».

    Le hameau de Roubichoux a accueilli dimanche 29 septembre, une joyeuse escouade de cueilleurs et porteurs, invités à conjuguer leurs efforts pour une nouvelle vendange à l’ancienne. Plantés en mars 2000, les 1000 pieds de cépage chardonnay avaient bénéficié d’une journée de taille le jeudi 28 février dernier, et d’un dernier traitement à base de soufre le dimanche 25 août. Après un effeuillage côté soleil levant et un peu de pluie, les baies de chardonnay gonflées à souhait pouvaient être récoltées.

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Sur la route qui mène au hameau, un dernier raidillon pour Caoline et Jean-Claude Peinado

    Prélude à la 17e fête du hameau, avec le concours de Caoline, venue de Bourigeole accompagnée par Jean-Claude Peinado son maître. Douce jument comtoise nourrissant un faible pour les grappes de raisin, et chargée d’assurer le transport d’une colle de néophytes, jusqu’à la vigne paysagère à flanc de coteau.

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Pierre Benet propose quelques conseils avant l'entrée en jeu des sécateurs

    Le cliquetis des sécateurs ayant cessé, la fête s’est poursuivie aux côtés de la Confrérie des Compagnons de Saint-André-de-Roubichoux, pour un 36e Chapitre célébré au pied du théâtre de verdure. Avant les intronisations et la dégustation de la cuvée 2017-2018, les Compagnons Patrick et Anne ont régalé une assemblée amusée par les dialogues de Roland Dubillard, sur le thème de la pluie.

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Tandis que la Grande Brigade des Compagnons assurait le repas de fête comme elle avait déjà assuré un solide petit déjeuner pour de valeureux journaliers (photo ci-dessus), le Clos Roubichoux aspirait à un peu de repos. Accordé par le grand chancelier Pierre Bénet, « vigneron qui sait lire entre les vignes ».

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Opération d'attelage de la remorque

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Les enfants ont naturellement sympathisé avec Caoline

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Le soleil se lève sur les baies de chardonnay

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Les cueilleuses sont prêtes au départ

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

    Caoline et Jean-Claude Peinado à la manoeuvre

    clos roubichoux,caoline,pierre benet

  • Dans le souvenir de la bûche poire caramel

    Depuis deux longues semaines déjà, l'enseigne du Cours Colbert n'accueille plus sa fidèle clientèle, et le four à pain de Catherine et Gérard Denis somnole désormais, se soumettant à la triste fatalité, dans l’attente d’une hypothétique remise en chauffe.

    Une situation qui bouleverse le quotidien des Chalabrois et de leurs voisins, comme en témoigne le reportage de Christian Garcia, réalisé le 15 septembre dernier sous la halle chalabroise, lors d’un au-revoir adressé aux derniers artisans boulangers pâtissiers de la Prima Kercorbis Civitas :

    www.tvlocale.fr/n31-france/tv-chalabre-aude-la-boulangerie-a-tire-son-rideau-aude-occ.html?vod=16461

    boulagerie denis

    En décembre 2011, le prix réservé aux commerçants lors du concours de décorations de Noël avait été décerné à Catherine et Gérard Denis.

  • Puivert : La musique universelle de Christophe Mas au musée du Quercorb

    musée du quercorb,Christophe Mas Christophe Mas et son sitâr.

    Dimanche 29 septembre à 17 heures et en clôture de sa saison culturelle, le musée du Quercorb accueille le musicien Christophe Mas, pour des improvisations au santour, au saz et au sitâr. Originaire du Quercorb, pays mythique des troubadours occitans, Christophe Mas qualifie sa musique universelle de « musique traditionnelle et actuelle, ni d'orient, ni d'occident ».

    Son intérêt pour le rôle de la musique dans la société l’a tout d'abord amené vers les musiques actuelles dans les sociétés occidentales, puis il a entrepris une étude approfondie sur la musique dans certaines confréries soufies. En 1997, il part en Inde étudier le sitâr et la possible relation Orient-Occident à travers cet instrument, sous la direction du grand maître Halim Jaffar Khan.

    En 2009, il commence la pratique du santour, instrument antique, que l'on retrouve sous différentes formes dans le monde. Il réalise enfin une synthèse, musique antique et actuelle, « ni d'orient ni d'occident, musique soufie d'Occitanie ».

    Si le beau temps le permet, le concert se fera dans le verger du musée (concert gratuit).

    Par ailleurs, il ne reste que quelques jours pour visiter le musée, avant sa fermeture annuelle à partir du lundi 30 septembre prochain. Plus d’informations sur www.museequercorb.com

  • C'était hier : Le projet éolien à Sonnac et Corbières inquiète

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mardi 22 septembre 2009.

    Eolien ter.jpgLe cortège des manifestants était ouvert par les élus du Val d'Ambronne (photos archives, septembre 2009).

    «  Préservez nos paysages », « Ce n’est pas de l’écologie mais du business », « Oui à l’énergie solaire individuelle », « Vive le Kercorb libre, les promoteurs éoliens dehors », « L’éolien tourne au saccage de la nature », « Un pays sage respecte ses paysages ». Tels étaient quelques uns des slogans que l’on pouvait lire samedi 19 septembre sur la petite place de Sonnac-sur-l’Hers où l'association le Cri du Vent avait donné rendez-vous à ses membres, pour une manifestation visant à dénoncer la création d’un parc éolien sur les hauteurs du Val d’Ambronne. Un rassemblement qui n’avait pas été programmé par hasard devant la mairie de Sonnac puisque Daniel Lefebvre, maire de la commune, s’est positionné en faveur du projet, soutenu par l’ensemble de son conseil municipal, avec leurs homologues de Corbières.

    Eolien.jpg

    Les opposants au projet ont rivalisé d’imagination.

    Près de deux cent opposants étaient ainsi réunis, motivés par un seul et unique objectif, « mettre en avant les vices cachés d’une énergie à l’image vertueuse mais dont les impacts sur l’environnement ne sont pas négligeables ». A la faveur d’une prise de parole sur le perron de la mairie, Jean-Louis Patisson président du « Cri du Vent » dressait l’inventaire des conséquences économiques et écologiques d’un plan qui prévoit l’installation de 38 aérogénérateurs de 120 m de haut, ancrés sur des socles de 1500 tonnes de béton et 60 tonnes de ferraille. Il dénonçait également la position de certains élus, « qui hier encore accompagnaient avec enthousiasme les projets de tourisme rural, et qui sont aujourd’hui prêts à transformer le territoire en zone industrielle éolienne ».

    Cri du Vent Sept 2009 Manif 008.jpg

    Daniel Lefebvre soutenu par les conseillers municipaux élus, était présent parmi les manifestants armés de panneaux aux messages explicites. Une présence symbolique et sans prise de parole, pour un premier magistrat déterminé à ne pas faire l’impasse sur l’apport financier généré par la mise en service de cette « Zone de Développement Eolien ». Projet que la majorité des délégués de la communauté de Communes du Chalabrais n'a pas accepté, à l’issue d'un vote en assemblée générale. La demande de compétence pour la gestion des énergies renouvelables a ainsi été mise en minorité, car elle sous-entendait la création de cette ZDE à l'échelon cantonal. Pour l’heure donc, seules les communes de Sonnac et Corbières restent favorables à l’installation de ce parc éolien.  

    Au terme de son intervention, Jean-Louis Patisson rappelait que l’action du « Cri du Vent » ne se résume pas une opposition aux énergies renouvelables mais est essentiellement une réaction face aux initiatives d’industriels issus du domaine privé, ERDF n’étant en aucun cas maîtresse d’ouvrage. Il invitait ensuite les manifestants à rejoindre le chef-lieu de canton, en cortège, encadré par la gendarmerie nationale et ouvert par les élus du Val d’Ambronne, Yvette Canet (Gueytes et Labastide), Monique le Minez (Peyrefitte du Razès) et Gérard Joulia (Courtauly) en tête. Dans un climat bon enfant, près de 180 personnes ont investi la départementale 16 afin de rallier Chalabre et son marché, avant une halte finale sur le Cours d’Aguesseau, face à l’Office de Tourisme du Quercorb.

    Eolien bis.jpg

    Jean-Louis Patisson et Jean-Luc Bénet ont invité les membres du Cri du Vent à redoubler de vigilance.

    Une dernière intervention de Jean-Louis Patisson et Jean-Luc Bénet clôturait cette journée de contestation, qui met plus que jamais en lumière la complexité de la situation : quelles sources d’énergie pour le futur ? Faudra-t-il prendre le risque d’industrialiser les campagnes et leur faire perdre du même coup toute leur authenticité ? Samedi en Val d’Ambronne et Kercorb, le front du refus a forci, et l’éolien n’a pas échappé au vent des critiques.   

  • Du Blau au Chalabreil

    Journées du patrimoine à la chapelle.

    ensemble pour le calvaire,tapis à pois,amicale sapeurs-pompiers chalabre

    L’invitation proposée par les Journées européennes du patrimoine permettra aux bénévoles de l'association Ensemble pour le Calvaire d’ouvrir les portes de la chapelle de Réparation. Le public sera accueilli le samedi 21 et le dimanche 22 septembre, de 10 h à 16 h.

    Le Tapis à pois est de retour.

    Tapis à pois 001.pngLe Tapis à pois reprendra du service aujourd'hui vendredi 20 septembre, dans les locaux du centre de loisirs (Pont-Neuf). Ce lieu est destiné aux enfants de moins de quatre ans accompagnés de leurs parents, invités à passer un moment agréable dans un espace adapté et en présence de professionnels de l'enfance. Par ailleurs, Le relais assistantes maternelles assurera à nouveau les matinées ouvertes aux professionnelles et aux enfants, dès le mardi 24 septembre. Pour toutes questions concernant cette activité, contacter le 06 84 01 68 59.

    Vide-grenier à la caserne.

    ensemble pour le calvaire,tapis à pois,amicale sapeurs-pompiers chalabreDimanche 29 septembre, l’Amicale des sapeurs-pompiers du centre du Kercorb, organise un vide-grenier sur le site de la caserne, face à l’ancienne gare, de 6 h 30 à 17 heures. Les emplacements avec véhicule sont proposés au tarif de 2 €. Restauration sur place, réservation au 06 84 78 09 31.