Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la chose publique

  • Information municipale et point Covid au mercredi 21 octobre 2020

    Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre communique :

    « L’arrêté préfectoral de l’Aude publié le 17 octobre 2020 précise notamment les règles de distanciation, de port de masque. Les salles municipales seront fermées au public jusqu’à nouvel ordre.

    Le virus Covid 19 est actuellement actif sur notre département et dans notre commune. Tous les citoyens et commerçants de Chalabre doivent désormais respecter scrupuleusement ces règles. C’est un effort collectif certes contraignant, mais aujourd’hui nécessaire pour venir à bout de ce virus. Je ne doute pas de votre compréhension, et vous remercie de votre implication ».

  • Information municipale

    A la suite de l'arrêté émis par la Préfecture de l'Aude (n° SIDPC-2020-10-17-01), fixant les mesures propres à limiter la propagation du Covid 19, Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre communique :

    « Toutes les salles municipales seront fermées à compter du mardi 20 octobre 2020, jusqu’à nouvel ordre. Le port du masque est obligatoire sur le marché du samedi, et toutes les règles de distanciation doivent être impérativement respectées ».

  • Vestiaires, buvettes et arrêté préfectoral

    Par arrêté préfectoral en date du jeudi 15 octobre, l'utilisation des vestiaires collectifs des établissements sportifs couverts et des établissements de plein-air accueillant des activités sportives est interdite. L'utilisation des espaces de regroupements festifs, notamment les buvettes et les espaces de restauration est également interdite dans les établissements sportifs couverts et de plein-air. Pour plus de précisions, l'intégralité de cet arrêté préfectoral ci-après : AP011-20201015 -Fermeture vestiaires collectifs et buvettes.pdf    

  • Point info covid de la municipalité

    Point info covid pour Chalabre, en date du 5 octobre 2020 à 17 h 30. Jean-Jacques Aulombard, maire de la commune communique :

    « Plusieurs citoyens m'ont fait part de leur crainte sur une propagation du covid 19 à Chalabre. J'ai donc décidé de faire le point avec le corps médical et les structures sanitaires.

    - Le Docteur Marie-Hélène Biard Richon m'a signalé un cas covid chez un sportif. Elle a aussitôt prescrit un dépistage systématique de l'ensemble des sportifs proches du cas contact. Tous les tests sont revenus négatifs.

    - Le Docteur Catherine Cornic ne signale aucun cas covid chez ses patients.

    - L'EHPAD  n'enregistre aucun cas covid.

    - La Clinique Christina ne signale aucun cas covid.

    Ce sont des nouvelles rassurantes, mais notre vigilance doit être constante. Lavage fréquent des mains, et gel hydro alcoolique. Port du masque dans les magasins, bureaux et autres lieux confinés. Respectons tous ces gestes barrières, pour notre bien et celui de la Communauté.

    L'équipe municipale vous souhaite une bonne santé ».

    DSC_3239.JPG

  • Les élues à la rencontre des citoyens

    2020 28 septembre 002.JPGLaetitia Guilhemat, Céline Amiel, Julie Pierron et Laurie Puerto, en responsabilité et sur le terrain.

    Samedi 10 octobre aux environs de 10 heures, la place Espérance-Folchet servira de cadre à un intermède d'information et de dialogue. Il est important pour la municipalité de développer des lieux de rencontre et de convivialité. Quatre élues du conseil municipal, Laetitia Guilhemat, Julie Pierron, Laurie Puerto et Céline Amiel, de la commission animation, souhaitent connaître le niveau de satisfaction des personnes fréquentant le marché mais aussi des commerçants. Il y a une volonté de rendre le marché plus attractif et d'en faire un lieu de rencontre. Un questionnaire sera à disposition des personnes et des commerçants sur site, mais aussi à la mairie. L'occasion pour les citoyens et les commerçants de s'exprimer et faire le point avec les élues, sur leurs attentes et projets à venir en terme d'animation, au sens large du terme. 

  • Informations municipales

    cours docteur joseph raynaud

    Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre communique :

    « Suite à la rénovation du Cours Docteur Joseph-Raynaud, la municipalité informe la population sur les points suivants :

    - Le centre de Chalabre est en zone « 30 » et de trop nombreux automobilistes ne respectent pas cette limitation de vitesse. Il convient de rappeler cette règle pour protéger les piétons : « En zone 30, le piéton est prioritaire ».

    - Le stationnement sur le Cours Docteur Joseph-Raynaud est formellement interdit au virage près du cabinet du kinésithérapeute : l’élargissement est justement prévu, pour que des camions puissent se croiser. Le stationnement de véhicules sur cette portion de voie contrevient au code de la route.

    - Le croisement Rue du Capitaine Danjou et Cours Docteur Joseph-Raynaud est particulièrement dangereux. Bien que le panneau Stop ne soit pas obligatoire, la municipalité consciente du danger, a demandé au Département l’autorisation de placer un panneau Stop sur ce croisement. Accord verbal a été donné. Le panneau Stop a été commandé et sera posé dès réception ».                                                                      

  • De la vice présidence à la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises

    communauté de communes des pyrénées audoises,jacques mametJacques Mamet, vice-président à la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises (CCPA), communique :

    « Jeudi 16 juillet 2020, Francis Savy a été réélu à la présidence de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises. Sur sa proposition, j'ai été élu au poste de vice-président en charge du sport et des infrastructures sportives, de la culture, de l’événementiel et du tourisme. Je précise que le nouveau bureau est composé de sept vice-présidents contre quatorze lors de la mandature précédente.

    D'aucuns s'interrogent probablement sur ma démarche, eu égard à mon positionnement vis à vis de la CCPA. En effet, je me suis exprimé clairement sur le sujet lors de la campagne pour les municipales à Chalabre. Dans mes écrits comme oralement au cours de la réunion publique du 6 mars 2020, j'ai indiqué que je partageais pleinement le sentiment négatif de beaucoup de Chalabroises et de Chalabrois vis à vis de l'intercommunalité. J'ai d’ailleurs précisé qu'il ne fallait pas exclure de quitter cette entité si une amélioration sensible de traitement n'était pas constatée. Dernièrement, en marge de la signature d'une convention entre la CCPA et la municipalité de Chalabre officialisant l'installation d'un « point info tourisme » à l'ancienne gare, j'ai fait connaître ce point de vue à Francis Savy.

    Alors, pourquoi avoir accepté ce poste de vice-président ?

    Lorsque Francis Savy m'a contacté pour me proposer ce poste, je lui ai renouvelé mon opinion sur la CCPA et la mandature précédente. Il m'a exposé ses intentions pour un éventuel prochain mandat, notamment sur le fonctionnement du bureau et les orientations du projet qu'il souhaitait défendre en tenant compte des erreurs reconnues et assumées du précédent exercice.

    En quelques mots, ce projet repose sur la mise en place d'un service public inter-communautaire plus proche et à l'écoute des bénéficiaires ; l'équilibre de traitement entre les territoires ; la prise en compte transverse de la dimension écologique et enfin une communication accrue qui bien évidemment implique l'écoute afin de renforcer le lien avec les administrés.

    L'équipe composée pour mener à bien ce projet m'a également séduit. Plus resserrée que précédemment, elle est déterminée à œuvrer au quotidien pour inverser le ressenti négatif envers la CCPA évoqué supra et tendre vers un sentiment d'appartenance communautaire.

    J'ai donc choisi d'être acteur plutôt que spectateur et j'assume ce choix.

    Je comprends qu'il puisse interpeller, j'entends que certains puissent ne pas l'approuver. Je m'engage à défendre les intérêts du Chalabrais, et plus largement ceux du territoire de l'ancien canton de Chalabre, en participant activement au cœur de cette nouvelle gouvernance. Soyez assurés de ma détermination et de la loyauté de mon engagement vis à vis de notre population. Au-delà de la délégation que j'ai reçue, je serai à l'écoute des élus comme des citoyens, pour dresser un état des lieux exhaustif des attentes (je sais qu'elles sont nombreuses), réfléchir ensemble aux projets à conduire dans l'intérêt de notre territoire et définir les contours de mon action. Je communiquerai prochainement les modalités de cette concertation.

    Je sais que la tâche sera ardue, je ne suis pas dupe et j'en mesure d'ores et déjà les difficultés. Pour autant, refuser ce poste revenait à s'exclure de l'organe décisionnaire de l'intercommunalité, c'est à dire se priver de la possibilité de peser dans le débat sur l'avenir de nos territoires. « L'obstination est le chemin de la réussite (Charlie Chaplin) ».