Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la chose publique - Page 2

  • C’était hier : La force d’un idéal : Jean Tisseyre raconte Jaurès

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant édition du dimanche 6 avril 1997.

    jean tisseyre,jean jaurès,chalabreJean Tisseyre a évoqué la mémoire de Jean Jaurès (Photos archives, Avril 1997).

    Réunis en ce dernier vendredi de mars, militants et sympathisants socialistes du canton du Chalabrais étaient particulièrement heureux de retrouver la verve et le talent de narrateur d’un personnage qui aura marqué de son empreinte la vie politique du canton de Quercorb. Jean Tisseyre était donc une nouvelle fois à la tribune, face à un auditoire conquis d’avance parce que frustré par les trop rares interventions publiques de son ancien conseiller général.

    jean tisseyre,jean jaurès,chalabre

    Près de deux heures durant et au travers d’un riche exposé, Jean Tisseyre emmènera l’assistance dans le sillage de Jean Jaurès, symbole de l’unité socialiste et de la lutte ardente contre la guerre. En alternant vérités historiques et anecdotes familiales, Jean Tisseyre a retracé avec passion l’existence exceptionnelle du grand tribun aux racines rurales profondes.

    Chaleureusement applaudi au terme de son intervention, Jean Tisseyre a remercié l’assemblée avant de recevoir les félicitations de MM. Jacques Montagné son successeur au conseil général, et Jean-Paul Dupré, premier magistrat limouxin, ce dernier saluant à la fois la performance et l’abondance du travail de recherche entrepris par le talentueux orateur qu’il convient de reconnaître en la personne de Jean Tisseyre.

    jean tisseyre,jean jaurès,chalabre

    jean tisseyre,jean jaurès,chalabre

    jean tisseyre,jean jaurès,chalabre

  • Montjardin : Bertrand Bargain élu maire à l’unanimité

    Après la disparition de Francis Routelous, premier magistrat de la commune, survenue le vendredi 4 février dernier, les conseillers municipaux montjardinois était réunis en mairie samedi 2 avril, afin de procéder à l’élection du maire. Pour mémoire, les citoyens de Montjardin appelés aux urnes le dimanche 27 mars dernier, avaient élu Dorothée Canard au poste de conseillère municipale.

    montjardin,bertrand bargainComme le veut la tradition, le doyen du conseil Jacques Boulbès présidait la séance, avant qu’un vote au scrutin secret et à la majorité des suffrages, ne proclame Bertrand Bargain maire (photo), élu avec 7 voix pour 7 conseillers votants. Sur le même score, Jacques Boulbès était reconduit au poste de premier adjoint, puis les élus procédaient à la désignation des délégués pour le Réseau 11 (Bertrand Bargain, Sébastien Ripon) et le Syaden (Bertrand Bargain, Sylvie Cathala).

    Un conseil municipal extraordinaire qui a également permis de traiter un point rajouté à l’ordre du jour en début de séance. Etait ainsi approuvé à l’unanimité, le devis concernant la fin des travaux de l’extension de la voirie du lotissement de La Strade.   

  • Mobilisation des professionnelles de la Petite Enfance

    crèche halte-garderie vanille et chocolatLes équipes des deux crèches de l'association Vanille et Chocolat (Chalabre et Sainte-Colombe-sur-l’Hers), vont suivre le mouvement de grève national prévu le jeudi 31 mars prochain. Elles manifesteront toute la journée devant les locaux de la crèche de Chalabre et souhaitent informer de leur démarche, l’ensemble de la population. Les personnes qui le souhaitent sont invitées à venir les soutenir. A une semaine de cette mobilisation nationale, l’association communique : 

     « Motivées par l’appel du Syndicat National des Professionnelles de la Petite Enfance (SNPPE), les employées de l’association Vanille et Chocolat ont décidé de se mobiliser durant toute la journée du 31 mars, journée lors de laquelle les représentants du secteur vont aller à la rencontre des candidats aux élections présidentielles. Ce jour là les crèches de Chalabre et Sainte-Colombe-sur-l’Hers n’ouvriront pas leur porte.

    Les deux équipes seront présentes devant la crèche de Chalabre et invitent tous (et toutes) ceux qui le souhaitent à venir comprendre et échanger sur leurs revendications. Par cet acte, elles veulent montrer à quel point le secteur de la Petite Enfance est oublié !!! En effet, nous avons toutes et tous constaté l’absence d’interventions de l’État à l’égard de la Petite Enfance pendant toute la crise sanitaire alors que les professionnelles étaient présentes, signifiant ainsi aucune reconnaissance de leur engagement.

    Elles revendiquent des moyens matériels et financiers pour travailler dans de bonnes conditions et accompagner les enfants et leur famille avec bienveillance. Elles dénoncent également les conditions d’accueil des enfants et des familles exigées par l’État (nouveau décret qui sera mis en place dès septembre 2022 avec une politique de chiffres toujours plus présente, des conditions d’accueil qui se dégradent avec peu de moyens pour y pallier, le manque de personnel…) ainsi que la revalorisation salariale permettant la reconnaissance et l’attractivité du secteur de la Petite Enfance.

    Ces deux structures sont essentielles sur le territoire et les professions qui y sont exercées sont bien  plus que des métiers. Elles demandent des connaissances et des compétences reconnues.

    N’hésitez pas à aller les rencontrer, à les soutenir et à échanger sur leur quotidien.

    L’association en profite également pour vous informer qu’elle est à la recherche d’un nouveau trésorier. Si vous êtes sensibles à ce secteur, contactez la crèche Vanille et Chocolat à l’adresse ma.vanillechocolat@wanadoo.fr ».