Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres

  • Voyage sans visa, paroles d’exilés

    voyage sans visa,boubacar ndiayeBoubacar Ndiaye  et ses musiciens.

    Samedi 10 novembre, le théâtre Georges-Méliès accueillait Boubacar Ndiaye (conteur, chanteur et danseur), Pape Amath N’Diaye dit Paamath (guitares) et Baye Cheikh Mbaye (percussions). Pour un conte musical qui aura permis au très nombreux public, de partir à la rencontre des arts de la parole, de la famille et de la Teranga sénégalaise.

    voyage sans visa,boubacar ndiayeAu fil d‘un spectacle intitulé Voyage sans visa, Boubacar Ndiaye a partagé son rêve de jeune Sénégalais, aspirant à un changement vers un monde meilleur. Invitant à une prise de conscience de ce que peut engendrer l'exil, et le fait de quitter sa terre natale. Fils de griot, gardien de souvenirs, Boubacar Ndiaye a partagé des paroles provenant de son histoire, pour livrer son regard sur le monde. « Que signifie « sans papier » ? Ne venons-nous pas de quelque part ? ». Embarqué sur la pirogue de Boubacar Ndiaye, le théâtre Georges-Méliès a initié un voyage sans visa, espérant lui aussi mettre le cap vers un monde de partage.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    Une résidence de médiation, menée par Boubacar Ndiaye sur trois journées auprès des élèves de l'école primaire Louis-Pergaud, avait précédé ce rare rendez-vous, proposé par la Claranda, dans le cadre des Culturelles en Pyrénées Audoises, en partenariat avec la mairie de Chalabre.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

  • Collège : Lecture impromptue et rencontre autour du roman

    collège antoine pons,valérie schléeLes collégiens ont partagé le plaisir de lire avec Valérie Schlée.

    Le jeudi 8 novembre, les quinze élèves du club lecture du collège Antoine-Pons ont assisté à une lecture impromptue, dans le cadre du prix littéraire D'un livre à l'Aude, organisé par la Bibliothèque départementale de l'Aude, l'Atelier Canopé 11 et Occitanie Livres et Lecture.

    La rencontre a débuté par un tour de table sur les lectures des élèves. Ceux-ci ont commenté les romans en compétition qu'ils avaient déjà lu, surprenant par leur pertinence les bibliothécaires présentes.

    Ensuite, la comédienne Valérie Schlée a enchanté les jeunes lecteurs en lisant à voix haute quelques extraits des quatre livres sélectionnés pour l'édition 2018-2019. La voix de Valérie, sa lecture claire et talentueuse, a donné très envie aux élèves de se lancer dans la lecture des titres. Pour preuve, à la fin de la séance, les élèves ont emprunté auprès de l'enseignante documentaliste, tous les exemplaires disponibles. Ils attendent également avec impatience la visite de l'auteur de Détroit, Fabien Fernandez, qui aura lieu en décembre à la bibliothèque municipale, rue des Bains-douches. 

  • Les caricatures de Pierre Dantoine exposées jusqu’à demain

    Dans le cadre du 100e anniversaire de la fin de la Guerre 1914-1918, la bibliothèque municipale et l’association Il était une fois Chalabre proposent une exposition consacrée aux dessins de Pierre Dantoine, caricaturiste pendant la guerre 1914-1918. L’exposition reste visible jusqu’à jeudi 14 novembre inclus, de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h, au premier étage de la mairie, cours Sully.

    pierre dantoine,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Edité cet été par l’association Il était une fois Chalabre, un recueil reprenant la biographie et l’ancrage particulier de Pierre Dantoine à Chalabre, ainsi que l’ensemble de ses dessins, est disponible à la permanence de cette exposition dont l’entrée est gratuite.

    pierre dantoine,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Les élèves de Geoffrey Coussinoux (moyenne section de l’école Louis-Pergaud) désireux d’apporter leur contribution aux célébrations du Centenaire, ont créé un calicot très original, venu rehausser l'exposition, et présenté ici par Mathys, délégué pour ses petits camarades.

  • Du Blau au Chalabreil

    Armistice de 1918.

    La cérémonie commémorant le 100e anniversaire de la signature de l’armistice à Rethondes, sera célébrée dimanche 11 novembre à partir de 11 h. Jean-Jacques Aulombard, son conseil municipal et le comité des anciens combattants invitent la population à s’associer à cette journée du souvenir. Le cortège se formera devant la mairie et rejoindra en musique, le monument aux Morts puis le carré militaire, où les élèves du collège Antoine-Pons liront des lettres de Poilus. Un vin d’honneur sera offert à l’issue de la cérémonie.

    armistice du 11 novembre 1918 chalabre

    En 1919, les vétérans des armées de terre et de mer de Chalabre, avaient lancé une souscription pour construire un monument à la mémoire de leurs compagnons de combat tombés au champ d’honneur : « Pour remplacer leur tombe absente par un tombeau symbolique, où leurs noms seront inscrits ». Les appels d’offre seront lancés par voie d’affiche et après avoir procédé à l’adjudication en mairie le 29 avril 1923, la réalisation de l’ouvrage d’art sera confiée au sculpteur Jean Magrou, pour une somme de 44.360 francs. Au terme de la même année, le maire Jean Amiel et son conseil municipal présideront à la cérémonie inaugurale (photo ci-dessus).

    Le coin des philosophes.

    armistice du 11 novembre 1918 chalabre

    La prochaine séance du café philo de la Terre Privilégiée aura lieu le vendredi 16 novembre. Les discussions évolueront sur le thème de l'invariabilité de l'Etre. « Si tu plonges longtemps ton regard dans l’abîme, l’abîme te regarde aussi » (F. Nietzsche). Rendez-vous à l’hôtel de France, à partir de 17h 30.

  • Christophe Roncalli lit Joseph Delteil

    christophe roncalli,marjorie pagès,joseph delteil

    Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale, Serge Weinberg, maire de Saint-Jean-de-Paracol et son conseil municipal, invitent à une lecture mise en scène des Poilus, textes de Joseph Delteil, accompagnée musicalement. Christophe Roncalli et Marjorie Pagès se produiront sur la scène de la salle communale du village, samedi 10 novembre à 18 h. Un apéritif offert par la mairie prolongera cette soirée.

    christophe roncalli,marjorie pagès,joseph delteil

  • Voyage sans visa, un conte musical au théâtre

    2323044-home-slide-desktop.jpgC’est un spectacle proposé par la Claranda dans le cadre des Culturelles en Pyrénées Audoises, en partenariat avec la mairie de Chalabre et la CdC des Pyrénées audoises, samedi 10 novembre à 21 h au théâtre Georges-Méliès.

    « Le conte amène la musique, la musique raconte une histoire, les deux ne faisant qu’une seule voix ». Boubacar Ndiaye (conteur, chanteur et danseur), Pape Amath N’Diaye dit Paamath (guitares) et Baye Cheikh Mbaye (percussions), chantent la beauté de Saint-Louis du Sénégal, entraînant jusqu’à Tivaouane à la rencontre des Arts de la parole, de la famille et de la Teranga sénégalaise. A travers la musique, ils livrent également l’amour qu’ils peuvent porter à leur pays d’adoption et invitent à prendre conscience de ce que peut engendrer l’exil : que signifie «sans papier» ? Ne venons-nous pas de quelque part ?

    Fils de griot, Boubacar Ndiaye a grandi au Sénégal, dans la petite ville de Tivaouane (région de Thiès). Gardien de souvenirs, il recherche et partage des paroles provenant de son histoire, sa mémoire, ses lectures et de sa propre créativité. Puisant son inspiration du côté du Sahara, il vit en France où il livre son regard sur le monde, en perpétuelle mutation. Il a eu une formation traditionnelle et a été initié par ses deux mères et sa grand-mère dans l’art de la parole… C’est dans la lignée de ses ancêtres que Boubacar Ndiaye a choisi de raconter les épopées et chants sacrés de la tradition wolof. Les rythmes et les danses accompagnent ses mots et plongent dans l’univers de son enfance, qui résonne encore en lui.

    Une résidence de médiation, menée par Boubacar Ndiaye sur trois journées, auprès des élèves de l'école primaire Louis-Pergaud, aura précédé ce rendez-vous, programmé samedi 10 novembre à 21 h.

  • Le bel âge du président des Foulées du Kercorb

    jean-pierre silvestreJean-Pierre Silvestre a célébré 70 printemps avec famille et amis.

    Il avait choisi de souffler soixante bougies sur l’île de la Réunion, c’était en 2008, lors de la 16e édition de la Diagonale des Fous. Jean-Pierre Silvestre, spécialiste des efforts de longue distance, a cette fois tourné le dos au Piton des Neiges, restant plus classique, pour inviter famille et amis place Charles Amouroux, afin de célébrer son 70e anniversaire.

    Une belle fête à laquelle a participé une non moins belle assemblée, venue des quatre coins de l’Occitanie pour manifester son estime et sa sympathie à l’infatigable président des Foulées du Kercorb, toqué de défis singuliers.

    Amitié, bonne humeur et gastronomie auront parfaitement contribué à la réussite de ce rendez-vous, et si Marc le Montfortois n’était pas là, son message poétique et fraternel aura été plaisamment transmis par Michel le Neuvicois, autre membre éminent de la Classe 1948 (photo ci-dessous).

    jean-pierre silvestre

    Au final, la joyeuse compagnie acceptait de se séparer, à la condition de se revoir le dimanche 18 novembre prochain, date de la 2e édition de la Ronde du Kercorb, course pédestre autour du pays chalabrais. Félicitations président Silvestre, et très heureux anniversaire.

    jean-pierre silvestre