Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres

  • « Les nombres de 0 à 31 », avec Raymond Crampagne

    raymond crampagne,upek

    Les conférences de l’UPEK (Université populaire en Kercorb) sont de retour en ce mois de novembre, avec un rendez-vous fixé au samedi 12 novembre à 17 heures, salle des fêtes de Rivel. Raymond Crampagne proposera d’aller à la rencontre des nombres de 0 à 31, sur le mode « causerie au coin du feu ». Il s’agira de comprendre comment on est passé des quantités aux nombres, puis des nombres aux chiffres. Comme notre conférencier le souligne, « Il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances particulières en mathématiques ». Il ne sera pas toutefois possible d’éluder certaines questions : « D’où viennent les nombres ? Qui a créé les nombres ? Le nombre est le produit d’un travail d’abstraction de la pensée : certaines espèces animales semblent pouvoir développer une sensibilité numérique : expériences avec les guêpes, le rossignol, les corbeaux … L’homme restera-t-il la seule espèce qui puisse proclamer : « Je compte donc je suis ! ».

    Raymond Crampagne ajoute : « Pour les originaux qui comme moi ont un certain goût pour les mathématiques, les nombres entiers réservent des surprises inépuisables. Le lecteur de ces lignes ou l’auditeur de la conférence est invité à réfléchir sur la relation entre par exemple, les nombres entiers et le corps humain ; nous pourrons en discuter et échanger nos émerveillements ».

    raymond crampagne,upekRaymond Crampagne (photo) est né à Ségura, petit village rural de l’Ariège en 1946. Grâce à l’école laïque et républicaine, il a sagement gravi les étapes, de l’examen d’entrée en sixième au doctorat d’état en sciences, en passant par son diplôme d’ingénieur Supelec. Dès 1970, il commence sa carrière universitaire et pendant vingt ans, enseignement de la théorie des circuits et des bases de l’électromagnétisme, recherche en technologie avancée et travail administratif vont être son quotidien. Il sera conseiller scientifique au CERT Onera-Toulouse, directeur du département Courants faibles à l’ESIE de Bingerville (C.I) puis directeur du département Electronique - Traitement du Signal de l’ENSEEIHT-INP à Toulouse. Nommé professeur des universités en 1990, il est atteint de sclérose en plaques lentement évolutive en 1992. Il se consacre alors au e-learning et à la création de formations d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage.

    L’entrée est gratuite pour les adhérents, participation libre pour les non adhérents.

  • Festival et Sommet de la rivière

    zambuni communications,earthwatch

    Bois de Gauzières, Janvier 2021

    Zambuni Communications lance une invitation pour une célébration des rivières et de la nourriture sauvage à L'Oasis, rue Porte d’Aval à Chalabre, au cœur d’un ancien jardin clos, bordé de figuiers, où Hers, Blau et Chalabreil se rejoignent.

    Le Festival de la rivière et le Sommet de la rivière auront lieu le samedi 17 septembre prochain à Chalabre, et célébreront la vie en plein air, les rivières ainsi que les produits saisonniers et locaux. Le tout premier Sommet de la rivière rassemble certaines des voix les plus influentes dans le monde pour la protection des cours d'eau contre la pollution et autres menaces. Une table ronde sur l'état de nos rivières se tiendra de 10 h à 12 h, avec le concours d’experts venus de France, Angleterre et Irlande (association Le Chabot, Philippe Behra université Toulouse,…). Cette rencontre sera suivie d'un déjeuner, puis dans l'après-midi, l’attention se portera vers les centres d'intérêt autour de l'environnement local. A partir de 19 heures, le chef local Nicolas Kersting proposera un festin cuit sur le feu.

    zambuni communications,earthwatch

    Auparavant, du jeudi 15 au vendredi 16 septembre, un ambitieux projet scientifique citoyen sera mené. L’institut Earthwatch (organisation non gouvernementale) va fournir 100 moniteurs d'eau dans l’espoir que le plus grand nombre possible de personnes de la région, puisse tester l'eau des cours d’eau, en différents endroits. L'implication de la communauté locale dans ce projet sera un élément clé du Sommet de la rivière. Ecoliers, habitants locaux et experts se lanceront dans cette collecte. Informations et réservations sur le site https://www.tickettailor.com/events/theriverfestivalandriversummit/736685#

    zambuni communications,earthwatch

    Photo Maurice Mazon

  • C'était hier : Les cigognes font une pause à l'église Saint-Pierre

    L'article mis en ligne avait paru dans l'Indépendant, édition du 31 août 2012.

    3088574123.JPGLes échassiers ont investi le clocher pour la nuit (photos Ginès Lorca, archives, août 2012).

    Il était l’heure du berger, dimanche 26 août, lorsqu’un vol de cigognes intrigué peut-être par les flonflons de la fête à Sonnac-sur-l’Hers, décidait de s’offrir un break en Terre privilégiée. Une belle vingtaine d’échassiers interrompant leur vol, se sont ainsi posés un à un sur les gargouilles de la flèche de Saint-Pierre. Pour être habituel, ce manège n’aura pas échappé à des touristes du pays lyonnais, en villégiature sous la colline de Roquefère, et qui ont pleinement profité de la beauté du spectacle.

    3268916683.JPG

    Le mardi 29 juillet 1997, cinq de ces grands oiseaux avaient choisi d’atterrir sur les créneaux du donjon de la Famille De Bruyères. Juste le temps de laisser passer un violent orage, avant de poursuivre leur long périple. A l’évidence, la période de migration de ce bel oiseau au long bec, aux pattes rouges et aux rémiges noires, bat son plein. Seule inconnue, le Kercorb est-il un lieu de passage habituel, ou bien cette visite est-elle simplement annonciatrice de futures naissances ? 

    Lundi 27 août au matin, les grands oiseaux blancs ont décollé depuis leur piste d'envol improvisée, en direction de latitudes bénéficiant d'un hiver que l'on imagine clément.

  • « Un été à la Belle étoile », en compagnie de Joseph Delteil

    joseph delteil,christophe roncalli,bérengère casanova

    Dans le cadre des animations estivales « Un été à la Belle étoile », et à l’occasion de l'année Delteil, la ville de Limoux propose un spectacle musical, le vendredi 19 août prochain à 21 h 30, sur la scène de l'Ile de Sournies. Cette création autour du texte « La Deltheillerie » est une première musicale inspirée de la vie de l'écrivain Joseph Delteil.

    L’occasion de retransmettre un message de Christophe Roncalli, qui sera sur scène aux côtés de Jean-Michel Maury, Sylvain Monnereau et Frédéric Deluc  : « J'invite tous mes amis Chalabrois à cette création sur la vie d'un immense écrivain de notre région, dont la famille était originaire de Nalzen (entre Lavelanet et Foix). Bérengère Casanova, réalisatrice du film « Renaître en chansons » est la conseillère artistique de ce projet. Au plaisir de vous retrouver ».

    Réservations au  09 63 68 34 54.