Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres

  • Rencontres

    Un des premiers réflexes au réveil, un peu avant d’engager une nouvelle journée de confinement, est de se demander si ces oiseaux qui chantent sous nos fenêtres, ne sont pas un peu inconscients ? Ensuite on finit par se réveiller.

    A défaut de pouvoir engager une nouvelle balade en nature, en compagnie d’agréables gazouillis, ces quelques images, en guise de promenade, courte, virtuelle, agrémentée de rencontres, pêle-mêle, toutes saisons et lieux panachés.

    001.jpg

    Le Soularac et le Saint-Barthélemy ne nous quittent pas des yeux

    002.jpg

    Vestiges d'une mine sur les hauteurs de Montferrier

    003.jpg

    Dans les ruines de la mine du Fangas

    004.JPG

    Le lac des Truites, au creux du massif de Tabes

    005 bis.jpg

    « Bonjour Gladys, déjà debout ? » (Réserve d'Orlu)

    005.jpg

    Ces deux coccinelles viennent de mettre l'ascension du St Barth à leur palmarès

    006.jpg

    Retour dans la vallée, à travers l'estive

    007 bis.jpg

    En attendant la relève, sans musique mais au sifflet (Réserve d'Orlu)

    007.JPG

    Une grenouille rousse barre le chemin de la cordée (Refuge d'En Beys)

    008.jpg

    Aux abords de la ferme de Barathe, un troupeau de chèvres

    009.JPG

    Arbouze, Azerole et Jujube ont quitté la Sigalière pour le Razès

    011.JPG

    Sur les hauts de Segovent...

    012.JPG

    ... l'aubépine est meilleure 

    013.JPG

    Un jeune solitaire dans la forêt du Tataoubas

    014.JPG

    Sur le dôme de l'Esturgat

    015.jpg

    En pause,... ou en pose ?

    016.jpg

    Une ruminante, autrefois résidente aux Vinsous

    017.jpg

    Les berges de Montbel, quadrillées par les oies de Lescale

    018.jpg

    « Fa bon aire », sur les hauteurs de Les Cols

    019.jpg

    Promenade galante entre le Calvaire et la ferme du Pape

    022.jpg

    Une araignée tisse sa toile, quelque part dans le bac de Palauqui

    021.JPG

    Sportive, mais appliquée à distraire le gardien de but

    024.jpg

    Chats sur un toit brûlant (Almería)

    020.jpg

    Le hameau du Cazal favorise l'entente cordiale

    023.jpg

    Un baudet serviable et itinérant, remisé au pied de Saint-Pierre

  • Les débats du café philo

    café philo de la terre privilégiéeVendredi 13 mars, le rendez-vous bimensuel du café philo de la Terre Privilégiée, propose une discussion sur le thème de la responsabilité des médias. « Etre informé de tout, et condamné ainsi à ne rien comprendre, tel est le sort des imbéciles » (Georges Bernanos). Rendez-vous à partir de 17 h 30 au bar de l'Hôtel de France (participation 3 €).

  • Municipales 2020 à Sainte-Colombe-sur-l’Hers

    « L’Avenir Ensemble », une nouvelle liste face à la liste sortante, communique :

    « L’avenir, ensemble », tel est le slogan qu’ont choisi les membres de l’équipe regroupés autour de Michel Palacios pour les prochaines élections municipales. Cette équipe soudée, dynamique et sans étiquette politique s’engage à porter un projet dynamique qui ouvrira des nouvelles perspectives pour notre village où le bien-être et le bien vivre de nos citoyens seront privilégiés.

    Afin d’aller de l’avant, de lancer de nouveaux projets, nous saurons être disponibles, vous écouter, répondre à vos questions. Aucune décision d’envergure ne sera prise sans vous consulter et sans prendre votre avis. Un changement s’offre désormais à la population. Ce changement réfléchi, notre équipe est prête à le réaliser dans l’unité et le respect des personnes. Sainte Colombe a besoin d’un souffle nouveau, d’un élan résolu et généreux. Rejoignez-nous ! Votez pour nous !

    Présentation de l’équipe : Claude Besnehard, Daniel Bouichou, Jacques Bouichou, Jacqueline Dias, Bernadette Fonvieille, Michel Mazas, Lucas Palacios, Michel Palacios, Jean-Jacques Rousseau, Marie-Rose Simon, Didier Stehle.

    munipales sainte colombe sur l'hers

  • Explosion de couleurs sous la verrière de la bibliothèque

    Angélique AlegreLes créations d’Angélique Alegre sont exposées 4 rue des Bains-douches.

    Elle est installée rue du Presbytère à Chalabre, Angélique Alegre a décidé d’emmener ses toiles vers les cimaises des anciens bains-douches voisins. Si le plaisir de créer lui est apparu tardivement, son assiduité devant le chevalet lui permet de proposer aujourd’hui, une belle série de petits tableaux riches en couleurs. Passionnée par la peinture à l’acrylique, Angélique Alegre trouve son inspiration dans des paysages qu’elle affectionne, ou dans les décors qui la font rêver. Inspiration très colorée qui lui permet de s’évader au fil d’un pinceau guidé par Dame Nature, laquelle peut être terrible et merveilleuse à la fois.

    L’exposition est visible sous la grande verrière de la bibliothèque, jusqu’au jeudi 9 avril, aux heures d’ouverture, lundi, mercredi, jeudi (9 h-12 h et 14 h-16 h), mardi (9 h-12 h et de 16 h 30 à 18 h 30). Pour tout renseignement, contacter Noëlle Danjou au 04 68 69 49 06.

  • Stéphane Linou, invité de l’Upek

    L’Université populaire en Kercorb invite à son rendez-vous de février, programmé dimanche 16 à la Maison du Lac de Montbel (17 h). Une conférence animée par Stéphane Linou permettra de poser une question majeure, « Sommes-nous réellement préparés à une pénurie alimentaire ? » (Photo Xavier Terrien–Voix du Midi Lauragais).

    stéphane linou,upekConseiller municipal à Castelnaudary et ancien conseiller général de l’Aude (2011-2015), Stéphane Linou est considéré comme le pionnier du mouvement locavore en France. En 2008, le Chaurien s’était uniquement nourri d’aliments produits à moins de 150 km de chez lui pendant un an. Il tire la sonnette d’alarme : « Ni les habitants, ni l’État, ni les magasins ne stockent. Et il n’y a plus beaucoup de paysans. On n’est pas autonome. Même nos territoires ruraux sont perfusés par la grande distribution. Pour exemple, la métropole toulousaine a une autonomie de 2 %. Des troubles à l'ordre public peuvent facilement survenir ».

    Stéphane Linou loue le rôle majeur des circuits courts de proximité, donc une limitation des intermédiaires entre le producteur et le consommateur.

    Un moment de convivialité clôturera la manifestation à 19 h, avec des boissons offertes.

    Avant cette intervention et à partir de 14 heures, l’Upek tiendra son assemblée générale annuelle. Au terme de laquelle sera proposé un moment de réflexion, sur le bilan des deux premières années de fonctionnement de l'association.

  • Meilleurs Voeux à toutes et tous

    Voeux 2020.jpg

    Mireille Sanchez, dépositaire de l'Indépendant, Midi Libre et La Dépêche à la maison de la presse, José Sanchez, Denis Mamet, fidèle messager de la première heure, et votre correspondant, sont heureux de vous présenter leurs Meilleurs Voeux pour cette année nouvelle.