Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres

  • Les photos de Jacques Blum à la bibliothèque

    Expo J. Blum 001.JPGJacques Blum (au centre), aux côtés de Jean-Jacques Aulombard, Noëlle Danjou et Joliette Coste.

    Il était présent en août dernier afin de recevoir le 3e prix du concours photo proposé par Il était une fois Chalabre, Jacques Blum, membre du Club photo du Pays-d'Olmes, est revenu en Kercorb avec une sélection de vingt-six photos. Fruits artistiques de ses escapades photographiques, présentés au n° 4 de la rue des Bains-douches, pour une exposition intitulée « De l'heure bleue à l'heure dorée ».

    Expo J. Blum 002.JPG

    Vendredi 4 janvier et à la faveur d’un rendez-vous organisé par Noëlle Danjou, bibliothécaire, les amateurs de la chose photographique sont venus nombreux à la rencontre d’un passionné, attaché à saisir dans son objectif, les mille et une lumières du jour et de la nuit. En présence de Jean-Jacques Aulombard, maire, et de Joliette Coste adjointe, le vernissage a permis de prendre une route riche en couleurs, au départ du Pays-d'Olmes et Montségur, jusqu’à Sienne l’Italienne.

    L’expo est visible jusqu’au vendredi 15 février, aux heures d'ouverture de la bibliothèque, lundi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h, le mardi de 9 h à 12 h et de 16 h 30 à 18 h 30. Chacun est invité à voter pour la photo qu'il préfère, un tirage au sort permettra au gagnant de recevoir le cliché choisi.

  • Les débats du café philo

    Vendredi 4 janvier, le café philo de la Terre Privilégiée, propose le premier rendez-vous pour l’année 2019. La discussion s’articulera autour du thème suivant : « Peut-on éduquer la pulsion ». Rendez-vous à partir de 17 h 30 au bar de l'Hôtel de France.

    café-philo de la terre privilégiée

  • Jacques Blum expose à la bibliothèque

    bibliothèque chalabre,jacques blumLa bibliothèque municipale et Jacques Blum invitent au vernissage de l’exposition photos, programmée aujourd'hui vendredi 4 janvier à 18 h, 4 rue des Boulangers (anciens bains-douches).

    Lauréat en juillet 2018 du 3e prix du concours-photo proposé par Il était une fois Chalabre (Les couleurs de la Nature), le Lavelanétien Jacques Blum revient en Kercorb pour présenter une suite de photographies sur le thème « De l’heure dorée à l’heure bleue ».

  • Une nouvelle page est tournée à la maison de la presse

    Mireille et José 31 décembre 2018.JPG

    José Sanchez a passé le relais à Mireille Sanchez.

    Les nombreux lecteurs présents au rendez-vous quotidien de l’information, auront eu le privilège d’assister en ce lundi 31 décembre 2018, à une passation de témoin entre José Sanchez, aux portes de la retraite, et Mireille Sanchez, qui lui succède aux commandes de la maison de la presse.

    En place au n° 2 de la rue du Capitaine Danjou depuis décembre 2011, José Sanchez avait pris la succession de Bernadette et Bernard Boffy, lesquels avaient abaissé le rideau d’un débit de tabac et maison de la presse, ouvert sur le cours Henri d’Aguesseau. Une institution avait alors définitivement fermé sa porte sur un monde de souvenirs, pour renaître dans un cadre lui aussi fleurant bon le passé, gardien de la recette des tougnols de Yoyo.

    Après quinze années derrière le zinc du café de la Paix et dix-huit années au comptoir de la Boutique, l’ami José qui s’apprête à clore un bail marqué par une assiduité sans faille, remercie l’ensemble de sa clientèle, pour la confiance et la fidélité témoignées.

    En souhaitant une heureuse et paisible retraite à José Sanchez, nos meilleurs vœux de réussite accompagnent Mireille Sanchez, attachée à perpétuer les bonnes habitudes, en réservant le meilleur accueil à chacun. Pour toute information complémentaire, contacter le 04 68 69 24 16.

    Horaires 2019 Maison Presse.jpg

    Les nouveaux horaires de la Boutique

  • Bonne et Heureuse Année 2019

    Voeux 2019 St Barth 5 Janvier 2013.jpg

    José Sanchez, dépositaire de l'Indépendant, Midi Libre et La Dépêche à la maison de la presse, Mireille Sanchez, qui lui succède à compter de ce 1er janvier, Denis Mamet, fidèle messager de la première heure, et votre correspondant, sont heureux de vous présenter leurs Meilleurs Voeux pour 2019, année nouvelle.

    (Photo Pics de Soularac et St Barthélémy, 5 Janvier 2013)

  • La vache et le cervidé

    chevreuil,cazalCes deux-là entretiennent les meilleures relations (Photos Henriette Brembilla).

    Un week-end de juillet après l’autre, depuis bientôt quarante étés, le hameau du Cazal cultive son image de havre hospitalier. Et si quelque sceptique insoupçonné venait à en douter, il peut aller contempler la scène qui se déroule au quotidien ou presque sous la colline de Tataoubas.

    Depuis plusieurs semaines maintenant, un chevreuil âgé de cinq à six mois rend visite au troupeau de ruminants sédentaires, installés à bonne distance du stade Lolo-Mazon. Il vient partager avec eux une grande partie de son temps libre, un œil sur la route, et un œil plus distrait vers la proche lisière des bois.

    chevreuil,cazal

    Désireux sans doute de trouver ici un peu de la chaleur qui manque dans les forêts profondes du Chalabrais, le jeune cervidé a tout naturellement été adopté par les pensionnaires de Jean-Claude et Alexandre. Profitant avec eux des rayons d’un soleil d’hiver clément, il a déjà compris qu’il est des joies simples aux côtés desquelles il ne faut pas passer. Ce qui est loin d’être bête. 

  • Une soirée au café-théâtre avec les Cousins des Tatas

    diabasis,les cousins des tatasL’estaminet, un espace de rencontres improbables.

    Vendredi 21 décembre, une invitation était lancée par les Cousins des Tatas, artistes membres de l’atelier théâtre adulte de l'association Diabasis, animé par Elsa. Voilà peu, la troupe de comédiens amateurs avait relevé un premier challenge sur les planches du théâtre Georges-Méliès, avec une libre adaptation de « Musée Haut, Musée Bas », pièce de Jean-Michel Ribes.

    diabasis,les cousins des tatas

    Cette fois, les artistes avaient choisi de délaisser à titre intermittent le vieux théâtre, pour se produire autour du zinc du café de la Paix. Délocalisant ainsi leur humour et leur spontanéité, afin de partager avec un public nombreux, des brèves de café, et des tranches de vie, qui en auront interpellé plus d’une et plus d’un : « Est-ce ainsi que les gens vivent ?». Un grand merci aux cousines et cousins, à Brigitte, Claudie, Céline, Framboise, Monique, Antoon, Patrice, et à Tata Elsa, pour ces instantanés tout aussi facétieux que révélateurs d’un quotidien un brin moins léger.  

    diabasis,les cousins des tatas

    Dans le prolongement de cet intermède théâtral tonique et original, le café de la Paix proposait un concert avec le duo musical des Rat’s Cordés. L’occasion pour Chris et Reno de brillamment démontrer une évidente complicité, jusqu’au bout des cordes.

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas

    diabasis,les cousins des tatas