Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres - Page 5

  • C’était hier : Soirée cinéma sous les étoiles

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 25 juillet 2006.

    Martial Romanko 004.jpgLes techniciens n’ont eu aucun incident technique à déplorer (Photos archives, juillet 2006).

    Après Charlie Chaplin et Martial Romanko en 2005, les Chalabrois et leurs invités vacanciers étaient dernièrement réunis place Espérance-Folchet, afin d’assister à une séance de cinéma en plein air. A l’affiche de la soirée, « Le Cameraman » ou l’histoire d’un petit photographe qui rêve d’entrer dans le cercle des grands reporters. Un film produit et animé par Buster Keaton, plus truculent que jamais derrière un regard porteur de toute la tristesse du monde.

    the-cameraman-1928-buster-keaton-image-2.jpg

    Après une soirée à la Cité de Carcassonne, l’association « 7 art 9 » récidivait devant 120 personnes à Chalabre, sous l’ancienne halle aux grains. Cette dernière a résonné des rires des enfants, tenus en haleine par les facéties de l’acteur et la musique « live » de Jean-Paul Raffit à la guitare et Olivier Capel au chant et aux percussions. Auparavant, Michel, son orgue de barbarie et son petit singe avaient fait le tour de la bastide. La maison intercommunale du tourisme du Quercorb espère renouveler, en 2007, cette expérience cinématographique toujours conviviale, pour une 3e année consécutive. Le prochain rendez-vous est donné jeudi 3 août à Sainte-Colombe-sur-l’Hers, pour une projection en plein air du film d’Isabelle Mergault, « Je vous trouve très beau ».

  • C’était hier : Le duo Rosa Laurent enchante les bois de Borde Blanque

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 23 juillet 2006.

    gérard rosa,linda laurent,borde blanque,mike et sandra wagstaffGérard Rosa au violon et Linda Laurent au piano ont envoûté le public dès les premières mesures (Photos archives, juillet 2006).

    La corde soyeuse et satinée de Gérard Rosa en harmonie avec la clarté étincelante du clavier de Linda Laurent ont conquis près de deux heures durant, un parterre de mélomanes réunis dans le cadre paradisiaque du confortable et robuste manoir de Borde Blanque. Ce concert proposé sur les hauteurs qui dominent le lac de Montbel par la société Luthès Paris et ses managers Mike et Sandra Wagstaff, avec le précieux concours de Helen Calkoen maîtresse des lieux, a subjugué un public sous le charme. Avec la sonate en sol majeur K301 de Mozart, le duo Rosa Laurent démontrait d’emblée son unité et sa spontanéité. Promoteurs de la musique contemporaine, Gérard Rosa et Linda Laurent offraient ensuite quatre improvisations de Francis Poulenc, avant un retour dans le temps et l’interprétation d’un « Trè giorni son che nina », œuvre anonyme apportée à Londres pendant la saison 1748-1749 par une compagnie italienne d’opéra.

    Henryk Wieniawski et son scherzo-tarentelle résonnaient sous les frondaisons de Borde Blanque, avec le concours inattendu d’un cortège d’oiseaux ayant pris le parti de s’inviter à un si beau concert. Après un bref intermède, Gérard Rosa et Linda Laurent interprétaient avec le même degré de perfection et d’intense concentration, l’adagio de la sonate Op.8 en hommage au compositeur carcassonnais Paul Lacombe.

    gérard rosa,linda laurent,borde blanque,mike et sandra wagstaff

    Une sonate de César Franck venait conclure une soirée marquée par une troublante coïncidence, quand les deux interprètes plongés dans la pénombre par une rupture de secteur, allaient jouer les trois derniers mouvements de mémoire. A l’image du violoniste belge Eugène Isaye et de la pianiste Marie Bordes-Pène, lesquels connurent en 1886 pareille mésaventure, alors qu’ils donnaient la première audition de cette sonate au musée de Bruxelles, où tout éclairage artificiel était interdit. Comme ses prédécesseurs, le duo Rosa-Laurent aura offert sous le ciel de Borde Blanque, une musique rayonnant dans l’obscurité de la nuit.

    Mike et Sandra Wagstaff donnent rendez-vous le vendredi 25 août prochain à 20 h 30 pour un nouveau concert, organisé en partenariat avec la mairie de Chalabre et le parc de loisirs Château-Chalabre. Dans la vieille demeure des Comtes de Bruyères, le quatuor à cordes Kryptos présentera des oeuvres de Schubert, Mozart et Sibelius.

    gérard rosa,linda laurent,borde blanque,mike et sandra wagstaff

    Sandra Wagstaff est venue féliciter les deux artistes...

    gérard rosa,linda laurent,borde blanque,mike et sandra wagstaff

    ... et remercier chaleureusement Helen Calkoen pour son accueil

  • Au royaume des Poupées

    au royaume des poupées

    Depuis 2019, les portes du Royaume des Poupées sont ouvertes au 2 Quai du Pont-Vieux, sur une superbe collection de poupées et poupons. Les visiteurs sont accueillis par Karine et Simone, deux passionnées qui proposent un voyage en famille dans les souvenirs d’enfance. Plus de 600 figurines participent de la visite, dans un décor magnifique, les mercredi, samedi et dimanche, de 14 h à 18 h (autres jours et groupes, sur réservations).

    Renseignements au 07 83 27 45 11 ou poupeeschalabre@gmail.com Le site facebook peut-être consulté, Au Royaume des Poupées. Entrée payante, adultes 5 €, enfants de 6 à 16 ans 3 €, moins de 6 ans gratuit.

  • C’était hier : La municipalité rencontre les associations

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 16 juillet 1996.

    mairie de chalabreToutes les associations étaient représentées (Photos archives, Juillet 1996).

    Vendredi 5 juillet à 18 h 30, la salle du conseil municipal cours Sully accueillait les représentants des multiples sociétés que le Kercorb  a le privilège de recenser. En adressant son message de bienvenue, Jacques Montagné, maire de Chalabre, remerciait les nombreux bénévoles qui contribuent par leur action à enrichir le tissu associatif, « élément essentiel à la bonne santé d’une commune ». Assurée du soutien indéfectible de la municipalité, la nombreuse assemblée a ensuite été invitée à aborder une certaine actualité ayant perturbé, ces derniers mois, la sérénité du pays chalabrais. Tout en reconnaissant qu’il fallait expliquer mieux et plus souvent l’action des élus, Jacques Montagné a mis en avant la volonté de l’équipe municipale, disposée à servir les intérêts des Chalabroises et des Chalabrois, comme elle s’y était engagée au lendemain du scrutin du 11 juin 1995. En lui renouvelant encouragements et félicitations, Jacques Montagné, au nom du conseil municipal, conviait l’assemblée à prendre la coupe de l’amitié.

    mairie de chalabre

    mairie de chalabre

  • Un samedi sous la halle avec le Salon du Livre

    salon du livre chalabre 2021

    Le Salon du livre se tiendra le samedi 17 juillet de 10 heures à 18 heures, sous la halle, place Espérance-Folchet. Ce rendez-vous annuel auquel participeront 32 auteurs en dédicaces, est organisé par la bibliothèque municipale, sous l’égide de Noëlle Danjou et Patrice Salerno : « Nous vous attendons nombreux, vaccinés et non vaccinés, mais masqués ». 

    salon du livre chalabre 2021

    Les portes s'ouvriront à 10 h, pour une journée de rencontres qui se déroulera comme suit : à 10 h 30, atelier modelage avec Zarno, le patamodeleur pour tous. Chèques livres offerts aux trois plus jolis modelages (le nombre de places est limité). Toute la journée, dédicaces d’auteurs, 32 auteurs, tous genres littéraires, adultes et jeunesse, romans, documentaires, BD,…

    Atelier calligraphie avec François Gonse, ateliers lectures pour enfants par Marie-Annick Serrus-Crampagne, ateliers coloriages, avec chèques livres offerts aux trois plus jolis coloriages. Une exposition permettra d’en savoir plus sur la naissance des écritures.