Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était hier

  • Demandez le guide de l'Aude... 1898

    A l'image d'un bottin, sans les numéros, ces quelques feuillets publiés dans le Guide de l'Aude, permettent d'imaginer quelle était la Chalabre de la deuxième moitié du XIXe siècle. Avec des métiers, des patronymes, pour beaucoup aujourd'hui disparus. Le journal La Fraternité daté du 8 février 1882, établissait la population du canton de Chalabre à 8.346 habitants, dont 1.919 pour la seule commune de Chalabre (Collections MB et- FG).

    guide de l'aude

    guide de l'aude

    guide de l'aude

    guide de l'aude

    guide de l'aude

    guide de l'aude

  • C’était hier : Les anciens de la FNACA en assemblée générale

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du samedi 18 janvier 1997.

    fnaca chalabreLe président Christian Clarac a été réélu (Photos archives, Janvier 1997).

    Jeudi 9 janvier, le comité chalabrois de la FNACA créé en 1969 réunissait l’ensemble de ses membres dans la salle du conseil, cours Sully, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle. Sous la présidence de Christian Clarac les nombreux participants ont adopté le rapport d’activités développé par Robert Roncalli, secrétaire du comité, ainsi que le rapport financier de leur trésorier, François Grauby. Après avoir évoqué la mémoire de leurs camarades disparus et fixé les objectifs pour 1997, les anciens combattants d’Algérie et d’Afrique du Nord ont procédé au renouvellement de leur bureau dirigeant.

    Président d’honneur, Emmanuel Anduze-Acher, président Christian Clarac, vice-président Joseph Ortega, secrétaire Robert Roncalli, adjoint Jean Szurewsky, trésorier François Grauby, adjoint Pierre Lacalle. Membres, Jean Guichou, José Capdevila, André Verniolle, Jacques Brembilla. Porte-drapeau, Marcel Roquebernou, Robert Garros.

    fnaca chalabre

  • C’était hier : Rugby : Retour à la compétition

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 18 janvier 1997.

    us quercorbLe rôle des trois-quarts sera déterminant (Photo archives, janvier 1997. De gauche à droite, debout : Gérald Mourareau, Marc Boulbès, Olivier Cazas, Philippe Franot, Richard Grassaud. Accroupis : Stéphane Ferrier, Patrice Dassé, José Cardaillac, Emmanuel Izart, Francis Gracia, Santi Martinez).

    Au terme de trois longues semaines consacrées à des agapes diverses, le sport va reprendre ses droits pour le plus grand plaisir des rugbymen de l’US Quercorb. Une reprise plutôt délicate puisque les représentants du XV se rendront dimanche 19 janvier chez le leader invaincu de la poule, Montastruc-la-Conseillère. Défaits 7 à 8 sur la pelouse du stade Lolo-Mazon lors du match aller, les Chalabrois constamment dominés n’avaient pu sortir de leur périmètre défensif, dominés par un pack soudé et maître dans le travail de sape. A l’occasion de la dernière revue d’effectif mercredi à l’entraînement, Thomas Cuaresma et Jean-Claude Sicre n’auront pas manqué de mettre l’accent sur la stratégie à mettre en œuvre afin de décrocher une victoire en Haute-Garonne.    

  • C’était hier : Le nouvel hôpital inauguré

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 18 janvier 2007. L’occasion de souffler une quinzième bougie d’anniversaire sur l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil.

    hôpital local des hauts de bon-accueilLe nouvel hôpital (au second plan), offre une vue imprenable sur Chalabre et s’étend sur 13 800 m² (photo archives, 1er octobre 2006).

    Après le succès obtenu par les deux journées « portes ouvertes » organisées les 9 et 10 janvier dernier (près de cinq cent personnes en visite sur le site), le nouvel hôpital local sera inauguré ce vendredi 19 janvier à 11 h. En présence de MM. Bernard Lemaire préfet de l’Aude, Marcel Rainaud président du Conseil général, Roger Rosich conseiller général du canton, Alain Corvez directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation, Jean-Jacques Aulombard directeur de l’hôpital et Christian Guilhamat maire de Chalabre, la structure faisant face au château de Mauléon sera officiellement mise en service.

    Cérémonie solennelle et aboutissement d’un immense chantier entrepris en juin 2004, qui va permettre l’installation de pensionnaires résidant pour quelques jours encore, dans le cadre mythique de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, institué en 1826 par les Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny. Devenu maison de retraite en 1960 et réhabilité au début des années 1970, le vieux bâtiment blotti au pied de l’église Saint-Pierre ne satisfaisait plus aux normes de sécurité. Légalisation oblige, il s’apprête à abandonner une vocation plus que centenaire, née de l’acte de donation effectué  le 7 juin 1582 par le curé Prévost de Lavelanet, « d’une maison et d’un jardin situés au Barry de Saint-Pierre, à l’hospice de Chalabre ».

    La future structure d’hébergement, implantée sur une superficie de 13 800 m² cédée par la municipalité, qui a assuré la construction de la voie d’accès et du château d’eau, sera plus médicalisée et adaptée à la réalité de l’état des personnes accueillies, à savoir le plus souvent des personnes âgées grabataires et/ou atteintes de pathologies de type Alzheimer.

    Trois unités se partageront 64 lits, deux de 22 lits pour personnes âgées désorientées, une unité de 20 lits pour personnes âgées non désorientées.

    En coupant le traditionnel ruban inaugural ce vendredi 19 janvier, aux côtés du personnel soignant de l’établissement, élus et représentants de l’état refermeront une page de l’histoire du vieux Chalabre.

  • C'était hier : Séance de remise en forme pour le gymnase municipal

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mardi 17 janvier 2012.

    gymnase chalabre,mp charpentesLes travaux ont commencé avec la réfection de la toiture (Photo archives Janvier 2012).

    Le chantier de la rue Saint-Pierre a commencé en même temps que la nouvelle année, et les travaux de restauration du gymnase municipal vont bon train, à peine perturbés par les fortes gelées qui s’abattent sur le Kercorb depuis plusieurs jours. De fait, l’équipe de la société MP Charpentes emmenée par Mickaël Padet, s’affaire sur une surface hors-norme nécessitant un réel besoin de rénovation. Après la toiture, ce sont les sols et les peintures qui feront à leur tour l’objet de réparations, afin que les nombreux utilisateurs de ce vieux complexe sportif puissent pratiquer leur sport en toute sécurité.

    Au final, une enveloppe d’environ 100.000 €  sera nécessaire, afin d’assurer une réalisation financée à 40% par le conseil général, le reste revenant à la charge des administrés chalabrois. Depuis sa construction en 1966, après acceptation d’un devis de 289.700 francs, votée lors de la séance du 8 décembre 1965, la municipalité met le gymnase à disposition de l’école primaire, des associations sportives locales, et du collège.

    Après le chantier de la cantine scolaire, le quartier de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques renoue avec une trépidante activité, pour le plus grand bonheur des nombreux sportifs du canton, impatients de fouler une surface qui devrait être bientôt entièrement rénovée.