Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était hier - Page 3

  • C’était hier : Un terrain d’athlétisme sur le champ Legrand

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du vendredi 13 octobre 2006.

    champ legrandLa piste d’athlétisme prend forme et sera bientôt opérationnelle (Photo archives octobre 2006).

    Depuis le mois de septembre, les travaux d’aménagement du futur terrain d’athlétisme intercommunal ont commencé sur le Champ Legrand. La communauté de communes du Chalabrais (CCC), maître d’ouvrage, qui avait prévu ce projet depuis plusieurs années, se réjouit de le voir avancer à grand pas. Le terrain cédé à la CCC par la mairie de Chalabre s’est transformé et l’on peut déjà voir le tracé de la future piste. Les maîtres d’œuvre, Mmes Crossman et Villayes, ainsi que les entreprises Jordan et Paysages Synthèse se retrouvent sur le terrain tous les mercredis avec les élus de la communauté de communes, pour faire le point sur l’avancée des travaux (photo ci-dessous).

    champ legrand

    Cet équipement sera essentiellement axé sur la pratique de l’athlétisme, avec une piste de vitesse, une aire de saut en hauteur, une aire de lancer du javelot, de lancer du disque, de lancer de poids et une aire de saut en longueur. Au centre se situera un espace d’évolution en herbe. Un local sera également aménagé pour accueillir le matériel et les sanitaires. Ce terrain est notamment destiné aux élèves du collège Antoine-Pons et de l’école primaire Louis-Pergaud. Ainsi chacun pourra découvrir de nouvelles pratiques sportives ou les exercer dans les meilleures conditions. De plus, ce périmètre sera ouvert aux associations sportives et de loisirs locales qui souhaiteraient proposer de nouvelles activités autour de l’athlétisme à leurs adhérents. Une convention devra être signée auparavant entre les différents utilisateurs et la CCC afin de fixer entre toutes les parties, le règlement d’utilisation du terrain.

    La fin des travaux est prévue pour mi-décembre et à partir de 2007, les habitants du Chalabrais pourront profiter de ce nouvel équipement. Ce projet a été financé avec le soutien du conseil général de l’Aude (42,5%), de l’Etat (22,5%) et de la Région Languedoc-Roussillon (15%).

    champ legrand

    Le vieux puits du Champ Legrand a été délocalisé au pied du clocher de Saint-Pierre 

  • C’était hier : Dernière ligne droite pour les fondeurs du Kercorb

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 12 octobre 2001.

    foulées du kercorb,ronde des châtaignes et du vin primeurAprès Bugarach et Limoux, il vont courir à Malves-en-Minervois (Photo archives, octobre 2001 à Bugarach. De gauche à droite, debout : Thierry Noy, Christian Moralès, Jean Plauzolles. Accroupis : Joël Carcano (Trèbes), Francis Amouroux).

    La saison des courses sur route touche à sa fin, et avant une nécessaire mise au vert, les membres des Foulées du Kercorb profitent pleinement des derniers grands rendez-vous. Après le semi-marathon de la Légion à Castelnaudary et la 3e course des Cimes à Bugarach, les fondeurs du coprésident Jean-Paul Cnocquart étaient tout dernièrement au départ du 7e Challenge PaCouLix à Limoux. Une course mise sur pied par les complices du duo Jean-Pierre Panont et Daniel Tédo, et qui a servi de tremplin à Antoine Azzi, dernier venu au club chalabrois. Sur les 14,8 km du circuit tracé au cœur de la cité blanquetière, Antoine a ainsi livré son premier duel officiel avec un chrono qui à l’arrivée affichait 1 h 32’ pour une 96e place au général et un contrat moral vaillamment rempli. Natif de Loupia et résidant à Sainte-Colombe-sur-l’Hers pour raisons professionnelles, Antoine Azzi n’était pas le seul ambassadeur du pays du Tougnol aligné au départ. Sur le 5 km et un tour de circuit, Claude Cnocquart termine à la 9e place du classement scratch et premier cadet en 17’30’’, suivi par Laurent Garcia (19e en 19’26’’) et Jean Martinez (21e en 20’16’’) sur un total de 69 concurrents.

    Sur la distance de 14,8 km, soient trois tours à couvrir et parmi 96 concurrents, Francis Amouroux prend la 64e place en 1 h 09’, juste derrière son coéquipier attitré pour la course à la brouette du Cazal, lequel termine en 38e position avec un temps de 1 h 04’. Les membres des Foulées du Kercorb vont à présent tout miser sur Malves-en-Minervois où se déroulera le 21 octobre prochain, la 8e édition de la Ronde des Châtaignes et du Vin primeur, grand rendez-vous sportif et festif, organisé par Patrick Missène et son équipe.

  • C'était hier : Emotion garantie dans le sillage de Pilâtre de Rozier

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mardi 11 octobre 2011.

    Première en Kercorb : des baptêmes en montgolfière. L'aérostat multicolore installé sur le stade Roger-Raynaud a fait sensation.

    Montgolfière.jpgLes disciples de Phileas Fogg ne se sont pas fait prier (photos Yves Saddier, archives octobre 2011).

    Le comité des fêtes proposait tout dernièrement l’embarquement à bord d’une nacelle posée sur le gazon du stade Roger-Raynaud. Au-dessus de ce panier en osier, une superbe montgolfière retenue par des suspentes, attendait ses passagers. A raison de deux à trois aérostiers en herbe soustraits à la terre ferme, le ballon captif a multiplié ascensions et descentes, à proximité du clocher de Saint-Pierre. Tout avait commencé à la nuit tombée par le gonflage de l’imposante structure, avant que de nombreux candidats empressés, ne soient invités à prendre de la hauteur. Premières ascensions en nocturne, qui ont permis à chacun d’observer combien une ville la nuit, pouvait être belle.

    Montgolfi+¿re 046.jpgUne centaine de vols     Face à l’incontestable succès remporté par cette passionnante première, l’opération allait être renouvelée le lendemain matin de très bonne heure, avec le concours d’un superbe soleil levant. Les brûleurs entraient à nouveau en action, l’occasion pour le nombreux public d’admirer les superbes fuseaux colorés s’élevant majestueusement sur fond de ciel éthéré. Après vérification des suspentes, du câble de soupape et de l’enveloppe, Christian, pilote chevronné, donnait le signal d’un départ imminent.

    Montgolfi+¿re 174.jpgLa manoeuvre impeccable, offrait une nouvelle élévation au-dessus d’une piste d’athlétisme transformée l’espace d’une fin de semaine, en piste d’envol. Montée d’adrénaline assurée, les mains agrippées au bastingage d’une nef assurant la « promo » des « zézettes », spécialités sétoises par ailleurs disponibles à la boulangerie Denis, cours Colbert. A l’aide des 2200 m² d’air emprisonnés dans une enveloppe multicolore, une centaine de préposés au vol captif ont ainsi réussi leur baptême de l‘air. Et adressé toutes leurs félicitations à l’équipe du président Jean-Jacques Berteloot, initiatrice de cette expérience inédite en Kercorb.

    Montgolfi+¿re 137.jpg

  • Résultat sportif

    Dimanche 10 octobre, pour le compte de la troisième journée du championnat de 2e série Ligue Occitanie et sur la pelouse de Verniolle, les rugbymen de l’USCKBP se sont inclinés face à leurs homologues de l’US Critourienne-Verniollaise, score final 23 à 20 (mi-temps 16-6).

    Un autre résultat, relevé dans les colonnes sportives du  journal L'Eclair, daté du 11 octobre 1937

    l'éclair

  • C’était hier : Une saison estivale agitée pour nos pompiers

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 10 octobre 2001.

    caserne jean-cabanierLe 17 septembre dernier, la grange de Jean Rouzé à Sonnac (route du col de la Flotte) partait en fumée, malgré les efforts de nos soldats du feu (Photo archives, septembre 2001).

    Les nuits sont fraîches, la pluie est de retour, autant de petits signes qui laissent espérer un peu de répit pour les pensionnaires du centre de secours Jean-Cabanier, au terme d’une saison estivale particulièrement mouvementée et éprouvante. De juillet à septembre, les hommes de l’adjudant-chef Alain Cayrol auront en effet effectué plus de 80 sorties, auxquelles il convient d’ajouter 30 mobilisations à l’extérieur du périmètre dont ils ont la responsabilité. En sachant que sur une année, le nombre des interventions atteint le chiffre moyen de 200, il apparaît évident que les jeunes sapeurs pompiers chalabrois ont connu un été très chaud, durant lequel ils ont à nouveau démontré leur grande disponibilité. Et aussi beaucoup de sang-froid puisqu’il est désormais établi que certains feux circonscrits sur les communes du canton de Chalabre et notamment au col de la Flotte, Saint-Benoît et Courtauly, sont des sinistres d’origine criminelle.

    Au chapitre des faits marquants, l’intervention dans le Val de Lambronne après la tornade qui s’est abattue le 14 juillet sur Tréziers et Caudeval, causant effondrements de terrains et de constructions, inondations et toitures arrachées. Viennent s’ajouter 25 sorties en juillet, 56 interventions en août et septembre, plus les sorties en renfort pour les sinistres de Fleury-d’Aude, Villeneuve-des-Corbières, Talairan, Villerouge-Termenès, Duilhac-sous-Peyrepertuse et Montlaur. Avec des mobilisations fin août sur le lac de Montbel, afin de faciliter l’écopage de canadairs en action sur les feux de Mas-des-Cours et Carcassonne. Telles sont brièvement résumées les dernières activités en date du centre de secours de Chalabre, qui fêtera dans les semaines à venir, le 50e anniversaire de sa fondation (Ndlr : voir le Tome XIV de Il était une fois Chalabre, paru en 2019).