Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport

  • Tennis : les Dames à un petit point du bonheur

    tc du chalabrais,tcm juvignacManon, Céline et Margot, sportives, finalistes et heureuses.

    Dimanche 3 juillet sur les courts de la Grande Motte, le TC du Chalabrais Dames disputait la finale de la Coupe Courtès, 1ère division. Après Maguelone en demi-finale, les Dames du TCC se retrouvaient une nouvelle fois opposées à une formation héraultaise, en l’occurrence le TCM Juvignac. Pour une rencontre au sommet que le trio aux couleurs du Kercorb n’a pu enlever, battu au tie-break décisif du double, score final 2 à 3.

    Les premiers rebonds verront Manon Gimenez signer un premier jeu blanc en sa faveur, avant que son adversaire Chantal Serres ne rétablisse la situation pour donner le premier point à Juvignac (6-0, 5-7, 1-6). Opposée à Caroline Pellegrini, Céline Amiel ne tarde pas à régler la mire et égalise à un partout (5-7, 6-1, 6-1).

    Margot Toustou et Isabelle Zamora entrent à leur tour sur les courts, pour une victoire de Margot (7-6, 6-2) qui donne l’avantage au TCC avant la rencontre en double (2-1). Engagée à quitte ou double, la paire héraultaise composée de Chantal Serres et Caroline Pellegrini remet les deux équipes dos à dos, en prenant le meilleur sur Céline Amiel et Manon Gimenez (7-5, 6-2).

    L’égalité est parfaite dans une finale qui tient ses promesses, pour un trophée qui va se jouer au tie-break décisif à 10 points. Comme elle avait pu le faire lors du quart de finale face à Tuchan, la paire chalabroise jette ses dernières forces dans la bataille mais cette fois, ce sont les Juvignacoises qui s’imposent sur la marque de 10 à 4. Battues sur le fil, Céline, Fany, Manon, Margot et Marjorie méritent de vives félicitations pour ce beau parcours, bouclé au bord de l’Etang du Ponant.

    tc du chalabrais,tcm juvignac

    Jeudi 30 juin se tenait l’assemblée générale du club, à l‘issue de laquelle un nouveau bureau a été élu : président Bruno Carbonnel, vice-présidente Manon Gimenez, trésorière Laetitia Guilhemat, vice trésorière Fany Escande, secrétaire Marjorie Verganzonès, secrétaire adjointe Céline Amiel. Le TCC donne rendez-vous en septembre prochain pour une nouvelle saison raquette en main. 

  • Rugby : C'est déjà demain pour l’US Kercorb-La Bastide-Le Peyrat

    usckbp rugbyL’Entente des Trois-Clochers a mis un point final à sa saison.

    L’assemblée générale du club quinziste de la Vallée de l’Hers s’est tenue vendredi 24 juin à la mairie de Chalabre, salle du conseil municipal où Didier Rossi et Jean-Claude Astoury, co présidents du club, ont assuré l’accueil. A leurs côtés, Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre, Céline Amiel adjointe, Jacques Mamet vice-président de la communauté de communes des Pyrénées audoises, et Frédéric Boussioux, président des Badalucs, mandaté  pour renouveler le soutien de l’Amicale à l’USCKBP, et finaliser le mercato de l’été.

    En présence d’une nombreuse assemblée, le traditionnel rapport moral a permis de tirer le bilan d’une nouvelle campagne riche en défis sportifs, mais qui laisse un sentiment d’inachevé. Eliminé en 8e de finale du championnat de 2e série face à la JS Caraman (futur champion France et Occitanie), le groupe « rouge et bleu » aura vu son tableau de marche contrarié par les aléas du calendrier, par une épidémie en embuscade, et par une règle de péréquation qui aura un peu encombré le couloir d’arrivée.

    usckbp rugby

    En sa qualité d’entraîneur ayant partagé la mission avec Jérôme Maugard, Patrice Ruffat (photo) est revenu sur ce volet sportif mitigé, avant de saluer joueurs et dirigeants pour leur implication. Le rapport financier était présenté par Carine Rossi et Dorine Defernez (photo), en charge de la trésorerie et qui donnaient des chiffres détaillés, témoignant de la gestion rigoureuse d’un budget frôlant le cap des 60.000 €.

    usckbp rugby

    Tour à tour les présidents de l’USCKBP ont exprimé leur satisfaction et salué le travail d’un groupe ayant contre vents et marées assumé ses engagements. L’occasion également de remercier vivement les nombreux et fidèles partenaires de l’USCKBP, avec une forte pensée pour les amis disparus. Après l’adoption des bilans, la démission du bureau actait la prise de recul annoncée de Sébastien Danjou, pilier assidu d’un club qui repartira en septembre prochain avec un bureau reconduit comme suit : présidents Jean-Claude Astoury, Didier Rossi, vice présidents Jean-Paul Servant, Stéphane Ferrier, trésorières Dorine Defernez, Carine Rossi, secrétaires Jeannette Cueto, Nicolas Cnocquart, Thomas Colomer.

    Une nouvelle rencontre permettra d’asseoir l’organisation de l’USCKBP version 2022-2023, et de faire un point sur l’effectif qui repartira en septembre en championnat de 2e série de Ligue Occitanie.

    usckbp rugby

    usckbp rugby

    usckbp rugby

  • Retour sur les Tours en attendant le Tour

    Comme en juillet 2021, le Kercorb va se replonger dans l’ambiance unique offerte par le spectacle du Tour de France. Cette grande fête populaire et sportive animera le pays chalabrais tout entier, le mardi 19 juillet prochain, à l’occasion de l’étape Carcassonne-Foix (178,5 km). Avant de faire leur apparition dans la cité chalabroise, les coureurs en provenance de Limoux et La Bezole auront franchi le col de Saint-Benoît, puis partiront en direction de l’Ariège, via la ferme de Saint-Martin, le bois du Parrégas, Borde Blanque et Le Peyrat. Du spectacle en perspective, pour ce nouveau rendez-vous, le 6e depuis juillet 2002.

    tour de france

    Hôtel de France

    Photo archives, Juillet 2001

    Il faut se souvenir que le vendredi 20 juillet de l’année précédente, Raymond Poulidor et Raphaël Geminiani étaient descendus à l’hôtel de France, après une arrivée d'étape jugée sur le plateau de Bonascre, et avant un départ le lendemain depuis Foix, pour Saint-Lary-Soulan et le Pla d’Adet. Un petit écart sur le parcours, qui leur avait permis de sympathiser avec les Festejaïres del Cazal, descendus de leur hameau en fête.

    tour de france

    Georges Hincapie emmène le train postal sur le Pont-Neuf

    Photo archives, Juillet 2002

    En 2002, il est un peu plus de 13 h lorsque Jaja, Millar, Mazzoleni et Boogard déboulent dans le virage de l’Hôtel de France après avoir largué le gros du peloton sur les pentes de Montségur. Au passage du Mazamétain porteur du maillot à pois roulant de concert avec Millar l’Ecossais, appelé à vaincre sur les boulevards biterrois, une foule bigarrée fait monter les décibels comme jamais. Même Roger Pingeon qui était passé en 1967 avec près de demi-heure d’avance sur ses poursuivants lors de l’étape Perpignan-Toulouse, n’avait soulevé pareil enthousiasme.

    tour de france

    La SAECO en poursuite sur le Pont-Neuf

    Photo archives, Juillet 2003

    En 2003, et après le deuxième sprint intermédiaire de Camplimoux par Sonnac-sur-l’Hers, sept échappés sont pris en chasse par 160 vélos que guident les Italiens de la formation Saeco et le train de l’US Postal.

    tour de france

    Les télévisions ignorent superbement la fresque du Champ Legrand, que les Festejaïres del Cazal ont peinte à la mémoire d’Henri Desgranges, pour marquer le centenaire de la Grande Boucle. Sur le mur du Pavillon du château, une banderole fait allusion à l’énigme du théorème de Barthélémy Guilhem, proposé en 1965 à Robert Chapatte. Un peu plus tôt dans la matinée, les spectateurs ont eu le privilège d’assister au critérium annuel local, dont le compte-rendu sera publié le lendemain dans les pages du journal l’Equipe (photo ci-dessous).

    tour de france

    tour de france

    Photo archives, Juillet 2008

    2008, le Tour est parti de Lavelanet et Thomas Voeckler réussit à franchir le premier le vieux pont du Blau.

    tour de france

    Photo archives, Juillet 2010

    2010, il est un peu plus de 14 h lorsque l’acrobate Jurgen Van de Walle négocie en éclaireur la bosse du pont du Blau, emmenant dans sa roue le Français Christophe Riblon, futur vainqueur sur la ligne d’arrivée à Bonascre. Derrière, les Saxo d’Andy Schleck font une entrée supersonique, trois virages plus tard, la comète multicolore salue les toiles d’Alain Poincheval avant de disparaître à l’angle de l’hôtel de France.

    tour de france

    Le maillot jaune de Bradley Wiggins gère son passage à Chalabre

    Photo archives, Juillet 2012

    2012 Lancés sur un profil semblable à un grand « s », trois échappés déboulent depuis la Métairie de la ville jusqu’au Pont du Blau, en direction de L’Escale et de la piste d’envol de Dédou, d’où décollent les « hélicos » qui vont assurer le direct. Le trio composé de Sergio Paulinho, qui passera en tête au sommet du Port de Lers, Martin Kruijswijk et le maillot vert Peter Sagan, nez dans le guidon, filent sur l’Ariège et ses gros nuages noirs. Plus loin, Cadel Evans et ses compagnons d’infortune, pédalent vers le traquenard tendu par le gang des « guingassous », du côté du Mur de Péguère.

    tour de france

    2021, après neuf ans d’attente, le Tour est de retour, et la caravane passe. Tadej Pogaçar et Guillaume Martin enjambent le pont du Blau de concert.

    A vos chaises pliantes et glacières, rendez-vous le mardi 19 juillet.

  • C’était hier : Les Foulées en visite sur les coteaux de Villelongue

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 1er juillet 2002.

    foulées du kercorbClaude Cnocquart, Thierry Cnocquart, Jean Martinez et Laurent Garcia posent en haut du col du Bac, à leur retour de la 4e et dernière édition de la course à Villelongue-d’Aude (photo archives, juin 2002).

    Les coureurs de fond du Kercorb avaient décidé d‘envoyer dimanche, cinq de leurs pensionnaires juste de l’autre côté du col du Bac où se déroulait la 4e édition du demi-fond de Villelongue-d’Aude.

    Au programme, 10 km en rase campagne avec un passage par le centre du village, le tout agrémenté d’une sacrée série de descentes et de montées, via notamment la Foun grando. Sur ce parcours exigeant et minutieusement préparé par Gilbert Prades et son équipe, près de 80 concurrents ont testé leurs aptitudes face aux dénivelés.

    Dès le coup de feu, Alexandre Antropov va imposer sa loi, le Russe de Saint-Petersbourg fera cavalier seul à 17 km/h à travers les coteaux villelonguais. Derrière, tous s’accrochent comme de beaux diables, cherchant à savoir qui avait bien pu mettre le feu aux poudres. Après une dernière montée, Claude Cnocquart s’adjuge la première place chez les juniors en 40’ 18’’, tandis que Laurent Garcia enlève la première place dans la catégorie espoirs en 40’ 36’’. Derrière, les autres Chalabrois essaient d’en finir au plus vite, Thierry Cnocquart se classe 27e en 45’ 16’’, Jean Martinez 36e en 47’ 20’’, Christian Moralès 18e en 43’ 14’’.

    foulées du kercorbCette débauche d’efforts sera finalement récompensée par une superbe surprise à l’arrivée, puisque chaque concurrent se verra remettre une corbeille garnie des meilleurs produits du terroir. Gilbert Prades (photo, sous les couleurs du FC Chalabre en 1996) et ses amis savent recevoir, et cette initiative aura été appréciée par l’ensemble des participants, invités à conclure une matinée sportive autour d’un verre de Chardonnay bien frais et reconstituant. Félicitations à toutes et tous, avec une mention pour Gilbert Prades et son équipe.