Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres

  • Une œuvre de Camille Amat offerte à la Ville de Chalabre

    camille amatAndrée Faucheux, émue et heureuse d’accomplir le souhait de sa sœur Camille.

    Samedi 1er décembre, le grand escalier de pierre de la maison commune s’est enrichi d’une toile célébrant le ballon ovale, œuvre de Camille Amat. En présence des élus, des représentants du rugby en pays chalabrais et d’une assemblée attentive, Andrée Amat Faucheux a évoqué la mémoire de sa soeur Camille, et le vœu qui était le sien, d’offrir cette création à la commune qui l’avait vu naître, berceau également de sportifs émérites.

    camille amat

    Décédée à Balma le 20 avril 2010, Camille Amat était revenue au début des années 1990 dans la maison familiale du quartier de Terre-Blanche, qu’elle avait quittée en 1947. Passionnée par les croquis de mode, la carrière de modéliste à laquelle elle se destinait l’avait emmenée vers Toulouse et l’école de dessin. Esquisses et croquis avaient été remarqués par son professeur qui lui proposera de préparer le concours d’entrée à l’école des Arts appliqués de la ville de Paris. Elle rejoindra la capitale et l’académie de peinture que dirige alors André Lhote, théoricien du cubisme. Camille Amat séjournera quatre années au contact du peintre et critique d’art qui écrira en 1955 : « Camille Amat n’a qu’un défaut : elle sait voir, elle voit, spontanément, candidement, en toutes choses la vérité picturale. C'est-à-dire qu’au lieu de suivre de l’œil le contour des objets, elle perçoit les réactions du décor sur ces objets, ou les réactions de ces objets les uns sur les autres ».

    camille amat

    En cette première journée de décembre, Andrée Amat Faucheux a rappelé la passion que Camille vouait à la peinture, passion qui l’avait amenée à s’installer un temps à Collioure, où elle avait acquis la parfaite maîtrise des couleurs et de la lumière. Pour magnifier une action illustrant quatre rugbymen en quête perpétuelle de ballon. Au nom des Chalabrois, Jean-Jacques Aulombard saluait le talent de la regrettée Camille Amat, avant d’adresser de chaleureux remerciements à Andrée Faucheux et à sa famille.

    camille amat

  • La Brasserie du Quercorb lance sa nouvelle ligne de production

    Economie. La petite entreprise de Paul et Jayne Bayliss connaît la réussite.

    brasserie du quercorbDepuis le mois d’octobre, Paul Bayliss produit ses bières au n° 1 de la rue du Capitaine Danjou (photos Yves Saddier) .

    Le garage automobile André-Loutre-et-Fils, qui assura durant des décennies l’entretien des véhicules frappés de la marque au losange, abrite depuis octobre dernier la nouvelle unité de production de la Brasserie du Quercorb (BDQ). Créée à Puivert en 2009, également entre les murs d’un ancien atelier de mécanique à l’initiative de Paul et Jayne Bayliss, citoyens britanniques, cette petite entreprise a très vite pris son essor. De par la qualité et la variété de sa production, mais également grâce à l’excellence du design original qui complète chacune des bouteilles. Un succès qui a conduit à la délocalisation du site de production depuis le Puy Verd jusqu’à Eissalabra, libérant ce faisant, plus d’espace festif à l’attention des habitués du pub puivertain.  

    brasserie du quercorbInauguration     L’événement était fêté dernièrement avec une soirée proposée dans les locaux réaménagés de la rue du Capitaine Danjou, où chacun a pu parcourir la nouvelle ligne de production. L’occasion de découvrir la dernière née de la gamme, élaborée en mémoire du héros de Camerone, et d’apprécier une exposition de photographies sur le festival Chalabre en Sérénades, célébré en août dernier. Une soirée concert proposée le lendemain place Charles-Amouroux en compagnie du groupe Bayou Dogz, est venue clôturer ce programme inaugural.

    Paul Bayliss s’est réjouit de pouvoir revitaliser un lieu chargé d’histoire : « La demande avait dépassé notre capacité de production et nous avions besoin de plus d’espace. Nous recherchions de nouveaux locaux au centre d'un village ou d'une petite ville, afin que la brasserie fasse partie de la vie de la communauté. Chalabre est une ville agréable, elle dispose des installations et commerces dont nous avons besoin. Comme Puivert, Chalabre connaît une renaissance, de plus en plus de gens viennent vivre toute l’année et apportent avec eux leurs expériences, énergie et enthousiasme, dans les domaines de la musique, des arts et de l’industrie ».

    Augmenter la production     La BDQ dispose désormais de suffisamment d'espace pour ajouter des cuves supplémentaires, une nouvelle ligne de mise en bouteille et un laboratoire qui lui permettra d'augmenter la production initialement prévue. Avec un objectif annoncé, porter la production à 1500 HL par an, à partir de 2019.

    brasserie du quercorb

    Retour en photo sur le festival Chalabre en Sérénades, célébré en août dernier

    brasserie du quercorb

    Inauguration en musique avec le groupe Bayou Dogz

    brasserie du quercorb

    Une nouvelle perspective pour l'ancien garage Loutre

    brasserie du quercorb

    Photo archives, décembre 2016

  • Voyage sans visa, paroles d’exilés

    voyage sans visa,boubacar ndiayeBoubacar Ndiaye  et ses musiciens.

    Samedi 10 novembre, le théâtre Georges-Méliès accueillait Boubacar Ndiaye (conteur, chanteur et danseur), Pape Amath N’Diaye dit Paamath (guitares) et Baye Cheikh Mbaye (percussions). Pour un conte musical qui aura permis au très nombreux public, de partir à la rencontre des arts de la parole, de la famille et de la Teranga sénégalaise.

    voyage sans visa,boubacar ndiayeAu fil d‘un spectacle intitulé Voyage sans visa, Boubacar Ndiaye a partagé son rêve de jeune Sénégalais, aspirant à un changement vers un monde meilleur. Invitant à une prise de conscience de ce que peut engendrer l'exil, et le fait de quitter sa terre natale. Fils de griot, gardien de souvenirs, Boubacar Ndiaye a partagé des paroles provenant de son histoire, pour livrer son regard sur le monde. « Que signifie « sans papier » ? Ne venons-nous pas de quelque part ? ». Embarqué sur la pirogue de Boubacar Ndiaye, le théâtre Georges-Méliès a initié un voyage sans visa, espérant lui aussi mettre le cap vers un monde de partage.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    Une résidence de médiation, menée par Boubacar Ndiaye sur trois journées auprès des élèves de l'école primaire Louis-Pergaud, avait précédé ce rare rendez-vous, proposé par la Claranda, dans le cadre des Culturelles en Pyrénées Audoises, en partenariat avec la mairie de Chalabre.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

  • Collège : Lecture impromptue et rencontre autour du roman

    collège antoine pons,valérie schléeLes collégiens ont partagé le plaisir de lire avec Valérie Schlée.

    Le jeudi 8 novembre, les quinze élèves du club lecture du collège Antoine-Pons ont assisté à une lecture impromptue, dans le cadre du prix littéraire D'un livre à l'Aude, organisé par la Bibliothèque départementale de l'Aude, l'Atelier Canopé 11 et Occitanie Livres et Lecture.

    La rencontre a débuté par un tour de table sur les lectures des élèves. Ceux-ci ont commenté les romans en compétition qu'ils avaient déjà lu, surprenant par leur pertinence les bibliothécaires présentes.

    Ensuite, la comédienne Valérie Schlée a enchanté les jeunes lecteurs en lisant à voix haute quelques extraits des quatre livres sélectionnés pour l'édition 2018-2019. La voix de Valérie, sa lecture claire et talentueuse, a donné très envie aux élèves de se lancer dans la lecture des titres. Pour preuve, à la fin de la séance, les élèves ont emprunté auprès de l'enseignante documentaliste, tous les exemplaires disponibles. Ils attendent également avec impatience la visite de l'auteur de Détroit, Fabien Fernandez, qui aura lieu en décembre à la bibliothèque municipale, rue des Bains-douches. 

  • Les caricatures de Pierre Dantoine exposées jusqu’à demain

    Dans le cadre du 100e anniversaire de la fin de la Guerre 1914-1918, la bibliothèque municipale et l’association Il était une fois Chalabre proposent une exposition consacrée aux dessins de Pierre Dantoine, caricaturiste pendant la guerre 1914-1918. L’exposition reste visible jusqu’à jeudi 14 novembre inclus, de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h, au premier étage de la mairie, cours Sully.

    pierre dantoine,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Edité cet été par l’association Il était une fois Chalabre, un recueil reprenant la biographie et l’ancrage particulier de Pierre Dantoine à Chalabre, ainsi que l’ensemble de ses dessins, est disponible à la permanence de cette exposition dont l’entrée est gratuite.

    pierre dantoine,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Les élèves de Geoffrey Coussinoux (moyenne section de l’école Louis-Pergaud) désireux d’apporter leur contribution aux célébrations du Centenaire, ont créé un calicot très original, venu rehausser l'exposition, et présenté ici par Mathys, délégué pour ses petits camarades.

  • Du Blau au Chalabreil

    Armistice de 1918.

    La cérémonie commémorant le 100e anniversaire de la signature de l’armistice à Rethondes, sera célébrée dimanche 11 novembre à partir de 11 h. Jean-Jacques Aulombard, son conseil municipal et le comité des anciens combattants invitent la population à s’associer à cette journée du souvenir. Le cortège se formera devant la mairie et rejoindra en musique, le monument aux Morts puis le carré militaire, où les élèves du collège Antoine-Pons liront des lettres de Poilus. Un vin d’honneur sera offert à l’issue de la cérémonie.

    armistice du 11 novembre 1918 chalabre

    En 1919, les vétérans des armées de terre et de mer de Chalabre, avaient lancé une souscription pour construire un monument à la mémoire de leurs compagnons de combat tombés au champ d’honneur : « Pour remplacer leur tombe absente par un tombeau symbolique, où leurs noms seront inscrits ». Les appels d’offre seront lancés par voie d’affiche et après avoir procédé à l’adjudication en mairie le 29 avril 1923, la réalisation de l’ouvrage d’art sera confiée au sculpteur Jean Magrou, pour une somme de 44.360 francs. Au terme de la même année, le maire Jean Amiel et son conseil municipal présideront à la cérémonie inaugurale (photo ci-dessus).

    Le coin des philosophes.

    armistice du 11 novembre 1918 chalabre

    La prochaine séance du café philo de la Terre Privilégiée aura lieu le vendredi 16 novembre. Les discussions évolueront sur le thème de l'invariabilité de l'Etre. « Si tu plonges longtemps ton regard dans l’abîme, l’abîme te regarde aussi » (F. Nietzsche). Rendez-vous à l’hôtel de France, à partir de 17h 30.

  • Christophe Roncalli lit Joseph Delteil

    christophe roncalli,marjorie pagès,joseph delteil

    Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale, Serge Weinberg, maire de Saint-Jean-de-Paracol et son conseil municipal, invitent à une lecture mise en scène des Poilus, textes de Joseph Delteil, accompagnée musicalement. Christophe Roncalli et Marjorie Pagès se produiront sur la scène de la salle communale du village, samedi 10 novembre à 18 h. Un apéritif offert par la mairie prolongera cette soirée.

    christophe roncalli,marjorie pagès,joseph delteil