Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Animations

  • « Badaluc es-tu là ? Si oui, un coup, sinon deux coups »

    Mardi-Gras s'éloigne, et il apparaît que le rendez-vous annuel avec le prince de l’éphémère, sera cette année encore mis sous cloche. Dans l'attente d'une hypothétique missive annonçant l'arrivée de Badaluc le 52e (espérée déjà en 2020), retour en trois images, vers les carnavals d'un temps passé. Immortalisés sous l'objectif de Maurice Mazon, vers le milieu des années 1950.

    carnaval chalabre,maurice mazon

    A l'angle des Cours d'Aguesseau et Colbert, Georges Marty, béret vissé sur la tête et volant à droite, assure le transfert  du « pailhassut »,  attendu du côté de l'hôtel de ville

    carnaval chalabre,maurice mazon

    Blocage aux abords du bureau de tabac de Claire Castres. Une drôle d'escouade est à la peine pour manœuvrer la pompe à bras du centre de secours. Sous le regard perplexe de Jean Cabanier, appariteur... et chef de corps

    carnaval chalabre,maurice mazon

    A hauteur du bassin, les Chalabrois sont une nouvelle fois au rendez-vous

    De profil, Raymonde Garros, au second plan, Henriette Déramond, Paulette et Georges Sié 

  • Laulec et NoTTo, l’expo est ouverte à la bibliothèque

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjouImmunité assurée avec NoTTo et Laulec,... et sans la petite aiguille.

    Deux dessinateurs des pays carcassonnais et montolivain sont revenus dernièrement en Kercorb, pour apporter la dernière touche à l’installation d’une exposition de leurs dessins d’humour, inspirés par un thème d’une fiévreuse actualité. Ainsi et sous le titre « Covid or not Covid », deux artistes inspirés s’emploient à neutraliser le virus au bout de la pointe de leur crayon.

    A l’initiative de la bibliothèque municipale et de Noëlle Danjou, responsable de l’établissement, ce rendez-vous se tient au n°4 de la rue des Boulangers, à compter d’aujourd’hui lundi 22 février. L’expo pourra être visitée jusqu’au vendredi 26 mars, aux horaires d'ouverture, lundi et mardi de 10 h à 12 h, mercredi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h, sans rendez-vous, mais avec le masque.

    NoTTo propose également ses livres d'humour sur les chats, les zombies et son faux dictionnaire, exposés aux côtés des albums de la série Miaoù va-t-on ?, Le cahier de vacances pas sérieux et (Con)finés/Dé(con)finés, signés Laulec.

  • C'était hier : Les voisins vont faire la fête

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 17 février 1996.

    totem,montjardinLe patron s’appelle Olivier (Photos archives 17 février 1996).

    Ce samedi 17 février à partir de 18 heures, le petit village voisin de Montjardin va vivre une grande première avec l’ouverture officielle du premier lieu public qu’aient connu les Montjardinois. La mémoire de ces derniers est unanime, l’expérience n’avait jamais été tentée auparavant et l’heureuse initiative est à mettre au compte de l’ami Olivier Serrus, pour lequel nous formulons tous nos meilleurs vœux de réussite. Le pub Le Totem ouvrira donc ses portes samedi prochain en fin d’après-midi, rendez-vous est pris.

    totem,montjardin

    Quelques semaines plus tard, le Totem accueillerait une soirée costumée 

  • Un bilan 2020 à distance pour L’UPEK

    upekL’assemblée générale programmée le 20 février à la Maison du Lac de Montbel ne pourra avoir lieu comme prévu. Afin de respecter le protocole associatif, le bureau de l’Université populaire en Kercorb a décidé que les rapport d’activités et financier pour 2020 seraient envoyés par voie électronique le samedi 13 février, par ailleurs date limite afin d’envoyer sa candidature au conseil d’administration (upek11@laposte.net).

    Chacun aura alors une semaine pour voter les deux rapports et pour les personnes candidates au CA, en envoyant les votes (pour, contre, abstention) à upek11@laposte.net jusqu’au 19 février (une non-réponse vaudra approbation). Les résultats des votes seront envoyés au jour prévu pour l’assemblée générale, soit le 20 février.

    Comme chaque année à l’AG, les tracts pour toutes les conférences de l’année 2021 (… aux dates initialement prévues) seront présentés. De la même façon, la conférence prévue le 20 février * ne pourra pas non plus avoir lieu à la Maison du Lac à Montbel. « L’UPEK espère que les prochaines pourront avoir lieu normalement ou au moins de façon décalée. Et pour 2022, n’hésitez pas à nous envoyer toutes vos bonnes idées et propositions de conférences et d’ateliers ! ».

    * « Un patrimoine immatériel occitan : les noms de lieux en Kercorb » par Stéphane Bourdoncle, historien, conférencier, traducteur en histoire, sociolinguistique, toponymie, linguistique, paléographie, langue et culture occitanes.

  • C’était hier : Le mois d’août sera placé sous le signe de l’humour

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 11 février 2006.

    souriez c’est pour rireL’équipe d’animation réunie autour de Marie-Bénédicte Lemaire (Photos archives, Février 2006).

    A la faveur de l’année 2006 et après onze années de programmation de spectacles tout public dans le cadre de « Car’Al’Oulo », la culture dans le pays chalabrais va prendre une nouvelle forme… et un nouveau visage, celui d’un festival intercommunal entièrement dédié à l’humour, au rire et au sourire, qui se déroulera du 17 au 20 août prochain.

    « Souriez, c’est pour rire ! » est la dénomination d’une animation qui s’adresse aux habitants du Chalabrais, mais aussi à un public régional et touristique. Sa mise en place est menée conjointement par la Communauté des communes du Chalabrais et le Foyer d’éducation populaire pour la partie administrative, le comité de festival et des groupes de bénévoles réunis au sein du FEP pour l’organisation, et Marie-Bénédicte Lemaire (photo ci-dessous), directrice de l’association Art Médiation pour la partie artistique.

    souriez c’est pour rire

    Toutes les forces vives animées par ce projet étaient réunies dernièrement au centre des Cèdres afin de faire un point sur l’organisation, en présence d’une forte délégation de représentants des comités des fêtes du canton du Chalabrais. L’occasion pour Marie-Bénédicte Lemaire de présenter la programmation artistique. Ainsi plus de trente-cinq représentations sont prévues les jeudi et vendredi soir, samedi et dimanche de 11 h à la deuxième partie de soirée. Des compagnies venues de la France entière et probablement aussi de Russie proposeront des rendez-vous pour tous les publics (bébés à adultes), associant le théâtre de rue, la musique, les marionnettes, sur un ton insolite, humoristique, et ce dans sept villages différents du canton (Chalabre, Montjardin, Puivert, Rivel, Sonnac-sur-l’Hers, Sainte-Colombe-sur-l’Hers, Villefort). Le Val de Lambronne situé dans la zone nord du canton n’en est pas pour autant oublié puisqu’il accueillera à son tour le festival en 2007.

    Avant de conclure et de partager la galette, un appel a été lancé en direction des bénévoles, cordialement invités à rejoindre l’équipe en place. Pour plus d’informations, contacter le Foyer d’éducation populaire au 04 68 69 24 87.

    souriez c’est pour rire

    souriez c’est pour rire

  • C’était hier : Comité des fêtes : enfin du renfort

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 4 février 1996.

    comité des fêtes de chalabreUne belle équipe très motivée (Photos archives, Janvier 1996).

    Le centre socio-culturel des Cèdres accueillait dernièrement les membres du comité des fêtes de Chalabre, réunis autour du président Henri Cazas. En préambule, ce dernier adressait ses remerciements à la municipalité, aux employés communaux et aux artisans.

    Un bilan 1995 positif     Par tradition, les fêtes de l’Ascension ont été cette année encore et malgré la pluie, un des temps forts dans le calendrier du comité. Les « chemins de couleurs » ont remporté un franc succès auprès des enfants, qui sont attendus aussi nombreux en mai prochain. Des roses en musique avec l’OPVC pour des mamans très touchées le jour de la fête des Mères, et un 14 Juillet comme les Chalabrois n’en avaient vécu depuis longtemps, voilà qui vient récompenser le dynamisme et la volonté d’un petit groupe de bénévoles, bien décidés à réussir. Une fois de plus les festivités du Cazal ont obtenu un vif succès, 72 heures de liesse non-stop grâce aux « festejaïres » locaux.

    Edmond Arnou équilibre le budget     Après le rapport moral développé par Fabienne Siérakowski, secrétaire du comité, Edmond Arnou trésorier énonçait et commentait un bilan financier satisfaisant dont le crédit s’établit à 2.268, 49 F pour 191.541 F de recettes globales et 188.672,51 F de dépenses. Un budget relativement conséquent basé essentiellement sur la subvention de la mairie chalabroise (44.130 F), à laquelle il convient d’ajouter le bénéfice du loto réalisé en association avec le Football Club chalabrois (3.400 F), ainsi que diverses recettes issues des multiples animations au programme.

    L’approbation des divers rapports a précédé la reconduction du bureau du comité des fêtes qui sera constitué comme suit en cette année 1996 : président actif, Henri Cazas, vice-présidente Mlle Hélène Mouton-Brady, trésorier Edmond Arnou, adjoints Jean Carbonnel et Pascal Walheim. Secrétaire, Fabienne Siérakowski, adjointe, Odette Carbonnel, relations sociales, administratives et culturelles, Marie-Louise Saddier. Ce bureau sera épaulé dans sa tâche par Mmes Mireille Antonio et Hermine Cazas, Mlles Coralie Escande et Pascale Boulbès, MM. Didier Antonio, Marc Garros, Maurice Gimenez, André Mamet, Bruno Desjardins et Bruno Siérakowski. Il va sans dire que cette liste est ouverte à tous.

    Avant de se séparer, le comité décidait de se réunir mercredi 14 février, afin de mettre sur pied le programme des prochaines fêtes de l’Ascension.

  • Un jour, une image

    C'est jour de fête sur la Grand-Place du Cazal. Au premier plan à gauche, Gilbert Catrier et Christian Huillet (Kiki) semblent désireux de rejoindre les danseurs déjà engagés sur la piste. Le moment est venu de trouver une cavalière.

    fête du cazal,gilbert catrier,christian huillet dit kiki

    Photo Collection Yves Saddier