Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Animations

  • Avec la MJC de Puivert

    mjc puivert

    Dans le cadre du projet « Aliment'actions », la MJC de Puivert lance une invitation pour un premier atelier, qui aura pour cadre la pépinière de la Roche Blanche à Campsaure. L’occasion d’aller à la rencontre de Guillaume Smagghe, maraîcher, qui assurera l’accueil le mercredi 29 septembre à 14 h.

    Le nombre de places est limité, inscriptions à mjcpuivert@gmail.com. Cet atelier est ouvert aux enfants entre 10 et 15 ans. Une adhésion à la MJC pour l'année 2021-2022 (valable jusqu'à fin septembre 2022) sera demandée afin de participer (sauf pour les enfants déjà adhérents à la MJC d'Espéraza).

    Par ailleurs, les jeunes de la MJC sont heureux d’annoncer la sortie prochaine de leur nouveau film, intitulé « Clément et la baguette ». En avant-première, l’affiche du film, réalisée par la designer Angela Liz.

    mjc puivert

  • C’était hier : Un nouveau pavillon flotte sur le château de Mauléon

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du lundi 24 septembre 2001.

    château de mauléon,château chalabreGilles Romero a présenté un projet original (Photo archives, septembre 2001).

    C’était au XIIIe siècle, la croisade contre les Albigeois prenait fin et Simon de Montfort offrait le château de Chalabre à Thomas Pons de Bruyères le Châtel, baron francilien chargé de pourfendre l’hérétique, et donc récompensé pour bons et loyaux services envers la couronne de France.

    château de mauléon,château chalabre600 ans plus tard, Jean-Louis Félicité, dernier baron de la branche des Bruyères perdait son seul fils (choléra), et la succession ancestrale revenait à sa fille, Nathalie Marie Henriette de Bruyères-Chalabre (photo), laquelle épousait le comte Mathieu Antoine de Mauléon-Narbonne (photo). Et sous ce nom, nous connaissons aujourd’hui les héritiers du seigneur venu des Yvelines pour conquérir le Kercorb.

    château de mauléon,château chalabreC’était vendredi dernier au théâtre municipal, les Chalabroises et les Chalabrois invités par Gilles Romero, nouveau locataire du manoir, se sont vus offrir à leur tour le castel des Mauléon. Le premier instant de surprise passé, Gilles Romero a présenté dans le détail un projet original dont le but est de « rendre le château aux habitants » et, par tant, de redonner vie à la vieille demeure. Après avoir signé un bail emphytéotique de 50 ans auprès de Anne de Vilette, héritière de la famille de Mauléon, Gilles Romero se propose de réhabiliter le château afin d’y créer un parc à thèmes dans lequel les bénévoles auront toute leur place. Plutôt que de transformer le château en musée, Gilles Romero souhaite privilégier la notion de tourisme participatif. De multiples évocations sont envisagées (la chevalerie au XIIIe siècle, la vie artisanale au XVIIIe,…), colloques et séminaires seront également au programme. Une grisante invitation à voyager dans le passé qui s’accompagne d’un petit bouleversement puisque le château de Mauléon rebaptisé, bientôt deviendra le château de Chalabre.

    Ce projet d’animation artistique et historique en association avec la population de Chalabre devrait aboutir dans les six mois à venir. Auparavant, le « noble vieillard » sera rafraîchi et nettoyé (de septembre à janvier), la recherche des financements s’effectuera d’octobre à avril, avant l’ouverture effective du site à Pâques 2002. Pour l’heure, Gilles Romero invite toutes les personnes qui le désirent à effectuer un assaut pacifique du château les 28 et 29 septembre prochains (entre 9 h et 17 h), afin d’entamer la phase de grand nettoyage de la bâtisse et de son parc (amener les outils de travail, un buffet est prévu à midi). Les volontaires deviendront alors les membres d’honneur de l’association des Chevaliers du Kercorb, créée à l’occasion de l’ouverture du château de Chalabre.

    château de mauléon,château chalabre

    Photo archives, septembre 2018

  • Le Tapis à pois est de retour

    tapis à pois chalabre

    C’est un lieu destiné aux enfants de moins de quatre ans accompagnés de leurs parents, invités à passer un moment agréable dans un espace adapté et en présence de professionnels de l'enfance. Après un premier rendez-vous en date du vendredi 10 septembre, l’équipe du Tapis à pois organisera deux nouvelles rencontres « Café des parents ». Deux petits déjeuners à prendre à la porte de la crèche Vanille et Chocolat sont donc en perspective, les vendredi 17 et vendredi 24 septembre de 8 h 30 à 11 h 30 (repli en place Charles-Amouroux en cas de mauvais temps).

    tapis à pois chalabre

  • Invitation à « bodegambaler » à la Maison du Lac

     Bodegam’Bal

    Un bal traditionnel de rentrée aura lieu le samedi 11 septembre en plein air, sur le parvis de la Maison du Lac à Montbel (Ariège). Les musiciens de Bodegam’Bal proposent un bal résolument traditionnel, énergique et dédié à la bodega, à partir de 21 heures.

    Auparavant, de 17 h à 19 h,  sera proposée une initiation aux danses traditionnelles, avec Maryvonne Pons. Les stagiaires sont invités à prévoir leur repas et leurs couverts, la participation est libre au stage et au bal. L’application des règles sanitaires sera en vigueur, pour tout renseignement, comitedesfetesmontbel@gmail.com   

    Avec Bodegam’Bal et tout comme en 2020 sur la place Espérance Folchet de Chalabre, vous êtes invités à « bodegambaler », un verbe inventé mais tellement évocateur. Comme le précisent nos musiciens, emmenés par Sòfia Jacques Serrano à la bodega, « Nous proposons à la fois un bal qui s’écoute et une musique qui se danse ».

  • C’était hier : « Lait Yaourt Brothers » ont fait monter l’ambiance

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du 31 août 2006.

    lait yaourt brothers,bénédicte lemaireDu rythme et de l’humour avec « Lait Yaourt Brothers » (photos archives, août 2006).

    La première édition du festival intercommunal du Chalabrais « Souriez, c’est pour rire » proposait du 17 au 20 août dernier, un sympathique programme de réjouissances, mis sur pied par le foyer d’éducation populaire, la communauté de communes du Chalabrais, la Maison intercommunale du tourisme et la société Art médiation.

    Quatre journées de spectacle non-stop qui auront permis de découvrir le talent, l’imagination et le dynamisme d’artistes venus de tous horizons, avec un même dessein, celui de célébrer le rire dans toutes ses nuances. Tendresse et poésie avec le théâtre de mains et d’objets de Mulhouse, subtilité de l’alliance du piano et du dessin projeté avec le théâtre Theb de Moscou, jusqu’au rire grinçant et communicant de la compagnie « Avant la fin », de Courtauly.

    lait yaourt brothers,bénédicte lemaire

    L’ambiance festive s’est poursuivie avec des animations déambulatoires, au premier rang desquelles les Coquecigrues (ci-dessus), animaux bondissant tout droit sortis des éprouvettes d’un savant fou. Les rues de la bastide ont ainsi vu cohabiter bestioles hilares et saugrenues, avec des échassiers givrés jouant de la guitare, du banjo, de l’harmonica, du kazoo, ou bien encore de la trompette plastique.

    « Lait Yaourt Brothers » étaient eux aussi en visite en Kercorb, groupe de musiciens déjantés, flirtant avec les hauteurs et s’adaptant à toutes les situations. Du tango corse aux grands classiques de Bobby Lapointe, ces fiers petits-enfants de Mamie Nova ont animé terrasses et ruelles avec leur recette 200% de pêche. Le rideau est tombé sur l’édition « Souriez, c’est pour rire » 2006. Une nouvelle aventure en milieu rural est programmée pour 2007, qui animera cette fois le val d’Ambronne, secteur situé dans la zone nord du canton chalabrois.

    lait yaourt brothers,bénédicte lemaire

    lait yaourt brothers,bénédicte lemaire

    lait yaourt brothers,bénédicte lemaire