Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique

  • C’était hier : Le Quatuor Kryptos fait vibrer les vieilles pierres du château

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

    Mike et Sandra Wagstaff, Christian Guilhamat, Gilles Romero

    La demeure des Comtes de Bruyères accueillait le vendredi 25 août 2006, les musiciens du Quatuor Kryptos, dans le cadre d’un concert organisé en partenariat avec Luthès-Paris, Château-Chalabre et la municipalité chalabroise. Une soirée exceptionnelle pour les mélomanes, au cours de laquelle Alain Poincheval avait tenté le pari de formuler la magie des notes sur sa toile. Tout en haut du grand escalier, face à son chevalet, Alain Poincheval avait jonglé avec les notes, afin de trouver le point d’accord entre le doute de Cézanne, et le goût d’harmonie d’un Mozart fougueux et désespéré. Ce soir là, le Quatuor Kryptos et Alain Poincheval avaient œuvré de concert.

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 1er septembre 2006.

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaffLe Quatuor Kryptos a été le nouvel invité de marque de Mike et Sandra Wagstaff dans le cadre du château des De Bruyères (Photos archives, août 2006)

    Il faut imaginer Thomas Pons de Bruyères le Châtel heureux, à l’heure où le Quatuor Kryptos offrait les premières notes du mouvement pour cordes en ut mineur D 703 de Franz Schubert. Au pied de ce mélomane soustrait pour un soir à son éternité, un auditoire privilégié aura vibré lui aussi aux accords d’Hanna Drzewiecka et Elisabeth Wybou au violon, Vincent Hepp au violon alto et Anthony Gröger au violoncelle. Invités par Mike et Sandra Wagstaff de Luthès-Paris, en partenariat avec la mairie et Château-Chalabre, le quatuor Kryptos proposait également une œuvre de Jean Sibélius, quatuor à cordes en ré mineur, op.56 « Voces intimae » (cinq mouvements), et une très célèbre composition de Wolfgang Amadeus Mozart. Une quintette pour clarinette et cordes en la majeur, K 581 dont les quatre mouvements auront été magistralement interprétés avec le concours du clarinettiste d’Alain Bednarczyk.        

    Sous les voûtes de la demeure ancestrale des de Bruyères, cinq musiciens de talent sont partis en quête de la sonorité parfaite, de ce mystère caché dans les arcanes de chacune des partitions et qu’il faut découvrir ensemble. Un vrai défi parfaitement réussi, par des artistes qui conjuguent leur talent sous une dénomination issue de la langue grecque, « kryptos » signifiant caché.

    A la conclusion d’une nouvelle soirée exceptionnelle dans l’enceinte du château, et avant de rejoindre Bruxelles où ils participeront le 8 septembre prochain au Klarafestival, les jeunes solistes ont été invités à partager une coupe conviviale aux côtés d’un public conquis.

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

     Christian Guilhamat et Mike Wagstaff saluent les solistes au terme du concert

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

    Les notes vibrent sur le chevalet d’Alain Poincheval

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

    quatuor kryptos,sandra et mike wagstaff

    Alain Poincheval a repris sa palette dans l'atelier du cours Docteur Joseph-Raynaud

  • Puivert : Guitare en Pireneus

    C'est aujourd'hui jeudi 26 août et c'est chez Maurice à Puivert, rendez-vous à 19 heures pour le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival de guitare classique. Au programme, Flor Altieri, Luis Soria et José Del Valle. Participation libre, réservation conseillée au 06 33 96 71 01. 

    Guitare classique.jpg

  • Musique en Kercorb invite à clôturer son été musical

    Dans le cadre de sa programmation estivale 2021, le collectif Musique en Kercorb propose un dernier rendez-vous avec la luthiste Claire Antonini et le contrebassiste Renaud García Fons. La Maison du Lac servira de cadre à cette rencontre, samedi 21 août à 18 h. Au programme, Farangi (l’étranger en perse), célèbre et partage le lien naturel qui relie les musiques entre elles, telle une langue universelle parlant au coeur de chacun.

    2021 Last Musique en Kercorb août.jpg

  • C'était hier : Le Kryptos Quartet en concert à Château-Chalabre

    L'article mis en ligne avait paru dans l'Indépendant, édition du dimanche 20 août 2006.

    kryptos quartetElisabeth, Anthony, Vincent et Hanna composent le Kryptos Quartet.

    La demeure des Comtes de Bruyères accueillera le vendredi 25 août à 20 h 30 les musiciens du Kryptos Quartet dans le cadre d’un concert organisé en partenariat avec Luthès-Paris, Château-Chalabre et la municipalité chalabroise. Au programme de ce quatuor à cordes classique, des oeuvres de Jean Sibélius et Franz Schubert. Les mélomanes auront aussi le plaisir d’entendre la clarinette d’Alain Bednarczyk, qui se joindra au quartet pour jouer le très beau et célèbre quintette pour clarinette et cordes en la majeur K 581 de W. A. Mozart. Originaire de Carcassonne et diplômé au conservatoire de musique de Toulouse, Alain Bednarczyk se produit dans diverses formations, dont le Duo Scaramouche avec Véronique Laborie au piano. Il est aussi clarinettiste dans l’Ensemble Instrumental d’Ariège, ainsi que membre du trio catalan Art3 avec lequel il a donné plusieurs concerts en France, Espagne, Slovénie, Belgique. Il est à l’heure actuelle, professeur à l’école de musique de Lavelanet.

    A la recherche de la sonorité parfaite     Le Kryptos Quartet a été créé en janvier 2002 et se compose de jeunes musiciens d’origines diverses vouant une passion commune pour le quatuor à cordes, si forte qu’elle abolit la barrière de la langue. Cette forme musicale ultime dont le répertoire reste inépuisable constitue un vrai défi, l’objectif principal étant la recherche de « la » sonorité. Ainsi le nom « Kryptos » (du grec kryptos : caché) fait référence à cette quête du « mystère » caché dans les arcanes de chaque partition et qu’il faut découvrir ensemble.

    Du classique au contemporain     Le répertoire de ce jeune quartet s’étend du classique au contemporain et comprend également des oeuvres moins connues ainsi que des compositions contemporaines belges. De janvier à mars 2004, Hanna Drzewiecka (violon), Elisabeth Wybou (violon), Vincent Hepp (alto) et Anthony Gröger (violoncelle) ont participé au Festival International de Musique de Kuhmo en Finlande, avant de se rendre à Moscou pour le Concours International de Quatuor à Cordes Chostakovitch. Ils ont ensuite effectué une tournée avec le Choeur Scala sous la direction des frères Kolacny, à travers la Flandre, la Wallonie et l’Allemagne.  Le quatuor a participé à nombre de « master classes », dont le Borodin Quartet et  le Alban Berg Quartet. Depuis septembre 2005, le quatuor étudie à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Waterloo), auprès du Artemis Quartet et de l’Ictus Ensemble, avec des possibilités régulières de se produire en concert, comme par exemple au « Bozar » de Bruxelles. Pour tout renseignement et réservations, contacter le 04 68 69 96 76 ou 06 89 30 86 65.

  • Un 4e Festival de la Sérénade à coeur ouvert

    chalabre en sérénade 2021A la guitare et au chant, Gary Dourdan, un expert sous la halle.

    « Pas de palabre, ici c’est Chalabre », Cheick Tidiane Seck, légende de l'orgue et de l'afro-jazz mandingue, s’installe et interpelle ses musiciens. Après Sebah, Mawogani, Alex Augé et Mike Clinton, la halle et ses invités sont invités à prolonger la nuit avec les étoiles. Jazz, funk, rythmeront ainsi un des nombreux temps forts proposés par les bénévoles du président Raymond Crampagne.

    Voilà comment trois journées durant, la musique a animé cours et balcons, depuis la maison commune jusqu’à l’hôtel de France, puis le cours d’Aguesseau et le cours Colbert. Chanteurs et musiciens déclareront leur flamme à un auditoire orienté de demeure en demeure par de magnifiques blasons, conclusion de master classes animées par Ulrike Van Cotthem (soprano lyrique) et Emmanuel Pi Djob (soul, blues). Gospel, funk, jazz, chants lyriques, deux concerts sous la halle et une soirée de clôture plus tard, la 4e édition du Festival Chalabre en Sérénade tirait sa révérence, avec les musiciens de la Soul Jamaïca Family.

    Notes et voix se sont envolées par dessus les balcons, et il convient de saluer le travail réalisé dans un contexte délicat par l’association Chalabre en Sérénade. Sans oublier Fred Bourdy et Freddy Zerbib, maîtres de l’ouvrage en coulisses, et la société de tournage Equipage Média. Rendez-vous en 2022, pour un festival que chacun espère retrouver dans son format originel. Chalabre aura alors le privilège d'ouvrir une nouvelle fois sa fenêtre sur le monde, pour laisser passer un brise musicale vivifiante. 

    chalabre en sérénade 2021

    Retour en images sur une tradition musicale, autrefois portée par les troubadours

    chalabre en sérénade 2021

    Davy Kilembé est revenu à Chalabre...

    chalabre en sérénade 2021

    ... accompagné par la clarinette d'Alex Augé et de ses amis musiciens

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021

    Freddy Zerbib et son compère Fred Bourdy (absent sur la photo) sont à la manoeuvre, depuis les premières heures des Sérénades.

    A la fenêtre, Roland Romanelli laisse souffler son accordéon

    chalabre en sérénade 2021

    La soprano Ulrike Van Cotthem en duo ...

    chalabre en sérénade 2021

    ... avec Vaslo, compositeur d'une chanson pour Chalabre

    chalabre en sérénade 2021

    Alex Augé, Sebah, Mawogani et Mike Clinton

    chalabre en sérénade 2021

    Quand les techniciens d'Equipage Média décrochent les étoiles

    chalabre en sérénade 2021

    Cheick Tidiane Seck et le saxo d'Alex Augé

    chalabre en sérénade 2021

    Gary Dourdan

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021

    Prunelle Tigé

    chalabre en sérénade 2021

    Les Masters Classes étaient assurées par Ulrike Van Cotthem et Emmanuel Pi Djob

    chalabre en sérénade 2021

    chalabre en sérénade 2021