Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Education

  • Une fête de Noël, toute en émotions, à la crèche

    vanille et chocolatLes invités de Vanille et Chocolat ont pris part à la ronde.

    La scène du théâtre Georges-Méliès réunissait vendredi 6 décembre, tous les composants nécessaires pour réussir la fête. A l'initiative de l’association Vanille et Chocolat, et de l'équipe éducative, un spectacle était proposé pour les enfants, leurs parents et leurs invités.

    Les mots de bienvenue prononcés par Virginie Lefebvre, présidente de l’association, ont laissé la place au divertissement et à une mise en scène originale autour du registre des émotions. Dans de superbes costumes tout aussi colorés que le décor, une troupe inédite et talentueuse, a tour à tour exprimé joie, colère, peur, dégoût, tristesse et surprise. Offrant une ronde des émotions sous les yeux d’un Père Noël pétri de sagesse, qui a invité chacune et chacun à vivre, à exprimer, et à accepter ces manifestations émotionnelles.

    Au final, une prestation très appréciée par une assistance ensuite invitée à goûter de délicieuses pâtisseries, confectionnées et offertes par les parents. Conclusion d’un agréable intermède venu devancer des fêtes de Noël annoncées.

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

    vanille et chocolat

  • Les petits écoliers invitent à faire le marché

    Louis-Pergaud 001.JPGIls ont un projet à mener à bien.

    Les samedis 23 et 30 novembre dernier, les citoyens du pays du Chalabrais présents sous la halle à l’occasion du marché hebdomadaire, ont eu la surprise et le plaisir d’être accueillis par les élèves de la classe de CP et CE1 de l’école Louis-Pergaud. Aux côtés de l’équipe enseignante et de parents d’élèves, ils ont proposé crêpes, gâteaux et boissons chaudes à la vente, spécialités bienvenues dans un contexte de froidure de saison.

    Au gré de courtes permanences, ils ont pu expliquer le sens de leur démarche, l’objectif étant de financer un projet intitulé « 3 jours à Toulouse ». Ce voyage vers la Ville rose viendra clôturer le programme biodiver-cités « Notre haie fruitière », mené par la classe en collaboration avec l’association Atout fruit. Les élèves accompagnés des enseignants, se rendront au muséum d'histoire naturelle de Toulouse, où ils présenteront leur travail en conférence. Il sera ensuite l’heure de parcourir le muséum, avant une escapade touristique en ville, puis une visite à la Cité de l'Espace.

    Les enfants vous proposent un nouveau rendez-vous sur le marché le samedi 7 décembre de 10 h à 12 h, et ils seront également présents lors du marché artisanal de Noël (samedi 14 décembre), avec un choix de leurs créations. Les petits écoliers de Louis-Pergaud comptent sur vous.

    école louis-pergaud chalabre

  • Les petits écoliers vous invitent au marché

    école louis-pergaud chalabre

    Les citoyens du pays du Chalabrais sont informés qu’un stand sera présent sur le marché de Chalabre, les samedis 23 et 30 novembre, et le samedi 7 décembre. Il proposera à la vente, crêpes, gâteaux, boissons chaudes, et sera tenu par la classe de CP et CE1 de l’école Louis-Pergaud.

    L’objectif étant de financer le projet des écoliers, intitulé « 3 jours à Toulouse ». Ce voyage vers la Ville rose viendra clôturer le projet biodiver-cités « Notre haie fruitière », mené par la classe en collaboration avec l’association Atout fruit. Les élèves accompagnés de leurs enseignants, se rendront au muséum d'histoire naturelle de Toulouse, où ils présenteront leur travail en conférence. Il sera ensuite l’heure de parcourir le muséum, avant une escapade touristique en ville, puis une visite à la Cité de l'Espace. Les enfants vous donnent rendez-vous dès ce matin, ils comptent sur vous.

  • Fraternité et saveurs d’Europe à la Cazalette

    jeunesse et reconstruction chalabreAux côtés de Roland et Céline, ils parlent de tout, sauf de leur départ.

    Jeudi 8 août, les abords du camping municipal accueillaient une assemblée venue à la rencontre des jeunes internationaux bénévoles, présents en Kercorb depuis le 28 juillet.

    jeunesse et reconstruction chalabre

    Ces derniers avaient momentanément délaissé le chantier d’accès vers la grotte du château de Mauléon (photo ci-dessus), pour s’adonner à une activité culinaire. Au terme d’une fin d’après-midi en cuisine, Alejandra, Célia, Jacob, Justine, Martino et Olga (Katia était excusée), ont accueilli leurs invités avec des spécialités polonaises, russes, espagnoles et italiennes, cartes postales aromatisées de leurs pays d’origine.

    jeunesse et reconstruction chalabre

    Avant de passer à table, Céline Amiel faisait part d’une anecdote vécue par nos jeunes gens, repérés sur leur chantier par un motard de passage, qui fera demi-tour pour leur apporter un lot de boissons et friandises. Un geste d’encouragement très apprécié par chacune et chacun. Un peu de gaspacho, un peu de pasta, un plat de pierojkis, un peu de tortilla, le tout accompagné par des vins du cru, les jeunes bâtisseurs ont régalé des convives curieux et comblés. Lesquels auront eu le privilège d’entendre la prestation vocale de Célia, chanteuse d’opéra venue d’Aragòn.

    jeunesse et reconstruction chalabre

    Dans la perspective d’un chantier arrivant à terme et mené à bien grâce notamment aux conseils avisés du néo retraité William Combes, Céline Amiel et Roland da Costa, interlocuteurs depuis le premier jour, ont salué l’esprit et la bonne humeur qui animent ces journées placées sous le signe du bénévolat.

    Cette charmante petite équipe devrait boucler son séjour sur une excellente note, en apportant son concours à la tenue du 2e festival Chalabre en Sérénade, jusqu’au samedi 17 août, jour de leur départ.

    jeunesse et reconstruction chalabre

    Une visite de Chalabre depuis le clocher de saint-Pierre

    jeunesse et reconstruction chalabre

    Tony, Thomas, Thomas et Aymeric sont venus prêter main forte sur le chantier

    jeunesse et reconstruction chalabre

  • Le collège Antoine-Pons affiche son éco-citoyenneté

    collège antoine-ponsLe cours d’eau du Chalabreil a apprécié la visite des collégiens.

    Les berges de la rivière Chalabreil ont connu une fréquentation inhabituelle mercredi 19 juin, à l’heure où un groupe d’élèves éco-responsables du collège Antoine-Pons, prolongeait son initiative au service de l'environnement. Cette action intervenait après une matinée durant laquelle les élèves de 6e, 5e et 4e, répartis par équipe, ont été sensibilisés au changement climatique et à la protection du milieu ambiant. Les ateliers animés par Patrice Salerno, président de l’association Atout-fruit, aux côtés de Karine Fridman professeure documentaliste et Nicolas Discala, créateur pour l’occasion d'un hôtel à insectes et d’un nichoir, ont d’abord porté sur le thème des plantations et de la saisonnalité des aliments.

    collège antoine-pons

    Un pique-nique collectif partagé sur la voie verte à proximité de l'ancienne gare, a ensuite permis à chacun de respecter la consigne zéro déchet, avant la perception de sacs poubelles de couleur. Les élèves rejoints par quelques adultes ont investi le lit du Chalabreil, prenant le relais des biquettes de Cédric, maternées par un sympathique Patou des Pyrénées. Depuis son embouchure jusqu’au gouffre de la première « piche », nos éco-citoyens ont prélevé nombre de détritus divers, la part belle revenant sans conteste aux mégots.

    collège antoine-pons

    Cette démarche née de la volonté d’un groupe d’élèves préoccupés par leur avenir, a obtenu le soutien de la mairie, du collège, et mérite d’être saluée.

  • Le mercredi 19 juin, les collégiens militent pour l’éco-citoyenneté

    collège antoine-pons,eco-citoyenneté,maho grall terpanIls espèrent vous avoir à leurs côtés le mercredi 19 juin.

    Leur initiative fait écho à la prise de position manifestée par Greta Thunberg, jeune militante suédoise à l’origine de la grève étudiante pour le climat, récompensée voici quelques jours, du Prix Ambassadeur de la conscience, décerné par Amnesty International.

    Autour de Chloé, Karine, Maëlle, Maho, Maïa, Mélanie, un groupe d’élèves éco-responsables du collège Antoine-Pons, a décidé d’organiser une journée éco-citoyenne, le mercredi 19 juin.

    A la question « Pourquoi cette démarche ? », les élèves porteurs du projet déclarent : « Nous souhaitons sensibiliser le monde autour de nous à l’écologie et au changement climatique, surtout pour préparer notre avenir, pour peut-être sauver notre futur et celui de notre descendance, et aussi pour proposer une autre façon de vivre, tout aussi efficace et beaucoup plus écologique et sociale ».

    Ces élèves (de la 6e à la 4e), « une bonne dizaine de filles et un garçon qui s’investit beaucoup aussi », veulent surtout fédérer leurs camarades de cours, afin de se réunir autour d’un même sujet, qui leur tient à cœur. Cette action qui a obtenu le soutien de la mairie, du collège, avec Karine Fridman leur professeure documentaliste, de l’association Atout-fruit et son président Patrice Salerno, de Nicolas Discala créateur d’un hôtel à insecte et d’un nichoir, sera divisée en trois temps et lieux distincts.

    Au collège, la matinée sera banalisée pour les élèves de 6e, 5e et 4e, afin de les sensibiliser au changement climatique et à la protection de l'environnement. Répartis par équipe, ils passeront par différents ateliers (plantations, constitution d'un hôtel à insectes, saisonnalité des aliments).

    collège antoine-pons,eco-citoyenneté,maho grall terpan

    Les personnes qui le souhaitent, sont invitées à rejoindre les élèves pour les deux activités suivantes : à 12 h 30, un pique-nique collectif et zéro déchet est prévu sur la voie verte, à proximité de l'ancienne gare (théâtre Georges-Méliès, si mauvais temps, amenez un plat ou une boisson à partager, ainsi que vos couverts, verre et assiette). A 14 h, nettoyage des berges du Chalabreil : «  Munissez vous de bottes et de gants ! Toutes les bonnes volontés, de 3 à 103 ans sont les bienvenues ! Vous êtes attendus nombreux ».

    collège antoine-pons,eco-citoyenneté,maho grall terpan

    Cette illustration est une création de Maho Grall Terpan

  • Les collégiens de Saint-Exupéry dans les pas des maquisards

    Education. L'établissement bramais a organisé une journée à Picaussel.

    collège saint-exupéry bram,souvenir français, hameau de lescaleUne partie des élèves du Lauragais, devant la cabane des Maquisards.

    A l’initiative du Souvenir Français, les élèves du collège Saint-Exupéry de Bram étaient mardi 14 mai au hameau de Lescale, pour une journée découverte sur le site du maquis de Picaussel, un des deux hauts lieux audois de la Résistance, avec Trassanel (Minervois).

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    Accompagnées par leurs enseignants, trois classes de 3e ont été accueillies à l’ancienne école de Lescale par Eliane Argelès présidente de l’association Les Amis de Lescale, Jean-Louis Béziat délégué général du Souvenir Français de l’Aude (SF), Gérard Collin délégué général, Robert Mondange président du comité SF de Gueytes-et-Labastide, Michel Bruketa adhérent au SF de Castelnaudary (SFC), Laurentino de Jésus Salgueiro président du comité du SFC et Claude Castagnier porte-drapeau du SFC.

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    Leçon d'histoire grandeur nature     A la faveur de trois ateliers (ancienne école de Lescale, Baraque du Souvenir et PC du Maquis), chacune des classes a pris connaissance de l’histoire locale, des combats et du sacrifice des Maquisards de Picaussel, mais également de la solidarité, la fidélité et l’honneur des habitants de Lescale qui les ont soutenus, au prix de lourds sacrifices. En retrouvant sa vocation initiale, l’école de Lescale a permis aux élèves de faire une incursion dans le passé, lorsque le hameau de Lescale fut entièrement détruit par le feu le 9 août 1944, représailles menées par l’occupant nazi, mis en échec par les soldats de l’ombre engagés dans les bois de la forêt de Picaussel.

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    Laurentino de Jésus Salgueiro, président du comité du Souvenir Français de Castelnaudary, revient sur le quotidien des partisans du Maquis de Picaussel

    Après avoir visité la Baraque du Souvenir, reconstruite à l’identique des habitations proposées aux habitants de Lescale après l’incendie, chacun a pu fouler les sentiers menant vers la cabane du maquis, dans laquelle était établi le PC de la Résistance de 1943 à 1944.

    « Ne les oublions pas »     Une cérémonie à la mémoire des Maquisards est venue conclure cette journée, destinée à transmettre vers les jeunes générations, « L’héritage que nous ont légué tous ceux qui ont sacrifié leur jeunesse et fait don de leur vie, pour notre liberté, ne les oublions pas ».

    Les élèves et les représentants du Souvenir français se retrouveront aujourd'hui vendredi 17 mai au collège Saint-Exupéry, où se tiendra une remise de diplômes.

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    La Baraque du Souvenir a réuni l'ensemble des élèves pour une cérémonie en hommage aux Résistants

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    Les élèves s'engagent sous le tunnel de Lescale, porte d'entrée du Maquis de Picaussel

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    Le colonel Gérard Collin évoque le premier largage sur la zone de Picaussel

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale

    A l'intérieur de la cabane du PC du Maquis, au milieu des bois

    collège saint-exupéry bram,souvenir français,hameau de lescale