Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Education

  • C’était hier : Dernière rentrée pour Lisette Richou à l’école Louis-Pergaud

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du dimanche 6 octobre 2002.

    école louis-pergaud chalabre,lisette richouLa partie de billes a toujours autant de succès. Mehdi et Lucas ne démentiront pas (Photos archives, Septembre 2002).

    En cette rentrée 2002, le retour à la vie scolaire s’est déroulé sans l’ombre d’un problème, à la grande satisfaction des enseignants emmenés par José Navarro, directeur d’établissement. Avec un effectif en augmentation de plus de 15 %, les quatre classes de l’école primaire Louis-Pergaud seront certes bien occupées mais nullement surchargées. Quant au visage de l’équipe enseignante, il n’enregistre qu’une seule modification avec l’arrivée en Kercorb d’Anne Ferret, chargée d’encadrer pour son premier poste les classes de CE 1 et CM 1.

    école louis-pergaud chalabre,lisette richou

    Les tout petits du CP (photo ci-dessus) seront formés par Lisette Richou, Hélène Egger encadrera les CE 2 et une partie des CE 1, José Navarro supervisera les CM 1 et CM 2. La classe d’adaptation sera confiée à Serge Garus (Rased), le poste d’aide éducatrice étant assuré par Nathalie Fant à la BCD (bibliothèque centrale de documentation). Enfin Françoise Dias occupera le poste de « Zilienne », en remplacement des enseignants du canton amenés à s’absenter.

    En définitive, une rentrée en douceur pour les écoliers de Louis-Pergaud, mais une rentrée très particulière pour Lisette Richou qui vient tout simplement d’aborder l’ultime année scolaire de sa carrière aux côtés des élèves du CP. Petits privilégiés qui se feront un plaisir d’accompagner Madame vers la voie dorée de la retraite, avec sagesse et application.           

  • C’était hier : Une nouvelle présidente pour les parents d’élèves

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du vendredi 3 octobre 1997.

    école louis-pergaud chalabre,fcpe chalabreBéatrice Boussioux succède à Jean-Paul Cnocquart (Photos archives, Septembre 1997).

    La salle des Cèdres accueillait tout dernièrement les parents d’élèves des 1er et 2e cycles qui répondaient à l’invitation de Jean-Paul Cnocquart, président de la fédération des conseils locaux de parents d’élèves de Chalabre (FCPE). A l’ordre du jour, la préparation des élections qui se dérouleront le vendredi 11 octobre prochain afin de choisir les représentants des diverses instances appelées à siéger (conseil d’école, conseil d’administration,…). Cette réunion annuelle de travail a permis d’établir les listes des parents candidats aux suffrages de leurs pairs, mais a également enregistré un changement notable au sein du bureau du conseil.

    école louis-pergaud chalabre,fcpe chalabre

    En effet, l’assemblée présente s’est déclarée favorable à un passage de témoin entre Jean-Paul Cnocquart, président en exercice depuis septembre 1994, et Béatrice Boussioux, à laquelle nous adressons toutes nos félicitations. Avant de se séparer, les nombreux parents d’élèves présents ont tenu à remercier Jean-Paul Cnocquart pour le travail accompli au cours des quatre dernières années au service du monde scolaire chalabrois.

    école louis-pergaud chalabre,fcpe chalabre

  • C’était hier : Un nouveau proviseur au collège Antoine-Pons

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du mardi 16 septembre 1997.

    collège antoine-ponsClaude Ruiz succède à Hubert Carcy (Photo archives, septembre 1997).

    A l’image de leurs petits camarades de l’hexagone, les potaches du collège Antoine-Pons ont retrouvé le chemin des études à l’occasion d’une rentrée qui revêtait cette année un caractère particulier. Hubert Carcy ayant fait valoir ses droits à la retraite en juin dernier, la nomination d’un nouveau proviseur était jeudi matin au centre de toutes les discussions. Les 114 élèves du collège ont ainsi fait connaissance avec Claude Ruiz, qui prend ses nouvelles fonctions en Kercorb après trois années passées au collège Joseph-Delteil de Limoux, où il occupait pour s sa première affectation, le poste d’adjoint auprès de M. Lattes.

    Nommé à Chalabre à sa propre demande, Claude Ruiz revient dans un établissement qu’il connaît bien pour y avoir déjà exercé, c’était en 1979, en qualité de professeur d’espagnol au sein de l’équipe d’Hubert Carcy auquel il succède aujourd’hui. Guidé dans son choix par la perspective de diriger un établissement à dimension humaine, le nouveau proviseur du collège Antoine-Pons a d’ores et déjà pris la mesure des qualités de l’équipe enseignante qui l’entoure, compétente, dynamique, et particulièrement à l’écoute des élèves.

    A l’occasion de l’inauguration du centre multimédia le 6 juin dernier, Hubert Carcy avait conclu par ces mots : « Il ne suffit pas de parler d’égalité des chances, il faut faire le maximum pour la réaliser ». Une remarque qui s’inscrit pleinement dans le projet pédagogique de Claude Ruiz, très attaché à la notion de service public et prêt à travailler « avec et pour les élèves ».            

    En souhaitant à nos potaches une année scolaire riche et studieuse, nous adressons à Claude Ruiz tous nos vœux de parfaite adaptation en pays de Kercorb.

  • Vacances apprenantes à Louis-Pergaud

    Des activités pédagogiques tout autant que ludiques ont ponctué l’été de ces écoliers. 

    école louis-pergaud chalabreUne visite très appréciée à la Cité de l'Espace.

    Une vingtaine d’élèves et leurs enseignantes, Mesdames Naïs Petitjean et Isabelle Boulbet, de l’école Louis-Pergaud de Chalabre, ont pu profiter cet été de vacances apprenantes bien agréables, totalement financées par l’état. Ainsi, après trois jours en juillet sur le thème des métiers et une visite des Forges de Pyrène, les trois journées du mois d’août ont été consacrées aux nouvelles technologies, grâce à l’intervention de l’association chalabroise Ecko et à la découverte de l’espace, avec une visite et des ateliers à la Cité de l’Espace de Toulouse. Les matinées sont passées bien vite autour de jeux de plateau, de lecture ou de mathématiques et de chants, que tous les élèves de l’école découvriront lors de la rentrée en musique, tout comme l’exposition sur le système solaire. Les après-midi se sont déroulées en ateliers de sciences. Enseignantes et élèves adressent un grand merci aux bénévoles de l’association Ecko pour la qualité de leur intervention sur la découverte de la programmation, du pilotage de drones, de la robotique… et à Marie-Annick et Raymond Crampagne, pour les jeux autour du magnétisme qui font toujours l’unanimité. « On adore ces projets ! » (Paroles d’élèves).