Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Education

  • C’était hier : Les élèves de Louis-Pergaud découvrent la route des abbayes

    L’article publié, avait paru dans l’Indépendant, édition du mercredi 14 mai.

    école louis-pergaud chalabreLes CM1 et CM2 en visite à Fontfroide (Photos archives, Mai 1997).

    Dans le cadre des activités pédagogiques, et dans le but de valoriser les acquisitions sur le Moyen Age, l’école Louis-Pergaud organisait dernièrement une visite des abbayes de Fontfroide et Lagrasse. Après avoir traversé l’aride pays des Corbières, les élèves de CM1 et CM2 ont découvert Fontfroide et son église abbatiale du XIIe siècle. Depuis la nef en berceau brisé jusqu’à la salle capitulaire couverte de neuf voûtes, nos jeunes potaches ont aisément imaginé l’ambiance dans laquelle vécurent trois siècles durant, les moines cisterciens. Une riche visite qui s’est poursuivie dans les jardins à l’italienne, la cour d’honneur construite par les abbés commendataires, et enfin le superbe cloître gothique, un des plus beaux de tout le Midi de la France.

    Avant de se diriger vers Lagrasse et son ancienne abbaye bénédictine, les élèves de Louis-Pergaud ont beaucoup apprécié l’anecdote selon laquelle un riche américain aurait proposé au début du siècle, d’acheter l’abbaye afin tout simplement de la rebâtir aux Etats-Unis.

    école louis-pergaud chalabre

    école louis-pergaud chalabre

    La visite s'est poursuivie à l'abbaye de Lagrasse

  • C'était hier : Le collège Antoine-Pons présente son nouveau visage

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 6 mai 2002.

    collège antoine-ponsDaniel Wagner, principal du collège, lors des discours de réception des travaux (Photos archives, Mai 2002).

    « Le petit collège Antoine-Pons est prêt pour le prochain siècle, voilà un outil neuf, faites en bon usage ». Marcel Rainaud président du conseil général de l’Aude s’adressait ainsi en direction des élèves et du corps enseignant, à l’occasion de la récente inauguration de l’extension du collège chalabrois. Heureux de parler à une jeunesse parfois mal comprise, il devait conclure son intervention en rappelant que « l’école républicaine et laïque reste le meilleur atout d’une France fraternelle et solidaire ».

    Auparavant, Jacques Montagné conseiller général du canton avait brossé un rapide historique du collège, remercié les entreprises locales mobilisées afin de mener à bien les travaux, appelant enfin les élus chalabrois en place à s’investir et à investir, « à sortir le nez du guidon », afin de maintenir une dynamique essentielle pour l’avenir de l’établissement. Cet appel faisant référence au projet de réalisation d’un terrain de sport adapté aux besoins du collège Antoine-Pons, mais aussi du groupe scolaire Louis-Pergaud et des associations sportives de la cité.

    collège antoine-pons

    Accueillis par Daniel Wagner, principal de l’établissement, en présence de la communauté éducative, Jacques Montagné, Marcel Rainaud, André Viola, Jean-Paul Dupré, Jacques Arino, Raymond Courrière, Jean-Jacques Aulombard et Jean-Marie Bergé n’ont pas manqué de manifester leur satisfaction devant le dynamisme et la bonne santé du plus petit des établissements audois, lequel accueille aujourd’hui un effectif de 125 élèves.

    Cette extension des locaux datant de 1956 était devenue nécessaire, elle a été réalisée, un aménagement interne des locaux administratifs accompagnant le chantier principal, initié en septembre 2001 et terminé en mars dernier, pour un coût réel de 305 474 euros. Les potaches de Chalabre et du canton disposent à présent de nouveaux espaces, et des meilleurs atouts afin de préparer au mieux leur avenir. Au sein d’un établissement en mutation permanente, tour à tour sous la direction de MM. Marc Jean-Pierre, Hubert Carcy et Claude Ruiz, les dynamiques prédécesseurs de Daniel Wagner. 

  • C’était hier : Une cuisine pour le collège

    L’écho mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du mardi 17 avril 2007.

    collège antoine-pons

    Volley-ball et plateau d'éducation physique du collège vont céder la place à un service de restauration

    Photo archives, Années 1960

    Lors de la session du 26 mars, la commission permanente du conseil général a voté le budget nécessaire à la construction d’un service de restauration au collège Antoine-Pons, destiné à améliorer l’accueil des élèves et des autres personnes prenant leur repas sur place.

    Ce projet de construction comprend une zone réfectoire d’environ 100 m², une zone self-service de 25 m², une cuisine de 161 m², une zone de production de repas pour l’extérieur de 20 m², des sanitaires pour les élèves et les agents, vestiaires et locaux techniques. La moyenne des repas confectionnés sera de 180 repas par jour, avec une évolution probable de plus 50 repas pour les scolaires, et plus 20 repas pour l’extérieur. La consultation des entreprises est lancée, le montant des travaux s’élève à 1 075 000 €, financé entièrement par le Conseil général. Le délai des travaux est de 10 mois et la livraison prévue début 2008.