Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Education - Page 5

  • Le tapis à pois est de retour

    Le lieu d’accueil enfants parents, souhaite une belle année 2019 à tous les enfants et à leurs parents… L’équipe d’accueillantes posera à nouveau son tapis à l’occasion des matinées réservées aux parents et aux enfants de moins de 4 ans, dès aujourd’hui mercredi 11 janvier, de 8 h 30 à 11 h 30 dans les locaux du centre de loisirs. « Il s'agit de lieux ou passer du temps, pour venir jouer, avec vos enfants. Ce service est gratuit et à destination des familles.  Pour toute question, n’hésitez pas à appeler le service au 06 84 01 68 59 ».

  • « 1918-2018, Morts pour la France », le diaporama du collège Antoine-Pons

    collège antoine-pons

    Une nouvelle année arrive à son terme, année marquée par la commémoration du Centenaire de la fin de la Grande Guerre. Le 11 novembre dernier, la cérémonie célébrée au monument aux Morts avait permis aux élèves du collège Antoine-Pons, de donner lecture de lettres de Poilus, au pied des onze tombes du carré militaire. Cette émouvante et très appréciée intervention entrait dans le cadre d’un travail mémoriel entrepris depuis la rentrée de septembre.

    collège antoine-pons

    Les élèves des classes de 3e A et de 3e B ont en effet participé à un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) à la croisée de quatre enseignements sur les thématiques de la Première Guerre Mondiale et du Devoir de Mémoire. Découvrez en cliquant sur le lien ci-dessous leur magnifique travail :

    https://view.genial.ly/5c0a873963c61b0204a78cd3/epi-morts-pour-la-france-1918-20

  • Le club Web journal du collège au festival du film politique

    Société. Plusieurs collégiens ont participé à cette rencontre à Carcassonne.

    collège antoine-pons,Les petits journalistes face à Henzo Lefevre et Juliette Tresanini.

    Ils sont une quinzaine d'élèves, de la 6e à la 4e, à participer au club web journal du collège Antoine-Pons, animé par l'enseignante-documentaliste Karine Fridman. Pour leur premier reportage, ils se sont rendus, le jeudi 6 décembre, au Festival International du Film Politique de Carcassonne.

    Les élèves ont d'abord assisté à la projection du film « Un homme est mort », d'Olivier Cossu et participé au débat, animé par un étudiant de Sciences Po' Paris. Munis de leur « carte de presse junior », les petits journalistes ont ensuite passé la journée à interviewer les personnalités présentes. Sans distinction entre les célébrités et les bénévoles, les jeunes ont posé des questions pertinentes et enregistré les réponses sur différents supports. Exceptionnellement pour cette sortie, ils ont eu droit d'utiliser leur téléphone portable pour filmer, photographier ou enregistrer des bandes sonores. Ils traiteront, dans un second temps, la matière récoltée pour l'intégrer à leur web journal qui devrait être en ligne début 2019.

    Deux temps forts auront marqué cette journée, la rencontre avec la comédienne-blogueuse Juliette Tresanini, et l'interview de Lara-Scarlett Gervais, photojournaliste.

    La rencontre avec Juliette a suscité une vive émotion chez les jeunes chalabrois. Incroyablement expressive, l'actrice de TF1, s'est prêtée au jeu des questions-réponses et a posé longuement pour la séance photo. Les élèves ont pu découvrir sa vie de youtubeuse, ses longues études en économie et son parcours avant de jouer dans « Demain nous appartient ».

    Avec Lara-Scarlett Gervais et son exposition « Alâthar seul(e) après Daesh », les journalistes en herbe ont été sensibilisés aux destructions patrimoniales commises par les membres de l’Etat islamique. Ils ont interrogé la photojournaliste, diplômée de l'Ecole du Louvre, tant sur son approche du terrain, sur les techniques utilisées, que sur le message qu'elle souhaite faire passer.

    Les adolescents se sont également intéressés aux différents protagonistes du Festival. Ils ont interrogé Henzo Lefevre, directeur du FIFP mais aussi le projectionniste Mathieu Zinglé et un bénévole de France Bénévolat, Jean-Michel Magne.

    Les petits journalistes sont rentrés chez eux avec des étoiles plein les yeux, mais aussi quelques clés pour décoder le monde.

  • L’hommage des enfants de la maternelle envers les Poilus

    Bleuet Louis-Pergaud.JPGLes petits élèves ont présenté leur création en mairie, avec leurs enseignants (Photos Michel Brembilla).

    Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la fin de la Grande Guerre, les élèves de la toute petite et moyenne section maternelle de l’école Louis-Pergaud, ont apporté une contribution des plus touchantes, avec la création d’un bleuet soigneusement personnalisé. Ce symbole de la mémoire et de la solidarité à l’égard des anciens combattants, revisité par les protégés de Geoffrey Coussinoux et Muriel Noy, de l’équipe éducative de l’établissement, était exposé en mairie. Figurant en bonne place aux côtés des dessins de Pierre Dantoine, présentés par l’association Il était une fois Chalabre et la bibliothèque municipale.

    Après avoir abordé en classe l’histoire et ce que fut le quotidien des Poilus, les petits écoliers ont finalisé un travail collectif, pour exprimer leur perception d’un événement douloureusement inscrit dans le siècle dernier, et qu’ils pourront retrouver dans les manuels scolaires de CE et CM2. Ils auront alors l’occasion d’évoquer une nouvelle fois, la mémoire de Louis Pergaud, sergent mobilisé en août 1914 au 166e régiment d’infanterie, cantonné à Verdun, porté disparu le 6 avril 1915 dans le secteur des Eparges près de Verdun, et qui a donné son nom au groupe scolaire chalabrois.

    école louis pergaud

    Les classes de CP et CE2, emmenées par Isabelle Boulbet, ont également rendu une visite à l'exposition.

    école louis pergaud

  • Collège : Lecture impromptue et rencontre autour du roman

    collège antoine pons,valérie schléeLes collégiens ont partagé le plaisir de lire avec Valérie Schlée.

    Le jeudi 8 novembre, les quinze élèves du club lecture du collège Antoine-Pons ont assisté à une lecture impromptue, dans le cadre du prix littéraire D'un livre à l'Aude, organisé par la Bibliothèque départementale de l'Aude, l'Atelier Canopé 11 et Occitanie Livres et Lecture.

    La rencontre a débuté par un tour de table sur les lectures des élèves. Ceux-ci ont commenté les romans en compétition qu'ils avaient déjà lu, surprenant par leur pertinence les bibliothécaires présentes.

    Ensuite, la comédienne Valérie Schlée a enchanté les jeunes lecteurs en lisant à voix haute quelques extraits des quatre livres sélectionnés pour l'édition 2018-2019. La voix de Valérie, sa lecture claire et talentueuse, a donné très envie aux élèves de se lancer dans la lecture des titres. Pour preuve, à la fin de la séance, les élèves ont emprunté auprès de l'enseignante documentaliste, tous les exemplaires disponibles. Ils attendent également avec impatience la visite de l'auteur de Détroit, Fabien Fernandez, qui aura lieu en décembre à la bibliothèque municipale, rue des Bains-douches. 

  • « Tous migrants ! » : quand le dessin décrypte l'actualité

    Expo Tous migrants Collège.jpgLes collégiens ont été sensibilisés au sort des migrants.

    Durant la semaine du 8 au 12 octobre, toutes les classes du collège Antoine-Pons ont eu la chance de découvrir la dernière exposition de Cartooning for Peace, intitulée « Tous migrants ! ».

    Accompagnés par Karine Fridman, leur professeure documentaliste, les élèves ont été sensibilisés au sort des migrants par le biais de dessins de presse réalisés par de grands dessinateurs tels que Plantu, Tignous et bien d'autres.

    Loin du misérabilisme et du sensationnel, cette expo leur a permis de décrypter l'actualité en retraçant le parcours complexe des migrants. Au fil des dix panneaux thématiques, les élèves ont pris conscience des raisons multiples qui poussent au départ, du parcours du combattant que les migrants ont à affronter, des démarches administratives à effectuer, mais aussi des difficultés d'intégration auxquelles ils sont confrontés.

    Ces dessins ont permis de déconstruire quelques stéréotypes et préjugés. Et cela n'a pas laissé les jeunes insensibles. Ils ont été particulièrement touchés par certains dessins, notamment celui de Bénédicte qui représente des enfants en train de jouer sur une plage à construire un mur de château très haut, alors que l'on voit au loin la main d'un enfant qui se noie. Ils ont fait le lien entre la caricature et la noyade d'Aylan, l'enfant kurde retrouvé mort sur une plage de Turquie.

    Pour les élèves qui souhaiteraient en savoir plus sur ce sujet, la documentaliste a effectué une sélection de ressources adaptées sur le portail documentaire du CDI : http://0110870l.esidoc.fr/rubrique/view/id/17?feature=website

  • Effectifs en hausse à Louis-Pergaud

    Louis-Pergaud Septembre 2018.JPGL’équipe éducative autour d’Isabelle Boulbet, directrice du groupe scolaire.

    Cinq semaines après avoir repris le chemin des écoliers, les élèves du groupe Louis-Pergaud ont parfaitement engagé une nouvelle année studieuse, la rentrée 2018 étant déjà perçue comme un lointain souvenir. Le retour à la vie scolaire s’est déroulé sans problème majeur, à la grande satisfaction des enseignants, emmenés par Isabelle Boulbet, directrice de l’établissement.

    Avec 104 élèves présents à l’appel (2 les rejoindront bientôt), l’école Louis-Pergaud enregistre une belle augmentation de ses effectifs (plus 10), chacun trouvant ses marques auprès d'une équipe éducative ainsi composée : Isabelle Boulbet, directrice et responsable de la classe CP et CE2 (22 élèves), Geoffrey Coussinoux (toute petite et moyenne section, 23 élèves), Nadège Fraterli (petite et grande section, 24 élèves), Anaïs Licari (CE1, 15 élèves), Naïs Petitjean (CM1 et CM2, 21 élèves), Anaïs Alamo (décharge directrice), Muriel Noy et Chantal Tisseyre (Atsem). Sans oublier le personnel de garderie, Carine Rossi (directrice), Isabelle Rivals, Marie Vergel, Mireille Sanchez, Marie-France Escande et Lucas Martinez. Il est à noter que le lien reste instauré avec la crèche, et qu’un accueil de la toute petite section est assuré à mi-temps, le matin.

    Sur la base d’un projet d’école mettant en avant le français et les mathématiques (calcul mental), les écoliers du Kercorb vont également pouvoir bénéficier de liens artistiques et culturels (contes africains autour du monde), et s’adonner à des activités sportives, jeux collectifs, danse, rassemblement des maternelles, course longue. Excellente année scolaire à tous.