Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était hier - Page 2

  • Un jour, deux images

    10038.jpg

    Deux paires de bœufs labourent la plaine de l'Hers

    En haut à gauche, Le Bourgat, à droite, la maisonnette du garde-barrière et Saint-Martin

    10072.jpg

    C'est la vie de château,... pourvu que ça dure

    Photos Maurice Mazon

  • C'était hier : Romain et Jérémy échouent d’une roue à Camon

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du vendredi 27 août 2010.

    course brouette camon 2010A la sortie d’une première zone de turbulences, le duo n’est pas au bout de ses peines (Photos archives août 2010).

    La Ve édition de la course à la brouette de Camon (Ariège) se déroulait dimanche 22 août dans l’enceinte de la vieille ville, parée comme à son habitude d’un magnifique ornement de roses. Les amateurs d’émotions fortes ne s’étaient pas trompés et se pressaient dès 19h aux abords de la Place Saint Oreste afin d’assister à un spectacle grandiose, à l’image des quatre précédentes éditions. Sous les ordres d’un starter obnubilé par la proche présence de sa dulcinée et avec les commentaires avisés de Mathieu expert en brouette à chenilles, quatre équipages parmi lesquels les « Chercheurs d’or du Kercorb », allaient prendre d’assaut les fortifications du village aux cent rosiers.

    course brouette camon 2010

    A l’amorce du deuxième tour, Romain Sicre et Jérémy Roncalli, auteurs d’un exploit deux semaines auparavant sur les hauteurs du Cazal, semblaient en mesure de rééditer la performance. Mais à la hauteur de la porte voûtée de l’église, une plaque savonneuse va trahir nos chercheurs d’or, piégés en un deuxième temps par un mélange que n’aurait pas renié le regretté Yoyo. L’estocade finale leur sera portée par les futurs vainqueurs, fourbes et embarqués au nez et à la barbe du jury, sur un prototype muni de deux roues supplémentaires. Le stratagème permettra au perfide duo de coiffer sur le poteau Romain et Jérémy, beaux joueurs réconfortés par Polo leur coach, à l’heure de prendre place sur le podium. Faisant fi des doléances soulevées par la colonie de supporters présents en Ariège, les juges aussi froids que le caillou n’auront pas permis aux vainqueurs du Cazal 2010 de réaliser un doublé largement à leur portée. Sans doute faut-il chercher dans cette décision arbitraire teintée de rancune, une envie à peine dissimulée de faire payer aux voisins, leur non-assistance à village en danger, Camon l’Audoise ayant été purement et simplement annexée par l’Ariège,... en 1794.

    course brouette camon 2010

    course brouette camon 2010

    Coach fair-play, Paulo n'a pas jugé utile de poser une réclamation

  • Cérémonie du 8 mai 1957

    Le mercredi 8 mai 1957, Chalabre commémore la victoire des armées alliées sur les forces hitlériennes. Le maire Maurice Samitier et les élus, accompagnés par le comité des anciens combattants aux côtés de Lazare Anduze et Louis Cavayé, précèdent les Chalabroises et les Chalabrois. Chacun est venu rendre hommage aux générations de jeunes patriotes ayant combattu pour que leur pays recouvre la Liberté (Photos Maurice Mazon).

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Musique en tête, le cortège s'apprête à partir

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon 

    Elus, gendarmes et pompiers emboîtent le pas à la musique

    On reconnaît Marcel Triat, Eloi Alabert (caché), André Sicre, Raoul Prédal, Roger Raynaud et une petite Anne-Marie, Fernand Courdil, Yves Fournès, Raymond Conquet, François Huillet, Augustin Maugard, Henri Quimeso, Aristide Roudière, A. Boutellier, Maurice Samitier,...

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Aux abords de la Croix des Missions

    Nicole Nogaret, Eliane Roncalli, Jeannette Pianetti, Claudine Pech, Mlle Jeanne Huillet, Marie-Louise Parrenin Cabrera, Marie-France Baptiste, Marie-Thérèse Parrenin, Francine Pianetti,...

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Moïse Condomines, porte-drapeau

    Il précède MM. Samitier, Boutellier, Quimeso, Roudière, Huillet, Raynaud, Courdil, Conquet, Fournès  

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Pierre Sancho et Marcel Ancin portent la gerbe de la 1ère armée française

    Aux côtés d'Antoine Martin, porte-drapeau, Simone Sanchez Santoro

    suivis de l'abbé Raymond Fourtanier, Louis Cavayé, Fernand Pont

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Maurice Samitié et Louis Cavayé procèdent au dépôt de gerbe

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Prise de parole de Louis Cavayé

    Derrière lui, Eloi Alabert, Pierre Sancho, Marcel Ancin, l'abbé Raymond Fourtanier, Antoine Murillo, les petits Simone Sanchez et Francis Romero, André Conte, Charles Franzone, René Huillet 

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Prise de parole de Lazare Anduze

    On peut reconnaître Roger Combes, Joseph Jouret, Louis et Jacques Arcizet, Félicien Blanchet, François Mèche et les élus déjà cités

    8 mai 1957,chalabre,maurice mazon

    Face à la caserne de la gendarmerie nationale, la maison natale du Capitaine Danjou

    Avant le dépôt de gerbe, l'Harmonie interprète peut-être le Boudin

  • Tous les chemins mènent à Courtauly

    1880 1er février en-tête La Fraternité.jpg

    Le 18 avril 1877, le journal La Fraternité publiait une pétition signée par les habitants de Chalabre, concernant l’ouverture d’un chemin emmenant de Chalabre à Courtauly. A la lecture de laquelle il est permis d’imaginer que les cyclistes passant par Chalabre en direction du Val de Lambronne et vice versa, puissent aujourd’hui se croiser non pas dans le col de la Flotte, mais du côté de la ferme d’En Crème. Ou encore sur la route qui serpente entre les fermes du Pape et de Segovent. Néanmoins cette deuxième éventualité est toujours d’actualité.

    1877 La Fraternité 18 avril Chemin Sonnac 001.jpg

    1877 La Fraternité 18 avril Chemin Sonnac 002.jpg

  • Jour de rugby au stade Jean de Mauléon

    Adossés aux vestiaires du stade Jean-de-Mauléon, de jeunes rugbymen posent pour la photo d'avant match, face à l'objectif de Maurice Mazon.

    us chalabre xv

     René Maugard, Gustave Folchet, Jacques Roques, Jean-Joseph Romero, Antoine Melliès

  • C’était hier : Une page s’est tournée place du Marché

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 22 août 2000.

    2000 Août Primeurs Fernandez Tur y Tur.jpgClaude et Raymonde ont passé le relais à Jean et Mylène (Photo archives août 2000).

    Depuis quelques semaines déjà, les habitués de la place Espérance Folchet côtoient deux nouveaux visages derrière les étalages du magasin de fruits et primeurs que certains Chalabrois désignent encore de son ancien nom «  Le Progrès ».

    Chez Claude et Raymonde 001.jpg

    Pour ce très ancien commerce chalabrois, véritable institution familiale, la page s’est définitivement tournée en cette année 2000, et ce depuis que Claude et Raymonde Fernandez ont fait valoir leurs droits à une retraite amplement méritée, c’était en mars dernier. La passation de relais s’est donc effectuée avec le printemps et c’est un jeune et sympathique couple qui prend la succession d’une maison dont la notoriété a largement dépassé le cadre du canton.

    Nouveaux venus dans le cercle des commerçants chalabrois, les successeurs de Claude et Raymonde Fernandez ne sont pourtant pas des inconnus auprès des Chalabrois, Jean Tur y Tur a passé le plus clair de sa petite enfance en Kercorb où réside sa famille, avant un court exil en pays ariégeois. Désormais, Claude et Raymonde vont pouvoir bénéficier de ce précieux temps libre qui leur faisait tant défaut pour mieux se consacrer à leur petite famille. Depuis la région héraultaise jusqu’à la capitale, en passant quelque fois par Puerto Lumbreras, nous leur souhaitons de profiter pleinement d’un repos bien gagné. Nous n’oublierons pas bien sûr de présenter à Mylène et Jean Tur y Tur ainsi qu’à leurs enfants Loïc et Esther, tous nos meilleurs vœux d’adaptation et de réussite en pays chalabrais.

    2020 Jean et MylèneJPG.jpg

    Samedi 30 mai 2020, Jean et Mylène ont pris un peu de recul, en refermant la porte du magasin de la Route de Lavelanet

  • C'était hier : Le Trophée François Lopez pour les voisins du Peyrat

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 18 août 2010.

    Lac Blog I bis.JPGViviane et Daniel Lopez ont récompensé vainqueurs et finalistes (Photos archives Août 2010).

    L’édition 2010 de la traditionnelle fête de quartier du lac s’est déroulée le samedi 14 août, sous l’égide du club de rugby de l’USC Kercorb, qui sera associé dès la rentrée prochaine à son homologue de La Bastide-sur-l’Hers et Le Peyrat. Le ciel menaçant aura contraint les organisateurs à se replier vers la Place Charles-Amouroux où les pétanqueurs retrouvaient leur terrain de prédilection. Dès 14 h, vingt et une doublettes allaient se disputer le privilège de soulever le « Trophée François-Lopez », un prix destiné à perpétuer le souvenir d’un sportif disparu le 3 mai 2007, brillant trois-quart aile de l’USC XV des années 1940-1950, et fondateur en 1979 du Cyclo Club du Chalabrais.

    La finale de cette deuxième édition a été enlevée par la paire venue du Peyrat et composée de Jean-Luc Lapasset et Olivier Géraud. Ces derniers venant à bout non sans peine d’un duo emmené par Lucien Tornato, vainqueur de l’édition 2009. Egalement très serrée, la finale du repêchage reviendra à Olivier Carbonneau et Jean-François Pichéric, duo de rugbymen retraités (photo ci-dessous).

    Repech.JPG

    Aux côtés de Serge Nègre co-président de l’USCKBP, Viviane et Daniel Lopez remettaient les prix aux brillants représentants de la Vallée de l’Hers et à leurs dauphins. L’heure était venue d’apprécier avec modération un apéritif réparateur. La musique prenait le relais, distillée par Tonton Kéké, et l’ambiance allait monter crescendo aux abords du boulodrome où près de 100 convives étaient invités à apprécier une excellente paëlla. La piste accueillerait ensuite un flot ininterrompu de « guincheurs », dernier intermède estival avant un retour imminent vers les pelouses et le championnat de rugby de Midi-Pyrénées.

    Lac Blog I.JPG

    Lac Blog II.JPG