Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Patrimoine - Page 3

  • C'était hier : « Il était une fois Chalabre » a franchi les portes de l'imprimerie...

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du lundi 6 décembre 2010.

    il était une fois chalabreLes invitations sont parties vers les 547 adhérents de l’association (photos archives, Novembre 2010).

    C’est un projet autour duquel les membres de l’association « Il était une fois Chalabre » s’étaient fédérés lors de leur assemblée générale annuelle tenue en février dernier, il fallait que 2010 puisse rimer avec Tome X. Et l’objectif est bel et bien en passe d’être réalisé, puisqu’un nouveau recueil souvenir sera présenté aux 547 adhérents, le samedi 18 décembre.

    Après une ultime ligne droite rythmée par les doutes et les interrogations, le président Michel Brembilla et son équipe ont renoué avec le plaisir de franchir la porte de l’imprimerie du Noisetier à Lavelanet. Il suffisait alors de remettre le fruit de plusieurs mois de recherches entre les mains expertes de Dominique Dumons et José de la Mata, artisans ultimes chargés d’orchestrer une partition écrite à plusieurs mains.

    il était une fois chalabre

    La mise sous presse ainsi confirmée, les membres actifs de l’association ont mis les invitations sous enveloppe, à l’attention de l’ensemble des adhérents, disséminés sur plusieurs continents. Une lettre porteuse de bonne nouvelle a ainsi pris la route à destination de Boston, Fribourg, Yokohama ou encore Embres-et-Castelmaure, afin que les amoureux de Chalabre puissent se retrouver aussi nombreux que possible en ce dernier samedi avant Noël.

    il était une fois chalabre

    Cette journée permettra également de saluer le talent de Jean-Claude Sicre, créateur d’une majestueuse croix occitane, qui depuis plusieurs semaines déjà, fait face au cours Henri d’Aguesseau. L’artiste chalabrois, qui cultive son inspiration là-bas du côté du Pont-Rouge, sera l’invité d’honneur d’une cérémonie inaugurale programmée à 17 h.

    Rendez-vous à la mairie samedi 18 décembre à partir de 10 h, « Il était une fois Chalabre » espère franchir le passage symbolique du chiffre IX vers le chiffre X avec le plus grand nombre de ses fidèles adhérents.

    il était une fois chalabre

    La Famille Guilhem de l'hôtel de France, rentre les foins au pied de la colline du Calvaire

    Photo de couverture du Tome X

  • Visages entrevus

    La Tistette et le Tistet Boîte 4.jpg

    Antoinette et Joseph Huillet

    Cette photo qui peut être datée autour des années 1940-1950, s'accompagne des informations transmises par Gilbert Huillet, fidèle lecteur de ce blog, et qui donne des détails relatifs à l'identité des personnes immortalisées par Maurice Mazon, dans son studio du quartier du Pont du Blau :

    « Erreur sur les personnes, ce sont Joseph Huillet (Paillou aussi) et son épouse Antoinette. Joseph était le frère de mon grand père François. Il était ouvrier coutelier chez son oncle Jouret de la quincaillerie, Madame Jouret, maman de Jojo était une Huillet. Il a toujours habité dans la maison Jouret (Daniel Tournois s'en souviendra car de la même rue, comme Jeannot le Marseillais). Puis ouvrier chez Canat à la fermeture de l'entreprise. Joseph était un ancien prisonnier de guerre et il portait le drapeau des anciens combattants à chaque défilé. Antoinette était native de Villefort, son nom de jeune fille Rivals. Je passe chaque année fleurir leur tombe après l'entrée du cimetière du haut dans l'allée principale sur la droite. .../...».

    Ci-dessous le texte initial, mais erroné, qui accompagnait la photo, rectifié ci-dessus donc, grâce aux précisions apportées par Gilbert Huillet, que nous remercions pour ce complément d'information juste et précis.  

    « Leurs visages sont fixés sur du papier photo passé au révélateur dans le labo de Maurice Mazon, le souvenir de la Tisteto et du Tistet reviendront à la mémoire des Chalabroises et des Chalabrois.

    Ils étaient les parents de Michel Mathieu (célèbre chasseur de bécasses et de sangliers), et de Marcelle Mathieu (Mère de Lucienne Cauneille). Parmi les nombreux noms « d’escaïch » (surnoms), qui avaient cours à Chalabre comme partout ailleurs, cet affable sobriquet renvoie également vers le gouffre de la Tisteto, sur le Chalabreil, ainsi que vers la rue d’En Plumet, où ils résidaient ».

  • L’alambic a repris la route

    alambic,aristide et romain peyronnieUne première chauffe est bientôt prévue à Sonnac-sur-l’Hers...

    Les bouilleurs de cru du pays chalabrais sont informés que « le brulou de vi » sera bientôt de retour en Kercorb. Pour l'heure, l’alambic venu de Massat est en mission dans les parages du Carla-de-Roquefort. Après le décès d’Aristide Peyronnie, survenu le 14 mai 2019, la délicate transformation des fruits en alcool se fait désormais sous la responsabilité de son fils Hervé, et de Romain son petit-fils. Ils devraient effectuer une première chauffe à Sonnac-sur-l’Hers dans les derniers jours de novembre. Dès leur arrivée, les habitués seront prévenus et invités à prendre contact afin d’établir au mieux l’emploi du temps autour de « l’atelier public ».

    alambic,aristide et romain peyronnie

    ... dans le souvenir d'Aristide 

  • Atout Fruit poursuit ses activités

    atout fruit

    L'association Atout Fruit propose à la vente des arbres fruitiers de variétés anciennes. Il s'agit de scions d'un an, en racines nues. Cette année les arbres sont magnifiques, il faut en profiter. Le catalogue est consultable et téléchargeable sous le lien suivant : http://www.atoutfruit.fr/fichiers/Cataloguefruitiers2020-2021.pdf

    « Les ventes et retraits de commandes ont lieu dans les locaux à l'ancienne gare de Chalabre, tous les mercredis sur les horaires d'ouverture suivants : 9 h à 12 h et 14 h à 17 h. Nous vous proposons également une livraison le mercredi 11 novembre à Mirepoix sur le parking de la Cathédrale entre 10 h et 12 h. Dans ce cas, nous prévenir au plus tard le 9 novembre. Pour vous déplacer, cochez la 2e case de votre attestation, les arbres fruitiers sont des produits de première nécessité. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller, n'hésitez pas à nous appeler ou nous écrire ».

    Contact : 07 77 77 95 02 - atout.fruit@gmail.com

  • Le bois de Gauzières et la « Grotte Madeleine »

    freddy martyLa voiture Panhard a été garée en bordure du ruisseau de Joty. De gauche à droite, Robert Garros, Daniel et Madeleine Marty, accompagnés de leurs deux fils Max et Freddy (Photos Collection Freddy Marty).

    C’était au mois d’octobre de l’année 1957, peut-être le mercredi 30, quand une poussée de champignons avait été pressentie par des chercheurs attentifs aux frémissements de Dame Nature. Prospecteur parmi les prospecteurs, Daniel Marty, coiffeur rue du Capitaine Danjou et en quête de cèpes, avait emmené son panier jusqu’au bois de Gauzières, sur la commune de Villefort. Les bolets étaient au rendez-vous, mais entre deux coups de canif, notre figaro allait poser son regard sur une petite cavité éclipsée par un taillis de buis. A l’image du Petit Poucet de la fable, Daniel Marty laissera des marques afin de retrouver un endroit vers lequel il reviendra quelques jours plus tard, à la faveur d’une expédition en famille. Pour une découverte partagée, avec un éblouissement qu’il est facile d’imaginer, et une belle histoire racontée par son fils Freddy, à découvrir dans son intégralité dans le Tome X édité par Il était une fois Chalabre.

    freddy marty

    De belles concrétions métriques de stalactites et stalagmites

    freddy marty

    freddy marty

    freddy marty

    Ce lieu a été répertorié par la préfecture, sous le nom de « Grotte Madeleine »

  • Rivel : Rivel Patrimoine veut sauver l’église Saint-Jean Baptiste.

    rivel patrimoine,philippe vidalPhilippe Vidal a été reconduit à la présidence de l’ARP.

    L’assemblée générale de l’association Rivel Patrimoine (ARP), riche de 97 adhérents, s’est déroulée dernièrement dans la chapelle Sainte-Cécile, sous la présidence de Philippe Vidal. Le rapport d’activités a permis d’évoquer la fin du chantier de restauration de la murette menant vers la chapelle de Sainte-Cécile. Des travaux engagés voilà dix ans, et une dernière pierre posée en fin de mois d’août dernier, à la conclusion d’un ouvrage assuré par 29 bénévoles chaleureusement remerciés. Si les concerts de l’été programmés dans le cadre de « Musique en Kercorb » n’ont pu être donnés en raison du Covid, la chapelle Sainte-Cécile a accueilli fin juin et début juillet, deux artistes (orgue et violon) en résidence, pour six concerts qui ont obtenu un beau succès. Etait également évoqué l’entretien des sentiers, entrepris en 2018 et poursuivi en juin, en partenariat avec l’association « Rivel per totis » et avec la mairie, ainsi que l’exposition permanente « Le sentier de l’eau à Rivel », visible au lavoir du hameau de La Calmette.

    Au chapitre des projets, Philippe Vidal évoquait le plan de sauvetage de l’église Saint-Jean Baptiste, et les contacts pris avec la  Fondation du Patrimoine, afin d’établir une enveloppe de financement conforme aux capacités de la commune et de l’ARP. Un comité mixte mairie-ARP a été constitué afin d’assurer un suivi précis du dossier.

    Autres propositions, à plus long terme, la restauration et la mise en eau du lavoir, la restauration des deux cadrans solaires et de la Croix de Mission, l’aménagement de la source de la Fount d’Avail et de la sortie du Rec de Tiro Maltemps.

    Le bilan financier, positif, ne soulevait pas de commentaires, et le bureau pour 2021 était reconduit, composé par Philippe Vidal (président), Huguette Plantié (vice-présidente), Nicole Boulbet (secrétaire), Roselyne Barbe (adjointe), Marie-Irène Rives (trésorière), Maryse Ferrand (adjointe), membres, Trevor et Marie-Claude Barker, Michel Bennes, Jean-Claude Courdil, Marie-Françoise Cuxac, Jean-Pierre Galzin, Pierre Fonta.

    Avant le clôturer la séance Philippe Vidal évoquait la bonne fréquentation du site internet de l’ARP, enrichi de nouvelles rubriques à consulter via https://rivelpatrimoine.fr/

    rivel patrimoine,philippe vidal

  • Cueillons les cynorrhodons !

    Cynorhodons.JPGLes baies de l’églantier foisonnent dans les haies.

    Il s’éloigne le temps où les gamins couraient sur les sentiers ouverts, menant vers la colline de Terre-Blanche. Le terme cynorrhodon ne faisait pas encore partie de leur vocabulaire, mais ils savaient où trouver le « gratte-cul » qui faisait rougir les haies empruntées également par les vaches d’Irène et Aurélie.

    Les sentiers ont aujourd’hui laissé la place aux ronciers, mais les baies de l’églantier sont toujours là, « nombreuses et bien rouges cette année », comme le souligne l’association Atout Fruit qui encourage à procéder à leur cueillette. Et cela dans la perspective d’une journée de transformation, proposée le vendredi 20 novembre prochain à l’atelier des Jardins de la Haute-Vallée à Couiza (covoiturage possible).

    La consommation des cynorrhodons peut être bénéfique pour la santé, en particulier parce qu'elle renforce les défenses immunitaires. « Cueillez-les dès maintenant et stockez-les au congélateur afin de simuler la gelée. La laborieuse extraction des poils urticants vous freine ? Atout Fruit se charge de réaliser vos délicieuses confitures. Signalez-vous au plus tôt avec la quantité de fruits (pas de minimum). Le regroupement des fruits aura lieu le mercredi 18 novembre à l’ancienne gare de Chalabre ».

    Comme le précise l’association, « Vous pouvez déposer vos fruits sans participer à la transformation et y participer sans apporter de fruit, tout est possible ! ». Les tarifs, « prestation confiture » 1 €/pot de 230gr et 0,50 €/pot de 100gr, « atelier confiture » gratuit (adhérents), 6 € (non adhérent). Inscription et renseignements auprès de Christine au 06 56 80 23 66.