Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art - Page 5

  • C’était hier : Le ticket a la cote

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 27 juin 2000.
    sylvie preud’homme,louis diengSylvie Preud’homme (au centre), a présenté des œuvres très originales (photo archives, juin 2000).
    C’est une exposition plutôt surprenante que les Chalabrois ont eu le loisir de visiter ce dernier week-end, à l’initiative de Louis Dieng (photo), du commerce La Boutique, rue Saint-Ursule.

    sylvie preud’homme,louis diengTransformée en galerie d’art, la salle du conseil municipal a accueilli deux jours durant, nombre de visiteurs invités à découvrir les créations de Sylvie Preud’homme. Créations remarquables composées à partir d’une idée très originale de l’artiste, qui utilise les tickets perdants de loterie comme base à une série de collages inspirés des œuvres de Rodin. Par le biais d’une expo plaisante et très appréciée, spécialistes et néophytes sont venus au-devant d’une nouvelle forme d’art, reflet d’une société toujours plus joueuse.
    Beaucoup de billets perdants qui en définitive se sont transformés en tickets gagnants pour Sylvie Preud’homme, plusieurs visiteurs ayant souhaité acquérir certains des tableaux accrochés aux cimaises de l’hôtel de ville. Après Rodin, le pays chalabrais inspirera peut-être notre jeune et talentueuse artiste, si l’on en croit en effet une confidence, les paysages du Kercorb auraient décroché un ticket auprès de Sylvie Preud’homme.

    sylvie preud’homme,louis dieng

  • Les ateliers de l’Upek

    Il reste encore des places disponibles pour les deux ateliers prévus le dimanche 14 juin à Montbel mais il est conseillé de s’inscrire rapidement, avant mercredi soir pour l'atelier Ikebana, avant samedi matin pour l'atelier Energies.

    upek

    Pour rappel, ces deux ateliers se tiendront selon le programme suivant : à 9 h 30, « Ikebana ou l’art des bouquets japonais », atelier animé par Isabelle Delpont. A 14 h 30, « Réflexions sur les énergies », atelier animé par Claude Chauveton, passionné des sciences et des techniques.

    Inscriptions soit par courriel à upek11@laposte.net, soit par téléphone auprès de Gisèle au 06 16 32 24 44.

  • C'était hier : Nuit des Sérénades : Une première à faire chavirer les coeurs

    C’était le samedi 2 septembre 2017, souvenirs d’une nuit d’été constellée de talents et de bonheur, offerte par Vinx et ses amis. Une soirée fabuleuse qui célébrait les amants du monde, invités à perpétuer un pèlerinage annuel au cœur de la capitale du Kercorb. Sollicité mardi 12 mai 2020, Cupidon est resté injoignable.

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du 8 septembre 2017 (photos archives, Septembre 2017).

    chalabre en sérénadeSam et Nic, un duo d’Italian lovers.

    Les rendez-vous de l’été ont connu samedi 2 septembre, une prolongation sentimentale, avec la première édition de la Nuit des Sérénades, proposée à tous ceux que l’amour transporte. Pour la circonstance, le directeur artistique Vinx D’Jon Parette avait établi un programme des plus romantiques, qui aura comblé les amants du monde présents sous les fenêtres de la halle, et désormais invités à faire le pèlerinage chaque année autour de ce premier samedi de septembre.  

    nuit des sérénades 2017

    Il ne fallait pas arriver en retard pour apprécier une ouverture assurée par Emily Musolino (photo ci-dessus), première artiste à faire vibrer un parterre qui se verra gratifié de plus de trois heures de sérénades. Avec la participation d’artistes citoyens du monde, venus du Brésil, du Nigeria, d’Italie, des USA, du Canada, de Russie, de Limoux, de Chalabre, du Royaume-Uni, la musique et le chant auront permis de communiquer, avec sentiment et passion.

    nuit des sérénades 2017

    Chez les Margarit, la musique est une affaire de famille.

    Ainsi Elea, Tania et Bernard Margarit, Julie Prochowski, Kaptain Newbury, Magic Dick, Oleg Mokhov, Sam et Nic, Lee Payne, Vinx, Maggee Dowling, Parade, Vincent King, pour ne citer qu’eux, auront donné à ce premier festival des chansons d’amour, leurs notes de noblesse. L’occasion pour Vinx de déclarer sa flamme à Jennifer, et à l’ensemble des artistes de dédier une mélodie à l’être cher, accompagnés par une constellation de musiciens complices. Les chanteurs amateurs sont invités à préparer le rendez-vous de septembre 2018, afin de partager la scène et témoigner leur amour.

    nuit des sérénades 2017

    Deanne Matley (Canada)

    nuit des sérénades 2017

    Tom Vesbit (USA)

    nuit des sérénades 2017

    Michel Bernabé et Myriam Boudjour Richard (Occitanie)

    nuit des sérénades 2017

    Thaïs Charley (France)

    nuit des sérénades 2017

    Nee Nee Monroe (USA)

    nuit des sérénades 2017

    Kaptain Newbury (Chalabre)

    chalabre en sérénade

    Julie Prochowski (Chalabre)

    nuit des sérénades 2017

    Vinx et Freddy Zerbib, le traducteur officiel du jeune marié.

    nuit des sérénades 2017

    Vinx et Jennifer (Chalabre)

    nuit des sérénades 2017

    Purple Haze (Sheikia Norris ) (USA)

    nuit des sérénades 2017

    Magic Dick (Chalabre)

    nuit des sérénades 2017

    Sam, Nic et Vinx

  • Stages de printemps à l'atelier de reliure Au bout du fil

    catherine robin,au bout du filAprès un premier stage programmé le 7 mars dernier, l'atelier de reliure « Au bout du fil », créé par Catherine Robin au Peyrat (Ariège), propose une nouvelle rencontre le samedi 21 mars. Ce sera l'occasion de fabriquer un carnet en utilisant une méthode de reliure de livre qui est simplifiée pour s'adapter au carnet. Comme pour le stage précédent, les participants repartent avec le carnet qu'ils ont fabriqué et dont ils ont choisi les couvertures.

    catherine robin,au bout du filEn avril, pendant la première semaine des vacances scolaires (académies de Toulouse et Montpellier), un stage d'initiation à la reliure de livres aura lieu du 6 au 7 avril. Les participants amènent les livres qu'ils ont envie de relier. Catherine Robin les aide à choisir, parmi ceux qu'ils ont amenés, le livre le plus approprié au stage parmi ceux qu'ils ont amené. Le premier jour est consacré à la préparation du livre (démontage, petites réparations, couture). Le deuxième jour est celui de la confection de la structure de cartons adaptée aux dimensions du livre. Enfin le troisième jour permet d'habiller la structure et d'assembler le livre et sa reliure.

    Aux mois de mai et de juin, deux nouveaux stages seront proposés : la fabrication d’un carnet de voyage, et la fabrication d'un carnet avec couture des cahiers.

    Les stages se déroulent dans l'atelier « Au bout du fil » situé tout au bout de la rue du Moulin, au Peyrat (09600), de 9 h 30 à 17 h. Pour la pause déjeuner du midi, repas tiré du sac sur place. Plus d'informations sur le site : https://www.atelier-reliure.fr Questions et réservations auprès de Catherine Robin au 06 41 37 17 49.

  • Explosion de couleurs sous la verrière de la bibliothèque

    Angélique AlegreLes créations d’Angélique Alegre sont exposées 4 rue des Bains-douches.

    Elle est installée rue du Presbytère à Chalabre, Angélique Alegre a décidé d’emmener ses toiles vers les cimaises des anciens bains-douches voisins. Si le plaisir de créer lui est apparu tardivement, son assiduité devant le chevalet lui permet de proposer aujourd’hui, une belle série de petits tableaux riches en couleurs. Passionnée par la peinture à l’acrylique, Angélique Alegre trouve son inspiration dans des paysages qu’elle affectionne, ou dans les décors qui la font rêver. Inspiration très colorée qui lui permet de s’évader au fil d’un pinceau guidé par Dame Nature, laquelle peut être terrible et merveilleuse à la fois.

    L’exposition est visible sous la grande verrière de la bibliothèque, jusqu’au jeudi 9 avril, aux heures d’ouverture, lundi, mercredi, jeudi (9 h-12 h et 14 h-16 h), mardi (9 h-12 h et de 16 h 30 à 18 h 30). Pour tout renseignement, contacter Noëlle Danjou au 04 68 69 49 06.

  • A la découverte de la reliure japonaise

    au bout du fil

    L'atelier de reliure Au bout du fil, créé par Catherine Robin au Peyrat, propose une découverte de la reliure japonaise pour son prochain stage. C'est une manière de relier les livres qui utilise la couture des feuillets plutôt que l'encollage. Contrairement aux reliures traditionnelles occidentales, la couture n'est pas masquée derrière le cuir ou la toile. On peut la voir sur le côté du carnet. La fabrication de la structure est relativement simple en reliure japonaise. Il faut veiller aux bonnes mesures et à l'assortiment des papiers de couverture. C'est la couture qui est l'ossature de la reliure et qui participe du décor. Ce stage permet donc de laisser libre cours à sa créativité pour sortir des sentiers battus et explorer le potentiel de la reliure japonaise.

    Le stage aura lieu le samedi 7 mars de 9 h 30 à 17 h dans l'atelier de reliure Au bout du fil, Le Moulin, 09600 Le Peyrat. Plus d'informations sur le site : https://www.atelier-reliure.fr

    Questions et réservations auprès de Catherine Robin : 06 41 37 17 49

  • « Elles, vives », une exposition personnelle de Mirela Vasile

    mirela vasile,médiathèque de lavelanetLa médiathèque de Lavelanet accueille du mercredi 4 au samedi 28 mars, une exposition de la Rivéloise Mirela Vasile, « Elles, vives », une forme d’hommage à la Femme. Il s’agit d’une sélection de peintures sur le thème de la féminité, la plupart présentées pour première fois, et accompagnées d'une sélection de livres et de textes dédiés aux femmes.

    mirela vasile,médiathèque de lavelanetLe vernissage aura lieu vendredi 6 mars à 18 h 30, accompagné d’une courte lecture de textes sur la féminité, avec Roxana Dascalu et les représentants de la Médiathèque. Vendredi 27 mars en clôture, Mirela Vasile sera présente, afin de rencontrer les personnes intéressées par ses créations. Une table ronde dédiée à la lecture sera assurée par Laurence Bourgeois et Jean-Marc Barrier, toujours sur le thème de la féminité et de la maternité.

    mirela vasile,médiathèque de lavelanet