Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société - Page 5

  • C'était hier : Avec les donneurs de sang

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 29 décembre 1993.

    1993 Don du sang Décembre.jpg

    Ils ont voulu éviter le coup de fatigue

    Photo archives, Décembre 1993

    Lundi 20 décembre, le salon du District du Chalabrais, cours Sully, recevait l'équipe du Centre de transfusion sanguine de Carcassonne pour une collecte de sang à laquelle les Chalabrois se sont fait un plaisir de participer. L'excellent accueil qui est régulièrement réservé aux donneurs de sang offre à ces derniers l'occasion de goûter l'instant privilégié d'un buffet copieux et toujours de très bonne qualité. Les habitués ont également pu apprécier le confort d'un nouveau matériel mis à leur disposition.

  • Ces colis qui disparaissent

    Colis.JPGLaisser un colis dans une boîte aux lettres n'est pas sans risque, c'est ce que pourra confirmer ce résident du lotissement du lac, route de Limoux à Chalabre. Ces jours derniers, et alors qu'il s'apprête à quitter le domicile pour partir à la chasse, il passe vérifier ce que le facteur a laissé la veille dans une boîte aux lettres qu'il a oublié de relever. Un colis est là, comme prévu et comme confirmé par l'expéditeur, un colis pense-t-il qu'il récupèrera plus tard, au retour de sa journée en plein air.

    Mais lorsqu'il rentre, il ne peut que se rendre à l'évidence, cette fois il est bel et bien bredouille, car sa boîte aux lettres a été délestée de tout paquet. Une fois de plus et malheureusement, l'adage « Il ne faut jamais remettre à... » venait de se vérifier. S'il reste un mystère, le cheminement du paquet postal ne s'est donc pas arrêté place du lac, et notre destinataire ne saurait mettre assez en garde, face à de tels agissements. Lesquels pourraient se multiplier avec la recrudescence des achats en ligne, en cette période dédiée aux cadeaux. Pour l'heure, plainte a été déposée à la gendarmerie.

  • Les platanes de nos cours

    cours d'aguesseau

    Depuis le mercredi 7 juin dernier, le Cours d’Aguesseau se trouve ouvert à la circulation. Comme annoncé alors, et depuis le mois de novembre, les portions réservées aux espaces verts ont été aménagées par les services de la mairie. En complément de ces aménagements et en ce jeudi 14 décembre, le cours a retrouvé huit platanes, venus remplacer leurs ancêtres, usés par le temps. Ici et là, quelques arbres témoins d'une époque lointaine enracinés au plus profond des cours Dr Joseph Raynaud, Colbert, Sully et d’Aguesseau, résistent encore du haut de leurs 200 ans. L'extrait d'un compte-rendu municipal que l'on aurait pu lire aux alentours de 1820 en dit un peu plus sur leur histoire.

    « L’an mil huit cent dix neuf et le dixième jour du mois de novembre, à l’hôtel de ville de Chalabre en séance du conseil municipal, réuni en conformité de l’autorisation donnée le 8 octobre dernier par M. le préfet de l’Aude, pour une session extraordinaire de huit jours, à l’effet de délibérer sur les objets dont des circonstances particulières l’ont empêché de s’occuper pendant la session constitutionnelle.../...

    .../... En laquelle assemblée, un membre a dit que la petite ville de Chalabre est entourée d’un large cours qui sert de rue et en même temps de promenade, que ce terrain spacieux pourrait sans aucun inconvénient être planté de deux rangées d’arbres qui rendraient la ville plus agréable et même plus saine. En conséquence, il en fait la proposition comme d’une chose utile, désirée et sollicitée même par les habitants. Le conseil, adoptant la proposition et ses motifs, a délibéré qu’il sera fait une plantation d’arbres des deux côtés du cours qui entoure la ville et la sépare de ses faubourgs ».

    2023 14 décembre 002.jpg

  • C'était hier : La fin annoncée de T2L Chimie

    L'article signé Olivier Labadie et reproduit aujourd'hui, avait été publié dans La Dépêche du Midi, édition du vendredi 14 novembre 2003. Il rendait compte du début de la fin d'une aventure commencée en 1977 au pied de la colline du Calvaire à Chalabre.

    De T2L Chimie à Huntsman, en passant par Ciba et Vantico, une multinationale prospérant à Salt Lake City (United States), décidait d'écrire le dernier chapitre d'une belle histoire née de la volonté de trois ingénieurs chimistes. Trahis au final par une mondialisation débutante.

    t2l chimie