Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé - Page 4

  • La place Charles-Amouroux convertie en centre de dépistage Covid 19

    ffss narbonne,arsAu total, 89 prélèvements ont été réalisés sur deux jours.

    Dans le cadre d’une mission engagée à la demande de la préfecture et de l’Agence régionale de santé (ARS), neuf bénévoles de la Fédération de sauvetage et de secourisme de Narbonne (FFSS) étaient présents à Chalabre, afin d’assurer la réalisation de tests antigéniques. L’équipe a été accueillie par Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre, et Audrey Fourmault, responsable du pole santé de la CCPA.

    Cette opération programmée sur deux journées (1er et 2 mars), a permis à 89 patients de bénéficier du dispositif « tester, alerter, protéger ». Une stratégie visant à contrer la propagation du virus, et complémentaire avec la campagne de vaccination.

    Dans le local de la place Charles-Amouroux, mis à disposition par la municipalité et ouvert exceptionnellement, les médiateurs bénévoles sur la brèche depuis le 15 février, ont pu opérer dans les meilleures conditions. Après la collecte des données personnelles et la réalisation du test, le patient était informé du résultat dans les quinze minutes.

    ffss narbonne,ars

    Comme le soulignait Nicolas Cereso (photo), infirmier délivrant les résultats, « Au final il s’agit d’une démarche anodine, pas plus douloureuse qu’une prise de sang, mais qui ne doit en aucun cas faire oublier le respect des gestes barrières ».

    ffss narbonne,ars

    Photo Jean-Jacques Aulombard

    Totalement autonome, l’équipe mobile spécialement formée pour effectuer les prélèvements en toute sécurité devrait poursuivre son action au moins jusqu’au 30 juin prochain. Pour l’heure, les Chalabrois adresse à chacune et chacun, de chaleureux remerciements.

    ffss narbonne,ars

    ffss narbonne,ars

    ffss narbonne,ars

    Photo Jacques Mamet

  • Dépistages anti covid

    L’Agence Régionale de la Santé (ARS) déploie sur le département de l'Aude, une équipe mobile de médiateurs de lutte anti Covid qui a pour mission de réaliser gratuitement auprès de la population, des tests antigéniques. La direction départementale de l'ARS a priorisé la commune de Chalabre pour le lundi 1er mars et le mardi  2 mars. Le dépistage de déroulera place Charles-Amouroux, salle de l'ancien abattoir, à compter d'aujourd'hui lundi 1er mars de 11 h à 15 h 30 et demain mardi 2 mars  de 10 h 30 à 15 h 30.

  • La clinique Christina recherche des visiteurs et des visiteuses bénévoles

    La clinique de soins suite et de réadaptation Christina communique :

    « Vous avez du temps libre et de la présence à offrir ? Pourquoi ne pas devenir visiteur/visiteuse ? En quoi cela consiste ?

    Visiter un malade ou une personne âgée, c'est d'abord une présence, être là, pour lui, pour elle, lui donner du temps, de l'attention, savoir « l'écouter ». Il ne s’agira pas de résoudre ses problèmes mais plutôt de le laisser les exprimer. Le visiteur bénévole sera parfois la seule personne qui, chaque semaine, lui permettra de confier ses soucis, ses douleurs, ses angoisses, sans être interrompu, jugé, contredit. Par le seul fait d’être écouté, le malade ou la personne âgée est soulagé(e), il se sent compris(e).

    Nos patients ont besoin d’être soutenus, entendus et de garder du contact social, surtout en cette période où le sentiment d'isolement est plus fort. Dans une organisation permettant le strict respect des mesures sanitaires, le visiteur/visiteuse pourra, à raison d'une ou plusieurs journées par mois aménagée (s) selon ses disponibilités, effectuer des visites auprès des personnes hospitalisées le désirant. Pour plus d’informations, contacter le service social de la clinique Christina au 04 68 69 36 00 ».

  • Premières vaccinations à l’Ehpad Les Hauts-de-Bon-Accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,marie-hélène biard richon,antoine accurso,michel pechL’équipe médicale a procédé à 47 injections.  

    Une équipe médicale de choc était présente mardi 12 janvier après-midi à l’Ehpad Les Hauts-de-Bon-Accueil, pour lancer la campagne de vaccination. Le docteur Michel Pech a prêté main forte à sa consœur le docteur Marie-Hélène Biard-Richon, et à son confrère le docteur Antoine Accurso.

    47 résidents et professionnels ont pu recevoir une première injection. La vaccination se poursuit aujourd’hui mercredi, demain jeudi, puis la semaine prochaine. Cette première séance s’est déroulée dans la bonne humeur, mettant du baume aux cœurs fragiles de nos résidents qui commencent à voir les lueurs au bout du tunnel...