Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

a pas de loutre

  • Montbel : Le collectif « A pas de loutre » plus que jamais déterminé

    a pas de loutre,coucoo,montbelLes opposants au projet d’éco-complexe hôtelier proposé par la start up Coucoo (aménagement de 30 cabanes grand luxe au bord du lac), ont sollicité des personnalités -universitaires dont les compétences en écologie sont avérées, écrivains, associations, naturalistes, photographes de la nature, élus- à les soutenir dans leur engagement contre la réalisation de cette opération.

    La lettre de demande de soutien pour le lac de Montbel : 001 Lettre demande de soutien pour le lac de Montbel.pdf

    Pour l’heure, ils sont 94 à avoir répondu à cet appel et à travers la publication d’un article relayé sur Mediapart (https://www.mediapart.fr/), le collectif officialise le soutien des personnalités sollicitées. Comme le précise A pas de loutre, « Ce soutien renforce notre démarche d’opposition liée à l'incohérence du projet Coucoo sur la partie du lac à niveau constant de Montbel (Ariège). Ce soutien conforte également la légitimité du collectif A pas de loutre à s'exprimer sur le sujet et à interpeller les décideurs du projet sur le non-sens d'urbaniser le secteur. Tout simplement parce que le lac constant de Montbel est un réservoir de biodiversité remarquable. Ce secteur doit pouvoir continuer à évoluer librement et dans la tranquillité actuelle ».

    L'article et la liste des signataires, ainsi que la lettre envoyée aux personnes ayant répondu à cet appel : 

    Lettre À pas de loutre et liste signataires _.pdf

    a pas de loutre,coucoo,montbel

    Lors d'un rassemblement à Montbel, le 28 février dernier

  • Le vent tend à forcir sur le lac de Montbel

    Les opposants à un projet d’aménagement se sont rassemblés à l’appel du collectif « A pas de loutre ».

    a pas de loutre,lac de montbelLe cortège a fait une halte en mairie, avant de rallier le site du futur chantier dans le calme.

    Dimanche 28 février, près de 200 personnes étaient réunies aux abords de la Maison du Lac à Montbel, insensibles aux derniers embruns d’un hiver finissant. Le souci se trouvait ailleurs, en l’occurrence dans la perspective d’un projet d’aménagement de 30 cabanes grand luxe, en bordure du lac à niveau constant. Ce rassemblement empreint d’un calme le disputant à la détermination, a permis aux membres du collectif « A pas de loutre », d’exprimer en tant que citoyens, « l'incohérence écologique du projet Coucoo sur le lac à niveau constant. Ce projet élaboré par la communauté des communes du pays de Mirepoix, l'agence AAA (Agence Ariège Attractivité), et la start-up Coucoo affichent la carte éco responsable mais négligent des fondamentaux écologiques ». Les intervenants ont également précisé comment la MRAE (Mission d'Autorité Régionale Environnementale) et les associations environnementales locales, avaient pu alerter les porteurs de projet sur « la non pertinence, les incohérences, les raccourcis écologiques du projet, qui ne permettront pas de préserver la biodiversité évoluant sur le secteur ».

    Le rassemblement s’est ensuite transporté vers Montbel le Village, avec une halte symbolique devant la maison commune, avant de rejoindre les abords de la ferme de Luga, et le site sur lequel devrait être construit le bâtiment d’accueil du projet d’éco-complexe hôtelier. La manifestation a pris fin autour d’un pique-nique tiré du sac et mis en musique par le constant clapotis d’un lac mis en eau le 12 décembre 1984. Plus d’informations, auprès de apasdeloutre@ecomail.fr ou www.apasdeloutre.org

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

    a pas de loutre,lac de montbel

  • Une marche au lac de Montbel, le 28 février

    a pas de loutre,montbelLe lac de Montbel dans sa partie à niveau constant.

    Le collectif « A pas de loutre » formé très récemment, souhaite s’investir afin de protéger la nature autour du lac de Montbel. Il lance un appel en direction de « toutes les personnes qui veulent sauvegarder le lac de Montbel à niveau constant, d’un projet d’aménagement de 30 cabanes grand luxe juste au bord du lac, là où la biodiversité est la plus importante, où des espèces sauvages vivent tranquillement depuis 36 ans et ne supporteront pas le dérangement (elles disparaîtront…) ».

    a pas de loutre,montbel

    Ce collectif qui réunit des opposants au projet d’aménagement d’un éco-complexe hôtelier, propose une grande marche le dimanche 28 février prochain avec banderoles, pancartes et flyers d’information. Le rendez-vous est fixé à 11 heures au parking de la Maison du Lac. Le parcours proposé passera (symboliquement) devant la mairie, avant de se diriger vers Luga et le champ où sera construit le bâtiment d’accueil du projet (500 m² de bâtiments avec spa et piscine...). Il s’agira ensuite de redescendre jusqu’à la seconde digue après Luga, pour un aperçu de l’étendue du projet, sur le bois de la Fajane. Le retour se fera par le lac jusqu’au point de départ. Un pique-nique tiré du sac, au bord du lac (si la météo le permet), terminera cette manifestation.

    Pour plus d’informations : apasdeloutre@ecomail.fr ainsi que www.apasdeloutre.org