Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

centre du kercorb

  • C'était hier : Les sapeurs à la manoeuvre

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 3 mars 2001.

    caserne jean-cabanier,centre du kercorbFin d’exercice pour nos soldats du feu (Photo archives, Février 2001).

    L’exercice mensuel effectué par les pensionnaires du centre de secours Jean-Cabanier s’est déroulé samedi aux abords du lac de Chalabre. Malgré des conditions météo très défavorables, les sapeurs de l’adjudant-chef Alain Cayrol ont mené à bien une manœuvre dite d’aspiration, manœuvre inscrite au programme proposé par le Codis. Cette expérience a permis à nos soldats du feu de renforcer leurs capacités d’adaptation en fonction des situations rencontrées sur le terrain : absence de borne d’incendie, intervention sur fermes isolées, petits villages ayant un château d’eau à faible contenance, accès impossible pour un CCGC (camion citerne à grande capacité), camion lourd et dépourvu d’un système quatre roues motrices.

    Samedi après-midi, Alain Mamet, Lionel Calbo, Santiago Martinez, François Sanchez et Jean-Louis Sébanne (photo), ont tiré partie des éléments environnants en amenant leur véhicule CCF en bordure du lac de Chalabre où ils ont procédé au remplissage de la citerne, comme ils auraient pu le faire à partir d’une rivière, d’une piscine ou de tout autre plan d’eau à leur disposition. De retour à la caserne, nos jeunes bénévoles ont remisé le matériel avant de s’accorder une bonne tasse de café bien chaud et certainement méritée.

  • C'était hier : Le Centre de secours va enfin voir le jour

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 13 février 2011.

    caserne jean-cabanier,centre du kercorbPendant quatre ans, les sapeurs-pompiers de l'adjudant-chef Stéphane Ferrier auront multiplié les interventions pour obtenir gain de cause (Photos archives, février 2011).

    C’était à l’occasion de la fête de Sainte-Barbe célébrée en décembre 2006, les sapeurs-pompiers volontaires du Chalabrais accueillaient l’information avec bonheur, le projet de construction de leur nouvelle caserne était bouclé.

    Au terme de travaux d’aménagements effectués dans un premier temps par les services du SDIS sur la partie existante de l’actuel centre (création de vestiaires, bureaux, réfection de l’isolation, installation de portails) pour un total de 91 000 €, la perspective d’une deuxième tranche de travaux dépendait de l’engagement pris par les élus chalabrois, de diriger leurs services techniques, sis dans l’enceinte de la future caserne, vers un autre bâtiment.

    Mais en 2009, la commune de Chalabre revient sur ses engagements, en raison du coût de la réalisation d’un nouveau bâtiment et en informe le SDIS. Après négociation, un accord intervient prévoyant ne céder au SDIS qu’une partie des locaux abritant les services techniques. Par ailleurs la commune de Chalabre s’engage à réaliser les travaux de construction d’un nouveau bâtiment avant la fin de l’année 2009. Ce qui permettrait le démarrage de la deuxième phase des travaux de la caserne pour le début 2010. En juin 2010, la commune de Chalabre informe le SDIS du retard de la construction devant abriter les services techniques. Ces travaux sont programmés pour la première quinzaine de janvier 2011, et diffèrent une fois encore le démarrage d’une deuxième phase, programmée cette fois pour le deuxième semestre 2011. Entre temps, le coût des travaux de cette deuxième phase, listés et budgétisés dès 2007 par le SDIS, initialement prévu à 120 000 €, a été porté à 159 000 €. Pour le président Jacques Hortala et les services du SDIS, le projet de réaménagement est financé et engagé, les travaux peuvent donc débuter dès que les services de la mairie de Chalabre auront libéré les locaux.  

    Quatre années se seront ainsi écoulées, pendant lesquelles les sapeurs-pompiers de l’adjudant-chef Stéphane Ferrier auront multiplié les interventions, sans apercevoir la moindre lueur annonçant la sortie du tunnel. Voilà pourquoi depuis deux ans maintenant, la caserne Jean Cabanier célèbre sa sainte patronne en l’absence des représentants du SDIS, du conseiller général et des élus des communes du canton, tous faisant l’objet d’un courroux certes bien fondé mais qui n’a pas pris en compte le degré de responsabilité de chacun.  

    Afin de sortir enfin de cette impasse, une réunion se tenait dernièrement dans les locaux de la caserne Jean Cabanier, à la demande de Roger Rosich, conseiller général du canton. En présence de Jacques Hortala président du SDIS de l’Aude, Pierre Gabas directeur de cabinet du conseil général, Roger Rosich conseiller général, Christian Guilhamat maire de Chalabre, Gaston Bauzou maire de Puivert, Jacques Laffont maire de Montjardin, le lieutenant-colonel Alain Destainville chef de groupement « prévention prévision bâtimentaire », l’adjudant-chef Stéphane Ferrier chef de corps et Jérôme Duba chef de service gestion des bâtiments, les pensionnaires du centre de secours chalabrois auront vu renaître l’espoir d’être enfin dans leurs murs, au plus tard en début d’année 2012. Avec l’annonce faite par Christian Guilhamat selon laquelle les clefs du nouveau bâtiment communal lui seront remises le 4 avril prochain, l’espoir est bien réel de voir bientôt donné le coup d’envoi d’une deuxième tranche de travaux qui n’aura alors plus lieu d’être comparée à la belle Arlésienne d’Alphonse Daudet.

    caserne jean-cabanier,centre du kercorb

  • Bénévoles sur le pont au centre de secours

    2020 Garde Noël 1er de l'An 001.jpgLes volontaires à l’heure de la prise de garde.

    Comme chaque année, les pensionnaires de la caserne du Kercorb constituent une équipe chargée d’assurer la garde pendant la nuit de Noël et le passage vers l’année nouvelle. Réunis en caserne à la veille d’un intervalle traditionnellement festif, Axel Pianetti, Kévin Lespinasse, Radu Vasile, Aurélien Pierron, Nicolas Discala, Johann Rivals, Benjamin Defernez et Lucien Doumenc auront été peu sollicités sur le périmètre cantonal. A l’exception de deux sorties pour secours à personnes, en début de soirée d’abord sur la commune de Chalabre, puis à Puivert, au matin de la journée de Noël. Les bénévoles du centre de secours du Kercorb emmenés par le lieutenant Jean-Marie Lafitte, souhaitent à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’année, dans la tradition et en toute sécurité.

  • C'était hier : Une Sainte Barbe aux accents de l’Arlésienne

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 19 décembre 2010. Depuis, beaucoup d'eau a coulé dans les lances, et le contexte actuel semble être plutôt en adéquation avec les requêtes formulées alors par nos chers soldats du feu. 

    centre du kercorbL’engagement des pensionnaires du centre a été salué (Photos archives, Décembre 2010).

    Samedi 11 décembre, le traditionnel rendez-vous en l’honneur de leur sainte patronne a permis aux soldats du feu de la caserne Jean Cabanier de se retrouver en famille autour de l’adjudant-chef Stéphane Ferrier, chef de centre. Une fête très chaleureuse, de par les liens spécifiques qui unissent une belle équipe de bénévoles, mais une fête célébrée une fois encore dans l’intimité. Comme devait le regretter Stéphane Ferrier, non sans avoir auparavant souhaité la bienvenue à toutes et tous, les sapeurs-pompiers chalabrois ont bouclé une nouvelle année au service de leur prochain, entre les murs d’un centre dont la rénovation se trouve repoussée aux calendes grecques. Il faut rappeler que la première pierre de la future caserne promise, avait été posée le lundi 17 décembre 2007. Depuis lors, les interventions sur le terrain se sont multipliées, mais la truelle est restée solidement prise dans le béton. Comme un symbole de l’inertie générale, qui pénalise des bénévoles assumant leur rôle sans faillir, à partir d’une structure vétuste et complètement inadaptée aux nouvelles contraintes.

    En conséquence, et pour la deuxième année consécutive, un grand nombre d’invitations ne seront pas parties vers des partenaires habituellement invités à la fête. Il revenait à Fabien Conte, président de l’Amicale, de remercier les collègues pour leur présence en cette soirée spéciale. Avant d’indiquer sa fréquence, identique à celle de l’intervention précédente.

    centre du kercorb

    Stéphane Ferrier présentait ensuite le bilan de l’activité opérationnelle pour 2010, en baisse sensible, soit 300 interventions contre 367 en 2009 (13 accidents, 109 incendies (feux de forêt, habitation et cheminées), 121 secours à personnes, 57 opérations diverses). Il mettait également à l’honneur l’engagement des pensionnaires du centre, à l’occasion de la remise de diplômes et distinctions. Ont ainsi été élevés au grade de caporal-chef, Eric Gramont, Yannick Lara, Laurent Mamet, Santiago Martinez et Bernard Sariège. Marion Ferrasse décroche le FDF 1 (feu de forêt niveau 1) et Fabien Conte le FDF 2 (feu de forêt niveau 2). Le COD1 (conduite d’un engin incendie) revient à Benjamin Defernez, Alexis Fontaneau, Damien Hillat, Aurélien Pierron et Samuel Tur yTur. Ludovic Marty satisfait à la FIA (formation initiale d'application), enfin Aurélien Pierron obtient le brevet de plongeur.

    centre du kercorb

    Avant d’inviter la jeune assistance à prendre place à table, l’adjudant-chef Stéphane Ferrier revenait sur la fusion intervenue en cours d’année entre les centres de Rivel, Ste Colombe sur l’Hers et Chalabre. Les sapeurs-pompiers du Chalabrais remercient les habitants du canton pour l’accueil réservé lors de la présentation du calendrier 2011, et leurs souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année. Ils vous donnent rendez-vous le samedi 5 février 2011, pour leur loto annuel.

    centre du kercorb

    centre du kercorb

    Le Père-Noël n'avait pas oublié les petits sapeurs

  • Tournée annulée, calendriers disponibles

    centre du kercorb,caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

     

    L’Amicale des sapeurs-pompiers du Centre du Kercorb communique :

    « En ce temps de crise Covid qui affecte chacun d’entre nous, l'Amicale des pompiers du Kercorb informe qu’il n'y aura pas de porte à porte cette année, pour la traditionnelle vente des calendriers.

    Dans un premier temps, nous serons présents samedi 12 décembre place Espérance-Folchet (Chalabre) pour le marché de Noël, où les personnes qui le souhaitent pourront effectuer un don. Depuis mercredi 9 décembre, des calendriers ont pu être déposés chez les commerçants. A Chalabre, A la Bonne saucisse (boucherie Antonio), L'Entrecôte (boucherie Peroni-Rivals), le Fournil de Chalabre, Pizzeria chez Marie, Salon de coiffure chez Cindy, Subreville Primeurs.

    A Sonnac-sur-l'Hers, Les Vergers de la Galante, à Rivel, salle des associations au presbytère. Des permanences seront également assurées à l'entrée du magasin Carrefour express (jours et heures à définir).

    L'Amicale vous remercie par avance et vous souhaite à toutes et tous de bonne fêtes de fin d'année, sans oublier de prendre soin de vous. Merci de partager l'information ».

  • C’était hier : Le centre de secours présente son calendrier 2001

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 19 novembre 2000. L'occasion d'évoquer les difficultés que la situation sanitaire actuelle ne manque pas d'entraîner, notamment pour la présentation du calendrier de l'année nouvelle qui vient. Pour l'heure, les pensionnaires du centre du Kercorb sont à la recherche d'une alternative, afin de satisfaire à la tradition, dans la perspective d'une année 2021 qu'il faut espérer classique. 

    centre du kercorbLes pensionnaires du centre Jean-Cabanier, s’entraînent toujours (photos archives 19 novembre 2000. de gauche à droite, Stéphane Ferrier, Emmanuel Izart, Thierry Cnocquart, Lionel Calbo, Christophe Gabriel. En suspension, Jean-Marie Lafitte).

    Comme ils en ont l’habitude, les pensionnaires du centre de secours étaient rassemblés tout dernièrement à l’occasion d’une nouvelle manœuvre destinée à perfectionner leur capacité d’intervention et leur efficacité sur le terrain. Au terme de l’exercice supervisé par Thierry Cnocquart, nos soldats du feu ont pris connaissance du bilan d’activités 2000 présenté par l’adjudant-chef Alain Cayrol. En progression constante au fil des années, les diverses opérations effectuées localement ou en dehors du périmètre cantonal ont amené nos jeunes sapeurs-pompiers à se retrouver très souvent sur la brèche. La fréquence évidente de ces interventions démontre s’il en était besoin combien les pensionnaires du centre de secours chalabrois sont disponibles à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, quelles que soient les conditions météo, toute l’année durant.    

    Dans quelques jours, les sapeurs du Kercorb viendront frapper à votre porte, débutant ainsi la traditionnelle tournée de présentation de leur calendrier. L’occasion sera alors venue pour chacun d’entre nous de manifester un soutien sans réserve à l’égard d’un jeune corps de bénévoles qui vous remercient par avance pour l’accueil que vous voudrez bien leur réserver.

  • L’Amicale des sapeurs-pompiers assure l’animation

    centre du kercorb,amicale sapeurs-pompiers chalabreBénévoles, compétents et efficaces, ils n’ont laissé aucune marge au hasard. 

    En ce premier samedi de septembre, les abords de la gare chalabroise étaient particulièrement vivants, à l’initiative des pensionnaires du centre de secours du Kercorb. Ces derniers proposaient pour deuxième année consécutive un vide-grenier, qui a réuni quatre-vingt dix exposants. Depuis la maisonnette du garde-barrière jusqu’à l’ancien terrain de hand-ball, et avec trente stands de plus qu’en 2019, il y avait l’embarras du choix pour les fervents adeptes de la chine. Lesquels ont été moins présents qu’à l’habitude, échaudés peut-être par l’ombre de la contagion.      

    Malgré ce bémol, la grande équipe de bénévoles omniprésente sous un chaud soleil, a assuré l’accueil et la restauration pour les flâneurs et autres collectionneurs. Au final, une journée réussie pour l’Amicale qui envisage de rééditer l’expérience en 2021, et certainement un dimanche. 

    centre du kercorb,amicale sapeurs-pompiers chalabre

    Le projet de gare au Cazal ayant comme chacun sait échoué en juillet 2016, les maîtres de la braise ont été reversés à la gare de Chalabre

    centre du kercorb,amicale sapeurs-pompiers chalabre

    Depuis la Moselle...

    centre du kercorb,amicale sapeurs-pompiers chalabre

    ... jusqu'aux Bouches-du-Rhône, l'ensemble de l'hexagone était représenté