Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cross-country

  • C'était hier : Du souffle et des pointes ...

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 16 février 2004 (Photo Archives Maurice Mazon, Janvier 1967).

    C'est dimanche et il est un peu plus de midi au pont du Blau. Les jeunes crossmen chalabrois et leurs homologues féminines sont de retour de Montréal, où ils ont participé aux rencontres inter-CAPS au pied de la Collégiale. C'était un dimanche de janvier 1967, et des minimes aux seniors, tout le monde avait tenu à poser devant l'objectif de Maurice Mazon. Souvenirs d'une période où les dimanches matins étaient consacrés à la pratique du cross-country sur tous les parcours du département, de Puichéric à Maquens en passant bien sûr par Chalabre, ou encore Lagrasse. Avec ce pincement au coeur plutôt grisant, à l'heure du rassemblement sur une ligne de départ tracée au plâtre ou à la chaux. Les banderoles et les arches gonflables ne viendraient que plus tard.  

    inter caps,cross-country,chalabre,maurice mazonDebout de gauche à droite : Jacques Adrados (professeur de gymnastique), Paul Bénet (†), Serge Murillo, Jean-Denis Navarro, Henri Sancho, André Huillet, Gomez Senior, Jean-Pierre Rey, Gomez Junior, William Murillo, Serge Rey, Daniel Delpech (†), Jean-Pierre Brzesc, Yves Cazas (†) (entraîneur école FCC), Aimé Catrier (†) (correspondant de l'Indépendant).

    Accroupis : Inès Rodriguez, Marie-France Sancho, Anne-Marie Sola, Catherine Martinez, Anne-Marie Raynaud, Patrice Rodriguez, Jean-Louis Delpech, Guy Sanchez, Christian Boyer, Christian Moralès, Jean-Claude Baby (†), Alain Laguerre (†), Jean-Luc Mot, José Navarro.

  • C'était hier : L'interview du champion

    Robert Voltes Journaliste.JPGDe gauche à droite : Inès Rodriguez, Gérard Huillet (Tiston), Serge Murillo, Serge Rey, Eliane Saurat, Jean-Louis Delpech, Richard Conte, Francine Rey et Robert Voltes (micro en main).

    Sous les marronniers de Saint-Pierre, un mois de février chasse l'autre, après avoir fait la part belle à une discipline exigeante appelée cross-country, laquelle donne de belles couleurs aux collégiens. Comme en 1965, lorsque les élèves du GOD (groupe d'observation dirigé), placés sous la responsabilité de Marc Jean-Pierre, en terminaient avec une nouvelle édition. L'arrivée était jugée au bout de l'allée des Marronniers, actuelle allée Pierre Fabre, au terme d'un parcours délimité par Maryse Le Roy, Jean Tarbouriech et Hubert Carcy, professeurs « multicartes » et juges-arbitres à leurs heures. Ce jour-là et comme toujours, les élèves des classes de 6e et 5e (4e puis 3e ne seraient créées qu'aux rentrées 1977 et 1978), avaient donné le meilleur d'eux-mêmes.

    A l'heure où les chronomètres affichaient leur verdict, un peu avant que les sportifs ne dégustent un excellent chocolat chaud bien mérité, un petit « 6e » inscrit sur les tablettes sous le nom de Robert Voltes, se frayait un chemin parmi les potaches du futur collège Antoine-Pons. Le "Géo Trouve-tout" de la rue d'En Plumet avait ainsi recueilli et enregistré les impressions du vainqueur du jour, Serge Murillo, à l'aide d'un matériel entièrement élaboré par ses soins, là-haut près du laboratoire de Louis Monnier, grand-père photographe (photo ci-dessous).

    collège antoine-pons,cross-country

  • A l’école du cross-country

    cross-country,usep,inter capsPrintemps 1965, Daniel Gaubert, Gérard Calbo, Daniel Delpech et Serge Nègre décrochaient le titre de champion de l’Aude de cross-country.

    C’était il y a un peu moins de cinquante ans, de Lagrasse à Montréal, de Puichéric à La Bertrande, de Maquens à Bizanet ou Chalabre, les jeunes sportifs du Kercorb étaient invités à lacer leurs chaussures à pointes, l’oreille à l’écoute du starter. C’était l’époque des cross « inter CAPS » qui rassemblaient par tous les temps toutes les générations, des poussins aux vétérans, encadrés par Jean-Joseph Roméro, Gabriel Gallardo, Roger Raynaud, Jean Tarbouriech et Marc Jean-Pierre, directeur du GOD (groupe d’observation dirigée). Dans cet établissement qui ne possédait alors que deux classes (6e et 5e) et qui deviendrait plus tard le collège Antoine-Pons, les jeunes élèves s’employaient déjà à faire briller les couleurs chalabroises, le dimanche matin ou bien lors des compétitions organisées par l’USEP. Ce petit retour en arrière vers les années soixante offrira l’occasion de saluer une équipe de jeunes fondeurs qui posaient fièrement devant l’objectif, c’était au printemps 1965 et ce carré gagnant venait de ramener en Kercorb le titre cadet par équipe de champion de l’Aude de cross.  

  • "Cross quand tu nous tiens !"

    Henri Ferrier 1966.JPGAprès le passage de la butte, le junior Francis Ferrier (tout à fait à droite) est parfaitement placé (photos Maurice Mazon).

    « Cross, quand tu nous tiens ! ». Ainsi titrait notre regretté correspondant Aimé Catrier au lendemain de l'événement sportif qui avait animé Chalabre le dimanche 23 janvier 1966. Après Leuc, Montréal, Puichéric, Maquens et Lagrasse, les Chalabrois emmenés par MM. Marc Jean-Pierre, principal du CEG, Gabriel Gallardo, Roger Raynaud et Jean-Joseph Roméro organisaient le cross des CIS, une épreuve placée sous l'égide de la Direction départementale de la jeunesse et des sports. Sur un circuit tracé aux abords de l'Hers, près de 150 crossmen avaient alors rivalisé dans le froid et la boue afin de décrocher la coupe du Kercorb.

    Cross Serge.JPGLe cadet Serge Murillo (bonnet) va bientôt placer son attaque.

    L'occasion pour les jeunes sportifs locaux de s'illustrer tout au long de courses supervisées par un très nombreux public au coeur duquel se trouvaient MM. Augustin Maugard, maire de Chalabre, Jean Tisseyre conseiller général du canton et Charles-Henri Combes emblématique président et fondateur de l'ASC Athlétisme, laquelle organise aujourd'hui dimanche 5 décembre, son 33e Cross International de la Cité. Transcendés par l'événement, les Chalabrois allaient inscrire leur nom sur les tablettes : les benjamins Claude Laffont et Alain Laguerre se classent 4e et 5e. Chez les minimes, Maurice Pont enlève la course devant Serge Nègre 3e. En cadets, Rouzaud décroche lui aussi la première place devant Serge Murillo (2e) et Albéric (4e). En catégorie junior, le futur entraîneur de Montréal, Daniel Calbo prend la 2e place devant Francis Ferrier (3e). Chez les seniors, André Muros se classe 5e, Vincent Mesado s'adjuge la 7e place tandis que les benjamines Catherine Martinez, Eliane Saurat et Inès Rodriguez trustent brillamment les trois premières places. Un palmarès dans lequel figuraient également les Ascéistes Jean-Pierre Boccardo et Michel Hénaréjos, spécialistes respectivement du 400m et du 800m et classés dans la catégorie « licenciés ». 

    Cross 1966 Remise prix bis.JPGLors de la remise des prix au 1er étage de la mairie, avec MM. Marc Jean-Pierre, A.Bapt, Jean Tisseyre, Charles-Henri Combes, Roger Caux et  René Huillet.

    Moins médiatique mais tout aussi disputé, le traditionnel cross du collège de Chalabre s'était déroulé quelques jours auparavant. Et à l'arrivée, Robert Voltes un tout jeune élève de 6e, avait assuré l'interview de Serge Murillo, le vainqueur du jour. Un entretien très professionnel réalisé avec du matériel entièrement conçu par un journaliste en herbe très en verve. Témoins privilégiés de la scène et sur un cliché extrait des archives du collège, Inès Rodriguez, Gérard Huillet, Serge Rey, Jean-Louis Delpech, Serge Murillo, Eliane Saurat, Richard Conte, Francine Rey et Robert Voltes. C'était en 1965, à l'arrivée du cross du collège (photo ci-dessous).

    Cross 1965.JPGRobert Voltes recueille les impressions à chaud du vainqueur Serge Murillo.

  • A l’école du cross-country

    La saison des courses sur route touche à sa fin, il va bientôt être l'heure de renouer avec le cross-country, discipline reine de l'intermède hivernal qui s'annonce. Le premier rendez-vous de la saison est fixé au dimanche 7 novembre à La Digne d'Aval, organisé sous la responsabilité du club de l'AC Limoux emmené par le président Marcel Jover.  

    Il y aura bientôt 40 ans ou presque, de Lagrasse à Montréal, de Pexiora à La Bertrande, de Maquens à Bizanet et Chalabre, les jeunes sportifs du Kercorb avaient pris l'habitude de lacer chaque dimanche leurs chaussures à pointes. Un plaisir toujours renouvelé à l'époque des cross « inter-CAPS » qui réunissaient une moyenne de 250 à 300 participants, liés par la passion de la course à pied. Des poussins aux vétérans, ce sport continue à rassembler toutes les générations de sportifs, tout comme dans les années 1965, lorsque Jean-Joseph Roméro emmenait ses petits champions en découdre sur les circuits ventés et boueux du département. L'encadrement était également assuré par MM. Gabriel Gallardo, Marc Jean-Pierre directeur du C.E.G ou Roger Raynaud, sportifs impénitents et premiers supporters de ces petits athlètes. Habitués des podiums, ces derniers étaient invariablement attendus à leur descente de l'autobus, par notre artiste photographe du pont du Blau, Maurice Mazon. Le « Papa d'Lolo », comme il se présentait quelquefois avec un sourire et un brin de violette au coin des lèvres, ne manquait aucune occasion d'immortaliser ces petits événements qui font le quotidien de la vie locale. Et ce dimanche là, nos jeunes crossmen sont fatigués mais heureux de poser à nouveau, en arborant médailles et trophées.

    Cross.JPG

    Debout de gauche à droite : Jean-Joseph Roméro, Alain Laguerre, Francis Garcia, Hervé Nègre, Michel Ferrier, Henri Ferrier, José Gomez, Cathy Huillet, Jean-Claude Gomez, Claude Calonne, Marie-José Castelnaud, Thierry Abat, Geneviève Gallardo, Marie-Hélène Huillet.

     Accroupis : Guy Sanchez, Gilbert Huillet, Serge Gallardo, Christian Olive, Patrice Rodriguez, Marc Bedin. (Photo archives Eliane Sicre-Pérez)