Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plateau de beille

  • C'était hier : L'échappée "Beille " !

    L'article qui suit avait été publié dans le journal L'Indépendant, édition du mercredi 3 août 1994. L'occasion de souhaiter un excellent séjour aux éléments du Cyclo Club du Chalabrais, qui partiront mardi 5 août vers l'Italie et sa région du Piémont.  

    cyclos du chalabrais,plateau de beilleEnfin au sommet ! Accroupi : Roger Théron. Debout et de gauche à droite : Jean Quério, Jean Navarro, Robert Guilhemat, César Martinez, Robert Duchan, Robert et Josette Garcia, un invité repêché au Km 13, André Cokinos, Claude Chauveton (Photo archives, Juillet 1994).

    Le service météo de Salvaza confirmant un beau temps chaud sur toute la vallée de l'Aston en Ariège, les cyclotouristes du Kercorb enfourchaient leurs montures dès 7 h du matin, entamant ainsi un itinéraire qui allait les conduire à Ax-les-Thermes. Via le col de Marmare, la route des Corniches, sur des chemins étroits aux nombreux lacets parmi des paysages où alternent pics (St Barthélémy), vallées (Aston), grottes (Niaux) et gorges (Gudanès).

    L'importance des dénivelés allait rapidement user l'enthousiasme du groupe des neuf, d'autant que l'entrée sur le marché dominical des Cabannes signifiait le début de l'ascension vers le plateau de Beille. Seize kilomètres de montée vers la station, pendant lesquels chacun s'efforçait d'admirer un point de vue toujours plus beau, virage après virage : le Soularac accompagné de son dernier névé, les wagonnets de la " Talquière " de Luzenac suspendus au-dessus de la vallée, la forteresse de Lordat et le barrage de Riète situé en amont de la vallée d'Aston, une des rares régions pyrénéennes où la présence d'ours bruns soit encore signalée de temps à autre.

    Malgré la forte chaleur et la soif, la source d'Henri IV en bordure de route, n'eut pas le privilège de dispenser son eau fraîche à nos cyclos trop pressés d'en finir. De toute façon, l'intendance, comme à son habitude, avait fait mieux que suivre puisque Roger et André, montés peu avant en voiture, attendaient nos " fringants " passionnés de dénivelés autour d'une table que n'aurait pas renié le roi pré-cité.

    Une belle journée pour les cyclos du président Roger Théron, exception faite de la chute d'Eric Fayet, dès le départ rue Porte d'Aval, et auquel nous adressons nos voeux de prompt rétablissement.

  • C'était hier : Vendredi à la neige pour l'école Louis-Pergaud

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'Indépendant, édition du vendredi 4 mars 1994.

    Neige à Beille Février 1994.jpgIls sont arrivés en force sur le plateau de Beille.

    Les élèves du primaire de l'école Louis-Pergaud ont connu un agréable prélude à leurs vacances d'hiver, en allant goûter la bonne neige du plateau de Beille. Les flocons qui sont tombés sans discontinuer, ont accompagné les enfants transportés pour un jour au pays lapon, grâce à la promenade en traîneau, qu'ils ont pu effectuer en compagnie d'authentiques rennes du Grand Nord.

    louis-pergaud chalabre,plateau de beille

    louis-pergaud chalabre,plateau de beille

    louis-pergaud chalabre,plateau de beille

    louis-pergaud chalabre,plateau de beille

  • Une journée sur les pentes de Beille

    Le Tour de France est passé dans l'Ariège et l'Aude à la vitesse d'un Voeckler en grande forme, démonstration faite dans les pourcentages menant au Plateau de Beille. Samedi 17 juillet, les nombreux Chalabrois disséminés sur les 15,8 km d'ascension au menu du final de la 14e étape, ont partagé un superbe spectacle avec une impressionnante armada de Catalans et de Basques, venus encourager leurs favoris. 

    tour de france,plateau de beilleDevant les motos de l'AFP et de France Télévision, Sandy Casar essaie de faire le break, il reste encore un peu plus de 7 km à gravir.

    tour de france,plateau de beilleCadel Evans et Thomas Voeckler en tête, le groupe des favoris chasse.

    tour de france,plateau de beilleJens Voigt (à droite)récupère de ses deux chutes dans la descente du Port de Lers.

    tour de france,plateau de beilleUne montée au train pour le champion de Belgique, Philippe Gilbert (à droite).

    tour de france,plateau de beilleLe "gruppetto" s'est constitué et va terminer sans problème cette 14e étape.

    tour de france,plateau de beilleDernière ascension pour William Bonnet, décroché et qui passera la ligne hors-délai.