Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

us kercorb xv - Page 3

  • C'était hier : Rugby : La Vallée de l’Hers abandonne ses dernières illusions à Brignemont

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 14 avril 2011.

    us kercorb xvLe dernier essai de la saison pour Jérémy Roncalli (Photo archives, 27 mars 2011, USK vs ECCM).

    Le hasard des rencontres de barrage emmenait dimanche 10 avril, les rugbymen de la Vallée de l’Hers jusqu’à la lointaine cité de Brignemont, sise aux portes du Gers. Une bourgade administrativement affiliée à la Haute-Garonne, et dont le point commun avec Chalabre, est d’avoir été bâtie sur un ancien oppidum celte, par la tribu des Volques Tectosages. Ce lointain lien de parenté, n’aura toutefois pas pesé lourd entre deux équipes invitées à en découdre aux fins d’obtenir un billet pour les quarts de finale du championnat de 2e série de Midi-Pyrénées. Au final et sans le moindre état d’âme, les Brignemontains s’imposent sur le score de 13 à 7 (mi-temps 10-7).

    Cette rencontre à quitte ou double, aura été à l’image des copies rendues par les « bleu-blanc-rouge » tout au long de la saison, copies marquées par un déficit de constance qui pardonne rarement à l’heure critique des phases finales. Le Brignemont Athlétic Club ouvrira la marque sur pénalité à la 5e minute (3-0), avant d’inscrire un essai transformé au terme d’une chevauchée quasiment solitaire (10-0). La réaction des joueurs coachés par le duo Pinho-Teixeira-Laffont interviendra à la demi-heure de jeu, grâce à un essai de Jérémy Roncalli, transformé par Julien Bachelard (10-7). Sollicité à maintes reprises sur son aile, Jérémy Roncalli aura également essuyé un nombre conséquent de charges dévastatrices, heureusement sans conséquences.

    Trois petits points d’écart à la pause et le coup reste jouable mais la deuxième mi-temps ne verra pas le « planchot » évoluer, malgré l’énergie déployée par un huit de devant dominateur, confronté à la ténacité du pack local. Assidus dans le combat mais trop mal récompensés cette fois, Frédéric Boussioux, Fabrice Calvène et Fabrice Redon auront échoué à emmener leurs partenaires vers le succès. D’autant qu’à la 78e minute un drop de Brignemont brisera les derniers espoirs du quinze de la vallée de l’Hers (13-7). Ce dernier bénéficiera bien d’une pénalité en toute fin de partie, que l’arbitre retournera, validant ainsi un résultat qui qualifie le BAC pour les quarts, et qui envoie les troupes des présidents Roig-Nègre-Sarda en vacances.

  • C’était hier : L’US Kercorb en demi-finale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 12 avril 2006.

    us kercorb xvLa touche s'est révélée déterminante pour les Bleus (photos archives 5 mars 2006, USK-Brignemont, Compte-rendu José Sanchez).

    Les rugbymen chalabrois ont décroché dimanche 9 avril, leur billet pour les demi-finales du championnat de 3e série Midi-Pyrénées en venant à bout des Tarnais de Cagnac-les-Mines sur la marque de 24 à 17 (mi-temps 7-5). Il aura fallu pour cela que les « bleu et blanc » du Kercorb poussent le leader de la Poule A dans ses derniers retranchements, pour une victoire acquise à l’issue d’un duel très serré.

    Invitée sur le pré neutre de Quint-Fonsegrives, l’US Kercorb ne tarde pas à lancer ses lignes arrières à l’assaut du puissant rideau tarnais, lequel cède dès la 9e minute. Dernier défenseur intercalé, Jean-François Toustou dépose le cuir sous les poteaux, transformation réussie par Olivier Saint-Martin (7-0). Mais les partenaires du capitaine Olivier Carbonneau vont alors subir les coups de boutoir d’un pack impressionnant qu’ils vont contenir dans la souffrance. Cagnac parviendra à franchir la ligne, avant que son buteur ne vendange quatre occasions, la pause intervient sur la marque de 7 à 5 pour l’USK.

    Dès la reprise, la troisième ligne tarnaise va par deux fois perforer les lignes chalabroises, en moins d’un quart d’heure Cagnac-les-Mines fait le break (7-17). La tendance va toutefois s’inverser et sous l’effet de la chaleur, les lourds et lents gabarits cagnacois vont s’essouffler tandis que Chalabre redevient conquérant. Cinq ballons captés en touche sur lancer tarnais vont être exploités par l’USK qui refait enfin surface en inscrivant deux essais par Thierry Cnocquart (65e) et Pascal Ilhat (70e). Le jeune joker Eric Sanchez entré à l’heure de jeu transforme avant de signer une dernière pénalité à la 79e minute, score final 24 à 17.

    Très bonne gestion du match par une équipe soudée, dynamique et qui même dans les temps faibles n’a perdu ni son âme ni son sens du jeu. Bien guidé, calme et vaillant, le quinze chalabrois revient de loin et enlève un match qui le propulse en demi-finale, pour une opposition face à Saint-Sulpice-sur-Tarn, vainqueur de Brignemont (14-10). Un match dont sera privé Sébastien Danjou, victime d’une fracture du pouce de la main droite, pour laquelle il sera opéré dans la semaine.

    us kercorb xv

    Johan Rivals derrière un pack conquérant

    us kercorb xv

    Un dernier rush à l'actif de Benjamin Jammet

    avec le soutien de Sébastien Danjou et Pascal Ilhat

    us kercorb xv

     Jérémy Roncalli le 19 février 2006 face à Montastruc-la-Conseillère

    Eric Sanchez, Olivier Carbonneau, Jef Toustou et Sébastien Danjou veillent au grain

  • C’était hier : Rugby : une mi-temps de trop pour l’USK

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 6 avril 2001.

    us kercorb xvA la pause, l’USK menait au score. Après,… (Photos archives, Avril 2001, compte-rendu José Sanchez).

    En 1/8e de finale du championnat de Midi-Pyrénées, disputé au stade de la Gare à Villenouvelle, l’US Kercorb s’incline face aux Aveyronnais de Naucelle. 58 à 22, c’est un score lourd à digérer. Pourtant la première mi-temps avait laissé un mince espoir aux « bleu et blanc » qui menaient par 15 à 3 aux citrons. Mais la vivacité et l’envie étaient plutôt du côté de Naucelle qui avait ouvert le score dans les premières minutes sur pénalité (0-3), les Audois manquant l’égalisation par deux fois. Les « jaune et noir » en profitaient pour creuser l’écart par un essai (0-10) mais les « bleu et blanc » réagissaient dans la foulée par un superbe essai de Patrick Rouzeaud (5-10). Le match s’équilibrait un peu jusqu’à la 30e mn lorsque les Chalabrois mettaient la pression et inscrivaient un essai par Jérôme Bouchet (10-10). Les Aveyronnais reprenaient l’avantage sur pénalité (10-13) mais sur un contre rondement mené par Pascal Ilhat, Arnaud Molini redonnait l’avantage aux gars du Kercorb avec un essai en coin, 15 à 13 à la pause.  

    us kercorb xv

    Les « jaune et noir » ont asphyxié l'USK en vingt minutes  

    Le suspense ne durera pas longtemps en deuxième période. Après un essai assassin sur un dégagement contré, les « jaune et noir » vont attaquer leur cavalier seul. Six essais enfilés comme des perles mettront dans le noir complet l’US Kercorb en vingt minutes, le score passant à 51-15. Benjamin Jammet inscrira bien un essai pour les « bleu et blanc » mais c’est Naucelle qui clôturera la marque par un ultime essai qui portera le score final à 58-22.

    L’USK sort prématurément du championnat sur une lourde défaite, en donnant l’impression d’avoir joué avec la tête ailleurs. Le challenge du Crédit Agricole servira de consolante, en match aller-retour : le dimanche 8 avril, l’US Kercorb ira à Labastide-sur-l’Hers, l’US Bastide-Peyrat viendra au stade Lolo-Mazon le 22 avril, tandis que les juniors se déplaceront à L’Union, le samedi 7 avril prochain.

    us kercorb xv

  • C’était hier : Rugby : l’US Kercorb a fait rentrer Finhan dans le rang

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 21 mars 2006.

    us kercorb xvFrédéric Boussioux et ses partenaires du pack ont neutralisé le leader (Photos archives, Mars 2006, compte-rendu José Sanchez).

    Le quinze du Kercorb effectuait dimanche 19 mars sa dernière sortie à Lolo-Mazon, face aux Tarn-et-Garonnais de l'US Finhan, leaders de la poule B de 3e série de Midi-Pyrénées. Un dernier round avant les phases finales que les « bleu et blanc » ont survolé de bout en bout sous les yeux d’une assistance bigarrée et comblée. Au coup de sifflet final, les représentants de la région de Lomagne n’avaient d’autre choix que de constater les dégâts, face à un « planchot » portant le score de 44 à 0 pour l’USK.

    L’honneur de donner le coup d’envoi de la rencontre avait été proposé à François Lopez, doyen du club et meilleur marqueur d’essai en un seul match. Heureuse et prémonitoire initiative puisque les partenaires du capitaine Olivier Carbonneau, « passeront » huit essais à des leaders au panache déficient.

    us kercorb xv

    Le coup d'envoi tapé par François Lopez, aux côtés du président Thomas Cuaresma et du capitaine Olivier Carbonneau

    Dès la 5e minute, les « bleu et blanc » franchissaient la ligne à la conclusion d’une irrésistible poussée du pack (5-0). Sept minutes plus tard, Frédéric Lacanal prenait le rideau finhanais à contre-pied pour une échappée et une passe gagnante en direction d’Olivier Carbonneau (10-0). Touches et mêlées vont fournir un lot conséquent de munitions exploitées à un rythme effréné face à des Tarn-et-Garonnais sur le « reculoir ». A la 20e minute, une mêlée à 5 m voit le pack emmené par Frédéric Boussioux, Benoît Danjou et David Rodrigues forcer la voie pour un nouvel essai signé Fabrice Lagarde. Olivier Saint-Martin assure la transformation (17-0) et le festival va ainsi continuer. Une nouvelle percée plein champ de Jean-François Toustou échoue in extremis avant que Romain Sicre et Jérémy Roncalli ne franchissent la ligne, deux essais modèles du genre pour un score de 27 à 0 à la pause.

    Le deuxième temps sera du même tonneau que le premier, un cuir plus vivant que jamais parvient jusqu’à Jef Toustou qui prend le couloir pour porter le score à 32 à 0. Une nouvelle percussion de Titou Cnocquart ouvre le champ pour Jean-François Toustou qui sert Fabien Conte, transformation signée Eric Sanchez (39-0). Fabien Conte signera même un doublé, avant que M. Giraldou, référé roquettois, ne mette un terme à la fête (44-0). Félicitations à l’US Kercorb, et rendez-vous le dimanche 9 avril pour l’affiche des quarts de finale.

    us kercorb xv

    Martine Sicre, Pierrot Fonta, Lucien Baillat, Colette Gracia et Jean-Marie Courdil, dirigeants et mordus de l'USK

    us kercorb xv

    Les sang et or de l'US Finhan ont été constamment pressés dans leurs 22 mètres