Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aappma du quercorb

  • Après la crue d'exception, le lac dit adieu à ses derniers pensionnaires

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'audeLa Fédération de pêche de l’Aude a procédé au sauvetage de la faune du lac.

    Au lendemain de la crue exceptionnelle du mercredi 22 janvier dernier, qui avait provoqué le débordement du lac et la fragilisation de la digue de retenue, de nécessaires travaux ont été entrepris afin de sécuriser l’ouvrage. L’intervention des éléments de la Sécurité civile avait d’abord permis d’abaisser le niveau critique des eaux, et favorisé l’accès vers la vanne de vidange de l’ouvrage, jusqu’alors inopérante. Après sa remise en fonction, un mince filet d’eau serpente désormais dans une étendue faite de vase sur laquelle des vestiges de la crue, aussi nombreux qu’hétéroclites, offrent une image un peu triste d’un endroit il y a peu idyllique.

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    Ce vendredi 21 février, à l’initiative de la Fédération de pêche de l’Aude et de l’AAPPMA du Quercorb, le dernier élément de vie qui subsistait encore dans une étroite poche d’eau, a été remonté à la surface. Une mission dépêchée par la Fédération et renforcée par les pêcheurs de l’association locale, a ainsi repêché carpes, tanches, et autres espèces qui avaient résisté à la vague dévastatrice du Chalabreil.

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    Les superbes spécimens qui subsistaient depuis près d’un mois dans un espace vital plus que dérisoire, ont ainsi rejoint leurs congénères du lac de la Pène, l’autorisation de s’installer dans les eaux voisines du lac de Montbel ne leur ayant pas été accordée.

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

    Jacky et Christian, deux anciens présidents à la manoeuvre

    aappma du quercorb,fédération de pêche de l'aude

  • Saison médiocre pour les pêcheurs

    Pêche. En assemblée générale, les responsables ont pointé la dégradation des différents cours d'eau.
    aappma du quercorbLa passion des fines gaules du Chalabrais est mise à mal.

    Vendredi 17 janvier, la salle du conseil accueillait les membres de l’AAPPMA du Quercorb pour l’assemblée générale annuelle. Après les mots de bienvenue du président Daniel Lopez, un rapide tour de table a permis de dresser le bilan de la saison 2019. Une saison jugée médiocre, avec peu de prises sur l’ensemble des parcours, et réalisées principalement après les empoissonnements précédant l’ouverture et ceux d’avril. Quelques beaux sujets, rescapés des années précédentes, ont tout de même garni l’épuisette d’une poignée de pêcheurs. Pour le reste, très peu de poissons de moyenne ou petite taille, et au final un constat évident : «  Malgré les apports annuels importants de truites fario, le nombre de prises diminue de façon dramatique ». Causes avancées, le changement des modes de pêche (no-kill), la qualité des eaux et une oxygénation insuffisante pour le maintien des salmonidés, avec une pluviométrie qui diminue.

    Cours d'eau dégradés.     Après une étude des contextes piscicoles réalisée dernièrement sur l’ensemble des cours d’eau audois, il apparaît que l’Ambronne est dégradé et le Blau est très perturbé. L’Hers quant à lui, relevant de la fédération de l’Ariège (étude non réalisée), pourrait être classé peu perturbé. Ainsi s’impose une évidence pour les pêcheurs du Quercorb, l’état fonctionnel des cours d’eau ne permet plus de les classer en 1ère catégorie. Une tendance confirmée par la présence de cyprinidés, perches ou brochets, qui rend illusoire l’espoir de retrouver une population de truites fario.

    Face à un tel bilan, l’AAPPMA du Quercorb envisage de modifier son mode de gestion, afin de continuer à satisfaire ses adhérents, préserver la maigre ressource de fario, et rester en accord avec les préconisations du plan de gestion piscicole. Après l’énoncé du bilan financier et la reconduction du bureau, les perspectives pour 2020 étaient abordées, ainsi que les dates de réempoissonnements (en février pour le Blau, une semaine avant ouverture pour l'Hers et le Riveillou).

  • Pêche : Les disciples de Saint-Pierre de moins en moins nombreux

    AG Pêche 2019 janvier.JPGLes pêcheurs du Quercorb oscillent entre perplexité et optimisme.

    Le vendredi 11 janvier, l'association de pêche du Quercorb (APPMA) était réunie en assemblée générale en mairie. Après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance, le président Daniel Lopez abordait un rapport d’activités marqué par la préoccupante diminution de la vente de cartes, et une baisse de près de 30 %. Il évoquait ensuite le devenir de l'Hers vif, principal cours d'eau dévolu aux pêcheurs, affecté par la prise d'eau alimentant le lac de Monbel. L’occasion de souligner que le débit minimum n'est pas fidèlement respecté. En effet, un prélèvement supplémentaire d'eau peut être effectué sur ordre de la préfecture de l'Ariège, en fonction des besoins pour l’irrigation des plaines en aval.

    En ce qui concerne l'empoissonnement, 300 kg ont été pourvus à l'ouverture, 200 kg au mois de mai, 20 kg de truites arc-en-ciel dans le lac de Chalabre, et la valeur de 1000 € de truitelles au mois d'octobre. Si quelques pêcheurs interrogés ont confirmé avoir pêché bon nombre de petites truites, il semble qu’elles ne viennent pas des reproductions naturelles, puisque seulement deux frayères ont été relevées sur le principal cours d’eau. Et le président de conclure son bilan en précisant comment la politique d'alevinage en truitelles, grève chaque année davantage la trésorerie de l’APPMA du Quercorb.

    L’équipe chargée du plan de campagne 2019 se compose comme suit : président Daniel Lopez, vice-président Franck Torrent, secrétaire Jean-Pierre Sanchez, trésorier Christian Courdil.

  • Pêche : Le lac du Chalabreil classé en 2e catégorie

    aappma du quercorbLes disciples de Saint-Pierre ont parfaitement préparé la saison.

    L’association de pêche du Quercorb se réunissait tout dernièrement en assemblée générale, afin d'établir le bilan de la saison 2017. Après avoir souhaité la bienvenue à chacun, le président Daniel Lopez présentait les vœux du bureau pour l'année nouvelle.

    A l'heure du bilan moral, il apparaît que l'année écoulée a été jugée satisfaisante par la majorité des pêcheurs qui font état de bonnes prises, de qualité, avec une présence appréciable de frayères. En ce qui concerne le plan de gestion piscicole, et après la pêche d'inventaire effectuée sur le Blau, la préconisation du chargé de mission sur l'Hers est attendue. Il s’agit d’une étude menée par la fédération de l'Ariège, et les pêcheurs du Quercorb espèrent être associés aux résultats.

    Avec la fin de la dotation fédérale (budget truitelles), l'assemblée a poursuivi sur ses propres deniers, pour 1000 € de truitelles, lâchées dans l'Hers au mois d'octobre. Pour le reste, l’empoissonnement aura été de 400 kg à l'ouverture, 100 kg en mai, et 20 kg AEC (truites arc-en-ciel) au lac du Chalabreil. Dernière satisfaction et non la moindre, la fréquentation en hausse des berges du lac du Chalabreil. Depuis son passage en 2e catégorie, le plan d’eau accueille les pêcheurs de façon ponctuelle, notamment les carpistes.        

    Après le bilan financier très satisfaisant énoncé par Hubert Carcy, les perspectives pour 2018 étaient abordées, notamment les rendez-vous pour les opérations d'alevinage. Sans oublier l’ouverture, programmée le samedi 10 mars prochain. 

  • Une page se tourne à l'association de pêche du Kercorb

    aappma du quercorbLes pêcheurs du Chalabrais en ordre de marche avant la prochaine assemblée générale.

    Les disciples de St Pierre étaient réunis en mairie vendredi 6 novembre, répondant à l’invitation de leur président Christian Courdil. A l’ordre du jour, l’élection des membres du conseil d'administration et du bureau, pour la période du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020. Un rendez-vous impératif dans la mesure où le bureau sortant avait annoncé son désir de passer la main, à l’heure où le mandat des réseaux associatifs de la pêche de loisir arrive à échéance (31 décembre). En présence des pêcheurs du secteur de Puivert, Ste Colombe-sur-l’Hers et Chalabre, un tour de table permettra d’enregistrer les candidatures pour le CA, avant l’élection d’un nouveau bureau.

    Nouvelle équipe     En transmettant le relais, Christian Courdil et Hubert Carcy (trésorier), devaient rappeler que l'avenir de la pêche de loisir repose essentiellement sur l'investissement des associations.

    A l’issue du vote, la nouvelle équipe en charge du devenir de l’APPMA du Quercorb se compose comme suit : président Daniel Lopez, vice-président Franck Torrent, secrétaire Jean-Pierre Sanchez, trésorier Christian Courdil. La réunion s'est poursuivie autour du verre de l'amitié, l'occasion pour chacun de saluer l'investissement des membres sortants.  

  • Le déclassement du lac à nouveau demandé

    Les pêcheurs ont renouvelé leur demande de déclassement du lac, auprès des services de l'Etat. Seront-ils entendus ?  

    aappma du quercorbLes services de la fédération de pêche ont sondé les eaux du Chalabreil.

    Depuis plusieurs saisons, les pêcheurs de l’APPMA du Quercorb souhaitent que le plan d'eau chalabrois soit déclassé, car il ne présente plus aucune des caractéristiques justifiant son maintien en 1ère catégorie piscicole. Pour rappel, la 1ère catégorie concerne des eaux vives et bien oxygénées, où vivent essentiellement des salmonidés (la pêche y est fermée de septembre à mars). Un lac de 2e catégorie est baigné par des eaux plutôt calmes et pauvres en oxygène, où vivent exclusivement des cyprinidés ou poissons blancs (la pêche y est autorisée toute l'année).

    Or le lac de Chalabre et la rivière Chalabreil qui l'alimente, sont classés en 1ère catégorie, ce qui provoque une incompréhension de la part des pêcheurs qui le fréquentent, notamment les amateurs de pêche au coup et les « carpistes ». Ce déclassement permettrait une pêche à l’année, mais aussi la création d’un parcours pêche « Découverte et famille », initiative propre à favoriser le développement du loisir pêche.

    Forts d'un dossier complet et argumenté, l’AAPPMA du Quercorb et son président Christian Courdil, présentent de façon régulière une demande de changement de catégorie. Demande invariablement rejetée par les services de l’état, malgré l’appui de la Fédération de pêche de l’Aude. Laquelle procédait tout dernièrement à une pêche électrique, afin de recenser la faune présente dans le petit ruisseau qui descend de Montjardin. L’APPMA du Quercorb « espère que les résultats obtenus permettront d’inverser une décision incompréhensible, regrettable et dommageable ».

    aappma du quercorb

    Les espèces présentes dans le Chalabreil (en amont du lac) ont été recensées.

  • Les premiers jours de 1995 dans le rétro

    Simone Tournois.jpg

    Vendredi 27 janvier, le café de la Liberté n’ouvre pas ses portes. Les Chalabrois apprennent au petit matin, le décès de Simone Tournois, survenu à l’âge de 77 ans. Une longue page de la vie chalabroise se tourne, six décennies de joies et de peines partagées avec une clientèle d’amis, fidèles ou de passage. Au nombre desquels plusieurs générations d’adolescents, dont la jeunesse insouciante, aura été imprégnée de ces soirées, turbulentes parfois, mais toujours marquées par la complicité bienveillante de François et Simone. 

    AG APP Quercorb Février 1995.JPGLes pêcheurs et Jacques Laffont leur président, se retrouvent à Ste Colombe-sur-l’Hers, pour l’assemblée générale de l’AAPP du Quercorb. Le bilan financier donné par Roland Fourcassa laisse apparaître un solde créditeur positif. Les cartes de pêche sont en vente chez MM. Morat et Bourquin.        

    AG Cyclos 1995 blog.JPGLes cyclos du Chalabrais réunis aux Cèdres pour établir le bilan de la saison 1994, acceptent le départ du président Roger Théron, qui passe la main à Jean Quério, au terme de cinq années à la tête du club.   

    CC and Co.jpgDurant tout le mois de février, un questionnaire sur les services dans le Chalabrais circule dans l’ensemble des foyers du canton. Proposé par la commission cadre de vie et services du district, en collaboration avec le cabinet « CC and Co », celui-ci a pour objet de faire le point sur les services existants ainsi que sur les pratiques et les besoins de la population dans ce domaine.  

    A la faveur d’une météo très clémente, 87 collégiens enflamment les cours. A l’occasion du cross du collège Antoine-Pons, 4e du nom, les cours Sully et d’Aguesseau donnent lieu à de belles batailles, souvent réglées au sprint à l’arrivée sous la halle.

    café tournois,aristide peyronnie,aappma du quercorb,cyclo-vtt-club du chalabrais,badaluc,cc and co,fc chalabre football

    Les deux stades de la route de Lavelanet disposent désormais d’un éclairage adapté, autorisant entraînements et matches en mode nocturne. L’entreprise Robert de Pomas a procédé à la mise en place et au réglage d’un système permettant aux licenciés du FCC, entre autres, de pratiquer leur sport favori dans les meilleures conditions. Auparavant, les joueurs du président Roger Dumay se rendaient deux fois par semaine chez les voisins ariégeois de Léran, pour des séances d’entraînement sous la responsabilité d’André Alcoser. 

    1994 Le Touriste.jpgViendra, viendra pas ? A la veille de Mardi-Gras, la question est toujours sans réponse, et le secret, si secret il y a, n’a jamais été aussi bien gardé. 1995 sera-t-elle l’année Badaluc ? Un flou insupportable, est en train d’envelopper le Kercorb.

    Sur les traces du « May Flower ». Ce n’est pas l’appel du grand large qui a motivé sa décision mais peut-être ce désir bien légitime qu’éprouvent toutes les grand-mères, convaincues de ne pas consacrer assez de temps à leurs petits-enfants. Voilà pourquoi Marie-Louise Saddier, maire-adjointe de la commune chalabroise, a mis le cap en ce début d’année vers la Nouvelle-Angleterre, destination Boston où se trouvent ses deux petites filles Olivia et Elodie. En lui souhaitant un agréable séjour dans la cité où débarquèrent par hasard à la fin de l’année 1620, les pionniers du « Nouveau Monde », nous imaginons sans peine une grand-mère et ses petites filles sur les pas des « Pilgrim Fathers », pour un voyage à travers le temps, comme peuvent les apprécier les amateurs d’archives dont « Malou » Saddier fait partie.   

    Aristide Brulou de vi.JPG« Le brulou de vin » Aristide Peyronnie est de retour, pour le plus grand bonheur des bouilleurs locaux. L’alambic de Maître Aristide, Massatois fort de près d’un demi-siècle d’expérience, goutte à goutte, fait une nouvelle escale en Kercorb.

    (Photos archives 1994 et 1995)