Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

badaluc 2019

  • L’imagination des enfants de Badaluc s’exprime pour Carnaval

    badaluc 2019L’ami Jojo et sa Majesté Badaluc, deux complices, toujours présents sur les cours à l’heure de Carnaval (Photo Archives 2018).

    Si le dernier acte des festivités carnavalesques, exécuté sur la place Charles-Amouroux, a clôturé deux jours de liesse exceptionnels, il a aussi noyé les Chalabrois dans un océan de remords. Il est trop tard pourtant car sa Majesté Badaluc LI a vécu, mais il n’est peut-être pas trop tôt pour prendre rendez-vous avec lui, en se demandant quel moyen de locomotion il utilisera pour débarquer en Kercorb, l’année prochaine.

    Arrivé en train en 1946, en avion en 1996, en vélo en 1998, sur un drakkar en 2006, à dos d’âne en 2007 (prémices de la crise de 2008), une évidence s’impose, le monarque du carnaval chalabrois est bon prince. Accueilli avec faste et honneur un jour, livré aux flammes de l’enfer le lendemain, Badaluc n’a pas la rancune tenace, belle qualité cultivée auprès d’un cercle de fidèles complices, qu’il affectionne de toute son âme.

    badaluc 2019

    Avril 2015, un musicien fait ses gammes à la ferme de Saint-Martin

    Une âme forgée par l’imagination fertile et débordante de la jeune équipe de copains, chère au président Loïk Rosich, à l’ouvrage de longues semaines durant au pied des Tataoubas, chez l’ami Guy, et pour que la fête soit plus belle. Leur créativité et la recherche permanente du détail qui fait mouche, confèrent à Badaluc une véritable personnalité, enrichie par la présence à ses côtés du Sieur Jojo, orfèvre de la navigation, chauffeur et garde du corps de son Altesse.

    badaluc 2019

    Thierry Roncalli, maître ès aérographe (photo Christine Allix, février 2018)

    Aussi inventifs que leurs aînés René, Robert, Richard ou Francis, les membres du jeune comité de Carnaval autour de Thierry - Papa de vingt-cinq binettes de fête - ont grandi dans le mystère des exploits d’un personnage célèbre dans tout le Kercorb. Si bien qu’ils ont aujourd’hui, le privilège d’être à la fois les enfants, les disciples et les créateurs de Badaluc.    

  • Carnaval : Badaluc a poussé le bouchon trop loin

    badaluc 2019Badaluc et ses espérances sont partis en musique et en fumée.

    Dimanche 21 avril et sans surprise, à l’heure où le quinze en rouge et bleu validait son billet pour une nouvelle finale, sa majesté Badaluc le 51e, poinçonnait un aller simple vers l’enfer. Epilogue d’une insondable ingratitude, pour cet illustre incompris, et pour son avocat, persuadé que cette fois oui, on allait voir ce que l’on allait voir.

    badaluc 2019

    Mestre Refresco Barrals (photo ci-dessus) pouvait retourner à ses barriques, masqué par les noires volutes de fumée montant depuis le bûcher de la place Charles-Amouroux.

    La veille pourtant, les jeunes garants de la fête avaient mis le paquet, et la présence sur les cours de l'orchestre philharmonique de Marseille, était venue rehausser le triomphe d’un invité providentiel. Placés sous la direction musicale de Gérard, dit « Gégé la mesure » tant son tempo est difficile à suivre, les exécutants tout de blanc vêtus feront vrombir les décibels, depuis le cours Colbert jusqu’à l’ancienne halle des mesures. Prélude aguichant à des réjouissances qui auront in fine tourné au fiasco total, par la cause d’un prétendu prince de carnaval, ayant enfilé les défroques et les pantoufles d’un joueur de boules.

    badaluc 2019

    Insensible aux supplications des festejaïres travestis, Mestre Doulentizo, brillant procureur, n’aura aucune peine à lever le masque d’un imposteur aussi fourbe que ses cinquante prédécesseurs. Son seul mérite aura été d’avoir aidé à lever le mystère qui planait depuis un quart de siècle sur le rond-point de la Croix-des-Missions. Résolution d’un cold case qui vaudra hélas peanuts pour Badaluc LI, emporté par les flammes vers la colline de Terre-Blanche.        

    badaluc 2019

    Badaluc LI est mort, vive Badaluc LII ! Félicitations aux artisans de ce nouveau succès, autour de Loïk et Thierry, avec une mention pour Pablo, Pierrick et Raphael, petites mains à l’ouvrage dans l’ombre, et qui malgré leur ancienneté naissante, savent déjà que les objets inanimés ont une âme.

    badaluc 2019

    Loïk Rosich président du Comité de Carnaval reçoit les clefs de la ville des mains de Jean-Jacques Aulombard

    badaluc 2019

    Séquence nostalgie, Serge Sibra et ses amis musiciens ont adressé un salut à l'ami Gérard Roncalli, disparu le 20 avril 1989 

    Trois albums-photos ont été mis en ligne

    Réception Badaluc 2019, Fécos 2019, Jugement Badaluc 2019

  • Badaluc est dans nos murs

    Images vues en ce samedi de festivités, en l'honneur de la visite de Badaluc le 51e.

    Fécos 2019 001 bis.JPG

    Fécos 2019 001bis bis.JPG

    Fécos 2019 001 ter.JPG

    Fécos 2019 001.JPG

    Fécos 2019 003.JPG

    Fécos 2019 004.JPG

    Fécos 2019 006.JPG

    Fécos 2019 007.JPG

    Fécos 2019 008.JPG

    Fécos 2019 009.JPG

    Fécos 2019 010.JPG

    Fécos 2019 011.JPG

    Fécos 2019 012.JPG

    Fécos 2019 013.JPG

    Fécos 2019 014.JPG

    Fécos 2019 015.JPG

    Fécos 2019 016.JPG

    Fécos 2019 017.JPG

    Fécos 2019 018.JPG

    Fécos 2019 019.JPG

    Fécos 2019 020.JPG

    Fécos 2019 021.JPG

    Fécos 2019 022.JPG

    Fécos 2019 023.JPG

    Fécos 2019 024.JPG

  • Carnaval : Le Pitalugue fait route vers le Kercorb

    badaluc 2019Permis fluvial en poche, Captain Jo sera une fois encore à la manœuvre.

    Les fêtes pascales approchent, et avec elles, la visite très attendue de sa Sérénissime Altesse Badaluc le 51e. En dépit de contraintes liées à un copieux emploi du temps, le fier successeur d’une inclassable lignée posera les deux pieds en pays de Kercorb, les 20 et 21 avril prochains. Les quais du Chalabreil serviront de cadre à l’arrimage de l’embarcation princière, avant que le cortège officiel ne s’avance sur les cours aux balcons pavoisés. Il aura auparavant emprunté le pont transbordeur, unique moyen d’accès vers la bastide.  

    badaluc 2019Le protocole du week-end qui vient a été ainsi établi : samedi 20 avril, à partir de 17 h 30, accueil sous la halle de sa majesté Badaluc LI. Les notables rendront les honneurs officiels, avant un tours de fécos, prévu à 21 h avec les musiciens de la banda « Entre-nous » et leurs amis. La soirée se poursuivra sous la forme d’une sauterie programmée dès 23 h 30 au théâtre Georges-Méliès.

    badaluc 2019Dimanche 21 avril à partir de 16 h 30, départ de la mairie en musique, tour de fécos, et s’il y a lieu, jugement de sa Majesté Carnaval sous la halle. La place Charles Amouroux pourrait servir de cadre à une belle flambée, suivie du verre de l’amitié. Il faut souhaiter à toutes et à tous, une excellente édition 2019.

  • Carnaval : Badaluc le 51e sera Chalabrois pour Pâques

    Rendez-vous les 20 et 21 avril prochains pour 2 jours de liesse.

    badaluc 2019Depuis décembre dernier, le comité de carnaval fignole le protocole.

    C’est à la faveur d’un week-end pascal à venir, que la capitale du Kercorb accueillera sa Sérénissime Altesse Badaluc le 51e. Digne successeur d’une intrépide dynastie, remarquable de par ses capacités d’auto combustion. Au terme de longs et savants calculs établis sur les bases du calendrier solaire romain de 365 jours d’une part, et du calendrier lunaire de 354 jours d‘autre part, le comité d’accueil chargé du protocole et les émissaires de sa majesté Badaluc LI ont réussi à fixer la venue du prince de l’éphémère le samedi 20 avril prochain, jour de Ste Odette.

    badaluc 2019Qui succèdera au roi de la boulange ?

    Deux jours de liesse attendent les sujets de la capitale du Kercorb, invités à pavoiser afin que cette visite qui suscite une multitude d’espoirs soit une réussite complète. Samedi 20 avril sous la halle aux blés, les notables locaux drapés dans leur légitimité et entourés des autorités militaires et ecclésiastiques bâtiront un pont d’or à l’attention du prince de tous les bienfaits. Afin d’éviter l’incident diplomatique et de ne pas mettre en péril l’existence d’un visiteur dépêché par la Providence, le cortège empruntera un circuit pour l’heure gardé secret.  

    Aux discours de bienvenue succèdera vers 21 h 30 le traditionnel tour de fécos, suivi d’une sauterie au théâtre Georges-Méliès. Les festivités se poursuivront dimanche 21 avril avec les cuivres locaux et leur cortège de masques. Le jugement du monarque pourrait intervenir aux alentours de 18 h sous les platanes de la place Charles-Amouroux. Que Badaluc LI subisse ou non les foudres du tribunal, le comité de carnaval proposera à l’assistance de conclure autour d’un verre.

    badaluc 2019

    Masques et carabènes sont attendus sur les courts