Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

batucada

  • Commémoration de l’Armistice

    armistice du 11 novembre 1918,batucadaLa signature de l’Armistice du 11 novembre 1918 qui mettait fin aux hostilités de la première guerre mondiale a été célébrée au cours d’une cérémonie réunissant les anciens combattants de Rhin et Danube et de la Fnaca. A leurs côtés, Christian Guilhamat et les élus du conseil municipal, le conseiller général Jean-Jacques Aulombard, les présidents d’associations, le maréchal-des-logis chef Christian Fauré, représentant la brigade de gendarmerie, une délégation de sapeurs-pompiers conduite par l’adjudant-chef Stéphane Ferrier, et les citoyens chalabrois. Le cortège constitué devant la mairie s’est dirigé vers le monument aux Morts, aux accents des cuivres et percussions du quintet Batucada, insensibles à la pluie.

    11 Novembre 2012 Batucada.jpg

    Après le dépôt de gerbe, la lecture du message du secrétaire d’état aux Anciens Combattants et les sonneries impeccablement exécutées par les musiciens de Mirepoix (photo), le cortège a pris la direction du carré militaire. Au pied des cèdres bicentenaires, une rose est venue fleurir chacune des tombes, tandis que l’assistance se recueillait à la mémoire de toutes les victimes de guerre. Le cortège ralliait ensuite le cours Sully, au rythme des cuivres mirapiciens. Après l’aubade offerte devant la maison commune, Christian Guilhamat remerciait les porte-drapeaux Louis Arcizet et René Authié, et invitait l’assistance à rejoindre la salle du conseil municipal pour le traditionnel vin d’honneur.    

    armistice du 11 novembre 1918,batucada

  • L’Armistice de 1918 a été commémoré

    11 novembre à chalabreLa mémoire des enfants de Chalabre tombés au combat a été honorée.

    Le 93° anniversaire de la fin du premier conflit mondial a été célébré vendredi 11 novembre à l’occasion d’une cérémonie qui a rassemblé les anciens combattants de Rhin et Danube et de la Fnaca, Christian Guilhamat et son conseil municipal, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, et une délégation du centre de secours Jean Cabanier, conduite par l’adjudant-chef Stéphane Ferrier. La brigade de gendarmerie était représentée par l’adjudant Michel Canilhac et Pierre-Marie Moutte, maréchal des logis chef. Le cortège ouvert par les porte-drapeaux Louis Arcizet (Prisonniers de guerre) et Lazare Hernandez (Fnaca) a fait une première halte devant la maison natale du docteur Joseph Raynaud, avant de se diriger vers le monument aux Morts, aux accents parfaits du quintet de la formation Batucada.

     11 novembre à chalabre

    Ce rendez-vous solennel a permis de saluer la mémoire des soldats «Morts pour la France», et de rendre un hommage tout particulier aux 64 enfants de Chalabre envoyés au front et qui ne sont jamais revenus. Après le dépôt de gerbe et les sonneries, le cortège se rendait au mémorial du cimetière St Pierre, où une rose rouge est venue fleurir chacune des onze tombes du carré militaire. Le cortège a ensuite rallié le cours Sully en musique, avant qu’une aubade offerte par les solistes de Mirepoix (photo ci-dessous), n’apporte la note finale à cette journée du souvenir, à laquelle les jeunes générations n’étaient pas associées. Christian Guilhamat remerciait les porte-drapeaux, et invitait l’assistance à rejoindre la salle du conseil municipal pour le traditionnel vin d’honneur.

    11 novembre à chalabre

  • Célébration du 14 juillet

    14 juillet 2011.jpgLes enfants ont été associés à l’événement.

    Commémorée jeudi 14 juillet, la fête nationale réunissait Chalabroises et Chalabrois auxquels s’étaient joints pour l’occasion de nombreux vacanciers. Le cortège ouvert par les porte-drapeaux, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, les membres du conseil municipal, les représentants des anciens combattants, a rejoint en musique le monument aux Morts. Au pied de la stèle de Jean Magrou, Christian Guilhamat maire a procédé au traditionnel dépôt de gerbe, avec le concours de la jeune génération.

    Une minute de recueillement a été observée, suivie des sonneries et interprétations de l’excellent quintette « Batucada » de Mirepoix. Après la Marseillaise, le cortège s’est dirigé vers la place Espérance Folchet où Christian Guilhamat remerciait les participants à cette cérémonie, saluant tout particulièrement Louis Arcizet et Lazare Hernandez, fidèles porte-drapeaux. Après le traditionnel vin d’honneur, un repas convivial offert par la mairie aux artisans, commerçants et professionnels de santé clôturait sous l’ancienne halle aux grains, le 222°  anniversaire de la prise de la Bastille.      

  • L’anniversaire du 8 mai a été célébré dans l’intimité

    8 mai 002.jpgChristian Guilhamat a fleuri le monument à la mémoire des enfants de Chalabre tombés au combat.

    La cérémonie marquant le 66e anniversaire de la capitulation sans conditions de l’Allemagne nazie célébrée dimanche 8 mai, aura été empreinte d’une certaine indifférence, eu égard au très faible écho recueilli par les invitations officielles. Fort heureusement, la prestation impeccable des musiciens de Batucada, avec notamment une interprétation sans faille des sonneries, aura permis à ce rendez-vous de la mémoire de conserver toute sa solennité.

    8 mai,batucadaIl était 11h à l’horloge de Notre-Dame, lorsque le cortège s’élançait depuis le portail de la mairie, précédé par les porte-drapeaux Louis Arcizet, Gilbert Barthez, François Grauby et Lazare Hernandez, suivis par les élus de la municipalité, le conseiller général Jean-Jacques Aulombard, les anciens combattants et une poignée de Chalabrois.

    Après une minute de recueillement et un dépôt de gerbe devant la maison natale du docteur Joseph Raynaud, tué le 7 juillet 1944 avec ses compagnons du maquis gersois de Meilhan, le cortège rejoignait le monument aux Morts. Un dépôt de gerbe effectué par Christian Guilhamat maire précédait la lecture du message du secrétaire d’état aux Anciens combattants. Les solistes mirapiciens exécutaient brillamment les sonneries, parachevant le vibrant hommage rendu aux victimes de tous les combats. La cérémonie se poursuivait avec un retour vers le centre de la bastide pour un tour de ville en musique, conclu par une aubade et l’apéritif partagé dans la maison commune. 

    8 mai,batucada  

  • L’orchestre « Baïlamor » animera le bal du 14 juillet

    Bailamor Playa Aro.jpgLe quatuor du musette effectuera demain, un retour attendu sur la scène chalabroise.

    Christian Guilhamat et les élus du conseil municipal invitent la population à participer nombreux aux cérémonies du 221e anniversaire de la prise de la Bastille, mercredi 14 juillet. Un défilé partira de la mairie à 11h et se rendra au monument aux Morts accompagné par le groupe Batucada. A l'issue de la cérémonie, un vin d'honneur offert sous la halle permettra à la municipalité de souhaiter la bienvenue aux Chalabrois nouvellement installés dans la commune. Ces festivités républicaines se poursuivront avec la prestation annoncée de la fameuse formation musicale « Baïlamor », de retour d'une tournée en Espagne bouclée à Playa de Aro. Les quatre musiciens du groupe, Sylvie Crémon à l'accordéon et au choeur,  Christophe Castelnaud au chant et au clavier, Bernard Pautrat à la batterie et Eric Marquié au saxo se produiront pour le plus grand bonheur des amateurs de paso doble et de tango. Ces derniers sont invités à investir le carreau de la place Espérance Folchet dès 14h.        

  • Commémoration du 8 mai

    8 Mai 2009.jpgLe 64e anniversaire de la capitulation sans condition des derniers dirigeants du IIIe Reich et de la victoire des armées alliées sur les forces hitlériennes a été marqué par une cérémonie solennelle à laquelle se sont associés les élus de la municipalité, le conseiller général Roger Rosich, les associations d'anciens combattants, la gendarmerie avec le maréchal des logis chef Michel Canilhac, les sapeurs-pompiers de la caserne Jean Cabanier et les citoyens chalabrois. Le devoir de mémoire se partage et il doit aussi se transmettre, mais l'absence de ces jeunes écoliers ouvrant la marche en des temps peu lointains, passe de moins en moins inaperçue.

    8 Mai 2009 ter.jpg

    Drapeaux en tête, le cortège s'est élancé depuis la mairie, précédé par le quintette « Batucada ». Après une minute de recueillement et un dépôt de gerbe devant la maison natale du docteur Joseph Raynaud, tué le 7 juillet 1944 avec ses compagnons du maquis gersois de Meilhan, le cortège rejoignait le monument aux morts. Un dépôt de gerbe effectué par Geneviève Carbou et Evelyne Garros adjointes au maire précédait la lecture du message du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, donnée par Christian Guilhamat. Les solistes mirapiciens exécutaient brillamment les sonneries, parachevant le vibrant hommage rendu aux victimes de tous les combats. La cérémonie se poursuivait avec un retour vers le centre de la bastide pour un tour de ville en musique, conclu par une aubade et l'apéritif partagé dans la maison commune.  

    8 Mai 2009 bis.jpg