Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

castelginest

  • Les rugbymen mis en échec à Castelginest

    usckbp rugby,castelginest,championnat 2e série midi pyrénéesAlexis Bénet et ses partenaires visaient la passe de quatre.

    La quatrième journée retour du championnat de 2e division de Midi-Pyrénées, disputée dimanche 5 février dans la banlieue nord toulousaine, a vu les quinzistes de la vallée de l’Hers mettre un genou à terre et manquer la passe de quatre. Sur le score de 27 à 19 (mi-temps 15/7), les locaux du RC Castelginest s’imposent au terme d‘un très crispant chassé-croisé. 

    Dès le coup d’envoi sifflé par Thierry Sanchez, l’entente Kercorb-Bastide-Peyrat ouvre une brèche dans le dispositif du RC Castelginest et inscrit un premier essai signé Fabrice Calvène, transformé par Olivier Carbonneau (0/7). L’entame est parfaite mais sera de courte durée. Une mauvaise inspiration dans le jeu au pied va offrir trop de ballons de contre à des « bleu et jaune » qui réduisent la marque grâce à un drop claqué à la 18e minute. De percussions en percussions, les solides attaquants du RCC ajoutent un essai transformé à la 29e minute (10/7). Bis repetita à la 41e et les Castelginestois mènent 15 à 7 à la pause.

    Les partenaires de capitaine Carbonneau vont reprendre le jeu tambour battant et inscrire deux essais aux 52e et 60e minutes. C’est d’abord Lucas Mercadier qui passe la ligne (15/12), avant que Jérémy Roncalli, servi sur un plateau par un Damien Hillat altruiste, ne remette son équipe dans le sens de la marche (15/19). Entre temps, Jean-François Pichéric a écopé d’un carton rouge et quitté l’aire de jeu. Le RCC va repasser devant moins de cinq minutes plus tard avec un nouvel essai (20/19), tandis que les « bleu-blanc-rouge » ratent une pénalité en coin et laissent passer leur chance (78e). Les locaux mettent un point final à la rencontre en inscrivant un essai transformé dans les arrêts de jeu (27/19).

    usckbp rugby,castelginest,championnat 2e série midi pyrénéesL'après-midi aura été sereine pour Yves Mourareau, soigneur officiel de l'US Kercorb-Bastide-Peyrat.

    Le quinze de Xavier Pinho-Teixeira et Jean-François Laffont marque le pas mais reste cinquième, au terme d’un match qui a toutefois permis à Alexis Bénet présent au four, au moulin et en touche, de se mettre en évidence. Prochain rendez-vous dimanche 13 février au stade Jean Costes du Peyrat, avec la réception du RC Eaunes, nouveau leader de la poule après son succès sur l’Entente Calmont-Cintegabelle-Mazères (27/21).   

  • Les affiches sportives du jour

    Ballon rond et ballon ovale vont à nouveau rebondir en ce premier dimanche de février. Cet après-midi au stade intercommunal Lolo Mazon, les footballeurs du FCC accueilleront la formation de Pezens, dans le cadre des huitièmes de finale de la coupe Georges Favre. Les visiteurs évoluent en promotion honneur, soit une division au-dessus des représentants chalabrois, lesquels voudront inverser les pronostics inspirés par la logique. Le coup d'envoi de cette rencontre éliminatoire sera sifflé à 14h 30 par Pierre Luc Fiole.

    Dans le même temps, les rugbymen de la vallée de l'Hers seront au stade de "Buffebiau" à Castelginest, où ils essaieront de réaliser la passe de quatre, en vue d'une "qualif" pour les phases finales. Il s'agira de la quatrième journée de la phase retour du championnat de 2e série de Midi-Pyrénées, elle sera dirigée par Thierry Sanchez.

    Le coup d’envoi d’une nouvelle édition du Tournoi des Six Nations donné hier soir, offre l’occasion d’adresser un salut amical à Benoît Baby, qui fêtait il y a exactement dix ans, sa première sélection au sein de l’équipe de France des moins de 18 ans. Les deux courts articles qui suivent avaient été publiés dans le journal l’Indépendant des 9 et 20 février 2001.   

    Une première cape pour Benoît Baby

    Après le stage de sélection effectué en janvier dernier au Creps de Toulouse, notre jeune rugbyman Benoît Baby a décroché le sésame lui permettant d’intégrer l’effectif de l’équipe de France des moins de 18 ans. Assurément une belle promotion pour Benoît qui sera le samedi 17 février prochain à Dax où il instrumentera au poste de centre, face à la formation du pays de Galles. Cette rencontre « à domicile » précèdera deux déplacements Outre-Manche, le 10 avril à Exeter (Angleterre) et le 21 avril en Irlande. Invité à porter le maillot frappé du coq tricolore, Benoît Baby porte le rugby au coeur, à l’image de Pierre son grand-père, élément clef de l’USC des années 1940, de son père Jean-Claude, brillant arrière de l’USC des années 1970, et de son frère Stéphane, actuel élément de l’U.S. Kercorb.

    B.Baby Arc.JPGBrillant sportif, Benoît Baby a plusieurs cordes à son arc (photo archives, Février 1996).

    Benoît était à l’épreuve des Gallois

    Tandis que Philippe Carbonneau et les "bleus" du XV de France en décousaient avec les Irlandais de Keith Wood, Benoît Baby était au pays de Pierre Albaladéjo afin de disputer une rencontre internationale face au Pays de Galles. Intégré dans l’équipe de France des moins de 18 ans, Benoît honorait là une sélection au poste de centre où il a vaillamment défendu ses chances, confirmant ainsi la confiance de ses entraîneurs. Sur la pelouse de Dax, Benoît et ses partenaires l’ont finalement emporté sur le score de 26 à 10. Rendez-vous le mardi 10 avril à Exeter où Benoît et les Bleus défieront sur leurs terres, les jeunes troupes de sa gracieuse majesté. 

     

  • Rugby : Les quinzistes débloquent le compteur

    15342582.jpg

    Le capitaine Fabrice Calvène a emmené ses partenaires vers un premier succès.

    Dimanche 24 octobre, le stade Jean Coste au Peyrat (Ariège), accueillait une nombreuse chambrée venue encourager le quinze de l'Entente Vallée de l'Hers, opposé à son homologue de Castelginest. Cette affiche prometteuse comptait pour le championnat de 2e série de Midi-Pyrénées, une quatrième journée que les « bleu-blanc-rouge » ont conclu par un premier succès 18 à 9 (mi-temps 15 à 3). Après trois défaites consécutives, l'EVH se devait de réagir et c'est Jérémy Roncalli qui montrera la voie en bottant un drop (3-0). Le ton est donné et le score va encore progresser grâce à un essai du huit de devant, aplati par le capitaine Fabrice Calvène (8-0). L'Entente fera un retour en dame par l'intermédiaire de Jean-François Pichéric, essai transformé par Jérémy Roncalli (15-0). Le quinze de la Haute-Garonne inscrira une pénalité avant la pause (15-3), mais sera invariablement muselé par un pack dominateur qui enregistrait le retour du pilier Frédéric Boussioux.

    Le deuxième temps permettra aux joueurs du duo Pinho-Teixeira-Laffont de continuer à malmener leurs vis-à-vis, lesquels parviendront à inscrire une pénalité supplémentaire, et un drop magistralement claqué, juste sous la transversale (15 à 9). Moins chanceux, Cédric Rouby se verra refuser un essai, avant qu'une dernière pénalité ne soit passée par Olivier Carbonneau, à la conclusion d'un match qui remet en selle le club de la vallée de l'Hers. Avec des prestations convaincantes de Vincent Drouin au sein du pack, Olivier Lopez à l'aile, et Romain Sicre, qui s'offre grâce à ce premier succès collectif un beau cadeau d'anniversaire. Une ombre au tableau pourtant, la sortie sur blessure à l'épaule du demi de mêlée Hervé Jaumandreu. La prochaine rencontre est prévue le 7 novembre à Eaunes, tombeur ce dimanche du leader Calmont-Cintegabelle-Mazères (7-9).