Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cissous boys

  • Les Badalucs sont attendus à Montpellier

    badalucs xv,cissous boysLes vétérans du XV ont rendez-vous le 2 mars à l’Altrad Stadium.

    La place Charles-Amouroux accueillait dernièrement la confrérie des Badalucs, rugbymen hors d’âge réunis à l’occasion de leur assemblée générale annuelle. En ouverture de séance et après avoir ostensiblement mis au panier, les dossiers retraite discrètement posés sur son bureau, le président Frédéric Boussioux a souhaité la bienvenue à chacun. Il saluait la présence de Sébastien Danjou, co-président de l’USCKBP XV. Après un tour d’horizon sur les temps forts 2018 et le bilan financier présenté par Carine Rossi, l’adoption des rapports s’accompagnait de la démission du bureau, réélu pour un deuxième mandat.

    L’occasion pour Jacques Mamet, secrétaire, de proposer les perspectives à l’orée d’une saison qui commencera officiellement les 2 et 3 mars prochains en terres héraultaises. Les Badalucs fouleront alors une pelouse voisine de l'Altrad Stadium, sur laquelle ils défieront leurs homologues des Cissous Boys de Montpellier, emmenés par le capitaine Bernard Coste. Préambule sportif et amical, qui précédera une entrée dans les tribunes du Montpellier-Hérault-Rugby XV, opposé à l’Union Bordeaux-Bègles, rencontre du Top 14.

    Au chapitre des objectifs, la remise à jour d’un listing regroupant vétérans, anciens dirigeants, supporters fidèles et toute personne se sentant des atomes crochus avec le ballon ovale.

    « Les vieux du stade »     Egalement évoqués, le renouvellement du jeu de maillots et un projet de calendrier exaltant « Les vieux du stade ». Sans oublier le rendez-vous des fêtes du Cazal et la célébration des dix ans du Bouclier Raymond-Fort, créé en 2009.

    Dignes successeurs de Raymond Fort, Bernard Cnocquart et Daniel Calbo, trio instigateur d’une belle aventure amorcée en 1986, Frédéric Boussioux, Carine Rossi, Jacques Mamet et René Aldo Boussioux ont réaffirmé leur souhait de préserver l’esprit des Badalucs.

    badalucs xv,cissous boys

    Une assemblée attentive prête à prendre 2019 à bras le corps

    badalucs xv,cissous boys

    Gilles Babou et les siens devront encore sortir le grand jeu le 2 mars prochain, face aux Cissous Boys

    (Archives, Bouclier Raymond-Fort Juillet 2018)

  • Rugby : 2017 est une année charnière pour les Badalucs

    Entre souvenirs et amitié.

    AG Badalucs 1er décembre 2017.JPGLes vétérans quinzistes ont à présent rendez-vous le 31 décembre.

    Vendredi 1er décembre, le cours Sully accueillait l’assemblée générale des rugbymen rassemblés sous la bannière des Badalucs, et emmenés par le président José Sanchez et Thierry Cnocquart, secrétaire. Dans une atmosphère sentant bon l’embrocation, les anciens de l'USC XV ont fait le bilan de l’année 2017 et commenté quelques temps forts, tels que la visite chez les Cissous Boys de Montpellier en mai, la remise en jeu du Bouclier Raymond-Fort en juillet (Cazal) ou le stage en altitude réussi en septembre sur les rives du lac de Matemale. Une petite incursion dans le passé permettra de saluer les instigateurs d’une belle aventure amorcée en 1986, sous la présidence de Raymond Fort, aux côtés de Bernard Cnocquart (secrétaire) et Daniel Calbo (trésorier), et relancée il y aura bientôt dix ans (création du Bouclier Raymond-Fort, du Challenge Roger-Raynaud et partenariat avec les Festejaïres del Cazal).

    Bilan moral et financier adoptés à l’unanimité, le bureau annonçait sans surprise son souhait de passer le témoin. Un désir exprimé en début d’année, et comblé par un groupe en construction, qui sera animé par Frédéric Boussioux, Carine Rossi, Jacques Mamet, René Aldo Boussioux, avec l'appui inconditionnel des démissionnaires. L'assemblée relancée a confirmé l'organisation du réveillon de la Saint-Sylvestre au théâtre Georges Méliès (inscriptions chez José au 04 68 69 24 16), avant de conclure autour d'un pot amical.

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Supportrices en déplacement à Montpellier 

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Quand la cravate fait le Badaluc, sur le banc du Cazal

  • Rugby : Cissous et Badalucs de retour sur le pré

    badalucs,cissous boysUn ballon ovale fédérateur, sous le soleil montpelliérain.

    Samedi 6 mai au petit jour et sous une pluie battante, l'équipe des Badalucs avait rendez-vous pour un départ vers la capitale héraultaise. Après avoir récupéré tout ce beau monde au compte-goutte, la pause décidée aux portes de Vinassan coïncidera avec l’ouverture d’une fenêtre météo ensoleillée. L’occasion de faire un bref rappel de trois ou quatre combines, autour d'un petit déjeuner sportif.

    Bien qu’en délicatesse avec l'horaire, nos vétérans seront chaleureusement accueillis sur le magnifique terrain synthétique, annexe de l'Altrad Stadium, par Bernard Coste et les Cissous Boys. Planning oblige hélas, le coup d’envoi sera sifflé dans le couloir des vestiaires, mais l'équipe chalabroise est fin prête, et l’objectif limpide : ramener au Cazal, le Bouclier perdu en juillet dernier.

    badalucs,cissous boys

    Tout n'est que détermination dans les regards.

    L’amorce de magnifiques enchaînements, facilités par une écrasante conquête des avants, surtout en touche, fera très vite mouche. Ce qui permet à la paire de demis Philippe Garros-Gérald Mourareau, de manier avec brio l'évitement, pour servir sur un fauteuil, le perforant duo de centres Gilles Babou-Jean-Louis Sanchez. C'est d'ailleurs ce dernier, qui va mystifier la défense des Cissous Boys, en posant le ballon en terre promise.

    badalucs,cissous boys

    David Bonnery, fixateur de défenses.

    Première banderille d’un nouveau duel disputé dans un état d'esprit remarquable, pour un résultat à l'avantage des gars du Kercorb, finalement anecdotique. Il convient toutefois de noter le doublé de Jeff Toustou, imité par Aymeric Bonnery, animateur TV vedette des jeunes, et fier de ses origines chalabroises, venu prêter main forte aux Badalucs.

    La bonne humeur accompagnera l’excellent menu partagé au club-house des Cissous Boys, en prélude au spectacle offert par l’affiche de la dernière journée du Top 14, opposant le Montpellier-Hérault Rugby-Club à la valeureuse équipe du Stade Français.

    Le retour en Kercorb sera tout aussi sympathique, avec une pause déjeuner mémorable chez Sabine et Philippe Garros, aux abords du bassin de Thau. Chacun remercie Bernard et les Cissous Boys pour leur accueil chaleureux, Philippe et Sabine pour leur invitation, et tous les Badalucs et Badaluc(ques) pour leur sympathique état d'esprit.

    badalucs,cissous boys

    Supportrices une fois encore émerveillées.

    badalucs,cissous boys

    La qualité du banc a fait la différence...

    badalucs,cissous boys

    ... ainsi que la conquête en touche.

  • Levée de boucliers pour les fêtes du Cazal

    Cette fête annuelle du ballon ovale a été célébrée avec émotion en présence de "pointures" quinzistes venues du Grand Sud.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boysAlice Fort, entourée de Benjamin Vila, Olivier Carbonneau et Julien Vila.

    Après les cours de la bastide, et avant la place du Cazal, le stade Lolo Mazon accueillait la chambrée des grands jours, à la faveur d'un rendez-vous unissant sport, fête et nostalgie. La X° édition du Bouclier Raymond-Fort, aura ainsi permis à de vénérables rugbymen, de s'adonner à une passion qu'ils cultivent au nez et à la barbe de leur arthrose.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Cette fête annuelle du ballon ovale, a été célébrée en présence de Julien et Benjamin Vila, doubles champions de France et du Roussillon de 3e série avec l'Entente Vallespir. A leurs côtés, Olivier Carbonneau, qui voilà juste vingt ans soulevait le Bouclier de Brennus avec son frère Philippe et le Stade Toulousain, et Benoît Baby, international venu se ressourcer sur la pelouse de ses débuts.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    L'affiche du jour offrant un duel opposant les " Cissou Boys " de Montpellier aux " Badalucs " du Kercorb, les supporters avisés notaient la présence dans les rangs héraultais, de Bernard Gallay, ancien joueur du Racing Club de France. Mais aussi international junior, 3e ligne dans le XV du Bataillon de Joinville et navigateur solitaire comptant deux Vendée Globe à son actif.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Avant le coup d'envoi donné par Jean-Jacques Aulombard, maire et Montpelliérain à ses heures, Titou Cnocquart, président délégué des Badalucs, rendait hommage aux amis disparus. Un superbe bouquet de fleurs était ensuite remis à Alice Fort, fidèle marraine de l'événement, entourée par sa famille. Le coup d'envoi sifflé par Christian Laffont servira de prélude à un bel après-midi de rugby, durant lequel chacun des acteurs va régaler le public. Et au final mais sur le fil, les " Badalucs " ravissent le " Bouclier Raymond-Fort " au quinze du président Pierre Caussil.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Invités à remettre les récompenses, les membres du " Club de la Ressègue " attribueront le très convoité trophée de la " Passe de maçon " à Benjamin Vila, tandis que Bernard Gallay, alias Vasco de Gama, alias le Poulpe, recevait le trophée du " Crochet dévastateur ". Il était l'heure de rejoindre les "Festejaïres del Cazal", sur la grand-place où allaient présider au grand festin, un chapelet de trophées.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Un résumé complet de ce match est en ligne sur le site de la Fête au Cazal, via le lien suivant : http://feteaucazal.over-blog.com/

                    Un album-photos "Bouclier Raymond-Fort 2014 " a été mis en ligne.