Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cours sully chalabre

  • Effervescence sur le Cours Sully

    cours sully chalabre

    C’était une journée de l’été 1988, une fin de journée pour être précis. C’était en fait l’heure de pointe pour les amateurs de tour de ville, lesquels n’en croyaient pas leurs yeux, au moment où un véhicule de marque Renault, négociait au ras de l’écorce, un des virages du cours Sully. Grimpant littéralement le long d’un des platanes qui ceinturent la circulade chalabroise, se retournant ensuite sur le toit, dans un fracas assez violent pour venir troubler la quiétude qui règne habituellement sur la terrasse des estaminets voisins.  

    cours sully chalabre

    Cette impressionnante cascade n’entraînera au final que des dégâts matériels, le pilote parvenant à rétablir l’assiette tant bien que mal et sans trop de difficultés. Ne restait plus aux représentants de la maréchaussée, qu’à déterminer les circonstances de l’accident, ce qui ne fut pas, il est facile d’imaginer, chose facile. Une seule certitude à l'heure d'amorcer l'enquête, le véhicule était de type R12, couleur vert bouteille. 

  • Visites sur le Cours Sully

    28 mars 2017 Pic Saddier.JPG

    Cours Sully 28 mars 2017 (Photo Yves Saddier)

    Lundi 22 janvier, les travaux sur le chantier de réfection du Cours Sully seront réceptionnés à l’occasion d’une visite des représentants du conseil départemental. Le président André Viola est attendu en Kercorb à partir de 16 h.

    Cours Sully 1er décembre.jpg

    Cours Sully 1er décembre 2017

  • Le cours Sully prépare l’arrivée du printemps

    cours sully chalabreAu pied du sapin de Noël, petits plants deviendront grand.

    Après avoir été livré près de sept mois durant aux pelleteuses et autres engins chargés de sa réhabilitation, le cours Sully désormais rendu à la circulation, vient d’aborder une nouvelle étape dans sa métamorphose. Depuis quelques jours, la chose végétale s’installe dans les espaces réservés à cet effet, sous la forme de jeunes plants rompus aux rigueurs d’un hiver précoce. Différentes essences ont ainsi été plantées, avec le concours de Guillaume Smagghe (Pépinière de la Roche blanche) et Patrice Salerno (Subtil courtil), épaulés par Nicole, Cédric et Lucas, agents communaux.

    Après cette première phase de fleurissement du domaine public, un passage de relais s’effectuera en direction des riverains, invités à garnir à leur tour les zones laissées libres en pied de façades. Une initiative qui permettra de mettre en pratique les suggestions proposées lors d’une réunion en mairie le 6 juillet dernier, par Catherine Roi, architecte paysagiste (Photo ci-dessous).

    cours sully chalabre

     

  • Les pérégrinations d’une vieille dame

    Les grands travaux de voirie engagés en mai dernier touchent à leur fin, et la perspective définitive du cours Sully prend forme de jour en jour. La touche finale sera très bientôt confiée aux riverains, invités à fleurir les espaces réservés à cet effet. Riverains qui ont accueilli en ce mardi 14 novembre, deux nouveaux voisins, en la personne de « la Grand-mère et l’enfant », sculpture créée par Paul Manaut.

    cours sully chalabre,paul manaut

    Cette œuvre offerte aux Chalabrois par la Ville de Carcassonne après le décès de l’artiste à Chalabre (16 octobre 1959), trouvera d’abord sa place sur une des berges de l’Hers, au pied de la colline de Bon-Accueil (Photo ci-dessus). Puis, en août 2002, et à l’initiative de la municipalité, « La Grand-mère et l’enfant » prendront congé du jardin d’enfants, pour venir s’installer au cœur de la cité chalabroise, place François-Mitterrand. Ce transfert sera réalisé l’année du 120e anniversaire de la naissance du sculpteur et peintre languedocien, et la cérémonie avait offert à Marie-Annick Serrus-Crampagne, l’occasion de présenter plus en détail la vie et l’œuvre de Paul Manaut (Photo ci-dessous).

    cours sully chalabre,paul manaut

    Quinze années plus tard, après avoir une nouvelle fois ajusté son fichu, la statue a quitté les abords du cours d’Aguesseau, pour se poser cours Sully, face à la rue de l’Eglise et de l’horloge de Notre-Dame (Photo ci-dessous).

    cours sully chalabre,paul manaut

    A l'heure où le cours Sully fait peau neuve, et avant une imminente ouverture au trafic routier, il n'est pas inutile de rappeler que cet axe de circulation appartient à la voirie départementale. A ce titre, il conserve son double sens.

    cours sully chalabre,paul manaut

  • Le réaménagement des cours de la bastide prend forme

    9 octobre 2017 Article.jpgLes travaux pour le nouvel accès vers la mairie sont en cours.

    En novembre dernier, les citoyens chalabrois étaient invités à prendre connaissance du plan d’aménagement des cours de la bastide. Ce projet, validé en séance du conseil municipal du 25 août 2015 (deux abstentions), correspond à un besoin de mise en conformité, pour répondre à la réglementation relative à l’accessibilité, et aux directives du Grenelle II de l’Environnement.

    La commune ayant un réseau d’eau vétuste (déperdition de 41% contre 20% pour la moyenne nationale), les élus ont souhaité inscrire la rénovation du réseau d’eau et d’assainissement dans un projet global, incluant la réfection des cours Sully, Colbert, d’Aguesseau et Dr Joseph Raynaud. Projet qui a fait l’objet d’un rapport rendu par l’ATD (agence technique départementale), estimé à 1 908 100 € HT. Pour les travaux d’eau et d’assainissement, le coût global s’élève à 700 000 €, le remplacement des branchements en plomb, estimé à 150 000 €, étant pris en charge par la société Veolia. Les 550 000 € restants étant subventionnables par l’Agence de l’eau à 50, voire 60%.

    Selon les directives nationales, la commune pourra solliciter au titre de la DETR (Dotation d'Équipement des Territoires Ruraux) une subvention de 40% auprès de l’Etat, ainsi qu’une subvention de 25% auprès du Conseil départemental.

    Le premier chantier a été engagé en mai dernier sur le cours Sully, lequel appartient à la voirie départementale et gardera à ce titre son double sens, tout comme le cours Dr Joseph-Raynaud (tandis que les cours d’Aguesseau et Colbert seront empruntés en sens unique). Il convient de préciser que les différentes tranches seront réalisées en fonction des disponibilités financières de la commune, « portée par le désir de revitaliser le centre de Chalabre ». Le chantier du cours Sully est en bonne voie, le bouclage de cette première tranche est prévu fin octobre. Prochaine étape, le réaménagement du parking François Mitterrand.

                                             Mars 2017 (Photo Yves Saddier)

    001 28 mars 2017 Pic Saddier.JPG

    Avril 2017

    002 23 avril.JPG

    Mai 2017 (Photo Yves Saddier)

    003 Mai.JPG

    Juin 2017 (Photo Yves Saddier)

    004 juin.JPG

    Septembre 2017 (Photo Nicole Rivals)

    005 6 septembre bis.jpg

    Septembre 2017 (Photo Nicole Rivals)

    006 6 septembre.jpg

    13 octobre 2017

    13 octobre 2017 003.JPG

    13 octobre 2017 004.JPG

    13 octobre 2017 001.JPG

    13 octobre 2017 002.JPG