Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Commémorations - Page 2

  • Dans le souvenir de Camerone

    camerone,capitaine jean danjouDimanche 22 mai sera célébré le 159e anniversaire du combat de Camerone, cérémonie à la mémoire du Capitaine Jean Danjou et de ses hommes, qui s’illustrèrent au cours d’une bataille devenue le symbole du sacrifice jusqu’au don de soi. Célébrée chaque année à Chalabre, village natal du Capitaine Danjou, la première commémoration de Camerone (30 avril 1863) n’aura lieu qu’en 1906. Elle se fait dans le petit poste de Ta-Lung au Tonkin, dans le nord de l’Indochine française, à l’initiative du lieutenant François, désireux d’apporter une plus grande cohésion à ses troupes, par l’exaltation du combat de leurs glorieux aînés.

    C’est le général Rollet qui fera de cette commémoration une des plus grande tradition de la Légion, et si l’histoire a retenu l’orthographe de Camerone au lieu de Camaròn, c’est parce que le secrétaire du colonel Jeanningros qui rédigea le rapport ne parlait pas espagnol.

    camerone,capitaine jean danjou

    Dimanche à Chalabre, en présence de l’Amicale des anciens de la Légion Etrangère (AALE) et d’un piquet du 4e Régiment Etranger de Castelnaudary, les honneurs seront rendus aux combattants de Camerone. Après la messe célébrée à 10 heures en l’église Saint-Pierre, un dépôt de gerbe aura lieu au monument aux Morts (11 h) avant que le cortège ne se dirige vers la maison natale du Capitaine Danjou où sera lu le récit de la bataille.                   

  • La cérémonie du 8-Mai 1945 a été célébrée

    8 mai à chalabreLes enfants ont effectué le dépôt de gerbe.

    La cérémonie marquant le 77e anniversaire de la capitulation sans conditions de l’Allemagne nazie a été célébrée dimanche 8 mai, en présence des Chalabrois, réunis autour de Jean-Jacques Aulombard, maire, des élus, et du comité de coordination des anciens combattants. A leurs côtés, l’adjudant-chef Franck Dessimoulie, commandant la communauté de brigades de Chalabre et Belvèze-du-Razès, le commandant du Groupement Sud et du centre de sapeurs-pompiers de Limoux Julien Saddier, le major de la marine nationale Dominique Lorrain, représentant le délégué militaire départemental, et une délégation des sapeurs-pompiers du centre de secours du Kercorb.

    8 mai à chalabre

    Il était 11 h à l’horloge de Notre-Dame, lorsque le cortège s’élançait en musique depuis le portail de la mairie, précédé par les porte-drapeaux Lucien Doumenc, Manuel Montoro et Bernard Sariège. Une minute de silence était observée devant la maison natale du Docteur Joseph Raynaud, tombé aux côtés de ses hommes, lors de l’attaque du maquis de Meilhan (Gers), le 7 juillet 1944. Après une minute de recueillement et un dépôt de gerbe, le choeur vocal chalabrois entonnait le Chant des Partisans.

    8 mai à chalabre

    Ce rendez-vous avec le souvenir s’est poursuivi au pied de la stèle du sculpteur Jean Magrou. Après lecture du message de la ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants, les solistes mirapiciens exécutaient brillamment les sonneries, puis la chorale Esalabra parachevait le vibrant hommage rendu aux victimes de tous les combats pour la Liberté.

    Le retour vers le centre de la bastide était rythmé par les cuivres et les percussions du pays de Mirepoix, avant une aubade et un apéritif partagé devant la maison commune.

    8 mai à chalabre

    8 mai à chalabre

    8 mai à chalabre

    8 mai à chalabre

    8 mai à chalabre

  • Rivel : Cérémonie du souvenir au lieu-dit « Scierie de la Prade » 

    rivel,moulin de l'évêque à rivelPatrick Bacot pour l'ANACR a rendu hommage aux victimes des lois d’internement.

    Le 28 janvier 1941, un ultime convoi emportait vers le camp de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), 253 militants syndicalistes, derniers détenus au lieu-dit « Scierie de la Prade ». Ce transfert s’inscrivait dans une logique politique qui consistait « à purger la France de ces éléments indésirables sans nationalité ». Après février 1939 et les camps du Roussillon, l’engrenage devait s’accélérer avec un gouvernement de Vichy allant au-devant des désirs de l’occupant, pour faire de ces centres de rétention, un lieu de transit vers les camps de la mort. Républicains espagnols, réfugiés allemands, militants communistes, syndicalistes, patriotes, résistants et juifs auront ainsi transité par le camp de Rivel.

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    « Les surveillés de l'Aude », comme précisé sur l'ardoise 

    A l’initiative de l’association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques (Ardiep) et de l’Arac, association républicaine des anciens combattants, le rendez-vous annuel des fils et amis des « indésirables », a permis d’honorer la mémoire des victimes de tous les totalitarismes. La cérémonie s’est déroulée le samedi 7 mai au pied de la stèle érigée près des vestiges du camp, en présence de Jérôme Artigues, maire de Rivel, Serge et Françoise Pagès (Arac), Patrick Bacot (Anacr), Joëlle Chalavoux conseillère départementale, et Marie-Ange Larruy (Parti communiste).

    Aux côtés des drapeaux des associations d’anciens combattants, les intervenants ont appelé au souvenir et à l’impérieux devoir de transmettre un passé qui ne doit pas être oublié.

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Joëlle Chalavoux pour le Département

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Jérôme Artigues, maire de Rivel, présente une canne gravée par un interné du camp

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Le Père J. Kemps et Claude Burlinchon

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Camp de Rivel

    Photo Collection Guy Ilhat

  • Les 60 ans du « Cessez-le-feu » du 19 mars 1962

    fnaca chalabreL'Hymne à la joie et la Marseillaise ont été interprétés par l'ensemble vocal Eissalabra.

    A l’appel du comité cantonal de la Fnaca présidé par Michel Sallès, une cérémonie a été célébrée en ce samedi 19 mars au monument aux Morts de Chalabre, en présence des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie. A leurs côtés, les élus de Chalabre et de Puivert, et une délégation du centre de secours du Kercorb ont présidé à cette journée mémorielle, venue rappeler le sacrifice de près de deux millions de jeunes Français mobilisés.

    fnaca chalabre

    Michel Sallès a donné lecture d'un message de paix et de réconciliation 

    Un 60e anniversaire du « Cessez-le-feu » en Algérie qui a donné l’occasion de rendre un hommage solennel aux victimes civiles et militaires de cette guerre, et de faire vivre le souvenir des 30 000 disparus. Après le message de paix et de réconciliation transmis par Michel Sallès, les représentants des municipalités de Chalabre et Puivert ont procédé aux dépôts de gerbes, avant les sonneries et les chants assurés par le quintet Batucada et la chorale Eissalabra.

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre

    fnaca chalabre