Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil - Page 2

  • Appel à la grève à l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil

    A l’instar des fédérations syndicales du territoire, le collectif CGT de l’établissement informe que l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil a décidé de se joindre au mouvement de grève national, prévu le mardi 30 janvier prochain. « Cette grève a pour objectif d’améliorer l’accompagnement, les services et les soins envers les personnes âgées, indissociables de l’amélioration des conditions de travail des professionnels de santé, qui sont à bout de souffle. Un rassemblement est prévu à 14 h devant l’établissement des Hauts-de-Bon-Accueil. Personnel de l’Ehpad, familles, résidents et citoyens, sont invités à se mobiliser massivement pour une meilleure qualité de vie et le droit à la dignité pour nos aînés ».

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    « Lumière matinale »

    Fresque réalisée en 2012 par les membres de l’atelier céramique de l’Ehpad, aux côtés de Michèle Janisset, céramiste d’art.

    Avec la journée de grève annoncée pour le mardi 30 janvier, le syndicat FO de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil communique : « Le 9 novembre dernier, FO synchronisait une action sur l’arc méditerranéen  pour le sauvetage des Ehpad, et promettait une deuxième action nationale du même type, elle aura lieu mardi 30 janvier. FO a eu le plaisir de voir se joindre au mouvement tous les syndicats, et à l’Ehpad de Chalabre, c’est main dans la main que FO et CGT disent Stop ! Stop aux restrictions budgétaires, stop aux restrictions de personnel, stop au travail géré par la montre, stop au travail à la chaîne. Quant aux vœux pour 2018, un conseil, ne vieillissez surtout pas. L’Etat organise la maltraitance institutionalisée, la population doit savoir. Nous demandons plus de moyens ».

  • Présentation des voeux à l'Ehpad

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabraDes voeux en chanson pour les résidents des Hauts de Bon-Accueil.

    L'hôpital local des Hauts de Bon-Accueil était en fête, jeudi 11 janvier, à l'heure où le grand salon décoré, accueillait une belle assemblée, invitée à se retrouver à l'occasion de la cérémonie des voeux.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    Après avoir souhaité la bienvenue à l’ensemble vocal Eissalabra, Sylvie Soinnard, directrice de l’établissement (photo ci-dessus), adressait un message optimiste, placé sous le signe triple de la couleur, du bonheur et de la bonne humeur. Jean-Jacques Aulombard, maire et ancien directeur de l'établissement, présentait également ses voeux et ceux de la municipalité, avant le début d’un intermède chanté, offert par Eissalabra et ses choristes.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    Il revenait à Colette Boussioux, musicienne soliste, d’ouvrir le ban avec un « Vive le vent » magistralement interprété à l’harmonica (photo ci-dessus), avant que la chorale chalabroise ne régale son auditoire près d'une heure durant. Grâce à un répertoire riche, de circonstance, et sous la direction de Maryse Leroy et Freddy Marty, remplaçant au pied levé, un chef de cœur grippé. Chacun était ensuite invité à célébrer une tradition gourmande, et c'est dans une ambiance excellente, que nos aïeux, auxquels nous présentons nos meilleurs voeux, ont entamé l'année 2018.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,eissalabra

  • Rencontre avec le CLIC : « Anticiper, le secret du bien vieillir »

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilIl existe une méconnaissance des prestations et des droits auxquels les personnes de plus de 60 ans peuvent prétendre.

    Mercredi 13 décembre, l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil réunissait une assemblée venue à la rencontre du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude (Centre local d’information et de coordination), un service du Département dédié aux 60 ans et plus. Lequel assure une fonction d’information, d’orientation et de conseil auprès des personnes âgées, mais aussi auprès de leur famille et de leur entourage.

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Accueillies par Sylvie Soinnard directrice de l’Ehpad et Joliette Coste, adjointe au maire de Chalabre, Mmes Anne-Marie Combes, responsable de coordination, et Martine Moulines, chargée d’accueil, du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, ont présenté le guide des Droits et prestations des seniors du Département. Ce guide reprend les aides qui peuvent être octroyées dans le cadre d’un maintien à domicile ou d’un accueil en établissement d’hébergement. Y figurent aussi les différentes mesures de soutien et protection, les dispositifs concernant les ressources, les aides financières, la santé, la fiscalité, l’octroi d’une carte d’invalidité, de stationnement...

    En outre, des actions mises en place en direction des familles qui s’occupent quotidiennement de leurs proches âgés dépendants dans le cadre de l’aide aux aidants familiaux, ont été présentées à un public qui a témoigné de l’importance de ces aides, et de la qualité des interventions des professionnels de gérontologie présents sur le territoire.

    Pour toute information, il est conseillé de contacter le CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, Maison du Département, avenue André Chénier à Limoux (04 68 69 79 60).

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Quelques chiffres

    La population cible :                          

    27% de la population de l’Aude, aujourd’hui, est âgée de plus de 60 ans. Ces personnes expriment le souhait de rester vivre à leur domicile (33 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

    11,6% ont plus de 75 ans et 80% d’entre elles sont aidées régulièrement par un proche, communément appelé, « proche aidant ou aidant familial » (14.5 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

    L’enjeu de la démarche :

    Selon une étude de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), 63 % des aidants s’investissent quotidiennement et ce pendant une durée moyenne de 4 ans. Ainsi, leur temps libre est réduit, pour ne pas dire inexistant, avec bien souvent un nécessaire réaménagement de leur temps d’activité professionnelle. 93 % se sentent épuisés, 9 aidants sur 10 sont déprimés et 79 % se déclarent en mauvaise santé. 80 % se disent peu ou mal informés. D’ailleurs, dans un tiers des cas, ils ne bénéficient d’aucune aide.

  • C'était hier : Le nouvel hôpital a été inauguré

    L'article publié aujourd'hui avait paru dans l'Indépendant, édition du dimanche 28 janvier 2007.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilJean-Jacques Aulombard a souhaité la bienvenue à tous en cette journée inaugurale (Photos archives Yves Saddier, janvier 2007).

    Elle avait contribué voilà plusieurs siècles à fournir le matériau nécessaire à l’édification de l’église St Pierre, la colline de Roquefère était une nouvelle fois à l’honneur vendredi 19 janvier à l’occasion de l’inauguration du nouvel hôpital local de Chalabre. L’événement aura réuni une nombreuse assemblée accueillie sur les hauteurs du vieux Chalabre par Jean-Jacques Aulombard directeur de l’hôpital local, Christian Guilhamat maire, Bernard Lemaire préfet de l’Aude, Marcel Rainaud sénateur et président du conseil général, Roger Rosich conseiller général du canton et Jean-Paul Dupré député.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Selon le protocole, le traditionnel ruban inaugural était coupé pour donner le coup d’envoi d’une visite complète des lieux précédant l’intervention des élus et du représentant de l’état. Premier intervenant Jean-Jacques Aulombard revenait sur l’évolution et la mise en oeuvre d’un formidable projet, en mettant l’accent sur l’implication permanente du personnel soignant de l’Hôtel-Dieu.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Christian Guilhamat (photo ci-dessus) revenait sur les conditions ayant permis l’aboutissement d’une réalisation qui devrait faire référence en matière architecturale et environnementale. Il souhaitait que l’établissement puisse à présent s’ouvrir vers les structures hospitalières voisines, telles que le centre de Carcassonne avec lequel est déjà engagé un partenariat dans le domaine de la cuisine et de la blanchisserie. Il soulignait enfin l’important investissement consenti par la commune afin de réaliser la voirie, le réseau d’électrification et la construction d’un château d’eau, réservant pour conclure une charge à l’attention du conseil général pour sa faible participation à l’effort.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Dans son intervention, Marcel Rainaud (photo ci-dessus) revenait sur les deux centres inaugurés fin 2006 à Port la Nouvelle et Castelnaudary, avant d’établir un parallèle avec Chalabre où la pose de la première pierre n’aura là jamais été à l’ordre du jour. « Chalabre a choisi la discrétion quitte à minorer l’importance du projet, pourtant la reconstruction de l’hôpital est un événement pour toute la zone d’influence. Les feux de l’actualité auraient permis aux citoyens de savoir où passait l’argent public de l’état et du département ». Le président du conseil général évoquait le premier projet initié entre 1997 et 1999 (par Jacques Montagné et Hubert Carcy ndlr) avant la finalisation de l’actuel nouvel hôpital pour lequel le conseil général aura investi au total 1.180.000 €. Marcel Rainaud revenait sur une autre exception chalabroise puisque l’hôpital sera dépourvu de cuisine et dépendra de Carcassonne avec une livraison des repas les lundis, mercredis et vendredis. En insistant sur le rôle social indéniable d’une structure remarquable occupée à 98%, Marcel Rainaud souhaitait pour conclure voir en cette journée un événement heureux.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilLe député Jean-Paul Dupré puis Bernard Lemaire préfet de l’Aude (photo ci-contre)  revenaient sur la complexité liée aux différents apports techniques et financiers. Ils soulignaient l’importance de l’action dans le domaine évolutif de la gestion de la fin de vie des personnes âgées avec une connexion entre les différents établissements de la zone. Pour faire en sorte qu’il y ait une conjonction des compétences pour la création d’une structure sanitaire forte. Chacun se félicitait de voir Chalabre et son canton « bénéficier d’un équipement de première grandeur, avec la perspective de création de lits de médecine, dans un pays qui doit bouger et qui bouge ».

    Le nouvel hôpital de Chalabre a ouvert ses portes, les premiers pensionnaires y feront leur entrée avec l’arrivée du printemps.

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

  • C’était hier : Le nouvel hôpital inauguré

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 18 janvier 2007. L’occasion de souffler une dixième bougie d’anniversaire sur l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil.

    La nouvelle structure sera plus médicalisée et mieux adaptée aux personnes âgées. La cérémonie aura lieu demain, en présence de nombreux élus.

    hôtel-dieu saint-jacques,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilLe nouvel hôpital (au second plan), offre une vue imprenable sur Chalabre et s’étend sur 13 800 m² (Photos archives, Automne 2006).

    Après le succès obtenu par les deux journées « portes ouvertes » organisées les 9 et 10 janvier dernier (près de cinq cent personnes en visite sur le site), le nouvel hôpital local sera inauguré vendredi à 11 h. En présence de MM. Bernard Lemaire préfet de l’Aude, Marcel Rainaud président du Conseil général, Roger Rosich conseiller général du canton, Alain Corvez directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation, Jean-Jacques Aulombard directeur de l’hôpital et Christian Guilhamat maire de Chalabre, la structure faisant face au château de Mauléon sera officiellement mise en service.

    Cérémonie solennelle et aboutissement d’un immense chantier entrepris en juin 2004, qui va permettre l’installation de pensionnaires résidant pour quelques jours encore, dans le cadre mythique de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, institué en 1826 par les Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny. Devenu maison de retraite en 1960 et réhabilité au début des années 1970, le vieux bâtiment blotti au pied de l’église Saint-Pierre ne satisfaisait plus aux normes de sécurité. Légalisation oblige, il s’apprête à abandonner une vocation plus que centenaire, née de l’acte de donation effectué le 7 juin 1582 par le curé Prévost de Lavelanet, « d’une maison et d’un jardin situés au Barry de Saint-Pierre, à l’hospice de Chalabre ».

    hôtel-dieu saint-jacques,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    La future structure d’hébergement, implantée sur une superficie de 13 800 m² cédée par la municipalité, qui a assuré la construction de la voie d’accès et du château d’eau, sera plus médicalisée et adaptée à la réalité de l’état des personnes accueillies, à savoir le plus souvent des personnes âgées grabataires et/ou atteintes de pathologies de type Alzheimer. Trois unités se partageront 64 lits, deux de 22 lits pour personnes âgées désorientées, une unité de 20 lits pour personnes âgées non désorientées.

    En coupant le traditionnel ruban inaugural ce vendredi 19 janvier, aux côtés du personnel soignant de l’établissement, élus et représentants de l’état refermeront une page de l’histoire du vieux Chalabre.

    hôtel-dieu saint-jacques,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Contrat rempli, l'équipe de l'entreprise Dijol à rendu les clefs du chantier.