Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

usc kercorb-la bastide-le peyrat - Page 5

  • Rugby : L’USCKBP en seizième de finale du France

    Challenge Bruno Danjou 2009.jpg

    Photo archives, Challenge Bruno Danjou, 4 juillet 2009

    Après avoir ramené le bouclier de Champion Midi-Pyrénées de 4e série le 22 avril dernier, l’Entente des Trois clochers repart en conquête ce dimanche 13 mai, à la faveur d’un seizième de finale de championnat de France. L’USCKBP sera opposée au RC Virazeil, club du Lot-et-Garonne, vice-champion du comité Périgord-Agenais. La rencontre aura lieu sur le stade de Bressols et sera dirigée par Romain Jo, arbitre de Fédérale I (Comité Côte Basque Landes).

  • Rugby : Le bouclier de Midi-Pyrénées pour l'USCKBP, qui renverse Grisolles au bout du suspense

    Finale 4e série 22 avril 2018 020.jpgMathias Verganzonès et ses partenaires soulèvent un bouclier conquis humblement et fièrement (Photos Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

    En ce dimanche 22 avril, le stade du Ramier à Auterive (Haute-Garonne) accueillait la finale de 4e série du championnat de Midi-Pyrénées, opposant l’U.S. Chalabre-Kercorb-La Bastide-Le Peyrat au SC Grisollais (Tarn-et-Garonne). Cette vraie rencontre au sommet mettait aux prises deux formations jusqu’alors invaincues, qui auront écrit sous une chaleur accablante, un scénario digne des maîtres du suspense. Avec une pénalité convertie à la 82e minute par Eliot Floch, qui permettait à l’Entente des Trois-Clochers et à ses nombreux supporters, de laisser exploser leur joie, pour une victoire sur le fil, 16 à 15 (mi-temps 13-12).

    Rémy Calméjane assisté de MM. Olivier Baduel et Jérôme Dressayre sifflait le coup d’envoi, et si l’USCKBP ne revêtait peut-être pas le statut de favori, elle engageait le duel résolument disposée à faire valoir ses nombreux points forts. Les Grisollais marqueront rapidement les esprits, par l’intensité de leur jeu et la puissance de leurs avants. Ils passeront la ligne dès la 6e mn pour un essai de Vincent Brichet, transformé par Mathieu Busque (0-7). La réponse au pied viendra du buteur Eliot Floch qui va ramener l’Entente à portée de tir du SCG (3-7). Puis, sur un éclair de génie et une belle percée du capitaine Mathias Verganzonès, Christophe Gout conclu une action de 70 m en aplatissant entre les barres (photos ci-dessous). Avec la transformation d’Eliot Floch, les rouge et noir prennent les devants (10-7).

    Finale 4e série 22 avril 2018 003 bis.jpg

    Finale 4e série 22 avril 2018 001.jpg

    Le SC Grisolles conquérant, ne se laisse pas abattre et reprend l’avantage au score avec un essai non transformé de Christophe Rodrigues à la 25e mn (10-12). Serein sur les tentatives de transformation de pénalité, Eliot Floch ajoute trois points dans l’escarcelle de l’Entente peu avant la pause (13-12).

    Le deuxième temps va voir des Grisollais faire l’impasse sur les points au pied, préférant jouer à la main pour forcer leur capital au tableau d’affichage. Peine et points perdus pour les Tarn-et-Garonnais car la défense des rouge et noir est admirablement hermétique. Le SCG parviendra pourtant à convertir une pénalité à la 70e mn par Philippe Antichan, et prendre une option pour le titre (13-15). La cause semble entendue pour les rouge et noir, et tandis que Grisolles pense avoir mis la main sur le « bout de bois », M. Calméjane siffle une pénalité en faveur de l’USCKBP, pour une faute grisollaise manifeste. 48 m face aux perches, d’un calme olympien, Eliot Floch coupé de la pression du public, prend ses responsabilités et décide de tenter la pénalité. Le stade du Ramier retient son souffle, la balle monte, et vient mourir juste derrière la barre.

    Finale 4e série 22 avril 2018 016.jpg

    L’arbitre siffle la fin du match sur un score de 16 à 15 pour l’USCKBP qui se retrouve au septième ciel, pour une communion de bonheur dans le chaudron du Ramier en ébullition. Félicitations à l’ensemble des acteurs de cette finale à l'intensité dramatique, avec une mention pour Jean-François Manenti, Jean-François Pichéric et Jean-François Toustou, un trio d’entraîneurs exact au rendez-vous et artisan d'une promesse tenue.

    Finale 4e série 22 avril 2018 003.jpg

    L'USCKBP entre dans l'arène...

    Finale 4e série 22 avril 2018 004.jpg

    ... les supporters sont en place

    Finale 4e série 22 avril 2018 005.jpg

    Impact imminent pour Anthony Rodrigues

    Finale 4e série 22 avril 2018 006.jpg

    Cyril Servant pris en tenaille

    Finale 4e série 22 avril 2018 007.jpg

    Daniel Pirès va servir Christophe Gout...

    Finale 4e série 22 avril 2018 008.jpg

    ... pour un essai sous les poteaux

    Finale 4e série 22 avril 2018 010.jpg

    Jeff Girard à la relance

    Finale 4e série 22 avril 2018 011.jpg

    Grégory Amiel s'emploie pour desserrer l'étau grisollais

    Finale 4e série 22 avril 2018 012.jpg

    Pierre Rossi serré vers la touche garde le ballon en vie

    Finale 4e série 22 avril 2018 013.jpg

    Jérôme Alex indestructible

    Finale 4e série 22 avril 2018 014.jpg

    Un dernier crochet dans les arrêts de jeu pour Cyril Servant...

    Finale 4e série 22 avril 2018 015.jpg

    ... et le match va basculer

    Finale 4e série 22 avril 2018 017.jpg

    Finale 4e série 22 avril 2018 018.jpg

    Finale 4e série 22 avril 2018 021.jpg

    Finale 4e série 22 avril 2018 019.jpg

  • Rugby : L’Entente souffre mais passe l'écueil rieucrosain

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucrosEliot Floch et Anthony Rodrigues en soutien, ont signé les deux essais de l’Entente (photo Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

    Dimanche 11 mars, l’Entente des Trois Clochers a bouclé la phase de qualification en prenant le meilleur sur le CO Rieucrosain, score final 21-16 (mi-temps 0-10). Dixième succès en autant de rencontres, mais une journée compliquée pour le leader invaincu du championnat de 4e série Midi-Pyrénées (poule B), face au COR venu chercher une deuxième place et une qualification directe en quart de finale. Qualification que l’ USCKBP tenait déjà depuis le 25 février dernier et sa victoire au TAC.

    La première période sera équilibrée, sans grandes envolées, et marquée par un gros combat devant. Le buteur de Rieucros, puissant, tentera à plusieurs reprises de prendre les points au pied aux alentours de la ligne médiane, n’y parvenant qu’une seule fois. La ligne de défense des Bleus finira par craquer, avec quelques placages manqués qui permettront aux Noirs d’emmener le ballon  en terre promise. La pause sera sifflée sur le score inattendu de 0 à 10 pour le COR.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    En deuxième période, Jano Manenti et Jean-François Pichéric effectueront quelques ajustements dans leur effectif. Le combat au sol devient plus propre, avec des ballons de récupération plus nombreux. Sur une charge dévastatrice, Anthony Rodrigues marque et permet aux siens de recoller au score (photo ci-dessus). Jeff Girard transforme face aux perches (7 à 10). L’USCKBP semble alors reprendre des couleurs et honorer son statut de leader et favori. Le duel de buteur portera le score à 10 à 16, Eliot Floch passant une pénalité pour l’Entente. Ce dernier ira marquer en coin le deuxième essai des Bleus, à la conclusion d’une belle attaque des arrières, essai non transformé (15 à 16, photo).

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    Le COR semble souffrir du manque de remplaçants (trois), et commet de plus en plus de fautes. Eliot Floch en profite et passe une pénalité à l’heure de jeu, qui soulage les supporters de la Vallée de l’Hers. Une autre pénalité sera marquée à dix minutes de la fin, portant le score à 21 à 16. Rieucros ne lâchera rien, échouant à marquer à quelques secondes du trille final, mais il est dit que les barbelés resteront inviolés, grâce à la fraîcheur physique des hommes de Jean-Paul Servant. Très bon match des deux équipes, avec un quinze rieucrosain en capacité de battre l’Entente, en cas de retrouvailles en phases finales. Le quart se jouera en terrain neutre le dimanche 8 avril prochain, face à un barragiste qui n’a pas encore dit son nom.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Rugby : L’Entente assure sa qualification face au TAC

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguetteJeff Girard et l'Entente ont finalement pris le dessus sur les blanc et bleu  (Photos Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

    Dimanche 25 février, l’USCKBP en déplacement à Toulouse a négocié au mieux le duel qui l’opposait au quinze du TAC, son dauphin au général du championnat de 4e série Midi-Pyrénées. Relever le challenge face au TAC s’annonçait périlleux, le team toulousain n’ayant perdu qu’un seul match, justement contre l’Entente lors de la phase aller (27-12). Au final, cette dernière double la mise sur le score de 13 à 25 (mi-temps 6-5).

    Temps idéal, public et dirigeants du TAC chaleureux, conditions réunies pour un dimanche sous le signe du fair-play. Christophe Noye sifflait le coup d’envoi après une minute d’applaudissements à la mémoire de Jacques Cunillera, les deux formations soudées au centre du terrain.

    La première période, un peu tendue, verra le TAC marquer son territoire et concrétiser deux pénalités (6-0). L’Entente subit quelque peu et commet une belle volée de fautes qui ne lui permet pas de dévoiler son jeu offensif. Le match des rouge et bleu se joue principalement devant. A force de pression, de défense agressive, le quinze de l’Entente bénéficie d’une mêlée à cinq mètres. Maxime Batistella entré à la place d’Anthony Rodrigues légèrement blessé, se saisira du ballon et fera parler sa puissance pour franchir la ligne et déposer le ballon en terre promise (6-5 photo ci-dessous). Les deux équipes laissent beaucoup d’énergie sur le terrain, mais la qualité du banc de l’Entente fera la différence. Quelques minutes plus tard, Eliot Floch, met son équipe devant sur pénalité, avant que Cyril Servant puis Jeff Girard ne passent la ligne, pour deux essais transformés par Eliot Floch (6-22).

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    Les lignes arrière par leurs déplacements ballon en main et par l’excellent jeu au pied, permettront d’assurer la victoire. La valeureuse équipe du TAC ne lâche rien et réussi à marquer en coin (13-22). Une dernière pénalité passée par Eliot tiendra les locaux à distance définitive, 13 à 25 score final. Haies d’honneur, applaudissements et félicitations mutuelles viendront conclure un match où le rugby a retrouvé ses valeurs de partage et de convivialité.

    Grâce à cette neuvième victoire en autant de match, l’USCKBP assure sa première place avant même la réception du CO Rieucros le dimanche 11 mars prochain. Cette position lui permet également d’accéder aux quarts de finale de la compétition.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tac-la fourguette

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Jacques Cunillera n’est plus

    2015 18 juillet Jacques Cunillera.JPGAu revoir président.

    Vendredi 2 février, Jacques Cunillera était accompagné vers le caveau familial, porté par ses joueurs du quinze de l’USCKBP. Ultime hommage rendu à un président enlevé à l’affection de ses proches et amis à l’âge de 57 ans, au terme d’un nouveau combat perdu face à la maladie. Originaire de la ville d’Argentan (Orne) où il était né le 1er juin 1961, d’une maman normande et d’un papa hispano catalan qui émigrera plus tard vers les Etats-Unis, Jacques Cunillera avait quitté le cercle familial à l’âge de 18 ans. Un premier départ qui lui permettra d’arriver en pays audois, après un engagement signé au 3e RPIMA de Carcassonne. Cinq années de vie militaire et plusieurs campagnes, au Gabon, en Centrafrique et au Tchad, avant de renouer avec la vie civile en pays toulousain.

    Il choisi de se former au métier de charpentier, puis il intègre le cercle des Compagnons du Devoir. A la faveur d’un chantier effectué rue du Presbytère, il découvre le Kercorb, et par le jeu de l’amour et du hasard, il fait la connaissance à l’orée d‘un nouvel an, de Muriel Marty, jeune chalabroise qu’il épousera bientôt. Son intégration en pays chalabrais se verra renforcée par une forte implication dans la vie associative, au sein du FCC d’abord, où il coache les jeunes pousses de l’école de football, de 2004 à 2006. Egalement actif avec ses amis du club de pétanque qu’il retrouve place Charles Amouroux, sa vie professionnelle prendra un nouveau virage en janvier 2006. Date à laquelle avec son épouse Muriel, ils prennent en main les destinées du Café des Sports, succédant à Thom et Marie, pour un bail de dix ans derrière le zinc et en cuisine.

    2006 Mai 006.jpg

    Jacques Cunillera en mai 2006, avec les benjamins du Football-Club Chalabrois.

    Passionné de ballon rond et sportif dans l’âme, Jacques Cunillera va rebondir en prêtant ses services au vieux club de rugby de l’US Chalabre XV, qu’il présidera de janvier 2008 (année du Centenaire du club) jusqu’à juin 2009. Une présidence qu’il reprendra en juin 2015, l’USCK a fusionné dans l’intervalle, avec les voisins ariégeois de La Bastide-sur-l'Hers et du Peyrat. Un club aujourd’hui orphelin de son président, désireux de perpétuer sur le terrain, l’hommage rendu en ce premier vendredi de février.

    Après les messages d’affection témoignés par ses enfants, chacun a manifesté soutien et sympathie à ses proches, avant un dernier au revoir. Très sincères condoléances à Muriel son épouse, à ses enfants, Fabien, Laure, Mickaël, Medhi, Alexia et Narjis, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    jacques cunillera,usc kercorb-la bastide-le peyrat

    Le 30 octobre 2016, avec l'équipe dirigeante de l'USCKBP.