Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

auguste cathala

  • Montjardin : Le mardi 23 mai 1944, à la ferme du Roudié

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacotBertrand Bargain a évoqué le souvenir d’Auguste Cathala.

    La mémoire d’Auguste Cathala, assassiné le 23 mai 1944 par l’occupant nazi, a été honorée dimanche au pied de la stèle érigée par les FTPF à l’entrée du village de Montjardin. Avaient répondu à l’invitation de Bertrand Bargain, maire de la localité, les anciens combattants et leurs porte-drapeaux, Patrick Pujol (ANACR) et Nadine Canellas (AAGEF-FFI). A leurs côtés, la famille d’Auguste Cathala, les élus, Charles Henrique pour la brigade de gendarmerie, Patrick Bacot représentant l'ANACR et l’ensemble vocal Esalabra.

    Bertrand Bargain évoquait la chronologie des événements qui allaient précipiter le destin du fils aîné de Marius et de Marie Cathala, âgé de 19 ans. Harcelé par ceux qui allaient être ses bourreaux et sommé de les emmener vers le campement des maquisards établis à la ferme du Roudié, Auguste Cathala prendra le chemin le plus long, avant de signaler sa présence et alerter les membres du maquis « Faïta ». Lesquels échapperont aux griffes d’une colonne allemande, appuyée ce jour-là par la milice de Chalabre. Auguste Cathala subira l’acharnement et la barbarie de la horde, supplicié et mutilé, il sera abandonné dans la ferme incendiée. La veille, dans la ferme des « Vinsous », Auguste Cathala avait partagé le repas familial avec Paul Alcantara, André Riffaut, Lolo Mazon, et l’imminence d’un débarquement avait été évoquée.

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    Après une minute de silence et de recueillement, Patrick Bacot (ci-dessus) pour l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR) rendait hommage à Auguste Cathala et aux mouvements de la Résistance, avant que les choristes d’Esalabra n’offrent une émouvante interprétation du Chant des Partisans. Bertrand Bargain concluait la cérémonie en remerciant la nombreuse assemblée venue honorer la mémoire et le sacrifice d’un fils de Montjardin. Chacun était ensuite invité à redescendre vers la place du village, pour un vin d’honneur offert par la municipalité. L’après-midi était consacrée à une visite sur les hauteurs du Roudié, où perdure la mémoire d’Auguste Cathala.

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    Présent en cette journée du souvenir, Jean Tailhan dit Lapébie, vétéran du Maquis Faïta

    auguste cathala,anacr aude,patrick bacot

    La journée s'est prolongée sur les lieux où Auguste Cathala a été supplicié à mort

  • A la mémoire d'Auguste Cathala

    Des roses fleuriront le dimanche 22 mai, au pied de la stèle érigée à l’initiative des Anciens FTPF, à la mémoire d'Auguste Cathala, martyr et héros de la Résistance. Le destin tragique d’Auguste Cathala, assassiné le 23 mai 1944 par l’occupant nazi à la ferme du Roudié, sera évoqué lors de la cérémonie célébrée à partir de 11 h. En présence de la famille d'Auguste Cathala, de Bertrand Bargain maire de Montjardin et son conseil municipal, des Montjardinois, des Chalabrois, des porte-drapeaux de la coordination des anciens combattants, et de l'ensemble vocal Esalabra.

    A l’issue de la cérémonie, un vin d’honneur sera offert par la commune, avant un repas partagé, suivi vers 15 heures, d’une visite à la ferme du Roudié (informations pour le repas auprès de Régine Garcia au 06 83 14 35 54).

    auguste cathala,ferme du roudié

    Auguste Cathala (debout au centre), avec les amis sur la terrasse du café de la Liberté

    Assis en partant de droite, Jacinto Castellà (2e), Fidel Alonso (3e). Au second plan avec béret, Jean Raynaud.

  • Montjardin : Le souvenir d'Auguste Cathala sera honoré

    auguste cathala,montjardinLe bureau réélu donne rendez-vous le 22 mai prochain.

    Vendredi 8 avril, les membres de l’association « Dans les pas d’Auguste Cathala », créée en février 2018, se retrouvaient aux côtés de Bertrand Bargain, maire de la commune, et Jacques Boulbès, adjoint. Elections obligent, le lieu de rencontre avait été fixé dans la salle habituellement dédiée aux chasseurs.

    Après les mots de bienvenue prononcés par Sylvette Calmet Cathala, présidente, et Serge Fournié, vice-président et secrétaire, le bilan d’activité et le rapport financier ont été présentés, puis approuvés par l’assemblée. Les projets pour 2022 ont été évoqués, par l’intermédiaire d’un calendrier validé autour de la cérémonie commémorative qui aura lieu le dimanche 22 mai prochain, avec le concours de l’ANACR (11 h).

    Après deux années blanches qui n’ont pas permis d’honorer cette journée du souvenir, l’initiative prise en 2019 sera renouvelée, avec un repas partagé sur la place du village à l’issue de la cérémonie. Une visite guidera ensuite vers le lieu où Auguste Cathala fut supplicié par les éléments de la colonne allemande du capitaine Nordstern, mise sur la voie par la milice chalabroise.

    Après démission, le bureau a été reconduit à l’unanimité : présidente Sylvette Calmet Cathala, vice-président et secrétaire Serge Fournié, trésorière Régine Garcia, Jean-José Garcia adjoint.

    Bertrand Bargain, élu maire de la commune le samedi 2 avril dernier, rendait hommage à son prédécesseur, Francis Routelous, décédé le vendredi 4 février. La proposition du bureau d’inscrire le nom de Francis Routelous au titre de président d’honneur, était ensuite approuvée à l’unanimité par l’assemblée.

    L’association se retrouvera le vendredi 6 mai à la salle de la mairie (18 h), afin d’organiser l’accès à la ferme du Roudié.

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

  • Montjardin : Le mardi 23 mai 1944, à la ferme du Roudié

    2021 Augsute Cathala 001 bis.JPGLes proches d’Auguste Cathala ont fleuri la stèle du souvenir.

    Le destin tragique d’Auguste Cathala, assassiné par l’occupant nazi à la ferme du Roudié, a été évoqué dimanche, au pied de la stèle érigée à l’entrée du village par les FTPF (Francs-tireurs et partisans français). Cette journée du souvenir a été commémorée en présence de la famille d’Auguste Cathala, de Francis Routelous et Jacques Boulbès, maire et adjoint de Montjardin. Une cérémonie intime qui a permis de raviver la mémoire et de rappeler la chronologie des événements qui allaient précipiter le destin du fils aîné de Marius et de Marie Cathala, âgé de 19 ans. Harcelé par ceux qui seront bientôt ses bourreaux et qui le poussent sur le chemin devant les conduire jusqu’aux résistants, Auguste Cathala sait qu’il faut gagner du temps. Il choisira d’abord d’ignorer le chemin le plus court, puis, arrivé dans une clairière, il signale sa présence. Ainsi alertés, les membres du maquis « Faïta », établis dans la ferme du Roudié, échapperont aux griffes de la 5e compagnie du capitaine Nordstern.

    Les témoignages et les photographies retrouvées, ne laissent aucun doute quand à la manière dont les « hordes nazies », firent payer à Auguste Cathala un comportement qui permettait aux soldats de l’ombre, d’échapper à un piège tendu avec la complicité des miliciens chalabrois. La veille, dans la ferme familiale des « Vinsous », Auguste Cathala avait partagé le repas familial avec Paul Alcantara, André Riffaut, Lolo Mazon, et l’imminence d’un débarquement avait été évoquée. Le 25 mai, Auguste Cathala était inhumé dans le petit cimetière de Montjardin, et à la nuit tombée, sa sépulture recevra la visite d’un groupe de maquisards venus déposer un bouquet de fleurs orné d’un ruban tricolore.

    Soixante et dix-sept années ont passé mais ce cruel souvenir qui symbolise la générosité jusqu’au don de soi reste intact dans les mémoires. « Les meilleurs émergent de partout. Ils ne relèvent ni d’une caste, ni d’une tradition, ni d’une émission de diplômes. Ils émanent d’un acte de leur conscience et de leur énergie » (juillet 1946 André Rousseaux). 

    2021 Augsute Cathala 002.JPG

    2021 Augsute Cathala 003.JPG

    auguste cathala,montjardin

    Photo Maurice Mazon