Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avenir du kercorb

  • Un jour, une image

    C'était une fin de semaine festive à Puivert, et l'harmonie-fanfare de l'Avenir du Kercorb étaient allée offrir une prestation musicale aux Puivertains et à leurs invités. Une fois le défilé terminé, les musiciens s'accordaient quelques instants de repos aux abords de la halle. Le temps de déguster une boisson offerte par les organisateurs de la fête, et il était déjà l'heure de repartir en bus vers Chalabre.  

    avenir du kercorb,vincent mesado,jean-pierre huillet

    Vincent Mesado, Jean-Paul Subreville, Raymond Fournès, Jean-Pierre Huillet, et Daniel Lopez, venu encourager ses camarades.

  • La fièvre monte à « El Cazal »

    La Ressègue.jpgLes hauts dignitaires du club de  « La Ressègue » sont convoqués samedi au stade.

    Les festivités célébrées en l’honneur de Sainte Marie-Madeleine débuteront aujourd'hui vendredi 20 juillet à 18h avec les « Festejaïres del Cazal ». Ces derniers feront leur retour sur les cours, à l’heure où l’angélus du soir égrené depuis le clocher de St Pierre, donnera le coup d’envoi d’un week-end dédié à la fête. A la nuit tombée "DJ La Furgue" sera aux manettes pour un bal lancé sur la place dès 22h.

    Samedi 21 juillet à 11h, opération « Vé’libre » sur les boulevards de la bastide avec final sur la grand-place du Cazal, suivie à 15h 30 de la VIII° édition du Challenge Raymond Fort, match de rugby opposant les vieilles gloires des « Badalucs » aux « Cissous » de Montpellier (stade Lolo Mazon). A 20h, grande « mounjetado », inscriptions obligatoires auprès de Francis Amouroux au 04 68 69 23 73 ou Jean-Paul Subreville au 09 52 34 39 21 (prière d’amener les couverts). A 22h, grande soirée avec "D.J. La Furgue".

    fête du cazal,tonton kéké,dj la furgue,banda entre-nous,avenir du kercorb

    Dimanche 22 juillet, messe en la chapelle Sainte Marie Madeleine à 10h 30, suivie à 11h 30 d’une exhibition de la batterie fanfare de "l'Avenir du Kercorb" pour un tour de la commune en musique. Un apéritif réunira aux alentours de midi les Cazaliens et leurs invités, sur le principe de l’auberge espagnole. A 17h 30 sera donné le départ de la XVI° édition de la Course internationale à la brouette. Le « Wheelbarrow Team del Cazal » réservera deux départs pour les équipages juniors et féminins, avant que le drapeau ne délivre les candidats masculins, en quête d’un trophée remporté en 2011 par la paire Boussioux-Cnocquart, alias « Boubou-Titou Team ». La remise des prix se fera en musique avec la contribution de la banda "Entre-nous", laquelle animera également le coucher du soleil (possibilité de restauration sur place). La soirée se poursuivra sous la forme d’un thé dansant, animé par "Tonton Kéké", en clôture des festivités 2012. Le comité des fêtes de Chalabre, les « Festejaïres del Cazal », le maire de la commune libre et ses conseillers sont prêts à vous réserver leur meilleur accueil.

    Boubou Titou Team 2011.jpgQui pour succéder au "Boubou-Titou Team" ?

  • Quand "L'Avenir du Kercorb" était le nom d'une harmonie musicale

    Avenir du Kercorb.JPGL'harmonie-fanfare de l'Avenir du Kercorb, alors dirigée par René Benoît (sur le pont, en costume et chapeau. Photo Maurice Mazon).

    C'était au tout début des années 1960 et les musiciens franchissent le Pont-de-l'Hers, en direction du monument aux Morts. Ils sont précédés par Daniel Gaubert, leur tambour-major, lui-même suivi au premier rang et de gauche à droite, par les jeunes tambours Gérard Calbo, Gérard Huillet, Alain Saurel, Gérard Santouil et Henri Sancho. Parmi les "civils", Thierry, Alain, Serge et Gérard Crovetti (signe distinctif, un pull-over), Philippe Danjou, Jean-Louis Garcia, René Delpech, futur tambour-major de l'AK. Cette formation comptait alors près de 80 exécutants, tambours, clairons et harmonie confondus. René Berland et Marcel Bastard étaient responsables de la formation des clairons, Pierre Sancho supervisait les tambours. Pour les partitions, Henri Sabatier et Augustin Sibra assuraient l'harmonie à l'arrière. Pour plus d'informations sur une des périodes de l'âge d'or musical en pays chalabrais, il est possible de se référer aux travaux de recherches effectués par Sophie Jacques de Dixmude, consignés dans le Tome VI de l'association "Il était une fois Chalabre".