Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

banque populaire

  • C’était hier : « Il était une fois Chalabre » a été mis à l’honneur

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 24 juin 2007.

    il était une fois chalabre,jean vaquié,banque populaireMichel Brembilla présent à Nîmes, a reçu le prix des mains de Jean Vaquié (photo archives Juin 2007).

    Une fois les dernières retouches apportées à un Tome VIII que chacun pourra découvrir à partir du samedi 7 juillet prochain, l’équipe du président Michel Brembilla et ses amis se retrouveront mercredi 27 juin, place Charles-Amouroux, à l’occasion d’une réception destinée à saluer leur engagement au profit de la communauté. En effet, douze ans après avoir émis le vœu de faire revivre le passé de la « Prima Kercorbis Civitas », l’association « Il était une fois Chalabre » est la brillante lauréate 2007 du Prix Initiative Région des sociétaires de la Banque Populaire du Sud. Une distinction qui soutient et encourage les initiatives de bénévoles ou d’associations attachées à faire revivre l’histoire d’un village, en recréant les liens entre tous les acteurs de son passé.

    La bonne nouvelle est arrivée de Nîmes où le comité de sélection réuni au pôle d’activités du groupe, en a fait l’annonce au printemps dernier, lors de l’assemblée générale 2007. A cette occasion, Michel Brembilla invité à la tribune aura eu le plaisir de retracer un historique de l’association dont il assure la présidence depuis 1995, avant de recevoir le premier prix d’une valeur de 3.000 € dans la catégorie valorisation du patrimoine local, des mains de Jean Vaquié, vice-président du conseil d’administration.

    La remise officielle prévue cette fois à Chalabre, se déroulera mercredi prochain à l’initiative de Claude Cordel et Jean Vaquié (président et vice président du conseil d’administration), et François Moutte, directeur général de la Banque Populaire. Ces derniers soutiendront les valeurs coopératives auxquelles leur groupe est attaché, en un lieu dédié à la mémoire de Charles Amouroux, secrétaire de la Commune de Paris, arrêté en 1870 par les Versaillais puis condamné aux travaux forcés à perpétuité et déporté en Nouvelle-Calédonie. Les membres de « Il était une fois Chalabre » accueilleront leurs hôtes à partir de 18 h, pour une visite guidée du village en compagnie de Serge Fournié, avant le retour vers la place Charles-Amouroux où se déroulera la cérémonie.       

  • C’était hier : Patrimoine : Les Compagnons de Roubichoux à l’honneur

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 22 septembre 2006.

    compagnons saint andré de roubichoux,banque populairePierre Bénet a reçu le prix des mains de Jean Vaquié (Photos archives Septembre 2006).

    A l’approche des 23e Journées du Patrimoine, les Compagnons de Roubichoux étaient réunis au pied de la Chapelle Saint-André, à l’initiative de MM. Vaquié et Garcès, respectivement vice-président du conseil d’administration et directeur général de l’agence de Limoux de la Banque Populaire du Sud. Au cours de leurs interventions, ces derniers exprimaient la volonté d’encourager les associations qui contribuent à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine régional, et illustrer ainsi les valeurs coopératives auxquelles la banque est attachée.

    L’occasion de saluer le prodigieux travail réalisé par les Compagnons, véritables bâtisseurs de cathédrales, grâce auxquels la chapelle en ruine de Roubichoux sauvée de l’oubli, a aujourd’hui retrouvé son lustre d’antan. A ce titre, l’association présidée par Jean-Luc Bénet se voyait remettre le Prix Initiative Région des sociétaires de la banque, d’une valeur de 2.000 €.

    compagnons saint andré de roubichoux,banque populaire

    Des travaux démarrés en 1990.     Après avoir visionné le film retraçant les étapes d’une longue reconstruction initiée en 1990, Jean-Luc et Pierre Bénet remerciaient leur partenaire et leurs amis compagnons du devoir, avant d’évoquer de futurs projets. Car pour autant, les Compagnons de Roubichoux ne veulent pas s’arrêter en aussi bon chemin. Grâce à cette manne, ils envisagent d’aménager le presbytère de la chapelle (électricité, coin cuisine), afin d’accueillir les pèlerins qui parcourent le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

    Mais pour l’heure, place à la vendange puisque les ceps de chardonnay sont au rendez-vous, là-haut au pied des ruines du château du Kercorb. Les vendanges de la vigne paysagère prévues ce dimanche 24 septembre, offriront l’occasion de réunir chaleureusement tous ces Compagnons, qui voilà plus de quinze ans, entreprirent de stopper le déclin de la paroisse et de son environnement.

    Avant d’apprêter hottes, comportes et sécateurs, et pour conclure une insigne journée, Pierre et Jean-Luc Bénet proposaient aux brillants lauréats du « Prix initiative région » et à leurs invités, de partager un copieux buffet, dans la grande salle des Compagnons, à l’abri des éléments.

    compagnons saint andré de roubichoux,banque populaire