Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

esp villenouvelloise

  • Rugby : L’USCKBP surclasse Villenouvelle

    Usckbp vs ES Villenouvelle 18 octobre 001.jpgDeux essais à l'actif d'Enzo Molini dans un match disputé à huis-clos (Photos Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

    Dimanche 18 octobre, la 4e journée de championnat de 2e série de Ligue Occitanie a permis à l’Entente des Trois-Clochers de signer un large succès face à l’ESP Villenouvelloise, sur la marque de 47 à 6 (mi-temps, 17-3). Initialement programmée au stade Lolo-Mazon de Chalabre (Aude), privé de vestiaires, la rencontre s’est déroulée au stade Jean-Coste du Peyrat (Ariège), à huis-clos. Un choix cornélien pour les dirigeants de l’USCKBP, qui a vu les supporters faire les frais des arrêtés préfectoraux audo-ariégeois. Ces mêmes dirigeants n’étaient pas au bout de leurs peines, quant un bug frappant la feuille de match informatisée obligeait le report du coup d’envoi de demi-heure.

    La patience de MM. Laviose, arbitre, et Toustou, représentant fédéral, permettra toutefois la tenue de la rencontre après qu’une feuille de match soit rédigée sous le bon vieux format papier. Côté pelouse et dans un stade étrangement désert ou presque, les deux formations ont montré un beau rugby. L’ESP Villenouvelloise forte d’un pack surpuissant et bien organisé bouscule son voisin d’en face, tandis que les jambes des lignes arrières de l’Entente font des misères aux défenseurs lauragais.

    Mickaël Murcia, dans un grand jour, comme toujours, ouvre très rapidement le score sur pénalité. La vivacité des passes, le soutien aux coéquipiers et le jeu collectif permettent à Enzo Molini et Frédéric Noy de passer les murs défensifs et la ligne. Deux essais transformés par Mickaël Murcia, pour un 17-0 à la demi-heure de jeu. Les Lauragais gâchent les occasions de revenir, ne mettant dans leur escarcelle qu’une pénalité sur trois. 17 à 3 à la pause, score flatteur puisque Villenouvelle vendangera un essai en se trompant de ligne.

    La seconde période sera plutôt à sens unique, l’Entente démontrant qu’elle reste maîtresse de son jeu à domicile. Elle manque de peu d’aggraver la marque dès la reprise, avant que Mickaël Murcia ne passe deux pénalités, contre une pour son homologue (23-6). Le coaching va bon train tandis que les cartons pour fautes techniques pleuvent. Très souvent en infériorité numérique, l’USCKBP trouve tout de même les espaces pour un essai de Jeff Girard. Mika Murcia assure au pied, avec une transformation et une pénalité pour un score de 33 à 6 à l’heure de jeu. La messe est dite mais Enzo Molini, auteur d’un grand match, enfonce le clou en passant par l’aile. Tony Bousquet, fraîchement rentré, l’imite sur le même coté en toute fin de match. Mika Murcia passe les deux transformations, 47 à 6, score final.

    En résumé, un beau match de rugby entre deux équipes valeureuses et joueuses, auquel peu de personnes n’ont pu assister. L’USCKBP veut jouer et gagner et devra confirmer dimanche 25 octobre au stade Jean-Biart à Espéraza, pour un derby face au COES, que toute une région attend avec grande impatience. Le match devrait se jouer sans avoir accès aux vestiaires, mais avec un guichet ouvert et des supporters espérés très nombreux.

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    Christophe Servant a une fois de plus payé de sa personne

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise

    usckbp rugby,esp villenouvelloise