Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lendemains verts

  • Les lauréats du IVe Concours de Nouvelles ont reçu leur prix

    C. Nouvelles 2009.jpg

    Lauréats, membres du jury et élus ont pris rendez-vous pour la 5e édition du concours de nouvelles.

    La remise des prix du concours littéraire annuel organisé par la mairie de Chalabre avait lieu dernièrement cours Sully, en présence de Christian Guilhamat maire, Noëlle Danjou bibliothécaire, Françoise Delamare représentant la bibliothèque départementale de l'Aude et Irene Gerken, peintre auteur de l'affiche et de la couverture du recueil publié à cette occasion.  

    Invités à s'exprimer sur le thème des « Lendemains verts », quarante auteurs ont imaginé des scénarios très divers pour notre planète, soumis ensuite à un jury de lecture présidé par Philippe Ward. Le premier prix a ainsi été décerné à Bruno Escrouzailles, de Lagnieux dans l'Ain, pour sa nouvelle « Tourisme vert », le Bruxellois Hans Delrue décroche le second prix pour « L'herbe est plus verte ailleurs ». Le troisième prix revient à Pierre Minot, de Pruillé le Chétif dans la Sarthe, pour sa nouvelle « Sahara ».

    Les trois premiers lauréats n'avaient hélas pu se déplacer, mais des certificats et des exemplaires du livre furent remis à la Chalabroise Eliane Ventenat et à M et Mme Dussoubz de Nébias, lauréats placés en quatrième et seizième position. A l'image des trois éditions précédentes, les meilleurs textes ont fait l'objet d'une publication dès à présent disponible à la bibliothèque municipale.

    J M Lofficier.jpgLa cérémonie s'est conclue sur une intervention de Jean-Marc Lofficier (photo ci-contre), notant que les nouvelles de ce recueil écologique « sont moins des visions d'un futur plausible que des extrapolations du présent, dont chacun doit tenir compte ». Auteur d'une préface intitulée «le futur dans le rétroviseur », Jean-Marc Lofficier devait également souligner que « l'anthologie les Lendemains verts qui présente dix-neuf nouvelles décrivant divers futurs proches, est plus un reflet de notre époque qu'une tentative rigoureuse de prédire l'avenir ».  

    La soirée finit en beauté autour d'un délicieux repas collectif aux lampions, organisé à la Cazalette récemment ouverte, où chacun a secrètement planché sur le sujet du concours 2010.