Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

meymac

  • Rugby : l’USCK piégée en 32e du championnat de France 1ere série

    Dimanche 24 mai à Luzech (Lot), dans le cadre des 32e de finale du championnat de France de 1ere série, l'USCK s'est inclinée face à Meymac champion du Limousin sur le score de 12 à 16 (mi temps 12/6). Saison terminée pour un quinze en bleu et blanc qui peut nourrir de légitimes regrets, eu égard aux multiples occasions qu'il n'aura pas réussi à mener au bout.

    Il n'avait pourtant fallu qu'un quart d'heure pour voir les Chalabrois prendre la mesure de leur adversaire et conclure deux mouvements offensifs de la ligne de trois-quarts par deux essais. A la 17e minute Geoffroy Wattez pointait en dame et refaisait le retard sur des Corréziens qui avaient ouvert le score sur pénalité dès la 4e minute de jeu (5/3). Signe prémonitoire, cette première incursion dans l'en-but meymacois sera agrémentée d'une agression au sol dont sera victime Jeff Toustou arrière de l'USCK. Ce dernier quittera ses partenaires pour se faire poser quatorze points de suture, de l'oreille à la pommette. Les esprits vont quelque peu s'échauffer mais Chalabre garde son self-contrôle et continue à pratiquer un jeu offensif qui permet à Jérémy Roncalli de franchir la ligne à la 22e minute, pour un deuxième essai transformé par Eric Sanchez (12/3). Meymac refera un peu de son retard sur pénalité (42') et la pause intervient sur la marque de 12 à 6.

    Le deuxième mi-temps verra une addition de provocations, pièges tendus par les « vieux » briscards de la Haute-Corrèze et dans lesquels l'USCK va finir par tomber, en oubliant un peu son rugby. Le CAM revient sur pénalité à la 57e minute (12/9) mais le tournant de la rencontre interviendra trois minutes plus tard, lorsque Meymac adossé près de sa ligne va enrayer une attaque chalabroise et placer un contre pour conclure sous les poteaux (12/16). A l'entrée du dernier quart d'heure, une grosse bagarre générale va réduire l'effectif à quatorze partout, avant une action de la dernière chance engagée par l'USCK Sur un maul pénétrant dans les vingt-deux mètres adverses, Chalabre sera sanctionnée pour avoir répondu à une énième obstruction corrézienne. L'affaire était malheureusement entendue et le champion du Limousin avait bel et bien réussi à faire perdre les pédales à une équipe du Kercorb pourtant décidée à poursuivre son parcours en championnat de France. Après Gondrin en 2005 et Sauvian en 2007, Meymac barre la route à un groupe qui aura effectué un parcours prometteur pour sa première saison en première série.Meymac.jpg

    Un dernier après-midi « au charbon » pour Fabrice Calvène, Geoffroy Wattez et Alexandre Ferrié.