Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poisson d'avril

  • Officiel : Le relais TDF reste à sa place.

    Petites Pyrénes depuis Calvaire.JPG(Photo Maurice Mazon)

    « Errare humanum est, perseverare diabolicum ! » "Se tromper est humain, persévérer dans l'erreur est diabolique !" Ce que nous ne ferons pas.

    A l'heure où les internautes s'engouffrent gaiement et parfois sans visibilité sur ce qu'il est convenu d'appeler les autoroutes de l'information, un « clash » entre deux lignes de fax certainement mal connectées a embrouillé l'info pour faire naître un faux espoir dans le coeur de tous ceux que la chapelle du Calvaire inspire. Deux lignes emmêlées, juste ce qu'il faut pour perturber un poisson en mal d'hameçon.   

    En réalité, la chapelle de Réparation et les paraboles ses voisines, ont encore quelques beaux jours à partager ensemble. Un nouveau dossier avait bien été présenté il y a quelque temps au CSA, alors présidé par Dominique Baudis. Mais le Conseil supérieur de l'audiovisuel  avait rendu un avis une fois encore défavorable, dans la mesure où le déplacement de l'antenne à Roquefère entraînerait des interférences d'ondes avec Lavelanet, et la nécessité de tourner toutes les antennes chalabroises. En désespoir de cause et à 606 jours de la fin de la télévision terrestre analogique, d'aucuns préconisent de peindre le relais en marron afin de le rendre plus discret. Une solution déjà adoptée pour l'antenne SFR, installée à.... Roquefère.