Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

renzo et hélène pedrazzini

  • Tous les goûts sont permis avec la cuisine romaine antique

    L'article qui suit avait paru dans l'édition du samedi 2 novembre 2002 du journal L'Indépendant, à la conclusion d'une escapade que des Chalabrois avaient effectuée jusqu'à Saint-Bertrand-de-Comminges. En provenance directe de l'oppidum de Terre-Blanche, les Festejaïres del Cazal avaient été invités à découvrir les saveurs des agapes antiques et romaines.

    Valcabrère.JPG

    Les gastronomes aux côtés de Renzo et Hélène Pedrazzini qui mijotent une gastronomie oubliée (photo archives, octobre 2002)

    Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et dans le cadre solennel et historique de Saint-Bertrand-de-Comminges, une délégation descendue de son Kercorb natal a poussé la porte du Lugdunum, fameux convivium de Valcabrère. Le maître Renzo Pedrazzini et Hélène son épouse s'y consacrent à la renaissance de la grande cuisine romaine antique. Comme les Romains d'il y a vingt siècles, nos fins palais se sont adonnés aux plaisirs de la table, découvrant les mille et un parfums d'une gastronomie oubliée. Rouget farci au corail d'oursin, crevettes sautées aux dattes, agneau à la parthe, lentilles menthe et coriandre, purée de cèleri origan et livèche, sauvagine de chevreuil, cerf et sanglier, dessert au sureau, autant de mélanges aigre-doux, d'épices et de plantes aromatiques que nos aventuriers des goûts méconnus ont accompagné d'un vin de violette travaillé à la façon antique.     

    Une heureuse initiative de Monsieur Jean a permis à notre tribu de Kercorbates de découvrir certaines saveurs du passé, héritage d'un certain Apicius, inventif gastronome de la Rome du premier siècle. Sont prévues au menu d'une future visite au Lugdunum, des tétines de truie farcies aux oursins, de la langue de flamand rose ou bien encore des foies de rouget. Juste pour éprouver la sensation d'une nouvelle évasion dans le temps, avec bien sûr le précieux concours de Hélène et Renzo.