Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rhin et danube

  • René Subreville n'est plus

    R ené Subreville Avril 1999.jpgLe 24 avril 1999, René Subreville avait été décoré de la médaille de guerre 1939-1945.

    Vendredi 11 janvier était accompagné vers sa dernière demeure, René Subreville, domicilié Rue St Antoine, décédé subitement à l’âge de 93 ans. Né à Chalabre le 14 juin 1919, il avait grandi dans la cité chalabroise, partageant bons et mauvais moments d'une génération marquée par son implication dans le deuxième conflit mondial. C'est ainsi qu'il avait rejoint le Maquis de Picaussel et participé à la libération du pays, avant d'être incorporé dans les rangs de l’armée de Rhin et Danube, aux côtés de laquelle il avait pris part à la campagne d’Alsace.

    De retour à la vie civile, il prendra en main les destinées d'un négoce familial, ce qui l'amènera à effectuer d'innombrables navettes vers Perpignan, à une époque où le gazogène restait le seul moyen de locomotion. Plus tard, c'est au volant d'un Hotchkiss faisant l'admiration des petits Chalabrois sur le cours Colbert, qu'il fera le lien entre fruits et légumes du Roussillon, et les ménagères du pays chalabrais. Cet emploi du temps chargé ne l'empêchait pas de participer à la vie associative, au sein notamment de la société de pêche du Chalabrais (photo ci-dessous). Après avoir remis les clefs d'une enseigne réputée entre les mains de son fils Jean-Paul, René Subreville s'était pleinement investi aux côtés de ses camarades de la section Rhin et Danube. Il avait contribué en qualité de vice-président, à accueillir les congrès départementaux en juin 1994 et en avril 1999, avec l'inauguration d'une stèle érigée à la mémoire du maréchal de Lattre de Tassigny.

    rené subreville,rhin et danube,section chalabreAvec les amis de la société de pêche. De gauche à droite, Roger Laffont, René Subreville, Antoine Melliès, René Berland, René Loupia, Henri Ferrier.

    Depuis juillet 2006 et le décès de son épouse Raymonde, il entretenait le contact avec amis et voisins, privilégiant les promenades en voiture, et s'adonnant à la passion qu'il vouait pour les paris hippiques.

    Au terme de la bénédiction célébrée en l’église Saint-Pierre par l'abbé Raymond Cazaban, et sous le drapeau en berne de la 1° Armée Française, un dernier hommage a été rendu à René Subreville, qui repose désormais aux côtés de son épouse Raymonde. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Annie et Jean-Paul ses enfants, à Cécile, Anne-Laure, Aurélie, ses petites-filles, à Lucas son arrière petit-fils, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    rené subreville,rhin et danube,section chalabreLes compagnons de Rhin et Danube, réunis le dimanche 24 avril 1999, lors de l'inauguration de la stèle à la mémoire du maréchal de Lattre de Tassigny.

  • C'était hier : Les dix ans de la stèle de la Première armée

    Rhin et Danube : Il y a dix ans, les anciens honoraient le maréchal de Lattre de Tassigny.

    Le 24 avril 1945, Colmar célébrait l'alliance des deux fleuves franchis par la 1ère armée au cours du dernier mois de guerre en terre allemande. Voilà donc 64 ans que le général de Lattre de Tassigny employait pour la première fois le terme Rhin et Danube pour désigner l'armée française.

    Le 24 avril 1999, Chalabre avait rendez-vous avec l'histoire en accueillant le 53e congrès départemental des « Rhin et Danube ». Reçus par les membres de la section chalabroise et leur président Georges Pendariès, les anciens de la 1ère armée française ont rendu un hommage appuyé au chef « qui les a conduit à la victoire sur le nazisme », aux compagnons d'armes disparus ou blessés dont le sacrifice a permis à la France de retrouver sa liberté et son honneur. Aux côtés de Georges Pendariès et Raymond Vincent Chésa président départemental, avaient pris place les autorités civiles et militaires, MM Jacques Montagné maire de Chalabre et conseiller général représentant Marcel Rainaud, Blanchi délégué national, J.M. Roquefort, A. Andrieu, A. Séjalon, V. Albas, A. Alquier, M. Bourgeois, présidents des sections audoises, le colonel du DMD de Carcassonne, le colonel Marius Olive, l'adjudant Jacques Escande et le capitaine de gendarmerie Mahé ainsi que tous les porte-drapeaux.Anciens Stèle Rhin & D .JPG

    En avril 1999, les "Rhin et Danube" autour de la stèle fraîchement inaugurée.

     Le souvenir des disparus aura dominé l'essentiel des débats au cours desquels les termes mémoire et avenir auront souvent été associés. En souhaitant la bienvenue aux congressistes, Jacques Montagné  soulignait combien il était fier et heureux d'accueillir à Chalabre les glorieux anciens de la 1ère armée : « Vous savez en effet que cette partie de la terre d'Aude a été très engagée dans la résistance contre l'occupant allemand. Notre mémoire collective est encore vivante. Ici plus qu'ailleurs nous connaissons le prix de la vie, le prix du sacrifice. Chacun de nous, lorsqu'il traverse la nature, nos forêts, nos sentiers, sait qu'il a un peu rendez-vous avec l'Histoire ».

    Mai 99 Rhin & D I.JPGPrécédés par les porte-drapeaux et la musique de l'harmonie mirapicienne, les combattants de la liberté se sont ensuite rendus au monument aux Morts où ils ont rendu hommage à leur camarade Christophe Martin et aux victimes de toutes les guerres, avant de dévoiler une stèle érigée à la mémoire du maréchal de Lattre de Tassigny et de ses hommes. Après le salut aux drapeaux rendu par le piquet d'honneur du 4e R.E, René Subreville recevait des mains du colonel Olive la médaille de guerre 1939-1945. Une magistrale interprétation du Chant des Partisans et de l'Hymne à la Joie par la chorale Eissalabra, et la lecture de l'ordre du jour n° 9 par les élèves du collège Antoine Pons venaient clôturer une cérémonie empreinte d'émotion.

    Depuis ce dimanche d'avril 1999, les anciens de la Première armée déplorent la disparition de leurs compagnons Jean Boussioux, Aimé Manens, Georges Pendariès, Louis Amat et Marcel Ancin.